Archives mensuelles : juillet 2013

web

Copie privée : Aurélie Filippetti promet de corriger le droit au remboursement – PCinpact

Aurélie Filippetti s’est félicitée de la décision de la Cour de Justice de...

Aurélie Filippetti s’est félicitée de la décision de la Cour de Justice de l’Union Européenne rendue aujourd’hui en matière de copie privée. L'arrêt autorise les États membres à affecter une partie de la copie privée au financement d’actions culturelles, sociales ou de défense des sociétés de gestion collective. Cependant, la ministre promet de corriger rapidement le système français au regard du droit au remboursement des professionnels...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 juillet 2013 à 18h11 | So_cult’
web

Massive Microsoft reorg unifies the company: ‘One Strategy, One Microsoft’ – Venture Beat

Microsoft's leaders have greatly reorganized the company to boost innovation and to better...

Microsoft's leaders have greatly reorganized the company to boost innovation and to better unify products and services being developed by its business groups...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 juillet 2013 à 17h34 | So_amazing
el

4G : Free perd un référé

"Par une ordonnance du 11 juillet 2013, le juge des référés du Conseil...

"Par une ordonnance du 11 juillet 2013, le juge des référés du Conseil d’Etat a rejeté la demande de Free Mobile de suspendre la décision du 4 avril 2013 par laquelle l’ARCEP a autorisé la société Bouygues Telecom à réutiliser la bande 1800 MHz", se filicite presque l'autorité en charge des réseaux. L'opérateur propriété d'Iliad avait tenté de mettre des bâtons dans les roues à son concurrent, qui s'était vu autoriser le fait d'utiliser des fréquences attribuées pour la 2G à ouvrir des services haut débit en 4G, la fameuse bande des 1800Mhz. Free avait estimé que Bouygues avait là un avantage concurrentiel pour ouvrir la 4G sur le territoire national et l'étendre plus rapidement. La procédure en référé a donc été cassé, mais la plainte sur le fond de Free aura des suites. "Le juge des référés a notamment jugé que la décision de l’ARCEP ne présentait pas d’effets anticoncurrentiels, dès lors que chaque opérateur mobile est en mesure de déployer un réseau 4G grâce aux fréquences dont il dispose déjà ou dont il pourra disposer dans la bande 1800 MHz", indique l'Arcep. Orange a également déposé une plainte sur le fond devant le Conseil d'Etat.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 juillet 2013 à 17h32 | Web 1,2,3
web

Le CNC annonce la création d’un fonds d’avances remboursables pour l’exportation de films géré par l’IFCIC – actualités du CNC

Dans la suite des conclusions du groupe de réflexion sur les performances à...

Dans la suite des conclusions du groupe de réflexion sur les performances à l’international du cinéma français, le CNC a demandé à l'IFCIC de mettre en place un fonds d’avances remboursables destiné à soutenir la promotion à l’étranger des œuvres cinématographiques...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 juillet 2013 à 17h07 | So_cult’
web

Qui est Marc Ladreit de Lacharrière, nouveau champion du Web français ? – Rue89

En mai, il a repris la société française Webedia, qui édite les sites...

En mai, il a repris la société française Webedia, qui édite les sites PurePeople, PureCiné, PureMédias... Mardi, on a appris qu’il rachetait AlloCiné au fonds d’investissement américain Tiger (a priori une bonne affaire : il paierait 70 millions d’euros pour un site bénéficiaire dans lequel le vendeur Tiger a investi 120 millions d’euros...). A lire Paris Match, il aurait même regardé de près le dossier Dailymotion, autre « pépite » du Web français... Marc Ladreit de Lacharrière est un monsieur de 72 ans à la mine malicieuse. Tranquillement, il indique qu’AlloCiné et ses...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 juillet 2013 à 17h06 | Web 1,2,3
urgent

Fonds Google, le Nouvel Obs fait bande à part

L'affaire du fonds Google pour la presse n'a pas fini de défrayer la...

L'affaire du fonds Google pour la presse n'a pas fini de défrayer la chronique. La signature finale est intervenue en février dernier sous l'égide de l'Elysée entre le géant du Web et quelques éditeurs de presse, surtout la grande presse d'information. L'accord offrait aux éditeurs un mécanisme d'aide à double détente : la création d'un fonds dont l'argent serait distribué sur dossier par un comité à ceux qui en faisaient la demande, dossier à l'appui, et aussi une panoplie d'outils pour le marketing des sites proposée par Google, lui-même. Le premier ne pose aucun problème à la grande majorité des signataires, en revanche le second est plus tordu. Pour beaucoup, Google veut piéger les éditeurs dans ses mailles et phagocyter leurs régies publicitaires en installant sa plateforme de négociation. Comme un seul homme donc, les éditeurs ont tous refusé cette perche tendue par Google... Tous ? Pas exactement, car le Nouvel Obs a lui décidé d'aller se mettre dans la gueule du loup en signant avec Google pour obtenir ces précieux "outils"- le magazine aurait d'ailleurs quitter Audience Square, comme l'a révélé Satellinet. Un costume assez surprenant qu'endosse là le magazine dirigé par Nathalie Collin et Laurent Joffrin, qui ont été parmi les plus virulents lorsqu'il avait fallu fustiger l'hégémonie de Google sur le trafic des sites web d'information. L'annonce de cet accord entre le Nouvel Obs et Google est prévu pour le tout début de la semaine prochaine.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 juillet 2013 à 16h48 | Old fashion media
el

Avenant au COM, FTV avance sur la bonne voie

Le conseil d'administration de France Télévisions a fixé un cap pour le contrat...

Le conseil d'administration de France Télévisions a fixé un cap pour le contrat d'objectifs et de moyens que doit défendre le président du groupe Rémy Pflimlin. Le président a d'ailleurs à l'occasion présenté un avenant au COM 2013-2015 qui prend en compte les dernières discussions avec la tutelle. En guerre avec la ministre Aurélie Filippetti depuis l'arrivée de cette dernière rue de Valois, Rémy Pflimlin et le conseil d'administration de FTV se sont félicités de certains arbitrages : maintient plausible de la publicité en journée après 2015, et l'augmentation de la redevance audiovisuelle avec un produit supplémentaire de 50 millions d'euros à la clef. Une somme qui pourrait être augmentée si le gouvernement arbitre en faveur d'une extension de celle-ci aux tablettes et aux smartphones, et donc contre la CTC (taxes sur les appareils connectés) qui a pourtant la faveur de la ministre. "Le Conseil d’administration, après avoir débattu de ces élements, a invité le Président de France Télévisions à finaliser sur ces bases le projet d’avenant au COM 2013-2015, en vue de sa transmission pour avis aux commissions  compétentes de l’Assemblée Nationale et du Sénat, au Comité Central d’Entreprise, ainsi qu’au Conseil supérieur de l’audiovisuel, avant son approbation définitive puis sa signature, qui doivent intervenir à l’automne 2013", souligne le holding public. Voilà qui arrive à point nommer alors que le député Marcel Rogemont a chiffré à  746 millions d'euros de manque à gagner, l'arrêt de la publicité sur FTV, décidée par Nicolas Sarkozy.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 juillet 2013 à 16h37 | Old fashion media

A qui va profiter la liquidation des Virgin Megastores ? Verouillé

Une étude anglaise révèle ce qu’a été l’impact de la fermeture de nombreux magasins HMV au Royaume Uni au deuxième trimestre 2013 et quels détaillants en ont réellement profité. De fortes disparités dans les structures de marché ne permettent cependant …

11 juillet 2013 à 15h16 | So_cult’
commentaire

Envoyé le 11/07/2013 à 13 h 51 par Nicolas

Réponse à Rachat d’Allociné, le grand numéro de Fimalac Une valo moitié moindre...

Réponse à Rachat d’Allociné, le grand numéro de Fimalac

Une valo moitié moindre 4 ans après l’acquisition par Tiger Global, c’est surtout le signe que le management d’Allociné a largement échoué sur cette période. La popularité de la marque ne doit pas occulter la série d’échecs qui a abouti à cette valo assez désastreuse (je serai furieux si j’étais Tiger Global). La billetterie cinéma en partenariat avec la Fnac ? Echec total, et abandon au bout d’un an car Allociné n’a pas su gagner la confiance des exploitants pour avoir le droit de vendre leurs places de ciné.

La chaine de TV ? Des millions partis en fumée à cause d’un amateurisme total : comment croire qu’on arrivera au break even en 1 ou 2 ans sur une chaine thématique ? (sans même pas l’ambition de décrocher un canal sur la TNT !) Un étudiant en business de l’audiovisuel aurait été plus avisé…
La réalité, reflétée par cette valo, c’est qu’Allociné a été incapable de se renouveler ou de se diversifier sur le marché français depuis 4 ans. Jusqu’à 2005 ils ont su construire une croissance assez fabuleuse, mais depuis ils sont assis sur une extraordinaire rente (la pole position dans tous les résultats de recherche Google sur la thématique cinéma), et bénéficient certainement à fond de l’effet « winner takes all ».
Les déclarations de Fimalac me font bien rire (« on va conserver le management tel quel ») : cette valo fait précisément la démonstration que ce management a largement échoué, et qu’il faut en changer.
Quant à la fusion opérationnelle avec les équipes de Webedia, le tout sous la houlette de ce fonds d’investissement qu’est Fimalac, mmm je souhaite bon courage aux équipes en place ;)

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 juillet 2013 à 13h57 | Web 1,2,3
web

Xavier Niel : "La France n’est pas un enfer fiscal" – Le Point

Dans la presse helvète, le fondateur de l'opérateur Free assure que l'impôt sur...

Dans la presse helvète, le fondateur de l'opérateur Free assure que l'impôt sur le revenu en Suisse est supérieur à l'impôt français...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 juillet 2013 à 13h39 | Le_Flouze
web

Nick Cave discusses canned ‘Gladiator 2′ screenplay – CMU

As unlikely as it may seem, the world was once quite close to...

As unlikely as it may seem, the world was once quite close to having a sequel to ‘Gladiator’ written by Nick Cave. And not some quick knock off either – Ridley Scott would have been back directing and Russell Crowe would have starred once again (despite his character dying in the first film). Discussing the...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 juillet 2013 à 13h37 | So_cult’
web

La console OUYA en test – IGeneration

La promesse de la OUYA était belle : réinventer la console de salon,...

La promesse de la OUYA était belle : réinventer la console de salon, en en faisant une plateforme ouverte, abordable et financée par ses utilisateurs. Deuxième plus gros succès de ...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 juillet 2013 à 13h09 | Gaming
el

Pierre Lescure à l’Ile Seguin, et donc pas au Festival de Cannes

Pierre Lescure, que l'on ne présente plus, s'est vu confier la présidence du...

Pierre Lescure, que l'on ne présente plus, s'est vu confier la présidence du comité artistique de la cité musicale en construction sur l'Ile Seguin. Le projet a été présenté au public par l'opérateur Bouygues et Sodexo, en partenariat avec le conseil général des Hauts-de-Seine. Le coût de cet ensemble est estimé à 170 millions d'euros. Pour cette somme, la cité musicale proposera une salle de concert de 6000 places mais aussi un auditorium de 1100 places consacré à la musique classique ou contemporaine. L'ouverture est prévue pour l'été 2016 - des surcoûts sont à prévoir selon l'opposition locale. Pierre Lescure était aussi dans la short list pour succéder à Gilles Jacob à la présidence du Festival de Cannes. Une option qui semble écartée à présent, à moins que l'ancien patron de Canal Plus ne cumule.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 juillet 2013 à 13h03 | So_cult’
web

Apple coupable : la Justice américaine n’a donc rien compris – Actualitté

Coupable. Le verdict est tombé comme un couperet, et la juge Denise Cote...

Coupable. Le verdict est tombé comme un couperet, et la juge Denise Cote a considéré que le lancement de l'iPad, l'augmentation du prix de vente des livres numériques chez tous les revendeurs, et la perte de parts de marché d'Amazon, tout cela, c'est la faute d'Apple. Ce n'est pas le fait que la firme de Cupertino entre dans le marché de l'ebook qui posait problème, mais bien la manière dont la firme y est arrivée.
Faut-il penser comme certains que c'est l'absence de Steve Jobs qui aura fait basculer l'issue du procès, comme le pointent certains analystes ? La mort du patron d'Apple remet de toute manière les pendules à l'heure : la société devait se débrouiller sans son charismatique représentant. Voilà : le contrat d'agence, formule proposée par Apple aux éditeurs, est donc coupable d'avoir lésé les consommateurs, qui ont payé plus cher leurs livres numériques. Alors que les éditeurs avaient presque tous accueilli ave ...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 juillet 2013 à 12h39 | So_cult’

David El Sayegh : « C’est un cuisant revers que viennent d’essuyer les importateurs » Verouillé

Récent transfuge à la Sacem, l’ancien directeur général du SNEP, David El Sayegh, répond à chaud sur le jugement de la Cour européenne de justice qui vient de sacraliser le « 25% culturel » ce matin. ElectronLibre : La CJUE a donc suivi les …

11 juillet 2013 à 11h40 | So_cult’
el

Rachat d’Allociné, le grand numéro de Fimalac

Le groupe Fimalac a annoncé hier être entré en négociations exclusives avec Tiger...

Le groupe Fimalac a annoncé hier être entré en négociations exclusives avec Tiger Global pour la reprise d'Allociné. Le montant de la transaction devrait valoriser la société entre 50 et 70 millions d'euros, selon le site L'Opinion. Allociné avait été cédé en 2007 pour 120 millions d'euros au site américain. Une revente pour la moitié du prix serait donc une bonne affaire pour Marc Ladreit de Lacharrière, le propriétaire du fonds Fimalac. Allociné est présent en France, en Allemagne, au Royaume-Uni, en Russie, en Espagne, au Canada, en Turquie, au Brésil et vient aussi d'arriver en Chine, et comptabilise près de 25 millions de visiteurs uniques par mois. Allociné s'ajouter donc à la nébuleuse Webedia qui a été repris par Fimalac récemment, et aussi au site Terrafemina, déjà propriété de Fimalac. Au total, le groupe dépassera largement les 11 millions de VU par mois. La machine à cash est donc sur les rails avec une accumulation d'internautes sur une thématique divertissement, susceptible d'offrir une large part de voie publicitaire sur le Net et un support pour des "opérations spéciales". Fimalac avait aussi été cité comme un potentiel acquéreur de Dailymotion, ce qui ne serait pas une très bonne nouvelle pour la plateforme, aujourd'hui détenue par Orange. Il y a en effet peu de chance que Fimalac investisse dans les droits audiovisuels, qui manquent encore cruellement à Dailymotion.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 juillet 2013 à 11h31 | Web 1,2,3
web

Depeche Mode en direct sur Télérama.fr, avec Arte Live Web – Telerama

Arte Live Web retransmet le concert du groupe Depeche Mode ce jeudi 11...

Arte Live Web retransmet le concert du groupe Depeche Mode ce jeudi 11 juillet en direct du festival BBK de Bilbao...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 juillet 2013 à 10h14 | So_cult’
urgent

Le « 25% copie privée » sauvé par la CJUE

La Cour européenne de justice a assorti son verdict de quelques conditions, mais...

La Cour européenne de justice a assorti son verdict de quelques conditions, mais dans l'ensemble les sociétés d'auteur peuvent souffler. Interrogés dans le cadre d'une dispute entre Amazon et Austro-Mechana, société autrichienne de gestion de droits d’auteur, les juges ont estimé que les SPRD étaient fondées à utiliser une partie des perceptions, essentiellement la rémunération copie privée, pour financer des activités culturelles. Le pourcentage est variable selon les pays, en France, il est porté à 25% notamment par la Sacem et consorts. La CJUE a cependant estimé que ces versements devaient profiter aux ayants-droit et être non discriminatoires. Un minimum...

Voir le communiqué de la CJUE

Jugement Amazon - SPRD

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 juillet 2013 à 10h10 | So_cult’
web

The real villain in the ebooks case isn’t Apple or Amazon — it’s publishers’ addiction to DRM – Paid Content

The major publishers say they needed to cut an ebook deal with Apple...

The major publishers say they needed to cut an ebook deal with Apple in order to blunt the force of Amazon's monopoly -- but they themselves helped construct that monopoly by insisting on platform-specific DRM...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 juillet 2013 à 10h03 | So_amazing
10 juillet 2013
web

Universal, Legendary Officially Announce Film Partnership – The Wrap

Universal Pictures and Legendary Entertainment officially announced Wednesday that they have entered into...

Universal Pictures and Legendary Entertainment officially announced Wednesday that they have entered into a five-year film partnership.
The deal ends Legendary's eight-year association with Warner Bros., where it has helped finance and produce such films as "The Dark Knight," "The Hangover" and "Man of Steel." It also comes as Warner Bros. is preparing to launch "Pacific Rim," a monsters versus giant robots film that Legendary developed.  It opens Friday.
Under the pact, Universal will market, co-finance and distribute Legendary's films beginning in 2014.
Also read: NBCUniversal in Lead for Legendary Deal With Thomas Tull (Exclusive)
TheWrap first reported last month that the company was likely to jump to Universal.  Legendary Entertainment Chairman and CEO Thomas Tull had made no secret about his dissatisfaction with Warner Bros. and spent the past few weeks meeting with rival studios. Lionsgate and Fox were the major contender ...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
10 juillet 2013 à 19h32 | So_cult’
web

Suppression de la coupure de l’accès à Internet – Ministère culture

La riposte se concentrera sur les sites de téléchargement illégal à des fins...

La riposte se concentrera sur les sites de téléchargement illégal à des fins commerciales...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
10 juillet 2013 à 19h26 | Politique
el

Pas d’obligation de surveillance des hébergeurs suite à une notification préalable

Si des ayants-droit ont requis une première fois, et obtenu, le retrait d'un...

Si des ayants-droit ont requis une première fois, et obtenu, le retrait d'un contenu auprès d'un hébergeur tel que YouTube, cela ne signifie pas que l'hébergeur en question ait l'obligation de retirer ce même contenu sans requête spécifique par la suite. C'est ce que la Cour d'Appel de Paris a décidé le 21 juin 2013, confirmant le jugement du Tribunal dans l'affaire opposant la SPPF et Google. La SPPF, représentant les ayants-droit de 233 clips qui avaient été mis illégalement sur YouTube, soutenait que suite à une première demande de retrait du contenu, il ne suffisait pas à Google, propriétaire de la plateforme, de retirer le contenu, mais de garantir qu'il ne figurerait plus sur sa plateforme à l'avenir. Le juge a réfuté cet argument, disant que l'hébergeur n'était pas soumis à une obligation générale de surveillance. La Cour a précisé qu'« il n’appartenait pas à la société Youtube de générer, de sa propre initiative et sans contrôle des ayants-droit, des empreintes sur les contenus objets de la première notification ». En revanche, sous le contrôle des ayant-droits, ces empreintes seraient possibles. Cependant le Tribunal avait souligné dans cette affaire que Google avait proposé à la SPPF de mettre à disposition son système d'empreinte, offre à laquelle la SPPF n'avait pas répondu, car elle estimait que Google devait le faire de son propre chef, d'où les poursuites judiciaires.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
10 juillet 2013 à 18h52 | Web 1,2,3
web

Les CNC français et tunisien signent une convention de coopération – actualités du CNC

Eric Garandeau, Président du Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC)...

Eric Garandeau, Président du Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC) français et Adnane Khedher, Directeur général du Centre national du cinéma et de l’image (CNCI) tunisien ont conclu une convention visant à développer la coopération cinématographique entre la France et la Tunisie...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
10 juillet 2013 à 18h25 | So_cult’
web

Thomson Reuters renonce à favoriser certains clients – Stratégies – Média

Le groupe anglo-canadien d'informations financières Thomson Reuters renonce à une pratique controversée ...

Le groupe anglo-canadien d'informations financières Thomson Reuters renonce à une pratique controversée ...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
10 juillet 2013 à 18h16 | Old fashion media
urgent

Canal Plus, BeinSport, le temps de l’attaque

L'affaire semblait inévitable. Selon BFMTV, Canal Plus attaque son concurrent direct BeInSport en...

L'affaire semblait inévitable. Selon BFMTV, Canal Plus attaque son concurrent direct BeInSport en justice. Le groupe crypté reproche à son concurrent de pratiquer du dumping sur ce marché de la télévision payante avec un coût de grille (lié aux achats de droits) trop élevé pour être un jour rentabilisé. BeInSport, filiale de Al Jazeera, a dépensé sans compter pour arriver sur les écrans français. Le dernier chiffre des abonnements est d'un peu plus de 1 million, avec une offre sans engagement à 11 euros par mois. Comme le fait remarquer BFMTV, il reste un peu plus de 7 euros nets pour la chaîne. Il faudrait atteindre 5 millions d'abonnés pour être rentable à un niveau de droits équivalents, alors même que la chaîne continue d'être très active sur ce marché. C'est d'ailleurs certainement ce que Canal Plus vise, ralentir les dépenses effrénées de BeIn sur ce terrain, pour tenter de retrouver un semblant de concurrence.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
10 juillet 2013 à 18h15 | Old fashion media

Musique : le numérique tape les 50% de parts de marché au Royaume-Uni

Après les Etats-Unis, l’Angleterre atteint aussi le seuil de bascule entre les ventes physiques et en ligne de musique dématérialisée. Le marché anglais de la musique est l’un des plus dynamiques. Ses évolutions d’un trimestre à l’autre sont le résultat …

10 juillet 2013 à 17h54 | So_cult’
web

Google confirme avoir payé Adblock+ pour afficher certaines de ses publicités – PCinpact

L’extension Adblock Plus, disponible pour pratiquement tous les navigateurs, est probablement l’un des...

L’extension Adblock Plus, disponible pour pratiquement tous les navigateurs, est probablement l’un des modules les plus téléchargés pour la navigation. Son blocage des publicités la rend populaire, mais des changements de fonctionnement ont laissé des questions en suspens...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
10 juillet 2013 à 17h11 | Web 1,2,3
web

VOD et SVOD : Wuaki c’est qui ? – ZDnet

Le site de VOD espagnol Wuaki.tv, racheté en juin 2012 par le géant...

Le site de VOD espagnol Wuaki.tv, racheté en juin 2012 par le géant japonais Rakuten, vient de lancer une version Beta en Grande-Bretagne...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
10 juillet 2013 à 17h08 | Web 1,2,3
urgent

eBook : Apple coupable, comme attendu

Le procès n'a pas permis au juge Denise Cote de changer d'avis sur le...

Le procès n'a pas permis au juge Denise Cote de changer d'avis sur le cas Apple. La firme de Cupertino vient d'être déclaré coupable d'entente avec les éditeurs pour faire "monter" le prix des livres en ligne. Ce jugement paradoxal, puisqu'il justifie la main mise d'Amazon sur un marché où le distributeur agit en véritable monopole, va permettre à la justice américaine de s'attaquer maintenant aux indemnités que devra payer Apple. Le Doj avait donc instruit ce procès contre Apple, accusé d'avoir fomenté un système "en agence" qui permettait aux éditeurs de faire payer plus cher les livres dématérialisés, ce qui leur donnaient plus de marge, et venait pénaliser le client final. C'est l'avis du juge qui a suivi donc les réquisitions du Doj. Aussi étrange ce que cela puisse paraître, car en définitive Apple a apporté de la concurrence sur le marché de "gros" du eBook, ce jugement a été défendu par le tribunal en ces termes "les plaignants (amazon) ont démontré que la défense a monté une entente avec d'autres éditeurs pour éliminer la libre concurrence sur les prix à la vente, afin de faire monter le prix des eBook, et qu'Apple a joué un rôle central en facilitant et en prenant part à cette entente". Apple n'a pas encore réagi officiellement, mais la firme devrait logiquement faire appel de cette décision.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
10 juillet 2013 à 16h48 | So_cult’

Consommation pirate, un léger mieux depuis l’annonce de la fermeture d’Hadopi Verouillé

L’Hadopi publie un baromètre qui montre un infléchissement des usages illicites. Cette densification du piratage est apparue alors même que la rue de Valois proclamait la fin d’Hadopi.    Aurélie Filippetti n’a de cesse de le répéter : Hadopi c’est …

10 juillet 2013 à 13h04 | Peer2peer