Archives mensuelles : juillet 2014

el

Sky Europe devrait voir le jour bientôt

Le rachat des parts de 21st Century Fox dans Sky Italia et Sky...

Le rachat des parts de 21st Century Fox dans Sky Italia et Sky Deutschland par BSkyB devrait être conclu pour le début du mois d'août, selon The Times of London. 21st Century Fox, l'actionnaire principal de BSkyB avec 39,1 %, possède à présent 57% de Sky Deutschland et 100% de Sky Italia, parts qui seront intégralement vendues à BSkyB lors de la transaction, ce qui permettra de consolider les activités européennes de Sky dans une seule et même structure, qui devrait être baptisée Sky Europe. La vente, qui coûtera £6,3 milliards de livres à BSkyB, était à l'origine prévue pour avant l'été.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
21 juillet 2014 à 17h47 | Old fashion media
el

La loi numérique, un chainon de plus

La loi numérique promise par le précédent gouvernement est au point mort. Comme...

La loi numérique promise par le précédent gouvernement est au point mort. Comme nous l'avions révélé, le calendrier, un temps évoqué par la secrétaire d'Etat Axelle Lemaire, n'est plus d'actualité, et le contenu même de la loi est inexistant. Pour y remédier, le gouvernement avait choisi la voie de la "consultation". Dans cette perspective, le nouveau calendrier prévoyait que ces rencontres se fassent en liaison directe avec le Centre national du numérique. Seulement, pour cela, il eut fallu encore que Matignon soit en ordre de marche, ce qui n'était pas le cas, avant la nomination la semaine dernière de George Etienne Faure, au poste de conseiller "numérique" de Manuel Valls. Une nomination qui a pris plus de temps que prévu - chacun ayant voulu placer son favori à ce poste. La consultation va donc enfin pouvoir débuter, certainement aux alentours de la rentrée.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
21 juillet 2014 à 17h43 | Politique

Mondial brésilien : la Social TV consacrée Verouillé

Avec un mondial plein de rebondissements, le second écran a fini d’être consacré dans les faits, au-delà de la « tendance » pressentie et annoncée depuis des années. Et si Facebook sort à priori grand gagnant de cette bataille de la Social …

21 juillet 2014 à 17h27 | Old fashion media
el

Filippetti veut accélérer la VOD pour contrer Netflix

Alors que début juillet, on constatait encore que l'audiovisuel français risquait bien de...

Alors que début juillet, on constatait encore que l'audiovisuel français risquait bien de se trouver fort démuni à l'arrivée de Netflix (prévue pour la rentrée), Aurélie Filippetti, dans une interview avec Le Figaro ce dimanche, a dit son intention de proposer "d'avancer de deux mois la disponibilité des films à la télévision, et, pour la vidéo à la demande par abonnement, de ramener le délai après la sortie en salle à vingt-quatre mois, contre trente-six actuellement." Une idée tout droit sortie du rapport Lescure dont on attend toujours, en vain pour l'instant, qu'il soit suivi d'effets concrets. Il faut dire que la grande loi création et culture promise par la tenante de la rue de Valois ne cesse d'être repoussée, mais il se pourrait que cette mesure soit proposée en urgence afin d'éviter le choc de l'arrivée du poids-lourd américain, et elle concernerait uniquement  "les services qui participent au financement et à l'exposition des œuvres françaises et européennes". Dans ce même entretien, la ministre de la Culture affirme s'être trouvé un allié en la personne du ministre de l'Economie, Arnaud Montebourg, les deux souhaitant " promouvoir et développer l'excellence des acteurs hexagonaux dans le domaine de la vidéo à la demande [VOD et SVOD]." Et de refaire pour la énième fois le constat sur lequel tous les acteurs de l'audiovisuel sont déjà d'accord: " Il faut faciliter l'accès des internautes aux offres légales, en travaillant sur leur visibilité et leur disponibilité." 

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
21 juillet 2014 à 11h21 | So_cult’
19 juillet 2014
web

Netflix is testing a ‘privacy mode’ for watching guilty pleasures – The Verge

The feature colloquially referred to as "porn mode" on web browsers is headed...

The feature colloquially referred to as "porn mode" on web browsers is headed to Netflix soon. The company just began testing a new feature on its streaming service called "privacy mode," that won't keep track of what you've watched or use it to come up with new recommendations. That means with the feature enabled, you could watch Dana Carvey's The Master of Disguise (which holds a 1 percent on Rotten Tomatoes) without fear of having future recommendations skewed, or loved ones seeing what you've done.
The feature is being tested in some markets and only to some users, GigaOm reports. If made a permanent fixture, it would join the multiple user profile feature, which Netflix introduced nearly a year ago, and lets several people share...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
19 juillet 2014 à 18h39 | Web 1,2,3
web

Key Spotify Exec Exits – Hypebot

Chris Maples, Spotify's Vice-President of Europe has exited after three years. No reason...

Chris Maples, Spotify's Vice-President of Europe has exited after three years. No reason for the change was given and Maples only says he's looking for his "next adventure". Maples was the music streamer's most visible representative in the EU; and comes at a time when a planned IPO and expansion in to Russia and other countires seem to be gaining steam...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
19 juillet 2014 à 18h38 | Web 1,2,3
18 juillet 2014
web

L’ARCEP autorise la 3G/4G dans les avions, peu importe votre opérateur – Next Inpact

Après la 2G, déjà présente dans près de 200 avions en Europe, la...

Après la 2G, déjà présente dans près de 200 avions en Europe, la 3G et la 4G pourront bientôt être exploitées en vol en France. L'ARCEP vient ainsi d'adopter une décision en ce sens. Orange et SFR craignent néanmoins que leurs réseaux terrestres soient dégradés...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
18 juillet 2014 à 18h57 | Web 1,2,3

Microsoft, 15 ans de retard Verouillé

Microsoft va se réinventer sous la houlette de Satya Nadella. Avec une certaine ironie, les premières décisions du successeur de Steve Ballmer font penser à celles d’un autre patron illustre de la IT, à une autre époque. Microsoft a hésité …

18 juillet 2014 à 18h50 | So_amazing
el

Forbes vendu à un groupe d’investisseurs de Hong Kong

Forbes Media LLC vient d'annoncer que la famille Forbes et d'autres actionnaires avaient...

Forbes Media LLC vient d'annoncer que la famille Forbes et d'autres actionnaires avaient accepté de vendre une majorité des parts de la société à un groupe d'investisseurs basé à Hong Kong et créé pour l'occasion. La famille Forbes conservera des parts minoritaires mais "considérables" dans l'entreprise créée en 1917 par B.C. Forbes et Walter Drey. En revanche, Elevation Partners, la société d'investissement créée entre autres par Bono et qui avait acheté des parts de Forbes en 2006, revendra toutes ses actions aux nouveaux propriétaires majoritaires. Les conditions financières de la vente n'ont pas été rendues publiques, mais l'on sait que Forbes avait demandé 400 millions de dollars lorsque la société a été mise en vente fin 2013. Le groupe d'investisseurs de Hong Kong, Integrated Whale Investments Group, réunit des sociétés d'investissement pour l'essentiel basées en Asie. Selon les termes de l'accord de vente, Whale Investments va non seulement payer les propriétaires précédents pour leur acheter leurs actions, mais également fournir du capital frais à Forbes Media, afin d'élargir la portée internationale des produits de la marque.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
18 juillet 2014 à 18h12 | Old fashion media

La MixRadio de Nokia Music veut voler de ses propres ailes Verouillé

Les équipes de Nokia Music vont faire les frais des suppressions de postes prévue par Microsoft cette année. L’occasion pour elles de rebondir au sein d’une entité séparée, et de se positionner comme acteur incontournable sur un marché de la radio interactive à …

18 juillet 2014 à 17h48 | Web 1,2,3
el

Aereo de nouveau débouté

Après avoir perdu une partie décisive en juin devant la Cour Suprême, Aereo,...

Après avoir perdu une partie décisive en juin devant la Cour Suprême, Aereo, qui permet aux mobinautes américains d'accéder en streaming aux programmes de l'ensemble des chaînes de télévisions, s'était tournée vers le bureau américain du copyright pour tenter de présenter la situation sous un autre jour. La compagnie espérait se faire reconnaître en tant que groupe de câble par cette institution, et peut-être ainsi voir la Cour Suprême revenir sur sa décision. Mais cette entreprise, qui s'était depuis longtemps attiré les foudres des groupes de télévision dont elle diffusait les contenus sans leur autorisation, a une fois de plus vu ses efforts juridiques tomber à plat. Le Copyright Office a en effet refusé à Aereo sa licence pour retransmettre des signaux de diffusion par le biais de son service "over the top", lui bloquant donc techniquement la voie vers la possibilité de se (faire) considérer comme une compagnie de câble. Désormais, et à moins d'obtenir que sa situation soit revue par un tribunal fédéral ou de la Federal Communications Commision (FCC, l'équivalent américain de l'Arcep), il semble bien que l'extinction soit proche pour Aereo, qui avait pourtant, dans sa démarche auprès du bureau du Copyright, finit par admettre qu'il lui faudrait bien verser des royalties aux chaînes productrices des contenus qu'il diffusait.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
18 juillet 2014 à 16h34 | So_amazing
el

Amazon lance ses ebooks en illimité

La rumeur courrait depuis le début de la semaine et s'est précisée ce...

La rumeur courrait depuis le début de la semaine et s'est précisée ce vendredi : Amazon va en effet lancer un service Kindle Unlimited qui permettra aux utilisateurs de sa liseuse de bénéficier, par le biais d'une application et pour 9,99 dollars (environ 7 euros) par mois, de l'accès illimité à plus de 600 000 ebooks et audio books. Comme le précise Actualitté, le dispositif serait disponible en France dès le mois de septembre ou octobre (comme aux Etats-Unis) et les éditeurs ont été contactés par la firme de Jeff Bezos afin de pouvoir décider si les ouvrages de leurs catalogues seront ou non accessibles via le Kindle Unlimited. Il n'est donc pas certain que tous les titres soient disponibles à travers cette application. Cependant, Kindle Unlimited a un avantage sur ses concurrents qui proposent de la lecture en streaming, c'est qu'il s'agit ici de télécharger les ouvrages auxquels on peut accéder, même sans réseau, et ce tant que l'on est abonné.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
18 juillet 2014 à 16h06 | So_cult’
el

Achats intégrés dans des applications mobiles : l’UE remet la pression sur les plateformes

Dans un nouveau texte, la Commission européenne et les Etats membres viennent de...

Dans un nouveau texte, la Commission européenne et les Etats membres viennent de donner une suite à leur position commune de décembre 2013 sur les achats intégrés à des applications mobiles, continuant de mettre la pression sur les plateformes en vue du respect des droits des consommateurs. Ce droit étant sujet à interprétation, et les "in-app purchases" étant une nouvelle modalité de consommation, la Commission procède par voie de négociation avec les plateformes. Suite à la position commune de décembre 2013, premier pas dans cette négociation qui demandait entre autres choses aux plateformes de s'engager à trouver une solution aux achats in-app accidentels, notamment par des enfants, les plateformes, dont iTunes et Google Play, ont formulé leurs remarques et leurs engagements. C'est à ceux-ci que répond le texte publié aujourd'hui par la Commission. La Commission et les Etats membres prennent note, entre autres, des améliorations apportées en matière d'affichage signalant les achats intégrés, mais regrettent notamment que certaines applications, pour lesquelles les achats intégrés sont obligatoires en vue de leur utilisation, soient présentées comme étant "gratuites" sur les plateformes.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
18 juillet 2014 à 13h39 | Web 1,2,3
17 juillet 2014
web

26% des YouTubers jeu vidéo touchent de l’argent des éditeurs – PCWorld

Non, tous les YouTubers qui postent des vidéos de jeux ne le font...

Non, tous les YouTubers qui postent des vidéos de jeux ne le font pas gratuitement. Mais dans quelles proportions sont-ils financés par les éditeurs eux-mêmes ...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
17 juillet 2014 à 21h00 | Web 1,2,3
el

La balance commerciale de la zone euro maintient son excédent

La balance commerciale de la zone euro a augmenté de 800 millions d'euros entre...

La balance commerciale de la zone euro a augmenté de 800 millions d'euros entre mai 2013 et mai 2014, selon les premières estimations d'Eurostat. En avril 2013, l'excédent commercial de la zone euro était de 14,6 milliards d'euros, et a atteint 15,4 milliards en mai 2014. Cette amélioration semble stable, puisqu'elle a eu lieu aussi en mars. En revanche, l'excédent de l'UE prise dans son intégralité est à la fois moins stable et nettement plus bas en 2014 qu'en 2013. Il était de 15 milliards en mai 2013 pour n'atteindre que 0,6 milliards d'euros en mai 2014. A titre de comparaison, la balance commerciale des Etats-Unis était, en mai 2014, déficitaire de 44,3 milliards de dollars (environ 32 milliards d'euros).

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
17 juillet 2014 à 19h31 | Le_Flouze
el

Publicis sort des régies du Monde et de Libération

L'affaire était ancienne. Publicis avait été un temps le soutien financier bien venu...

L'affaire était ancienne. Publicis avait été un temps le soutien financier bien venu pour Le Monde et Libération (voir à ce propos Libération à nouveau acculé au bord du gouffre). La recapitalisation du premier par le trio Berger, Niel, Pigasse, a permis à l'agence présidée par Maurice Lévy de faire le solde, comme le rapporte BFMTV. Publicis va aller plus loin avec Libération également, puisque des discussions auraient été entamées pour liquider cette vieille dette. Rappelons que le plan de sauvetage de Libération validé par le tribunal de commerce implique l'investissement de 18 millions au total, dont zéro de la part de Bruno Ledoux, et un prêt de 14 millions de la part de Patrick Drahi, le patron d'Altice.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
17 juillet 2014 à 19h29 | Old fashion media

Mondial : plus d’audience qu’en 2010 pour TF1, presque autant de pertes … Verouillé

TF1 se félicite d’avoir fait des « cartons » d’audience avec la Coupe du monde brésilienne de football. Avec une Equipe de France qui a regagné le coeur des Français, les audiences ont été nettement supérieures à celles de la désastreuse Coupe …

17 juillet 2014 à 19h26 | Old fashion media
web

Netflix says ‘no rules’ would be better than FCC’s net neutrality proposal – The Verge

Netflix filed a comment with the FCC yesterday strongly condemning the commission's new net...

Netflix filed a comment with the FCC yesterday strongly condemning the commission's new net neutrality proposal, which would allow internet service providers to offer so-called "fast lanes" to companies that can afford them. "No rules would be better than rules legalizing discrimination on the internet," Netflix writes in a lengthy reply to the FCC. Netflix argues that the new rules will turn the goal of an open internet "on its head," making the internet look more like the convoluted and stagnating cable TV landscape than the innovative and quickly developing platform that we've come to see the internet as...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
17 juillet 2014 à 17h12 | Web 1,2,3
el

Prix des ebooks : Apple pourrait payer 450 millions

Apple a accepté de débourser 450 millions  au total pour mettre fin à...

Apple a accepté de débourser 450 millions  au total pour mettre fin à l'action collective engagée contre la compagnie, accusée d'entente sur les prix des ebooks avec cinq éditeurs. 400 million seraient donc versés en dédommagement aux consommateurs. Déclarée coupable en juillet dernier par la juge Denise Cote qui avait suivi les recommandations du Department of Justice, la firme de Cupertino avait cependant fait appel, et le verdict n'a toujours pas été rendu. Or, si celui-ci contredit la juge Cote, le montant à payer par Apple pourrait être réduit à 50 ou 70 millions de dollars, voire même être tout bonnement nul. Si le parquet semble convaincu de la solidité de son dossier, de son côté, la compagnie à la pomme s'est fendue d'un communiqué qu'il n'y avait pas eu d'entente avec Hachette (groupe Lagardère), HarperCollins (groupe NewsCorp), Penguin (USA), Simon & Schuester (groupe CBS Corp) et Macmillan (groupe Verlagsgruppe Georg von Holtzbrinck GmbH). Quoi qu'il advienne de l'appel d'Apple, les consommateurs ont déjà touché 166 millions de la part desdits éditeurs, et l'avenir de la compagnie aux mains de Tim Cook n'est pas compromis, loin s'en faut, puisque 450 millions de dollars ne représentent jamais qu'un infime pourcentage des quelque 37 milliards de dollars de revenus engrangés lors de la dernière année fiscale.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
17 juillet 2014 à 15h56 | So_amazing
el

Microsoft : 18 000 licenciements annoncés

Alors qu'il y a quelques jours, Satya Nadella adressait à tous ses employés...

Alors qu'il y a quelques jours, Satya Nadella adressait à tous ses employés un mémo supposé tracer les ambitions de Microsoft pour 2015, c'est un tout autre message que les salariés de la firme de Redmond ont reçu ce jeudi. L'entreprise a en effet annoncé la suppression de 18 000 emplois d'ici un an, ce qui équivaut à 14% de l'ensemble de ses effectifs (la compagnie emploie à l'heure actuelle environ 127 000 personnes à travers le monde). Il faut dire qu'avec le rachat de la division mobiles de Nokia en septembre dernier, Microsoft a aussi fait entrer dans son giron des milliers d'employés supplémentaires dont certains avec des fonctions redondantes par rapport aux salariés déjà présents dans l'entreprise, 12 500 des 18 000 suppressions de postes devraient d'ailleurs concerner des employés de Nokia. Depuis sa création, c'est le plus gros plan de licenciement annoncé par Microsoft, et il va lui coûter cher : les charges avant impôts induites devraient être entre 1,1 et 1,6 milliard de dollars qui seront répartis sur l'ensemble de l'année fiscale à venir.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
17 juillet 2014 à 15h20 | So_amazing
16 juillet 2014
web

4G : Free dope sa 4G mais il est pénalisé par sa couverture – Journal du Geek

Le baromètre DegroupTest des débits mobiles du deuxième trimestre 2014 est en ligne....

Le baromètre DegroupTest des débits mobiles du deuxième trimestre 2014 est en ligne. Sur cette période (1er avril au 30 juin 2014), le service a recueilli 181 170 mesures effectuées...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
16 juillet 2014 à 21h02 | Web 1,2,3

Et soudain, la radio dévisse Verouillé

Médiamétrie a dévoilé les audiences de la vague avril-juin. NRJ progresse et domine, mais pour les autres stations c’est la soupe à la grimace. Que s’est il passé ? La crise a t-elle aussi heurté de plein fouet la radio …

16 juillet 2014 à 20h40 | Old fashion media
el

Fox : rachat raté de Time Warner

La compagnie de Rupert Murdoch l'a confirmé cet après-midi, 21st Century Fox a bien tenté...

La compagnie de Rupert Murdoch l'a confirmé cet après-midi, 21st Century Fox a bien tenté de racheter Time Warner en juin mais sa proposition a été rejetée. Time Warner a également corroboré cette rumeur, qui a d'ailleurs fait grimper son titre de plus de 20% à Wall Street. De son côté, le New York Times croit savoir que le montant de l'offre avoisinait les 80 milliards de dollars (59 milliards d'euros) soit 85 dollars par action, une somme proposée à 60% en cash, le reste sous forme de titres. Fox assure ne plus être en discussion avec Time Warner qui estime pour sa part que l'offre n'était pas intéressante pour la compagnie, bien que le montant donné par le NYT surpassait de 22% la valeur de l'action lors de la fermeture de Wall Street hier soir. Plusieurs sources semblent pourtant convaincues que le magnat des médias n'en restera pas là de son offensive. Il faut dire que, rassemblées, les compagnies formeraient un conglomérat hyper puissant dans le secteur du divertissement aux Etats-Unis, qui posséderait non seulement les chaînes Fox, Fox News, FX, TNT et TBS mais aussi la très convoitée HBO et les studios 20th Century Fox et Warner Bros ou encore les droits sportifs de plusieurs compétitions extrêmement prisées outre-Atlantique. Toujours selon le New York Times, l'entité ainsi créée aurait un chiffre d'affaires aux alentours de 65 milliards de dollars.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
16 juillet 2014 à 18h59 | So_cult’

L’Hadopi ne lâche rien mais les usages évoluent lentement Verouillé

« L’Hadopi existe toujours et la pédagogie de la réponse graduée, ça marche !  » : c’est en substance le message qu’a délivré Mireille Imbert-Qaretta, la présidente de la Commission de protection des droits (CPD) de l’Hadopi, qui présentait à la …

16 juillet 2014 à 18h26 | Politique
el

Apple veut se renforcer en entreprise avec IBM

Alors que Microsoft semble vouloir mettre l'accent sur les services et leur utilisation...

Alors que Microsoft semble vouloir mettre l'accent sur les services et leur utilisation au travail comme dans le cadre privé, Apple et IBM ont annoncé un partenariat qui devrait permettre aux deux marques d'asseoir plus avant leur position au sein des entreprises. Car si l'iPhone et l'iPad sont déjà largement utilisés à des fins professionnelles, certains ont pu estimer que les services spécifiques à ces usages étaient insuffisamment développés. Ensemble, les deux compagnies vont développer une centaine d'applications et de services cloud destinés aux professionnels regroupés autour d'une plateforme "IBM MobileFirst for iOS Solutions" et la firme de Cupertino va lancer un service AppleCare pour ces mêmes clients aux besoins particuliers. De son côté, IBM vendra des appareils pommés packagés avec les services aux entreprises. Les premiers programmes communs, qui serviront au commerce, à la santé, aux services bancaires, au voyage et au transport, aux assurances ou aux télécommunications, devraient être disponibles début 2015Parmi les aspects couverts par le partenariat, se trouveront des applications destinées au traitement des données, à la gestion de flotte, au stokage ou encore à la sécurité, précise le communiqué conjoint.

 

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
16 juillet 2014 à 15h36 | So_amazing
15 juillet 2014
web

Kim Dotcom’s Music Streaming Service Plans Australian IPO – Hollywood Reporter

The service, named Baboom, is currently trying to raise $4.2 million in start-up...

The service, named Baboom, is currently trying to raise $4.2 million in start-up funds...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
15 juillet 2014 à 19h52 | Le_Flouze
el

Canal attaque CapTVty

Après TF1 l'an passé c’est au tour de Canal de s'attaquer au logiciel...

Après TF1 l'an passé c’est au tour de Canal de s'attaquer au logiciel CapTVty qui permet de visionner ou de télécharger après les avoir centralisés les programmes proposés par les sites de télévision en streaming direct ou en replay. Selon NextInpact, le groupe aux mains de Bertrand Méheut estime que le logiciel permet la mise à disposition " de manière totalement illicite" d'un "grand nombre de programmes produits par différentes chaînes du groupe, dont Canal Plus, D8, D17 et I>Télé".  De son côté, l'auteur du logiciel pourrait bien se replier derrière la même défense qu'il avait précédemment employée, en pointant l'absence de DRM et donc que "les contenus reçus par l’utilisateur du logiciel Captvty proviennent directement des serveurs des chaînes". Reste qu'il est probable que les mises en demeure s'accumulent désormais pour mettre CapTVty hors d'état de récupérer des programmes produits par d'autres, d'autant que les chaînes misent de plus en plus sur la monétisation de leurs contenus sur Internet.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
15 juillet 2014 à 18h19 | Old fashion media
el

Comment Kanye West a voulu redesigner Rap Genius

On le sait déjà chanteur, producteur et businessman avisé, mais Kanye West se...

On le sait déjà chanteur, producteur et businessman avisé, mais Kanye West se serait aussi essayé au design en proposant une nouvelle interface à l'application Rap Genius, qui a récemment levé 40 millions de dollars. C'est ce que révèle l'investisseur Ben Horowitz dans un article de Business Insider détaillant les modalités de cette impressionante levée de fonds qui a quasiment coïncidé avec le licenciement d'un des cofondateurs de l'application. L'auteur de Yeezus lui aurait envoyé un croquis d'un design novateur qui aurait emballé la compagnie, le CEO Tom Lehman jugeant même le concept du rappeur "étonnant" et "novateur". Problème, l'artiste n'aurait pas eu le temps par la suite de développer ses idées :"Nous avons passé beaucoup de temps à y penser et fait de notre mieux pour maintenir la collaboration mais Kanye était trop occupé et nous n'avons pas réussi à nous revoir à ce sujet pour le moment". Alors que mister West développe de son côté Donda, une entreprise de design et de contenu créatif, en partenariat avec Roc Nation, Rap Genius (qui est depuis devenu Genius tout court) n'abandonne pas pour autant la possibilité d'adopter un jour ses idées pour relooker de fond en comble son interface...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
15 juillet 2014 à 16h32 | So_cult’
el

Piratage : NewsCorp veut une responsabilité des FAI

NewsCorp met les bouchées doubles pour contrer le piratage et notamment en Australie...

NewsCorp met les bouchées doubles pour contrer le piratage et notamment en Australie où les législateurs sont penchés sur la question. Le mois dernier, le CEO  de la division nationale de l'empire Murdoch, Robert Thomson s'était déjà attaqué à Google, qui assure ne pas savoir qui pirate, où et comment alors qu'ils "savent exactement où vous êtes et ce que vous faites". Mais après le moteur de recherche c'est aux fournisseurs d'accès à Internet (FAI) que la compagnie s'en prend en soutenant la position du procureur général du pays, lequel recommande que les FAI soient tenus, au moins partiellement, responsables des comportements illicites de leurs utilisateurs. NewsCorp Australie remet en fait en cause certains amendements passés en 2004 lors de la révision du texte encadrant le copyright dans le pays, et estime que ceux-ci ne permettent pas aux ayants-droit de protéger les droits en ligne "car les amendements ciblent des technologies spécifiques et sont inefficaces pour faire face au piratage en ligne tel qu'il existe aujourd'hui, ou tel qu'il se manifestera demain". Il faut dire que l'enjeu est de taille pour NewsCorp Australie qui possède notamment des parts dans FoxTel , une chaîne payante qui diffuse "Game of Thrones", l'une des séries les plus piratées à travers le monde.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
15 juillet 2014 à 15h42 | So_amazing
web

Droit à l’oubli : Google interpelle l’opinion publique – MacGeneration

Le droit à l’oubli reste en travers de la gorge de Google. Cette...

Le droit à l’oubli reste en travers de la gorge de Google. Cette décision de la Cour de justice de l’Union européenne oblige le moteur de recherche à supprimer les liens concernant un habitant de l’UE, sur sa demande. Google a mis en place un formulaire spécifique et a débuté fin juin les premières opérations de nettoyage. Mais l’entreprise de Mountain View n’est pas spécialement satisfaite de la façon dont les choses se sont décidées. Larry Page, à l’occasion de Google I/O, a ainsi évoqué la nécessité de mettre au point une solution plus pratique qu’une décision de justice, tout en rappelant qu’il suffit d’utiliser une version du moteur autre que celle d’un pays européen pour retrouver tous les résultats d’une recherche (lire : Larry Page : « Google facilitera la vie des utilisateurs »). Si Google n’a pas d’autres choix que d’obéir à la Cour de justice, la société passe aussi à l’offensive pour démontrer l’inanité de cette disposition européenne. Il est...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
15 juillet 2014 à 11h22 | Web 1,2,3