Archives mensuelles : décembre 2014

web

Apple on trial: company execs say DRM was forced on them by record labels – Ars Technica

Real Networks, the competing music store they shut out? Barely an afterthought...

Real Networks, the competing music store they shut out? Barely an afterthought...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
06 décembre 2014 à 11h53 | Web 1,2,3
5 décembre 2014
web

Edwy Plenel quittera « Médiapart » dans trois ans – PureMedias

Agé de 62 ans, Edwy Plenel a annoncé qu'il prendrait sa retraite dans...

Agé de 62 ans, Edwy Plenel a annoncé qu'il prendrait sa retraite dans trois ans...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
05 décembre 2014 à 19h30 | Web 1,2,3
el

Crédit d’impôt pour le cinéma aussi

Les députés ont voté en première lecture le texte sur le crédit d'impôt...

Les députés ont voté en première lecture le texte sur le crédit d'impôt pour le cinéma, après celui mercredi dernier pour la production phonographique. Ce vote d'une mesure soutenue par le gouvernement pour aider le cinéma français notamment à l'international et dans l'animation a été saluée par la ministre sur Twitter. Le texte doit maintenant passer devant les sénateurs. A noter qu'un amendement présenté par le député Gilles Carrez et visant à encadrer ce crédit d'impôt cinéma a été rejeté en séance.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
05 décembre 2014 à 19h18 | So_cult’
web

Rovio Confirms 110 Job Losses – Mobile Marketing Magazine

Finnish mobile game developer Rovio has confirmed it is cutting 110 jobs, roughly...

Finnish mobile game developer Rovio has confirmed it is cutting 110 jobs, roughly 14 per cent of...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
05 décembre 2014 à 19h03 | Gaming
web

Breaking Bad’s Aaron Paul just dropped his own Yo app spinoff – TheNextWeb – Relevant Blogs

If you’re a fan of Breaking Bad’s Jesse Pinkman and his foul-mouthed love...

If you’re a fan of Breaking Bad’s Jesse Pinkman and his foul-mouthed love for the words “Yo” and “Bitch,” you’re gonna dig actor Aaron Paul’s new messaging app. The actor announced the launch of YB (short for, well, you know) today via Twitter. It’s exactly the same idea as the multimillion-dollar, single-purpose app Yo, except your selection of greetings are much more colorful. The phrases are also voiced by Paul himself, with in-app purchases available for extra lines. According to the app’s description, you can also “unlock extra phrases to send,” and “participate in contests with Aaron to win phrase packs.” YB is currently iOS-only, with an…

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
05 décembre 2014 à 19h02 | Web 1,2,3
urgent

Google retire l’application The Pirate Bay

Google vient de retirer son catalogue d'application sur Android la gamme d'applications de...

Google vient de retirer son catalogue d'application sur Android la gamme d'applications de The Pirate Bay. Les développeurs ont reçu un message les informant que ces applications "enfreignaient la propriété intellectuelle". Les applications retirées sont, selon le site Torrent Freak : The Pirate Bay Proxy,” “The Pirate Bay Premium,” “The Pirate Bay Mirror” et “PirateApp.” Contacté par Torrent Freak, les développeurs ont indiqué vouloir faire appel de cette décision pour que leurs applications réintègrent le Google play store. Mauvaise semaine donc pour The Pirate Bay après la décision du TGI de Paris d'interdire son accès. Google avait déjà commencé à mettre le "holà" sur The Pirate Bay en dégradant la place du site dans ses résultats de recherches.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
05 décembre 2014 à 19h00 | Peer2peer

Radio, sept ans de douleur Verouillé

Quelles sont les évolutions des grandes stations généralistes ? Sur 7 ans, les bouleversements sont importants chez RTL comme chez Europe 1. Le média radio est à l’aube d’une transformation radicale. Son audience change complètement depuis 7 ans – À ce sujet, …

05 décembre 2014 à 18h49 | Old fashion media
el

Enquête approfondie du projet d’acquisition de Jazztel par Orange

C'était prévisible : la Commission européenne a ouvert une enquête approfondie au sujet...

C'était prévisible : la Commission européenne a ouvert une enquête approfondie au sujet de l'acquisition de Jazztel - installé au Royaume-Uni mais opérant essentiellement en Espagne - par Orange. La Commission doit en effet vérifier si l'acquisition ne restreint pas de manière trop importante les choix des consommateurs espagnols, risquant ainsi de créer des hausses de prix du fait de la disparition de l'un des acteurs du marché. En Espagne, Orange est actif dans les réseaux de télécommunications mobiles et fixes, tandis que Jazztel exploite un réseau de télécommunications fixes, tout en offrant des services de télécommunications mobiles sur le réseau d'Orange. La Commission note néanmoins qu'il est probable que seuls les opérateurs intégrés qui ont la capacité d'offrir des produits triple play (internet, mobile, fixe) pourraient subsister sur le marché espagnol à l'avenir, dans la mesure où seul ce type d'offres est en forte croissance sur ce marché. Cela représente potentiellement un point positif pour Orange qui contrairement à Jazztel, est à même d'offrir du triple play. Il reste à Orange à offrir des engagements pour limiter les effets de l'opération sur la concurrence, les engagements qui avaient été proposés début novembre à titre "préventif" n'ayant pas suffit à rassurer la Commission.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
05 décembre 2014 à 17h55 | Web 1,2,3
web

Apple’s Eddy Cue explains why DRM for music was a necessary evil – The Verge

In a trial about whether Apple's iTunes was the lynchpin in shutting out...

In a trial about whether Apple's iTunes was the lynchpin in shutting out competitors and making it harder for consumers to take their music elsewhere, today was Apple's chance to explain what it was doing with its software nearly a decade ago. To do that, Apple's iTunes chief Eddy Cue today spent several hours testifying in an Oakland, California courtroom, mainly trying to explain why the company not only created its own digital rights management (DRM) software, but also why it didn't share it widely with others...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
05 décembre 2014 à 16h02 | Web 1,2,3
web

Uber in talks to sell over $1 billion in convertible debt: source – Reuters – Tech

(Reuters) - Uber is in talks to sell more than $1 billion in...

(Reuters) - Uber is in talks to sell more than $1 billion in convertible debt, a source familiar with the matter said, soon after the U.S. taxi service said it raised $1.2 billion in its latest funding round...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
05 décembre 2014 à 15h54 | Web 1,2,3
urgent

Roularta met (encore) en vente L’Express et L’Expansion

La presse magazine française se porte mal, et la plupart des titres sont...

La presse magazine française se porte mal, et la plupart des titres sont mis régulièrement (avec plus ou moins d'insistance) sur le marché. Dernier en date, selon l'AFP, le groupe belge Roularta qui voudrait se séparer de l'Express et l'Expansion. Depuis des années, ce marché, réputé en crise et sans solution, manquait d'acquéreurs potentiels. Avec l'apparition d'un côté de Xavier Niel, qui s'était fait remarquer en reprenant le Monde, et de l'autre Patrick Drahi, le marché de la presse s'agite à nouveau. Si le premier avance en meute avec Pierre Bergé et Matthieu Pigasse à l'actionnariat et Louis Dreyfus à l'exécution, le patron d'Altice n'apparait guère, laissant Marc Laufer opérer pour lui, comme dans le cas de Libération. L'AFP indique que Vivendi, et NewsCo (la société de Marc Laufer) seraient intéressés. Une information qui avait été déjà éventée par Les Echos et Press News. L'Express déclare à l'OJD 56 618 ventes hebdomadaires, près de 281 379 abonnements postaux et 21 859 "portés"; L'Expansion déclare pour sa part 14 076 ventes mensuelles, et un peu plus de 70 000 abonnements. Le prix de vente sera donc essentiellement calculé sur la reprise de la dette abonnés. Rappelons que la vente de Obs a été valorisée essentiellement sur les actifs Web d'un côté, et la dette abonné de l'autre. Interrogé, l'actionnaire Roularta a comme d'habitude refusé d'annoncer la mise en vente de ses magazines... Les "marques d'intérêt" reçues ne sont peut-être pas encore suffisantes.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
05 décembre 2014 à 15h52 | Old fashion media
el

Le native advertising en force

Le native advertising, l'autre nom de "l'infomerciale", ce genre hybride entre la communication...

Le native advertising, l'autre nom de "l'infomerciale", ce genre hybride entre la communication publicitaire de marque et le contenu à caractère informatif, pourrait représenter pas moins de 8,8 milliards de dollars aux Etats-Unis en 2018. Ce chiffre très optimiste provient des analyses des cabinets Socintel360 et eMarketer. Rien que sur l'année 2014, les dépenses des annonceurs sur ce nouveau mode de communication avoisineraient les 3,3 milliards de dollars. Le native advertising est très en vogue sur les sites "attrape clic" comme Buzzfeed, mais aussi sur les plateformes "sociales".

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
05 décembre 2014 à 15h20 | Marketing Room
web

Internet est en train de perdre sa bataille pour la liberté à travers le monde – Slate

Le think tank américain et pro-démocratie Freedom House vient de dévoiler son rapport...

Le think tank américain et pro-démocratie Freedom House vient de dévoiler son rapport annuel consacré à la liberté sur Internet pour 2013. Et ses conclusions sont inquiétantes:
«La liberté sur Internet est en train de décliner pour la quatrième année consécutive.»

Si la plupart des pays occidentaux sont considérées comme des pays libres en matière de communication et d’échanges d’informations sur Internet, le rapport note que, sur les 65 pays analysés, 36 ont vu leurs libertés en ligne diminuer. Y compris dans des pays comme les Etats-Unis ou le Royaume-Uni. Mais cette baisse est particulièrement inquiétante en Russie et en Turquie, qui font face à cinq années de déclin consécutives:
«Depuis le retour de Poutine au pouvoir en 2012, le gouvernement a fait passer des lois pour bloquer du cont ...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
05 décembre 2014 à 14h54 | Web 1,2,3
el

Nook, une addition de 238 millions de dollars pour Microsoft

Microsoft abandonne son partenariat avec Barnes and Noble. En 2012, la firme de...

Microsoft abandonne son partenariat avec Barnes and Noble. En 2012, la firme de Redmond avait pris une participation de 300 millions de dollars dans Nook, le e-reader développé par l'éditeur. Une stratégie perdante, les ventes du Nook n'ont jamais décollé face au Kindle ou l'iPad. Microsoft a donc réalisé une perte de 238 millions de dollars, en soldant cette aventure dans l'édition par la revente de ses parts pour 62 millions de dollars à Barnes and Nobles, hier.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
05 décembre 2014 à 14h09 | So_amazing
web

The Problem With The Internet Of Things – Techcrunch

Lightbulbs, washing machines, thermostats, fridges and locks. If you believe the Internet Of...

Lightbulbs, washing machines, thermostats, fridges and locks. If you believe the Internet Of Things salespeople, over the next 10 years, everything in your home is set to become connected. Imagine a world where you could turn on your porch light from the office, or unlock your door for a visitor, all from a smartphone app. Well, like a growing number of early smart home adopters, I have seen…

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
05 décembre 2014 à 13h57 | So_amazing
web

Samsung Mobile Executives to Leave After Profit Slide: Source – Re/Code

The three executives directly reported to division chief JK Shin, who this week...

The three executives directly reported to division chief JK Shin, who this week retained his post despite sagging device sales...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
05 décembre 2014 à 13h57 | So_amazing
web

Encadrement des cachets de cinéma : « C’est tout un équilibre financier qui est en train de s’effondrer » – Le Monde – Economie

Elisabeth Tanner, présidente du syndicat des agents artistiques, regrette la décision du Centre...

Elisabeth Tanner, présidente du syndicat des agents artistiques, regrette la décision du Centre national du cinéma de plafonner les rémunérations des stars jouant dans les films français...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
05 décembre 2014 à 13h49 | So_cult’
el

Toujours moins de téléspectateurs

Le règne de l'OTT s'annonce. Les premiers signes d'essoufflement de l'audience de la...

Le règne de l'OTT s'annonce. Les premiers signes d'essoufflement de l'audience de la télévision "traditionnelle" sont de plus en plus visibles dans les enquêtes des instituts de sondage. Aux Etats-Unis, Nielsen vient de publier l'audience des réseaux. Sur quatre ans, un effritement de cette audience globale est notable, et elle correspond à une progression complémentaire de l'activité des foyers sur le Net et d'une forte progression des services de video OTT, comme Netflix. 40% des foyers américains ont souscrit à une offre de video en ligne de type Netflix ou Amazon. Cette consommation moyenne a augmenté de 4 heures par mois, d'une année sur l'autre. En comparaison l'audience globale de la télévision est en baisse de 147 à 141 heures en moyenne par mois entre 2013 et 2014. L'arrivée de HBO Go, et encore de l'offre de CBS pour l'information sur les réseaux OTT vont certainement accélérer cette mutation. Paradoxalement, en France le modèle de la Box, inauguré par Free, protège les chaines traditionnelles. Car si Orange ou Bouygues vont bien proposer Netflix sur leurs box en début d'année, les chaines comme TF1 ou France 2 ont encore les moyens de rivaliser avec ces services en partageant un même univers de distribution. A l'inverse, la distribution via OTT aux Etats-Unis, avec Apple TV, Chromecast ou Roku avantage les services comme Netflix qui ont compris très tôt que l'avenir était à l'application et non plus à la chaine. A quand une application TF1 sur Apple TV en France ?

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
05 décembre 2014 à 13h44 | Old fashion media
el

Stéphane Richard éteint les rumeurs sur Dailymotion

« Nous ne cherchons pas à vendre Dailymotion. Nous voulons accélérer les développements par...

« Nous ne cherchons pas à vendre Dailymotion. Nous voulons accélérer les développements par une stratégie d’alliance qui peut être capitalistique, mais pas forcément, et je ne suis pas dans un processus de vente de Dailymotion, je n’ai jamais dit cela ». Cette déclaration a été prononcée par Stéphane Richard le Pdg d'Orange, lors du Sommet de l’économie qui s'est tenu à Paris hier. Le message est clair : Dailymotion n'est pas à vendre dans les conditions que la presse se plaisait à relater ses dernières semaines. Le patron d'Orange, qui en certainement un peu marre d'être dans les gazettes chaque fois qu'il est question d'une rencontre avec un partenaire éventuel du site de vidéos, l'affirme : « je suis contre les paparazzis de l’économie, je suis contre la peopolisation des sujets économiques, je trouve cela ridicule et Dailymotion est en train de devenir cela ». Après cette précision d'importance, le destin de Dailymotion reste toujours en suspens dans le périmètre d'Orange. La plateforme réalise un peu plus de 60 millions d'euros de chiffre d'affaires par an et poursuit une stratégie de développement axée sur l'Asie et les Etats-Unis.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
05 décembre 2014 à 13h23 | Web 1,2,3
web

Notre confrère MacWorld.fr fermera ses portes ce soir – Mac4Ever

C'est toujours avec une certaine tristesse que l'on apprend qu'un confrère ferme boutique....

C'est toujours avec une certaine tristesse que l'on apprend qu'un confrère ferme boutique. La petite SARL ComparHaut éditait en effet les sites PCWorld.fr et MacWorld.fr, des marques reprises sous licence IDG. La boite affiche depuis quelques mois déjà quelques difficultés financières, les obligeant à licencier 3 personnes parmi les 10 salariés. Ma...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
05 décembre 2014 à 13h02 | Web 1,2,3
el

Plainte iPod : Mic-mac à l’attaque

La nouvelle a fait grand bruit. Réunis au sein d'une action collective en justice,...

La nouvelle a fait grand bruit. Réunis au sein d'une action collective en justice, des acheteurs d'iPod accusent Apple de supprimer intentionnellement les fichiers (ceux issus d'un achat sur une autre plateforme de vente en ligne qu'iTunes) de l'appareil. Pour les plaignants il s'agit ni plus ni moins qu'un abus de position dominante de la part de la pomme et la preuve que l'éco-système iTunes est mauvais. Apple ne remet pas en cause du tout le fait de supprimer ces fichiers sans en informer précisément l'utilisateur. En pareil cas, et ce jusqu'en 2009, date à laquelle Apple a retiré les DRM Fairplay d'iTunes, le logiciel multimédia ne prenait aucune pincette et réinitialisait l'iPod pour restaurer les réglages usines, supprimant tout ce qui était sauvegardé dessus. Un comportement largement connu des acheteurs d'iPod. iPod n'a jamais été conçu pour être un disque de partage de fichier. Les ayants-droit s'y sont toujours refusés, et Apple avait aussi acquiescé à cette ligne protectionniste pour obtenir l'exploitation des catalogues. Utiliser un fichier acheté sur une autre plateforme, utilisant donc son propre DRM - le monde du verrou en ligne ne s'est jamais entendu pour tisser les liens de l'interopérabilité - sur un iPod avant 2009, relevait donc de l'exploit informatique. Real Networks avait donc à l'époque forcé la forteresse avec des bidouillages pour faire en sorte que l'iPod soit berné et accepte ses fichiers. Apple répondait à chaque fois avec une mise à jour qui annulait le hack. Relax Networks a ensuite abandonné ce petit jeu. La situation a changé radicalement lorsqu'en 2009, les majors de la musique ont accepté enfin qu'Apple retire les DRM des fichiers. Aujourd'hui cette affaire refait surface, avec cependant un accroc bien embarrassant pour les plaignants. Selon les archives d'Apple, les deux personnes concernés dans cette affaire n'aurait pas acheté leurs iPods entre septembre 2006 et le 31 mars 2009, mais fin 2009 et un premier en 2005 et un autre début 2010, selon les numéros de séries du dossier. Dans cette situation relativement inédite, le juge Gonzales Rogers a décidé de poursuivre le processus, mais sans les plaignants...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
05 décembre 2014 à 12h33 | So_amazing
urgent

Antitrust lawsuit against Apple’s iPod, iTunes ecosystem may lack plaintiff – Apple Insider

In what could prove to be a major development in a class-action lawsuit...

In what could prove to be a major development in a class-action lawsuit involving Apple's iPod and iTunes, new court documents filed on Thursday reveal Apple is questioning whether a class even exists...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
05 décembre 2014 à 2h37 | So_amazing
4 décembre 2014
web

Jimmy Iovine Recalls Two-Year Pitch to Apple: ‘You Have a Hole in Music… Let Me Plug It’ – Billboard

Jimmy Iovine is a "sponge." At least that's how the former Interscope chairman...

Jimmy Iovine is a "sponge." At least that's how the former Interscope chairman and Beats co-founder describes himself in a new back-and-forth with GQ...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
04 décembre 2014 à 20h17 | Web 1,2,3
el

Bruxelles voudrait des SMS plus chers

La Commission européenne craint que les prix bas des SMS, dont les tarifs...

La Commission européenne craint que les prix bas des SMS, dont les tarifs sont régulés par différents accords entre les FAI sous l'égide, en France, de l'Arcep, ne viennent perturber le développement des messageries instantanées. Bruxelles s'inquiète sérieusement des prix des SMS, qui représenteraient un danger pour WhatsApp, iMessage ou un autre de ces services, la plupart du temps édités par des géants américains. Le commissaire Günther Ottiger de la DG Connect a d'ailleurs adressé une lettre à l'Arcep allant dans ce sens... Grâce à la régulation des tarifs d'inter-connexions, le prix de gros du SMS est tombé à 1 centime d'euros en France, contre 2,5 centimes en moyenne dans le reste de l'Europe.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
04 décembre 2014 à 19h51 | Web 1,2,3
web

Spotify’s offering you three months of premium for 99 cents – Engadget

It's the festive season, and one company that's in a generous mood is...

It's the festive season, and one company that's in a generous mood is Taylor Swift's favorite streaming service. If you're not already a Spotify user, then the outfit is hoping to lure you in by offering three months of its premium service for just 9...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
04 décembre 2014 à 19h36 | Web 1,2,3
urgent

La musique bloque The Pirate Bay en France

La SCPP vient de publier un communiqué sur une décision du Tribunal de...

La SCPP vient de publier un communiqué sur une décision du Tribunal de grande instance concernant le "blocage" du site The Pirate Bay par les fournisseurs d'accès français. La société civile des producteurs de phonogrammes se déclare "réjouit" par la décision du "TGI de Paris enjoignant aux fournisseurs d’accès de mettre en œuvre toute mesure propre à empêcher l’accès à partir du territoire français du site de partage de fichiers musicaux The Pirate Bay ainsi que de ses sites de redirection et sites miroirs". La France suit ainsi le mouvement des pays européens qui ont prononcé des interdictions d'accès de leurs internautes à TPB. Sous prétexte que le site sert de base de distribution pour des internautes qui échangeraient des fichiers enfreignants le droit d'auteur.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
04 décembre 2014 à 19h27 | Peer2peer
web

Sony denies it will soon name N Korea as hacker – Associated Press

Sony Pictures said Wednesday that the investigation into the cyberattack that crippled its...

Sony Pictures said Wednesday that the investigation into the cyberattack that crippled its computer systems is continuing and denied a report that it is poised to name North Korea as the culprit...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
04 décembre 2014 à 18h43 | Peer2peer
web

Amazon Fire Phone : Jeff Bezos relativise son échec, mais n’abandonne pas – Les Mobiles

Il y aura d’autres Fire Phone. Jeff Bezos le confirme. Seront-ils tous commercialisés...

Il y aura d’autres Fire Phone. Jeff Bezos le confirme. Seront-ils tous commercialisés ? Peut-être pas. Mais Amazon persevera sur la téléphonie mobile, malgré l’echec cuisant de son premier modèle, lequel est désormais bradé...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
04 décembre 2014 à 18h42 | So_amazing
el

Rapport sur les industries culturelles : Gunther Oettinger à l’écoute, Andrus Ansip peu concerné Verouillé

Les représentants de la culture à l'origine du rapport sur l'importance des industries créatives en Europe...

Les représentants de la culture à l'origine du rapport sur l'importance des industries créatives en Europe - que nous avions présenté ici - avaient rendez-vous mardi avec une partie de la Commission européenne. Il s'agissait de parler du rapport, et des évolutions futures concernant le droit d'auteur et le financement de la culture en général. D'après nos sources à Bruxelles, cette rencontre fut un "chaud-froid". Les représentants des industries, dont Jean-Noël Tronc pour la Sacem et Vincent Montagne pour l'édition, ont été accueillis chaleureusement par Gunther Oettinger, le commissaire à la tête de la DG Connect, et beaucoup plus froidement par Andrus Ansip, vice-président en charge du numérique. Gunther Oettinger, très au fait de ces questions, considère clairement les industries culturelles comme un atout, tandis qu'Andrus Ansip donnait l'impression d'être plus préoccupé par l'adaptation du droit d'auteur à l'internet plutôt que l'inverse. La question désormais sera celle du rapport de force entre ces deux acteurs à la Commission. Jean-Claude Juncker ayant donné des indications qu'il travaillait beaucoup en direct avec ses vice-présidents, dont Andrus Ansip, et peut-être moins avec ses commissaires, le poids de Gunther Oettinger demeure incertain.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
04 décembre 2014 à 18h34 | Politique
el

Barry Diller aussi voit la télévision changer dans les années à venir…

Après Reed Hastings, le patron de Netflix, c'est au tour du magnat des...

Après Reed Hastings, le patron de Netflix, c'est au tour du magnat des médias Barry Diller d'annoncer la fin de la télévision "telle qu'on la connait". Barry Diller affirme que cette mutation se fera dans les 10 prochaines années, quand le créateur de Netflix parlait à horizon 2030. "Le futur de la télévision est dans la fragmentation" a souligné le patron de IAC, qui ne croit pas que le modèle du "bundle" de chaînes actuel survivra bien longtemps, car le prix ne sera plus aussi attractif, pour le consommateur mais aussi pour le distributeur. Dans ce cas, ce seront donc les services dits "OTT" (Over the top) qui l'emporteront et proposeront une consommation "à la carte" des programmes, sans forcément avoir une marque ombrelle. Pour donner un exemple, Canal Cinéma disparaitrait pour être remplacé par un service de Vod ou de SVoD.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
04 décembre 2014 à 18h22 | Old fashion media