Archives mensuelles : janvier 2016

Commission culture, des amendements et des hommes Verouillé

La loi liberté de création qui entre au Sénat. La commission culture de la chambre haute a validé un certain nombre d’amendements hier, dont l’un sur la copie privée dans le Cloud, ou encore un autre sur la transparence des …

27 janvier 2016 à 17h19 | Politique
urgent

Copie privée dans le Cloud, c’est voté

L'amendement de David Assouline prévoyant une rémunération au titre de la copie privée...

L'amendement de David Assouline prévoyant une rémunération au titre de la copie privée dans le Cloud (informatique dans le nuage) a été voté hier par la commission culture du Sénat. L'amendement prévoit très exactement que régime de copie privée s'applique "lorsque ces copies ou reproductions sont réalisées par le biais d’un service de communication au public en ligne fournissant à cette personne physique, par voie d’accès à distance ou sur ses terminaux personnels, la reproduction d’une œuvre à partir de la diffusion d’un programme d’un service linéaire de radio ou de télévision édité ou distribué par ce service, sous réserve que cette reproduction soit demandée par cette personne physique avant la diffusion de ce programme ou au cours de celle-ci pour la partie restante". Il s'agit d'une définition relativement restrictive qui concerne donc l'audiovisuel (des services inclus dans les box pour la télévision vont devoir acquitter une part de leurs revenus à la copie privée) et la radio. Ce sera à la commission - lorsqu'elle se réunira enfin - de déterminer le barème applicable. La Sacem avait largement encouragé les sénateurs à voté cette mesure, alors que les associations comme l'Afdel, réunissant des professionnels du Web ou de l'électronique grand publique y sont opposés. Le vote au Sénat est programmé pour début février.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
27 janvier 2016 à 12h53 | So_cult’

Copyright Week, ou l’obsession destructrice du web pour le droit d’auteur Verouillé

Organisée depuis trois ans sous l’égide de la Electronic Frontier Foundation avec le soutien de divers lobbys, la « Copyright Week » qui a eu lieu la semaine dernière a été à nouveau l’occasion d’un festival d’accusations contre le droit d’auteur, plus …

27 janvier 2016 à 11h17 | So_cult’
26 janvier 2016
urgent

Rachat de Newen, c’est bouclé

Le groupe TF1 a annoncé avoir terminé l'opération de rachat du groupe Newen....

Le groupe TF1 a annoncé avoir terminé l'opération de rachat du groupe Newen. Un rachat qui avait déclenché les foudres de la production indépendante, mais aussi celles de France Télévision - Newen est un des principaux fournisseurs de programmes. La situation est maintenant apaisée, et TF1 annonce le bouclage de cette acquisition : "Après avoir obtenu les autorisations nécessaires de la part de l’ensemble des autorités compétentes, FLCP, société holding du groupe Newen, et TF1 annoncent avoir finalisé ce jour, dans les conditions indiquées le 9 novembre 2015, l’opération visant à l’acquisition par TF1 d’une participation de 70 % du capital de FLCP, rebaptisée à l’occasion Newen Studios et qui regroupera Newen et Neweb. Les actionnaires actuels, dont l’équipe dirigeante, restent associés à hauteur de 30 %". Les termes sont identiques à ceux annoncés en amont de l'opération. Comme de bien entendu "cette acquisition produira ses effets dans les comptes du groupe TF1 à partir de janvier 2016", souligne TF1.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
26 janvier 2016 à 18h40 | Old fashion media
el

Projet de Traité Transatlantique : la Commission fait du charme aux consommateurs

Cécilia Malmström, commissaire européenne en charge du commerce, a participé aujourd'hui a un...

Cécilia Malmström, commissaire européenne en charge du commerce, a participé aujourd'hui a un événement organisé par le Bureau Européen des Unions de Consommateurs (BEUC). Celle qui négocie, de manière à la fois gardée secrète mais "la plus transparente possible", le projet de traité transatlantique sous la responsabilité du président Juncker a tenu à rassurer les consommateurs européens : "aucun accord commercial ne fera baisser le niveau de protection des consommateurs, de l'environnement et du travail que nous mettons en place en Europe", a t-elle notamment déclaré. Elle a estimé que l'un "des bénéfices que cet accord peut apporter aux consommateurs" sera "les bienfaits normaux d'une libéralisation du commerce". Elle a également ajouté que " son bureau travaillait à l'organisation de rendez-vous techniques détaillés (NDLR : avec le BEUC) pour parler d'un agenda positif du TTIP pour les consommateurs".

 

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
26 janvier 2016 à 18h32 | Politique
web

Loi Création : le Sénat veut supprimer le seul article consacré aux auteurs – Actualitté – Une page de caractère

La Commission culture du Sénat débattra ce 26 janvier des amendements déposés dans...

La Commission culture du Sénat débattra ce 26 janvier des amendements déposés dans le cadre de la loi Liberté de création, architecture et patrimoine. Un texte dont les auteurs avaient été originellement oubliés : par l’intervention de Patrick Bloche, il leur avait finalement été accordé une petite place, avec un rapport. Un petit pas pour l'homme, mais toujours mieux que rien.

À l’assemblée, l’amendement du rapporteur Patrick Bloche, devenu article 4B, avait suscité quelques débats. Il accordait aux auteurs la rédaction d’un rapport destiné à « éclairer des points incertains qui portent sur des litiges incontestables ». Ce dernier devra aborder plusieurs points stratégiques ...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
26 janvier 2016 à 18h25 | Politique
el

Un amendement pour plus de pouvoir du CSA

Le député Patrick Bloche, "en collaboration avec la ministre de la culture, Fleur Pellerin, et...

Le député Patrick Bloche, "en collaboration avec la ministre de la culture, Fleur Pellerin, et l’exécutif", a préparé un amendement pour renforcé "l'indépendance des médias", rapporte Le Monde. Parmi les mesures principales apportées par ce texte, des pouvoirs supplémentaires octroyés au CSA qui permettrait à l'instance de régulation : "L’article 2 précise les pouvoirs du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA), garant du pluralisme dans les médias audiovisuels : ce dernier « s’assure que les intérêts économiques des actionnaires des éditeurs de services de communication audiovisuelle et de leurs annonceurs ne portent aucune atteinte à ces principes. » Le CSA pourrait aussi être amené à travailler avec les « comités relatifs à l’honnêteté, l’indépendance, le pluralisme de l’information et des programmes ». Cet amendement est prévu pour être déposé lors prochain examen de la loi Liberté de Création.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
26 janvier 2016 à 18h21 | Politique
web

L’Assemblée adopte le projet de loi numérique – Numerama

Les députés ont adopté par 356 voix contre 1 le projet de loi...

Les députés ont adopté par 356 voix contre 1 le projet de loi numérique d'Axelle Lemaire, qui devra désormais être adopté au Sénat...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
26 janvier 2016 à 17h57 | Web 1,2,3
web

SoundCloud finally gets serious about music discovery with top charts – TheNextWeb – Relevant Blogs

You could be forgiven for wondering what SoundCloud has been up to lately,...

You could be forgiven for wondering what SoundCloud has been up to lately, as it’s been somewhat quiet. But, today, it’s finally rolled out top charts. The new feature lets you see the top 50 songs across the service by week at any given time and breaks them down further into genres. You’ll see how many plays it’s gotten this week, as well as how many it’s received overall. SoundCloud is a great place for finding new music from emerging artists, but its explore feature was seeing big competition from competitors like Spotify’s Discover Weekly, which delivers personalized playlists every week. All SoundCloud needs to…

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
26 janvier 2016 à 17h56 | Web 1,2,3
el

Arrêt de l’OTT pour Miami

Nous avions commis une analyse du marché du triple play considéré comme un...

Nous avions commis une analyse du marché du triple play considéré comme un rempart à l'OTT en France. Elle se vérifie encore avec l'arrêt programmé du service OTT de Bouygues Télécom sur les box Miami. En cause, la piètre qualité du service qui était avant tout destiné aux clients BT qui ne pouvaient pas profiter d'un débit suffisant. De fait, l'offre OTT ne comprenait pas l'ensemble des chaines (mais seulement les chaînes et les replays disponibles sur notre app B.TV), et parfois de surcroit avec une qualité inférieure à la normale. Un exemple qui illustre encore une fois le faible intérêt pour l'OTT en dehors d'offres fortement positionnées : Netflix, Spicee, OCS. Pour autant, l'hébergement de services OTT pourraient vite devenir incontournable pour les futures box des opérateurs. D'autant qu'il subsiste toujours un doute sur la capacité de ces derniers à concurrencer les géants comme Apple et Google, si jamais la course devait se faire sur le terrain de la technologie. Combien de temps alors pour voir disparaitre les "players TV" dans les offres des FAI ? La prochaine génération de box pourrait bien être la bonne de ce point de vue. A cela il convient d'ajouter que la bataille qui se livrer ressemble fortement à celle de la téléphonie mobile. Les opérateurs ont petit à petit perdu la main sur les appareils, qui étaient pourtant largement subventionnés. Il pourrait en être de même avec les box tv.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
26 janvier 2016 à 17h32 | Web 1,2,3
el

Pandora se fait passer…

iHeartRadio vient de publier ses résultats pour le dernier trimestre. Le service de...

iHeartRadio vient de publier ses résultats pour le dernier trimestre. Le service de radio web annonce avoir dépassé les 80 millions d'utilisateurs ! iHeartRadio est totalement gratuit - financé par la publicité audio - et propose des chaines de musique et de programmes sur le Net et via des applications. Son principaleconcurrent, Pandora n'est pas au mieux en revanche. L'ancien leader a enregistré une contraction de la base de ses utilisateurs qui est tombée à 78 millions. Cependant, les revenus de Pandora sont bien en hausse, de 30% sur un an. iHeartRadio est donc le nouveau leader du webcasting aux Etats-Unis. Un leader totalement gratuit, ce qui est peut-être un signe alors que Apple Music a atteint les 10 millions de comptes payants, et Spotify les 5 millions au pays de l'Oncle Sam.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
26 janvier 2016 à 17h20 | Web 1,2,3

Apple continue son oeuvre d’unification de la télévision et de l’informatique Verouillé

Apple propose avec une mise à jour la fonction podcast à son Apple TV 4. L’occasion d’analyser le processus mis en place par Cupertino pour mettre sur un pied d’égalité applications, chaines de télévision, jeux, et maintenant podcasts. Apple suit une …

26 janvier 2016 à 16h42 | So_amazing
el

Webedia teste le « micro paiement » en rachetant Scimob

La galaxie Webedia s'étend encore avec le rachat du studio Scimob. Ce studio...

La galaxie Webedia s'étend encore avec le rachat du studio Scimob. Ce studio de jeu français s'est fait connaître avec une très bonne adaptation sur mobile d'un concept populaire avec le jeu "94°", qui a été largement décliné ensuite par le studio basé à Montpellier. Webedia met la main sur une vraie success story à la française, et aussi pointe le bout de son nez sur le territoire du "micro paiement", l'un des composants qui est à l'origine du succès des jeux mobiles. 94° est gratuit mais intègre tout un catalogue d'options d'achats "in-app". Ainsi, le joueur frénétique peut dépenser jusqu'à 19,99 euros pour acheter "15 000 pièces", la monnaie qui permet dans le jeu de se sortir d'une situation bloquée. L'arrivée massive des "ad blockers" sur le Net complique en effet le modèle économique des sites détenus par Webedia. La publicité n'est plus une source de revenus aussi sure, et le micro-paiement pourrait permettre de sauter le pas. Selon Les Echos, la moitié des revenus de Scimob - estimations de 7 millions de chiffre d'affaires pour 2016 - provient justement de ce mode de paiement. A noter que Webedia a aussi racheter dernièrement des sites traitant de l'actualité des jeux video, comme le très populaire Jeuxvideo.com. Les synergies sont certainement aussi au programme.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
26 janvier 2016 à 11h58 | Web 1,2,3
25 janvier 2016
el

Amazon joue le coucou chez Android

Selon le site spécialisé The Information, Amazon serait en discussion avec des fabricants...

Selon le site spécialisé The Information, Amazon serait en discussion avec des fabricants de smartphones pour intégrer ses services sur Android dès l'étape de la fabrication. Amazon souhaite utiliser Android pour percer sur des marchés en voie de développement comme l'Inde. Pour cela la firme de Jeff Bezos veut dépasser le stade de l'application chargée sur un smartphone pour prendre directement les commandes de l'OS. Avec comme risque que Google coupe alors pour ces smartphones Amazon l'accès à ses propres services comme le Google Play. Amazon développe de son côté son propre magasin d'applications pour Android. La société de distribution s'était déjà aventurée à produire son propre smartphone, mais ce fut un échec retentissant.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
25 janvier 2016 à 18h42 | So_amazing
el

Google accepte de payer un maigre 130 millions de livres à Sa Majesté

Cela fait des années que le Royaume-Uni, surtout par la voix de son...

Cela fait des années que le Royaume-Uni, surtout par la voix de son parlement et de ses concitoyens, était outré du taux réel de taxe payé par Google sur le territoire de Sa Majesté. Ce taux était d'environ 2,5%, et ce alors que le taux d'impôt sur les sociétés outre-Manche est de ... 20%. Ce week-end, le service britannique des impôts a annoncé que cette injustice serait réparée, du moins partiellement : Google a accepté de rembourser 130 millions de livres suite à un redressement fiscal, qui couvre tous ses revenus au Royaume-Uni depuis 2005. Google s'est également engagé à payer plus de taxes à l'avenir. Pour ce faire, la société de Mountain View baissera son niveau d'usage des "prix de transfert", système grâce auquel, comme nombre d'autres multinationales du web,  elle siphonne ses revenus notamment au Royaume-Uni, mais aussi en France. La société s'engage également - selon des termes non publiés - à cesser de déclarer ses opérations de vente uniquement en Irlande . Comme en France, jusqu'à présent, Google a toujours soutenu auprès des officiels britanniques que la société n'avait que des opérations de pré-vente et post-vente au Royaume-Uni, et que toutes les ventes s'effectuaient d'Irlande, d'où leur non déclaration au fisc de la Couronne. Notons au passage que ce raisonnement assez alambiqué de Google pouvait tenir un peu mieux au Royaume-Uni qu'en France, et y a pourtant été détruit. Car en effet, en France, l'on a l'argument supplémentaire, qui à notre connaissance n'a jamais été utilisé par Bercy, que toute la documentation commerciale utilisée pour les ventes de Google en France est en Français, et donc bien destinée uniquement à la France, et pas à l'Irlande. Tandis qu'au Royaume-Uni et en Irlande, la langue de la documentation est la même... Du point de vie de la somme qui sera réglée par Google, l'on pourrait dire que 130 millions de livres, c'est déjà ça, mais il n'y a pas de quoi se réjouir, ni estimer que la situation est équilibrée face à celles des sociétés qui jouent le jeu et paient le taux de 20%. Car rien qu'en 2013, les revenus de Google au Royaume-Uni atteignaient 3,8 milliards de livres. Au taux normal d'IS de 20%, rien que cette année là aurait du représenter - en supposant que Google gagne des marges de 20% - plus de 150 millions de livres d'impôts.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
25 janvier 2016 à 18h10 | Web 1,2,3
web

Google just shut down all the social media accounts for Glass (GOOG) – Silicon Alley

Google has just shut down the social media accounts that were used to...

Google has just shut down the social media accounts that were used to promote Glass, its head-mounted computer, according to 9to5Google.
The consumer-facing version of Glass was shut down over a year ago, but the social media accounts — which included Google+ and Twitter — continued to be updated with holiday messages and #ThroughGlass postings, which highlighted the uses of the headset.
Glass works by sitting in the line-of-sight and offering useful information — such as travel times — on demand. The headset paired with Android for its internet connection.
However, many people were not thrilled with the headset. Battery life was poor, for example, and the built-in camera led to people being banned from cinemas and, in the most extreme cases, assaulted in the street.
According to sources who spoke to 9to5Google, the Enterprise Edition of Glass, which is now overseen by Nest CEO Tony Fadel, is starting to see adoption by an unnamed list of clients...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
25 janvier 2016 à 13h33 | Web 1,2,3
urgent

Sans solution face à la crise de son modèle, Twitter se réorganise

Twitter a besoin de trouver un modèle économique. La société lutte pied à...

Twitter a besoin de trouver un modèle économique. La société lutte pied à pied avec ses actionnaires depuis son lancement, pour ne pas céder aux sirènes de la publicité trop envahissante. Plusieurs solutions ont été essayées, mais sans grand succès puisque les comptes de la société se sont effondrés depuis plusieurs trimestres. Le fondateur Jack Dorsey a d'ailleurs été appelé à la rescousse, mais l'horizon comptable de Twitter ne s'est pas éclairci pour autant. Alors, toujours en mal de solution, le patron du réseau social a annoncé sur son compte le départ de quatre directeurs : "Je suis triste d'annoncer qu'Alex Roetter, Skip Schipper, Katie Stanton et Kevin Weil ont choisi de quitter l'entreprise".  Jason Toff, qui s'occupait de l'application Vine a par ailleurs fait ses valises pour les déposer chez Google. Dans cette liste de départ, celui de Katie Stanton sonne comme un désaveu de la stratégie mise en place pour celle qui était en charge des partenariats médias. Katie Stanton est également membre du conseil de surveillance de Vivendi. Twitter revendique 320 millions d'utilisateurs mais subit une baisse de la croissance. Ses revenus ont atteint 1,4 milliard de dollars en 2014, pour plus de 577 millions de dollars de pertes.action est tombée à 17 dollars.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
25 janvier 2016 à 13h09 | Web 1,2,3
web

Un membre du CA de la fondation Wikimedia mis en cause pour son passé chez Google – ZDnet

Nommé au CA de la fondation qui soutient Wikipédia, Arnnon Geshuri fait l'objet...

Nommé au CA de la fondation qui soutient Wikipédia, Arnnon Geshuri fait l'objet d'une demande de démission, pour sa participation à l'entente illégale anti-recrutement entre Google, Apple, Intel et autres...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
25 janvier 2016 à 11h55 | Web 1,2,3

FIPA 2016 – Audiovisuel, les grandes manoeuvres Verouillé

Entre les amendements du Sénateur Leleux, les déclarations de l’émissaire de Fleur Pellerin et l’étude publiée par le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel, le message global de l’édition 2016 du FIPA à l’audiovisuel est clair : une réforme est nécessaire, et …

25 janvier 2016 à 11h49 | Old fashion media
el

IBM rachète le sulfureux Ustream

Que va faire IBM dans cette galère ? L'ancien géant de l'informatique américaine,...

Que va faire IBM dans cette galère ? L'ancien géant de l'informatique américaine, reconverti en société de conseil pour le "numérique" et une activité florissante dans le "cloud" informatique, vient d'annoncer le rachat de Ustream, qui était surtout connu jusqu'à présent pour organiser le piratage des flux de diffusion des chaines de télévision du monde entier - pour les fans de ballon rond, le service retransmet via ses utilisateurs à peu près tous les matchs de tous les championnats et surtout la Premier League ou la Liga A... Ustream n'a pas qu'une activité pirate, puisque le groupe Discovery ou la Nasa utilisent aussi Ustream. IBM aurait dépensé 130 millions de dollars pour acquérir de ce service de diffusion sur le Net. La société américaine se développe dans les services du "cloud" depuis plusieurs mois, pour devenir un rival d'Amazon. IBM a racheté dernièrement Clearleap, notamment.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
25 janvier 2016 à 11h30 | Web 1,2,3
22 janvier 2016

SFR : La guerre est déclarée avec Canal Plus Verouillé

L’offre Canal Play n’est plus proposée par SFR dans le mobile. L’opérateur veut maintenant revoir les conditions de distribution de CanalSat. Canal Play n’est plus dans les offres mobiles de SFR. La sortie de l’offre de video par abonnement du …

22 janvier 2016 à 18h46 | Old fashion media
urgent

Gael Hamayon arrive rue de Valois

Marion Bougeard est arrivée en novembre à la rue de Valois et ne...

Marion Bougeard est arrivée en novembre à la rue de Valois et ne remplace pas Emilie Gargatte. Son successeur auprès de Fleur Pellerin est Gael Hamayon qui a annoncé son départ à Radio France. Selon de bonnes sources, il va donc reprendre la communication au cabinet du ministère de la Culture et de la Communication. Il prend ses fonctions dès lundi.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
22 janvier 2016 à 18h00 | Politique
el

L’échec d’Android chiffré par Oracle

Le procès entre Oracle et Google à propos du code Java dans Android...

Le procès entre Oracle et Google à propos du code Java dans Android a permis de dévoiler des chiffres jusque là confidentiels sur Android, le système d'exploitation mobile souverain du géant de Mountain View. Tout d'abord, Bloomberg a révélé que dans les échanges entre les parties, il avait été révélé que Google avait payé 1 milliard de dollars en 2014 pour faire en sorte que son moteur de recherche demeure par défaut sur les appareils iOS ! Un prix relativement élevé donc consenti par Google pour avoir le meilleur référencement sur les appareils de son concurrent direct dans le monde du mobile. Autres chiffres intéressants, Google aurait perçu en tout et pour tout depuis le lancement d'Android en 2008, 31 milliards de dollars de revenus avec son OS mobile, pour un bénéfice de 22 milliards. Soit une moyenne relativement basse de 4,4 milliards de dollars par an, ce qui ne doit pas couvrir une grande partie des ressources financières et humaines mises en place par Google pour faire vivre et évoluer son OS. En comparaison, Apple a perçu en un seul trimestre 34 milliards de dollars sur la vente des iPhone ! Et aussi une petite dizaine de milliards sur la commercialisation des applications pour ces mêmes iPhones, rien qu'en 2015. La différence de stratégie entre les deux firmes expliquent certainement le peu d'enthousiasme de Google à développer Android ses dernières années.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
22 janvier 2016 à 15h25 | So_amazing
web

Le CSA conteste le comité d’éthique de Canal Plus – BFM Business Entreprise

Le gendarme de l'audiovisuel demande à la chaîne cryptée que son comité soit...

Le gendarme de l'audiovisuel demande à la chaîne cryptée que son comité soit composé de personnalités "indépendantes", ce qui n'est pas vraiment le cas...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
22 janvier 2016 à 14h41 | Old fashion media
urgent

Tim Cook joue l’air du taxes vs emplois

La coïncidence n'est pas fortuite, car elle est révélateur d'une "pensée" qui est...

La coïncidence n'est pas fortuite, car elle est révélateur d'une "pensée" qui est majoritaire dans la Silicon Valley. Tim Cook est venu à Bruxelles pour s'expliquer et certainement plaider sa cause auprès de la commissaire Margrethe Vestager concernant les arrangements fiscaux d'Apple avec l'Etat irlandais. Dans le même temps, Apple publié un communiqué pour expliquer qu'il était le créateur de 1,4 million d'emploi "directs ou indirects" dans l'union européenne depuis l'avénement d'iOS. Taxes contre emplois, c'est l'argument favori des maitres de la silicon Valley, et aussi le discours en sourdine d'une bonne partie des acteurs du "numérique" en France, quand ils rêvent éveillés de toute puissance. Si le chiffre donné par Apple est difficilement vérifiable, et qui plus est, il ne se base pas sur un gain net d'emplois, il sera forcément au centre des conversations entre la direction d'Apple et l'Union européenne. Pour enfoncer le clou, Apple a annoncé la création d'un centre dédié à la création d'applications iOS en Italie à Naples, précisément.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
22 janvier 2016 à 14h04 | Politique
el

Fleur Pellerin coupe les ailes de la chaine d’info de FTV

La question est complexe. Et la ministre Fleur Pellerin a choisi le camp...

La question est complexe. Et la ministre Fleur Pellerin a choisi le camp de la prudence mais aussi de l'aporie pour France Télévisions. La ministre de la Culture et de la communication souhait en effet que le prochaine chaine d'information du groupe public ne soit pas financée par de la publicité sur ses écrans. «Si on a une chaîne d'information en continu qui affiche aussi sa singularité en étant totalement sans publicité, cela me va très bien, a déclaré Fleur Pellerin ce matin sur RTL, ajoutant :"Je souhaite qu'il n'y ait pas de coût supplémentaire pour les contribuables. Les responsables de l'audiovisuel public le savent très bien, et je ne souhaite pas non plus déstabiliser le marché publicitaire». Une décision qui ne pourra que satisfaire le CSA qui est encore sur la corde raide avec le dossier LCI. En revanche, comme on pouvait s'y attendre du côté de France télévisions, la chaine public d'information n'aura pas de budget supplémentaire. D'ailleurs, celui-ci devrait être relativement réduit pour la première année de fonctionnement. Enfin, il conviendra surement alors de se poser la question d'une chaine supplémentaire pour le service public alors qu'il existe déjà France 24, dont la convention pour une diffusion sur la France est tout à faire envisageable, si l'on se place dans la perspective actuelle définie par le CSA.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
22 janvier 2016 à 13h09 | Old fashion media
el

FIPA : l’amendement qui signe la fin de la production indépendante

L'on parle beaucoup d'un amendement déposé hier par le sénateur Jean-Pierre Leleux au...

L'on parle beaucoup d'un amendement déposé hier par le sénateur Jean-Pierre Leleux au Festival de Programmes Audiovisuels, FIPA, qui se déroule actuellement à Biarritz. Dans le cadre de la loi "liberté de création", Jean-Pierre Leleux, de la Commission Culture du Sénat a en effet, à la surprise générale, déposé un amendement afin de permettre aux diffuseurs d'avoir jusqu'à 49% des parts dans des sociétés de production. une disposition qui viendrait bouleverser le secteur, et marquerait, selon les producteurs, la fin de la production indépendante qui a été si chère à la France depuis la création du PAF (paysage audiovisuel français). Cette question sera bien entendu discutée lors du débat "Audiovisuel, les grandes manœuvres", organisé conjointement aujourd'hui à Biarritz par la Scam, représentante des documentaristes, et la SACD, représentant les réalisateurs, scénaristes et dramaturges.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
22 janvier 2016 à 9h45 | Politique
21 janvier 2016
web

The former CEO of Mozilla is launching a web browser that blocks all ads by default – Silicon Alley

Brendan Eich is making a comeback. He's the creator of JavaScript and one...

Brendan Eich is making a comeback.
He's the creator of JavaScript and one of the founders of Mozilla, the organisation behind the Firefox browser, so he knows a thing or two about the web.
But in 2014, after being appointed CEO of the Mozilla Corporation, he found himself at the middle of a firestorm. Eich had donated to Proposition 8, a failed Californian ballot initiative that aimed to define marriage as between one man and one woman. When news of the donation became public, he was highly criticised, and ultimately resigned from the role.
Eich is now launching a new startup, called Brave, that aims to "fix" a problem with the modern internet — adverts.
Advertising is sick, Eich says. It's intrusive, tracking users with "cookies, tracker pixels, fingerprinting, everything," and slowing the internet down to boot — and as a result, users are increasingly turning to ad blocking software to eliminate them altogether.
Eich's solution: A new web browser that blocks...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
21 janvier 2016 à 18h04 | Web 1,2,3
el

LCI en gratuit, la course contre la montre

Quand est-ce quelle chaine LCI sera diffusée sur la télévision numérique terrestre en...

Quand est-ce quelle chaine LCI sera diffusée sur la télévision numérique terrestre en gratuit ? Les premières informations qui avaient filtré laissées présager une arrivée en février. Finalement, de la voix même du président du CSA, Olivier Schrameck, LCI pourrait devoir patienter, peut-être jusqu'en avril prochain. Entre temps, NextRadioTV qui est contre cette permutation sur le gratuit de la chaine du groupe TF1 a multiplié les recours. Le groupe a ainsi déposé un référé au conseil d'Etat, mais aussi interjeté au CSA même pour qu'il réexamine sa décision. Entre temps, LCI reste donc dans les limbes.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
21 janvier 2016 à 18h03 | Old fashion media

Loic Rivière : « les FAI ont parfaitement conscience désormais qu’ils créent de la valeur grâce aux fournisseurs de contenus » Verouillé

Le Zero-rating va devenir, selon le règlement qui sera défini de la neutralité du net, l’un des axes fort de la régulation entre contenus et contenant, entre FAI et GAFA, par exemple. Une véritable bombe à l’heure où les FAI ont la …

21 janvier 2016 à 17h46 | Web 1,2,3