Archives mensuelles : mars 2016

Chronologie des médias : A vendre !

La chronologie des médias n’a qu’une seule règle : le prix. Canal Plus paye une place de choix dans ce dispositif, mais il est tout à fait possible de proposer un film plus tôt en y mettant le montant correspondant …

31 mars 2016 à 18h10 | So_cult’
web

YouTube Says It Already Pays A Whole Lot Of Royalties – Hypebot

YouTube has come under increasing fire of late owing to the minuscule payouts...

YouTube has come under increasing fire of late owing to the minuscule payouts which it has been providing to artists and labels, far less than other music streaming services such as Spotify and Apple Music. Unfortunately, YouTube's powerful position in the industry makes this a tough financial nut to crack....

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
31 mars 2016 à 17h21 | So_cult’
web

Uber Eats se dote d’une application dédiée – Frandroid

Lancé le 14 octobre dernier à Paris, Uber Eats est désormais un service...

Lancé le 14 octobre dernier à Paris, Uber Eats est désormais un service à part d’Uber. Autrefois lié à l’application Uber, la même qui permettait de commander un chauffeur de VTC, Uber Eats dispose maintenant de sa propre application. Cette dernière, rappelons-le, permet de commander un repas, que ce soit parmi une sélection de plats...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
31 mars 2016 à 17h19 | Web 1,2,3
el

iPhone SE, Hong Kong star

Le nombre de pré-commandes de l'iPhone SE n'a pas été publié par Apple,...

Le nombre de pré-commandes de l'iPhone SE n'a pas été publié par Apple, mais une analyse du trafic Web et des données issus des revendeurs donne déjà une première idée, et le dernier né de la gamme semble réussir sa mission en Asie, notamment. Un prix bas, mais des performances tout à fait acceptables pour un appareil lancé en 2016, l'iPhone SE va couper l'herbe sous le pied des modèles haut de gamme de Samsung, LG, HTC ou Huawei. Selon CNBC 3,4 millions d'iPhone SE aurait été pré-commandés en Chine. Un chiffre très bon, qui démontre que même en Chine, lancé un appareil avec un écran plus petit n'est pas un pari si risqué que cela. L'iPhone SE aurait aussi connu un bon démarrage en Inde, l'autre pays visé par Apple. Cependant, selon différents prestataires d'Apple ces pré-commandes ne permettrait pas d'inverser la tendance baissière d'une année sur l'autre pour les ventes d'iPhone. Apple doit publier ses résultats en fin de mois pour son second trimestre, traditionnellement le plus faible.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
31 mars 2016 à 16h28 | So_amazing
urgent

Orange/Bouygues Télécom, je t’aime moi non plus

Ce n'est pas encore l'heure du mariage. Bouygues Télécom s'est une fois encore...

Ce n'est pas encore l'heure du mariage. Bouygues Télécom s'est une fois encore refusé à sa promise. Les conseils d'administration des deux opérateurs n'ont pas trouvé de terrain d'entente, et les discussions se poursuivent - certainement jusqu'à dimanche, dernier délai. Les discussions achoppent, comme depuis le début de cette affaire, sur à peu près tout. Bouygues, la maison mère de l'opérateur, n'est pas satisfaite des propositions concernant la valorisation de son actif. De plus, les demandes de l'Etat de se maintenir à un certain niveau au capital d'Orange sont encore incompatibles avec celles de Bouygues. Enfin, plusieurs scénarii sont encore sur la table. Il n'est pas assuré que Free reprennent toutes les boutiques Bouygues Télécom, notamment.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
31 mars 2016 à 11h44 | Web 1,2,3

Le SNEP refont les données de la musique enregistrée Verouillé

C’est l’un des projets les plus conséquents qui aient été portés par le Syndicat National de l’Édition Phonographique ces dernières années : avec la collaboration de l’État, de la Région Ile de France et de plusieurs sociétés privées, le syndicat …

31 mars 2016 à 10h43 | So_cult’
30 mars 2016
web

How Apple could force the FBI to explain San Bernardino iPhone hack – BGR

Apple beat the FBI this week, as it avoided a legal battle against...

Apple beat the FBI this week, as it avoided a legal battle against the law enforcement agency over creating a backdoor into the San Bernardino iPhone. The war on encryption isn’t over yet, as both parties aren’t necessarily happy with this temporary solution. For the FBI, accessing the iPhone belonging to one of the San Bernardino shooters is crucial, but doesn’t solve its bigger problem: spying on encrypted communications or devices. Apple, on the other hand, is reportedly working on beefing up iPhone security. But for now, it has one other problem: the world knows there is a way to get peek at the data stored on an encrypted iPhone without knowing the PIN or password.

The FBI did not say whether it’ll share the vulnerability it discovered and successfully used on the San Bernardino iPhone 5c, with the help of an unnamed security company. But Apple might be able to use other legal cases that involve iPhones to force the Bureau to explain the hack...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
30 mars 2016 à 19h55 | So_amazing

Streaming, Spotify montre les muscles Verouillé

Spotify renforce sa trésorière alors que la bataille pour le streaming se durcit face à Apple Music, Tidal et Rhapsody.  Spotify vient de boucler une incroyable opération qui lui permet d’ouvrir une ligne de crédit d’un milliard de dollars ! …

30 mars 2016 à 19h27 | Web 1,2,3
urgent

Numéro 23, le Conseil d’Etat renvoie le CSA à ses chères études de droit

La coupe se remplit. Encore une fois, le Conseil d'Etat vient contredire le...

La coupe se remplit. Encore une fois, le Conseil d'Etat vient contredire le Conseil supérieur de l'audiovisuel. Cette fois, cela fait l'affaire de Numéro 23 et de son patron Pascal Houzelot - qui a tout de même fait une belle plus-value en jouant sur les limites d'une réglementation pas adaptée, mais il est loin d'être le seul. Lagardère, TF1 ou d'autres en ont profité pleinement avant lui. Numéro 23 conserve donc sa fréquence après un parcours à hauts risques entamé après la décision du CSA d'octobre dernier d'imposer un ultimatum. La fragilité de la décision du CSA avait été pointée, mais la composante "politique" de cette affaire lui donnait une saveur particulière. Finalement, le CE s'est montré inflexible en retoquant le CSA - il n'a pas suivi l'avis du rapporteur public selon Le Monde. Sans préjuger de ce qu'il adviendra dans le dossier LCI, cette décision ne fait pas les affaires du gendarme de l'audiovisuel. Le rachat de la chaine par NextRadioTV va donc pouvoir se dérouler, mais la fréquence n'est pas libérée pour la nouvelle chaine d'info de France Télévisions, et le cas LCI est encore en souffrance. Sur le dossier Numéro 23, le CE indique clairement que la fraude dénoncée par le CSA n'est pas constituée, quelle que soit la plus-value réalisée après coup. Le changement d'actionnariat n'est pas une raison suffisante, souligne le CE. Ce nouveau revers pour le CSA pose clairement la question de sa réforme. Si l'autorité de régulation est une "première cour" administrative il doit alors être bardé des obligations qui prévalent : compétence, bonne gouvernance, obligations, et pouvoirs. La réaction du CSA ne s'est pas faite attendre. Dans un communiqué celui-ci indique "Le Conseil supérieur de l'audiovisuel prend acte du fait qu'au regard des éléments d'appréciation qu'il a retenus, qu'en l'état de la législation, il ne lui est pas possible de remplir pleinement sa mission en sanctionnant les comportements des chaînes contraires à ces objectifs". Une période de crise s'ouvre pour l'instance de régulation. Le dossier devrait atterrir sur le bureau d'Audrey Azoulay.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
30 mars 2016 à 15h11 | Old fashion media
el

UE : Microsoft laisse tomber ses plaintes contre Google

Selon nos informations, Microsoft aurait retiré ses plaintes contre Google au niveau européen....

Selon nos informations, Microsoft aurait retiré ses plaintes contre Google au niveau européen. Microsoft faisait partie des premières sociétés à avoir déposé plainte en 2010 devant la Commission européenne au sujet d'agissements de Google, dont la société de Bill Gates estimait qu'il s'agissait d'abus de position dominante. Parmi ces agissements, le fait pour Google de mettre en valeur ses propres produits de comparaison de prix dans son moteur de recherche, au détriment d'autres comparateurs. Après la plainte de Microsoft, de nombreuses sociétés se sont ralliées à la cause pour atteindre un nombre de plus de vingt aujourd'hui. Les raisons du retrait des plaintes de Microsoft sont inconnues, et les suppositions vont bon train parmi les parties intéressées.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
30 mars 2016 à 14h51 | Web 1,2,3

UE : dans le secret de l’adoption du règlement portabilité Verouillé

Entre le rapport du parlement européen qui a pris du retard et le cheminement au Conseil des ministres de l’UE, l’adoption de la proposition de règlement sur la portabilité n’est pas aussi simple que la Commission le voudrait et prendra au …

30 mars 2016 à 13h19 | Politique
29 mars 2016
web

Google CEO’s Pay Tops $100 Million – The Wrap

Google CEO Sundar Pichai received total compensation worth $100.5 million last year, according to a...

Google CEO Sundar Pichai received total compensation worth $100.5 million last year, according to a filing with the Securities and Exchange Commission Tuesday, handing him the highest pay disclosed by the search giant’s parent company, Alphabet.
The vast majority of his pay was in stock awards. Pichai’s stock compensation was valued at $99.8 million. He received a salary of $652,500. The filing didn’t provide details on his pay in past years.
Google restructured itself last year under an umbrella company called Alphabet, with Pichai named CEO of the largest unit, the one housing the company’s biggest businesses like search, Android and YouTube. Pichai, a trusted lieutenant to founder and Alphabet CEO Larry Page, was the company’s product czar, handling many of its most meaningful businesses like search, maps and Android...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
29 mars 2016 à 17h50 | Le_Flouze
web

Free sommé par la justice de supprimer plusieurs clauses abusives – Le Parisien

Free doit revoir sa copie. La justice a ordonné au fournisseur d'accès Internet...

Free doit revoir sa copie. La justice a ordonné au fournisseur d'accès Internet ainsi qu'à Alice, autre FAI détenu par le groupe Iliad, de supprimer de très nombreuses clauses, jugées abusives, sous astreinte,...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
29 mars 2016 à 17h46 | Web 1,2,3
web

Gameloft tacle l’offre de rachat de Vivendi, jugée trop basse – Next Inpact

Gameloft a décidé de sortir les crocs. L'entreprise a fait parvenir à l'AMF...

Gameloft a décidé de sortir les crocs. L'entreprise a fait parvenir à l'AMF un projet de note en réponse à l'OPA de Vivendi. Elle estime que l'offre du géant des médias est bien trop faible et ne présente pas assez d'intérêt pour obtenir ses faveurs...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
29 mars 2016 à 17h35 | Gaming
el

Soundcloud se lance à son tour

Soundcloud a signé avec les trois majors ces derniers mois afin d'être dans...

Soundcloud a signé avec les trois majors ces derniers mois afin d'être dans les meilleures conditions pour lancer une offre de streaming par abonnement concurrente de Spotify ou Apple Music. Soundcloud Go était la seule issue pour un site qui s'était lancé avec l'intention d'être une plateforme pour les musiciens, mais qui a accumulé les problèmes de piratage de contenus protégés. Le service veut se différencier des autres en proposant toujours les oeuvres des millions d'utilisateurs , ce qui complique définitivement le modèle de reversement de Soundcloud. Avec YouTube Red, c'est le second service "gratuit" qui tente le grand saut vers le payant, avec en amont pour les majors des avances sonnantes et trébuchantes.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
29 mars 2016 à 17h32 | Web 1,2,3

La regrettable victoire d’Apple face au FBI

On a souvent trop lu qu’Apple s’était opposé au FBI et donc par conséquent au gouvernement américain. Cette passe d’armes entre la firme de Cupertino créée par un Geek et un beatnik à la fin des années 70, et le …

29 mars 2016 à 17h01 | Politique
el

Android : une communication des griefs imminente #EXCLU

La communication des griefs de la Commission européenne à Google au sujet de...

La communication des griefs de la Commission européenne à Google au sujet de son système d'exploitation Android serait non seulement inéluctable, mais serait également imminente. "Pour ceux qui travaillent sur ces dossiers à Bruxelles, il ne fait pas de doute que la Commission européenne va envoyer ses griefs à Google au sujet de son système d'exploitation, on s'attend même à ce que ce soit fait avant la fin mars", nous dit une source proche du dossier. Cela signifierait que la Commission aurait deux procédures de poursuites à un stade avancé contre Google sur le feu en même temps : l'une au sujet du moteur de recherche, pour laquelle elle a envoyé ses griefs en avril 2015, et celle portant sur Android. L'enquête au sujet d'Android avait débuté en avril 2015 et portait sur le fait de savoir si, "en concluant des accords anticoncurrentiels et/ou en commettant d'éventuels abus de position dominante, Google a illégalement entravé le développement et l’accès au marché des systèmes d’exploitation pour appareils mobiles ainsi que des applications et des services de communication mobile de ses concurrents dans l’Espace économique européen". Une communication des griefs signifierait que la Commission a réuni des éléments probants lui permettant d'estimer, à titre préliminaire, que les agissements de Google sont de nature à fausser la concurrence. "Il se pourrait alors que l'on ait une décision formelle au sujet de l'abus de position dominante sur le moteur de recherche à Noël, et une au sujet d'Android à Pâques 2017", nous dit notre source.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
29 mars 2016 à 16h46 | Web 1,2,3
urgent

Google entre à France Télévisions

Francis Donnat est nommé secrétaire général de France Télévisions, tandis que Fabrice Lacroix quitte...

Francis Donnat est nommé secrétaire général de France Télévisions, tandis que Fabrice Lacroix quitte le groupe pour l'AFP où il est attendu en tant que directeur général adjoint. Il est remplacé par Christian Vion à la direction générale délégué gestion, production et moyens. L'arrivée de Francis Donnat est certainement une bonne nouvelle concernant l'évolution du service public sur le territoire du numérique. Francis Donnat a en effet été au Conseil d'Etat, puis à la cour européenne de justice à partir de 2005, là il est débauché en 2012 par Google. Au sein du moteur de recherche il est nommé "Director, Counsel and Head of Policy de Google France".

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
29 mars 2016 à 13h20 | Old fashion media

Les géants du web font pression pour récupérer le dossier portabilité à l’Europe Verouillé

La bataille de la commission « marché intérieur » du parlement européen pour récupérer le dossier de la portabilité jusque là géré par une autre commission a fait prendre du retard au dossier. Ce tirage de couverture aurait beaucoup à voir avec …

29 mars 2016 à 12h12 | Politique
25 mars 2016
el

Apple travaille avec Will.i.am sur une nouvelle série TV

Apple ne s'arrête plus. Après The Score, la série en 6 épisodes sur...

Apple ne s'arrête plus. Après The Score, la série en 6 épisodes sur le monde de la musique, la firme de Cupertino s'associe maintenant avec le Dj Will.i.am pour lancer la production d'une nouvelle série, dont le sujet sera... les applications, ou peut-être le fameux halo économique de l'Appstore ! Un sujet qui pout paraitre quelque peu surprenant, mais Apple avait prévenu que ces show seraient avant tout des produits de marketing. Apple n'a évidemment pas encore communiqué sur cette nouvelle série. Will.i.am sera accompagné des deux spécialistes des séries TV américaines Ben Silverman et Howard Owen.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
25 mars 2016 à 17h59 | Web 1,2,3
el

Playboy à vendre

Une page humide de la presse se tourne. Playboy est à vendre. Le...

Une page humide de la presse se tourne. Playboy est à vendre. Le journal qui a accompagné la libération sexuelle dans les années 60 étudie actuellement toutes les solutions, y compris une vente, selon le site du Wall Street Journal. Une banque a été mandatée, il s'agit de Moelis & Co. Playboy Enterprises, la holding qui controle notamment le magazine, pourrait être céder aux alentours de 500 millions de dollars. Playboy 2016 n'a plus grand chose à voir avec la version qui l'a rendu célèbre. Le magazine a été entièrement refait, en se débarrassant notamment des photos de charme, et vise actuellement une clientèle plus large.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
25 mars 2016 à 17h45 | Old fashion media
web

Justin Bieber Is The First Artist To Hit 10 Billion Views On Vevo – Forbes

A screenshot from Justin Bieber's video for "What Do You Mean" (image courtesy...

A screenshot from Justin Bieber's video for "What Do You Mean" (image courtesy of YouTube). On Thursday, video streaming platform Vevo announced that Justin Bieber had become the first artist to hit the 10 billion views threshold. Amazingly, while he has had a presence on the platform for several years now...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
25 mars 2016 à 16h29 | Web 1,2,3
el

Fibre ou pas Fibre, telle demeure la question

Le gouvernement a tranché, sous les applaudissements de l'Arcep. La vraie fibre pour...

Le gouvernement a tranché, sous les applaudissements de l'Arcep. La vraie fibre pour l'internet très haut débit c'est le FTTH, et non pas les autres dénominations telles que le FTTB( câble coaxial), qui constitue massivement le réseau de SFR-Numericable, par exemple.  Et justement ce dernier a déclaré qu'il allait étudier toutes les voies de recours pour contester cet arrêt. L'affaire est importante car le texte du gouvernement oblige les opérateurs a faire mention de la nature de la connexion. Un argument capital pour le marketing des Orange, SFR et autre Free lorsqu'il s'agit de séduire le gros consommateur de bande passante.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
25 mars 2016 à 16h25 | Web 1,2,3
web

Amazon CEO Jeff Bezos signed the $250 million Washington Post deal with no due diligence (AMZN) – Silicon Alley

Amazon CEO Jeff Bezos apparently didn't waste too much time before signing the...

Amazon CEO Jeff Bezos apparently didn't waste too much time before signing the $250 million Washington Post deal in 2013.
Although it was one of the largest acquisitions he's ever done at the time, Bezos says he didn't do any due diligence and just accepted the first offer that came from Don Graham, the former owner of the Washington Post, according to a profile by Fortune's Adam Lashinsky.
"This is the first company I’ve ever been involved with on a large scale that I didn’t build from scratch," Bezos told Lashinsky. "I did no due diligence, and I did not negotiate with Don [Graham]. I just accepted the number he proposed."
Part of the reason Bezos signed the deal fast probably had to with the business upside he saw in the newspaper publication. But it's also because of his belief in having a political watchdog for the public's good, he said.
“We need institutions that have the resources and the training and the skill, expertise, to find things,” ...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
25 mars 2016 à 13h10 | Old fashion media

Lagardère Active, les options sont ouvertes Verouillé

Le groupe Lagardère a trois options s’il veut céder dans de bonnes conditions sa filiale média. En attendant, les syndicats sont d’accord pour discuter avec la direction le plan de départs volontaires de la branche magazine. Le plan de départs …

25 mars 2016 à 12h54 | Old fashion media
24 mars 2016
el

La CNIL impose une amende à Google pour non respect des règles du déréférencement

En matière de droit au déréférencement, Google fait de la résistance et la...

En matière de droit au déréférencement, Google fait de la résistance et la CNIL vient de lui répondre fermement qu'il fallait que ça cesse. Google résiste depuis 2014 à appliquer à toutes ses versions - et non pas seulement aux versions européennes de son moteur - le droit au déréférencement imposé par la Cour de Justice des Communautés Européennes. Or les institutions nationales en charge de la protection des données personnelles ne l'entendent pas de cette oreille, comme elles l'ont dit au et fort dans le cadre du groupe de travail article 29, qui les rassemble au niveau européen. Cette vision vient d'être confirmée à nouveau par la CNIL, qui vient d'imposer à Google une amende de 100000 euros pour non respect des règles qui lui sont applicables. La CNIL précise que "le 21 janvier 2016, soit une semaine avant l’audience de la formation restreinte, Google a fait une proposition". En fait, Google avait proposé à la CNIL de couper la poire en deux : "En plus du déréférencement sur toutes les extensions européennes de son moteur de recherche, Google s’est engagé à mettre en place un filtrage selon l’origine géographique de celui qui consulte le moteur de recherche". Cela n'a pas suffi à la CNIL, qui a estimé que cette solution posait plusieurs problèmes et notamment le fait que "des solutions techniques permettent facilement de contourner la mesure de filtrage de Google en proposant à l’internaute de modifier l’origine géographique de son adresse IP". La Commission informatique et libertés a également rappelé que "contrairement à ce qu'affirme Google, le déréférencement sur toutes les extensions ne limite pas la liberté d'expression dans la mesure où il n'entraîne aucune suppression de contenu sur internet". Elle estime même au contraire que "le droit au déréférencement est dérivé du droit au respect de la vie privée, qui est un droit fondamental universellement reconnu."

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
24 mars 2016 à 18h57 | Web 1,2,3
web

FBI : copier le contenu de l’iPhone « ça ne marche pas » – MacGeneration

Loretta Lynch et James Comey sont revenus sur l’affaire de l’iPhone de San...

Loretta Lynch et James Comey sont revenus sur l’affaire de l’iPhone de San Bernardino et de la mystérieuse assistance technique qui a été proposée au FBI. La procureure générale des Etats-Unis et le directeur du FBI se sont exprimés aujourd’hui en marge d’une conférence consacrée en premier lieu à une affaire de hackers iraniens. Loretta Lynch (équivalent de notre Ministre de la Justice) et James Comey (déc 2015) - crédit FBI Loretta Lynch a déclaré qu’elle ne savait pas encore si « Les personnes qui nous ont approchés auront une méthode pour extraire des preuves du téléphone. Nous espérons que ce sera le cas ». James Comey s’est montré un peu plus optimiste mais il n’a pas révélé l’identité de la société ou de la personne ...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
24 mars 2016 à 18h55 | So_amazing
el

Numéro 23, le rapporteur public pour l’arrêt

Le dossier de la vente de la chaine Numéro 23 s'épaissit encore un...

Le dossier de la vente de la chaine Numéro 23 s'épaissit encore un peu. Selon Le Monde, le rapporteur public du Conseil d'Etat a rendu un avis défavorable, confortant ainsi la dernière décision du Conseil supérieur de l'audiovisuel. Le quotidien souligne que l'avis du rapporteur public ne préjuge pas du verdict final. Pour Numéro 23 ce serait une très mauvaise nouvelle, autant que pour NextRadioTV qui voulait racheter la chaine. Pour le CSA en revanche cela permettrait de dégager de la place sur la TNT pour la chaine d'information publique montée par Michel Field.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
24 mars 2016 à 18h16 | Old fashion media
web

Google may be working on a Periscope competitor called YouTube Connect – The Verge

Google may be developing a way to make live streaming on YouTube much...

Google may be developing a way to make live streaming on YouTube much easier. VentureBeat reports that the company is working on a new mobile app called YouTube Connect that would offer similar functionality to the likes of Periscope and Facebook Live by letting users stream online right from their phones. Streams are said to be viewable both within the app and on YouTube, with previous broadcasts saved for later playback.
A YouTube spokesperson said "We don't comment on rumor or speculation" when contacted by The Verge.
The app wouldn't be a total surprise — YouTube has attempted to capitalize on live streaming to some extent through its Creator Studio, but the gated availability isn't a good fit for the kind of off-the-cuff sharing...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
24 mars 2016 à 18h07 | Web 1,2,3
el

Sony et Nintendo reconnaissent la supériorité des OS mobiles

Dans le monde si compartimenté du jeu video cela équivaut pratiquement à une...

Dans le monde si compartimenté du jeu video cela équivaut pratiquement à une révolution. Après la sortie du premier jeu pour mobiles des studios du géant japonais Nintendo, voilà que Sony Computer Entertainment annonce vouloir suivre les mêmes traces. Miitomo, le jeu lancé par Nintendo sur iOS et Android a été déjà téléchargé plus d'un million de fois depuis son lancement au Japon. Il sera disponible partout ailleurs en fin de mois. Sony Computer Entertainment en fera donc de même avec des titres de jeux qui seront proposés sur les deux OS mobiles. Sony conçoit aussi des mobiles avec Android comme système d'exploitation, mais il serait imprudent pour le nouveau studio de ne pas aussi développer des jeux pour la plateforme concurrente. Ce nouveau studio sera baptisé ForwardWorks Corporation, et verra le jour le 1er avril. Il aura les mêmes prérogatives que son homologue chez BigN, et pourra donc piocher parmi les franchises de Sony pour lancer des jeux sur les smartphones. Que ce soit pour Nintendo comme pour Sony, la création simultanée de ces nouveaux studios prouvent que les deux géants du jeu ne peuvent résister à l'attraction des OS mobiles. Et surtout, aucun des deux ne peut laisser des concurrents se développer et peut-être un jour devenir des rivaux aussi sur le monde de la console de salon, où Sony et Nintendo règne avec Microsoft. En France, le développement de Gameloft démontre qu'un studio dédié au jeu mobile est capable de devenir un poids lourd du secteur. Une menace qui se renforce ces derniers temps avec le lancement de boitier comme l'Apple TV ou Chromecast dont les fonctionnalités se rapprochent de celle d'une console de jeu.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
24 mars 2016 à 17h53 | Gaming