Archives mensuelles : mars 2016

urgent

Le Conseil d’Etat rejette le recours en annulation porté par Numéricable

Hier le Conseil d'Etat a publié son avis concernant le recours en annulation...

Hier le Conseil d'Etat a publié son avis concernant le recours en annulation de Numéricable à propos d'un jugement de l'autorité de la concurrence de mars 2015 sautant sur l'épineuse problématique des chaines exclusives CanalSat. L'opérateur appartenant à Altice avait en effet contesté les conditions de distribution des chaines du bouquet proposant des contenus exclusifs, critiquant ainsi ce qu'il désignait comme une politique d'"auto-distribution". L'affaire remonte à l'époque de la fusion TPS et CanalSat, qui avait donné lieu à une série de recommandations de la part de l'autorité de la concurrence. Le Conseil d'Etat donne raison à l'autorité de la concurrence, et estime par là-même que dans son verdict l'autorité de la concurrence ne s'est pas basée sur une auto-régulation de CanalSat. Le Conseil d'Etat refuse également la demande du groupe Numéricable d'avoir accès aux documents du groupe Canal Plus qui lui ont permis de juger en 23 juillet 2012 (à propos de la prise de contrôle de TPS par Canalsatellite). De son côté, Canal Plus se voit refuser sa demande d'une indemnité de 5000 euros versée par Numéricable.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
22 mars 2016 à 11h43 | Old fashion media
21 mars 2016
el

Apple, se laisse convaincre par une baisse des prix

La dernière Keynote d'Apple marque un tournant dans la stratégie tarifaire de la...

La dernière Keynote d'Apple marque un tournant dans la stratégie tarifaire de la pomme. En présentant l'iPhone 5SE, et l'iPad Pro doté d'un écran 9 pouces (les mêmes dimensions que l'iPad orignal), Apple accepte la nouvelle donne économique internationale. L'iPhone 5SE affiche certainement l'un des meilleurs rapports performances/prix depuis le lancement de la gamme en 2007. Il vient remplacer l'iPhone 5S qui était encore au catalogue Apple via les offres des opérateurs mobiles. Cependant, si aux Etats-Unis l'appareil est proposé à 399 dollars, pour sa version de base, grâce à la magie de la TVA, de la valeur du dollar, et de la copie privée, le même appareil équipé de 16Go est commercialisé 489 euros en France ! Un prix qui n'est de toute façon qu'indicatif, tant ce modèle est conçu pour être vendu par les opérateurs avec des offres 24 mois ou de location. L'important ici pour Apple est de montrer combien ils ont entendu à Cupertino les sirènes d'alarme des marchés. L'action est relativement stable ce soir. Même traitement pour l'iPad Pro. Sur scène, Phil Schiller, le second de Tim Cook, assure vouloir attaquer le marché du "vieux PC" avec cette nouvelle tablette qui reprend les ingrédients de la version 12" mais avec un écran d'un format plus "mainstream". Ce nouvel iPad Pro est conçu pour convaincre 600 millions de possesseur d'un PC antédiluvien... Voilà encore un message pour les analystes. Enfin, cet nouveau modèle permet d'abaisser le prix de l'iPad Mini qui tombe à 269 dollars (299 euros en France !). Enfin, l'Apple Watch aussi est soldée, ou presque. La montre connectée, dont Apple n'a toujours pas dévoilé le nombre de ventes depuis son lancement passe à 299 dollars, au lieu de 349 dollars. La montre gagne aussi une nouvelle gamme de bracelets "sports", en attendant certainement une version 2 en fin d'année. Apple avait également baissé le prix de son iPhone, le premier modèle de 100 dollars, mais la firme de Cupertino n'avait pas attendu 18 mois. Ces nouveaux modèles couplés à une baisse des prix sur les entrées de gamme ne sont pas des bonnes nouvelles pour la concurrence, qui n'avait que les prix bas à faire valoir jusqu'à présent. Aujourd'hui, Apple attaque frontalement les appareils chinois, et va devoir rassurer les marchés sur sa capacité à séduire mais aussi à soutenir la demande pour ces nouveautés, tout en conservant une marge confortable. 

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
21 mars 2016 à 19h40 | So_amazing
el

Powa : une licorne de moins dans les fintechs britanniques

Powa, une "licorne" qui était censée être la fine fleur de la fintech britannique,...

Powa, une "licorne" qui était censée être la fine fleur de la fintech britannique, a été mise en administration. La start up créée par Dan Wagner va désormais défrayer la chronique non plus pour sa technologie de paiement - dont un paiement par reconnaissance d'images - mais pour les frasques immatures de son équipe dirigeante. Bureaux luxueux dans les plus grandes capitales du monde, fêtes démesurées, et faux contrats soit-disant signés avec de grandes sociétés puis montés en épingle par une société de relations publiques très bien rémunérée, apparemment la liste des erreurs commises est longue. Autrefois vantée par tous les politiques - David Cameron en tête - voulant montrer la réussite de Londres en matière de start-ups, Powa est désormais sous la responsabilité d'un administrateur judiciaire, passant d'une valorisation supposé de plus d'un millard de dollars - son fondateur disait même en 2015 qu'elle atteindrait les 3 milliards, à une valorisation encore indéterminée.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
21 mars 2016 à 16h14 | Web 1,2,3
urgent

Le patron de Télécom Italia mis dehors

Marco Paturon va quitter son poste de directeur général de Télécom Italia a...

Marco Paturon va quitter son poste de directeur général de Télécom Italia a confirmé la Consob (le gendarme de la bourse italien). Le directeur général et son président n'étaient plus sur la même longueur d'onde depuis longtemps. L'entrée de Vivendi au capital de l'opérateur italien a été l'élément déclencheur. Les résultats de Télécom Italia n'ont pas été très satisfaisants ces derniers trimestres et le groupe français a exigé une coupe sévère dans les dépenses (environ 1 milliard d'euros), plus encore que celle prévue dans les plans du directeur général. Telecom Italia est au coeur d'une bataille entre Vivendi, Iliad et Orange depuis plusieurs mois. De son côté, Vivendi poursuit sous l'impulsion de Vincent Bolloré une stratégie claire pour monter au capital de Télécom Italia. Vivendi pourrait être tenté de les revendre à Orange pour obtenir une place au capital de ce dernier. Iliad pourrait alors jouer le trublion en imposant un rachat de ses parts, alors même que Free (l'opérateur de télécommunication d'Iliad) participe au rachat de Bouygues Télécom. Free aurait ainsi trouver un bon moyen de se faire rembourser l'argent consenti pour racheter le réseaux de Bouygues Télécom.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
21 mars 2016 à 15h39 | Web 1,2,3

L’inversion des droits de diffusion qui arrive Verouillé

Les réseaux sociaux sont aujourd’hui les partenaires des médias. Une situation qui est prête à s’inverser, depuis que l’on a appris que Facebook ou Twitter ou Apple lorgnent sur des droits de diffusion. Jusqu’à présent Facebook ou Twitter ont agi comme …

21 mars 2016 à 12h51 | Web 1,2,3
web

Redevance sur l’indexation d’images : une lettre ouverte adressée à Audrey Azoulay – Next Inpact

Les députés ont supprimé le projet de faire payer une redevance à Google...

Les députés ont supprimé le projet de faire payer une redevance à Google Images (et outils assimilés) au profit des sociétés de gestion collective du secteur. Craignant un retour de cette disposition en séance, un collectif appelle à la vigilance...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
21 mars 2016 à 12h01 | Politique

Le documentaire, hétérogène mais essentiel au cinéma made in France Verouillé

La 38ème édition du festival international de films documentaires Cinéma du réel a débuté vendredi et se tient jusqu’à au 27 mars prochain. L’occasion d’un focus sur l’export du documentaire made in France depuis 20 ans. Le genre n’est certes …

21 mars 2016 à 10h52 | Old fashion media
18 mars 2016
el

Streaming : Spotify et Soundcloud signent

Spotify a accepté de verser 21 millions de dollars pour régler un conflit avec...

Spotify a accepté de verser 21 millions de dollars pour régler un conflit avec les ayants-droit aux Etats-Unis. L'annonce a été faite jeudi conjointement par Spotify et l'association nationale des éditeurs de musique (NMPA). Les ayants-droit qui s'estiment lésés pourront faire une demande pour obtenir un dédommagement. Selon l'AFP, les droits non payés seraient d'un montant de 16 millions de dollars, auxquels Spotify ajoute 5 millions de dollars. De son côté Soundcloud a fait un grand pas vers le lancement d'une offre payante en signant avec Sony Music, après avoir fait de même avec Warner Music et UMG. Enfin, Universal Music de son côté propose un service de streaming "gratuit", de type webradio en association avec le site des montres Raymond-Weil.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
18 mars 2016 à 20h09 | Web 1,2,3
web

Jean-Paul Baudecroux : La relance ratée de NRJ 12 est « un accident industriel » – PureMedias

Le patron du groupe NRJ évoque des "erreurs éditoriales"...

Le patron du groupe NRJ évoque des "erreurs éditoriales"...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
18 mars 2016 à 19h57 | Old fashion media
el

France Télévisions signe pour le Tournoi jusqu’en 2022

Six Nations Rugby et le Groupe France Télévisions, "diffuseur historique du Tournoi RBS...

Six Nations Rugby et le Groupe France Télévisions, "diffuseur historique du Tournoi RBS 6 Nations en France" poursuivent leur aventure commune avec la signature d'un nouvel accord pour les éditions 2018 à 2022 du Tournoi RBS 6 Nations. Le groupe présidé par Delphine Ernotte-Cunci précise que l'accord sera ratifié "demain soir au Stade de France par Delphine Ernotte Cunci, Présidente Directrice-Générale de France Télévisions, et John Feehan, Directeur Général de Six Nations Rugby, à l’occasion du « Crunch » France / Angleterre du Tournoi 2016".

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
18 mars 2016 à 19h54 | Old fashion media
web

Pour Google, la robotique, c’est trop incertain, trop cher et trop de mauvaise publicité – Slate

Si l’avènement de la robotique est prévisible, il mettra du temps. Alors qu’on...

Si l’avènement de la robotique est prévisible, il mettra du temps. Alors qu’on annonçait depuis de nombreuses années que les robots vivraient bientôt à nos côtés, la science semble avoir surestimé les progrès qui seraient effectués.
Et pour Google, le temps, c’est de l’argent. D’après une information Bloomberg Business, le géant américain a annoncé la mise en vente de la société de robotique Boston Dynamics, qu’elle avait pourtant rachetée il y a deux ans et demi, pour la somme de 500 millions de dollars (441 millions d’euros).
En cause, le départ en octobre 2014 d’Andy Rubin, créateur du système d’exploitation Android, en charge des projets de Boston Dynamics. Il n’a jamais vraiment été remplacé, et le programme est devenu moins prioritaire...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
18 mars 2016 à 19h49 | Web 1,2,3
web

Mediaset CEO sentenced to prison – TBIvision

An Italian court has sentenced Mediaset CEO Pier Silvio Berlusconi (pictured) and chairman...

An Italian court has sentenced Mediaset CEO Pier Silvio Berlusconi (pictured) and chairman Fedele Confalonieri each to one year and two months in prison for tax fraud after overturning an earlier court decision that saw the pair acquitted on the same charges. The Milan Court of Appeal acquitted US producer…

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
18 mars 2016 à 19h44 | Le_Flouze
el

Darty ne choisit pas la Fnac

C'est fini pour l'offre présentée par la Fnac. Darty et Conforama ont annoncé...

C'est fini pour l'offre présentée par la Fnac. Darty et Conforama ont annoncé leurs fiançailles aujourd'hui. L'actionnaire sud-africain de l'enseigne spécialisée dans l'ameublement avait fait une proposition en cash pour amadouer Darty, plus séduisante donc que celle de la Fnac. Le conglomérat sud-africain a proposé pour s'offrir Darty 125 pences par action, soit une valorisation totale de 865 millions d’euros - contre seulement 95 millions en cash de la part de la Fnac et une valorisation de 859 millions d'euros.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
18 mars 2016 à 19h38 | Le_Flouze
web

Wikimédia France en campagne pour rendre effective la liberté de panorama – Next Inpact

En amont des débats au Sénat autour de la loi sur la République...

En amont des débats au Sénat autour de la loi sur la République numérique, Wikimédia a mis en ligne une pétition et un site pour expliquer la nécessité d’introduire en France une vraie liberté de panorama...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
18 mars 2016 à 19h14 | Web 1,2,3
web

La saison 6 de Game of Thrones en simultané avec les US dès 3h du matin sur OCS – Journal du Geek

Comme les années précédentes, OCS vient d’annoncer que la saison 6 de Game...

Comme les années précédentes, OCS vient d’annoncer que la saison 6 de Game of Thrones sera diffusée en simultané avec les US dès 3h du matin, puis en US+24 à 20h55 sur OCS CITY ! Pour ceux qui ne peuvent pas être à l’heure, vous pourrez aussi la retrouver à la demande dès 4h du ...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
18 mars 2016 à 18h55 | Old fashion media
el

David Bywalski promu chez AB Groupe

David Bywalski vient d'obtenir la direction général de la régie publicitaire Régis, d’AB Groupe,...

David Bywalski vient d'obtenir la direction général de la régie publicitaire Régis, d’AB Groupe, en plus d'être nommé Directeur de la distribution internationale des chaînes. David Bywalski est arrivé chez AB en 2005. Il devient alors responsable des opérations spéciales marketing pour AB Télévision.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
18 mars 2016 à 18h07 | Old fashion media
urgent

Franck Appietto prend la direction de D8

Arrivé en 1999 à Canal Plus, Franck Appietto, actuel directeur des programmes de...

Arrivé en 1999 à Canal Plus, Franck Appietto, actuel directeur des programmes de flux de Canal+, est nommé Directeur Général de D8. Il reporte à Maxime Saada, Directeur Général du Groupe CANAL+. Xavier Gandon quitte le groupe, indique Canal +. Franck Appietto connait très bien D8, puisqu'il a rejoint en 2012 la direction des programmes de flux de la chaine.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
18 mars 2016 à 17h50 | Old fashion media
el

Vivendi se mobilise pour Brive

Vivendi vient d'annoncer par un communiqué que le groupe devenait un "partenaire majeur"...

Vivendi vient d'annoncer par un communiqué que le groupe devenait un "partenaire majeur" du festival de Brive, sous-préfecture de la Corrèze. Vivendi souligne ainsi dans sa communication sur cette annonce que "ce matin à l’Olympia, c’est un concert un peu particulier qui s’est tenu à trois voix : Frédéric Soulier, Maire de Brive, Président de l’Agglomération du Bassin de Brive, Stéphane Canarias, Directeur du Brive Festival, et Simon Gillham, Membre du directoire de Vivendi, Président de L’Olympia, se sont réunis dans la mythique Salle de Billard de L’Olympia afin d’y présenter les nouvelles ambitions de l’édition 2016 de Brive Festival". Le groupe qui détient Canal Plus et Universal Music Group, les leaders de la télévision payante en Europe et de la musique dans le monde, a indiqué également "la présentation s’est achevée sur une annonce des plus innovantes pour le secteur de la musique live. L’ensemble des entités du groupe Vivendi, dont Universal Music, Canal+, D17 et iTélé, ainsi que Dailymotion et Digitick (pour la billetterie), se mobilise pour renforcer la notoriété et la légitimité de Brive Festival dans le paysage français. C’est la première fois qu’un accord de cette importance est conclu entre un tel groupe de médias et un festival de musique". Pour la programmation musicale, notons Thomas Dutronc, Louise Attaque, Kendji Jirac, ou encore la réformation de Téléphone, Les Insus. Rappelons que Simon Gillham qui est également vice-président du club de rugby de Brive, déclare à cette occasion "Canal+ est chez elle en cette terre de rugby chère à mon cœur de Briviste".

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
18 mars 2016 à 17h35 | So_cult’
el

Aux Etat-Unis, les abonnements aux offres de télévision dépassés

Une nouvelle études vient confirmer la baisse des abonnements aux Etats-Unis en faveur...

Une nouvelle études vient confirmer la baisse des abonnements aux Etats-Unis en faveur de la montée des souscriptions à des services dits OTT (Netflix, HBO Now, Dish, etc.). Lors du dernier trimestre 2015, la différence s'est encore accentuée entre les abonnements à un accès à Internet via le cable (55,3 millions, +1 million en un trimestre), ce qui indique que les clients ont un abonnement OTT pour regarder des programmes, et ceux concernant les offres de télévision (49,1 millions pour +300 000). Ce mouvement a débuté depuis plusieurs années aux Etats-Unis. Il n'a pas du tout la même amplitude en France, notamment à cause des offres triple play des opérateurs qui brident le marché français vers l'OTT. Le marché américain est aussi celui des set-top boxes et des clefs type Chromecast dont les ventes sont en progression constantes.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
18 mars 2016 à 14h26 | Web 1,2,3
web

L’extension de la redevance TV aux autres écrans refait parler d’elle – Numerama

La nouvelle ministre de la culture, Audrey Azoulay, a indiqué qu'il faudra réfléchir...

La nouvelle ministre de la culture, Audrey Azoulay, a indiqué qu'il faudra réfléchir à la manière d'intégrer les nouveaux modes de diffusion de la télévision (ordinateurs, tablettes, smartphones...) dans la redevance...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
18 mars 2016 à 14h11 | Politique
17 mars 2016
urgent

Grève chez les journaux de Lagardère

Les salariés du pôle presse du groupe Lagardère ont voté la grève lors...

Les salariés du pôle presse du groupe Lagardère ont voté la grève lors d'une assemblée générale convoquée par les syndicats cet après-midi. Ce mouvement social intervient alors que le groupe a déclaré avoir l'intention d'ouvrir un plan départ volontaire pour les titres comme le JDD, Paris Match ou Elle. Les syndicats ont estimé pour leur part que ce plan allait touché un "volume de postes" selon les pourcentages suivants : 42 % à Télé 7 Jours ; 33 % à Ici Paris ; 30 % au JDD et 26 % à Paris Match, rapporte Le Monde. Si Lagardère Active a trouvé la croissance, la branche presse est largement touchée par les difficultés conjoncturelles sur les ventes "papiers". Le groupe avait prévenu que cela devait entrainer une restructuration, mais sans licenciements.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
17 mars 2016 à 19h30 | Old fashion media
web

Streaming Music Service You’ve Never Heard Of Just Grew 80% – Hypebot

Triton has released its latest "Top 20 Ranker” showing that a music streaming...

Triton has released its latest "Top 20 Ranker” showing that a music streaming service many in the industry have never heard of, was the fastest growing personalized music webcaster, beating Pandora, iHeartRadio and others...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
17 mars 2016 à 19h16 | Web 1,2,3
el

Isabelle Giordano démissionne de SFR

Comme nous l'avions révélé sur notre compte Twitter, Isabelle Giordano n'a pas poursuivi...

Comme nous l'avions révélé sur notre compte Twitter, Isabelle Giordano n'a pas poursuivi l'aventure chez SFR. A peine nommée au conseil d'administration de l'opérateur, l'actuelle directrice d'UniFrance a démissionné après la bronca que cette annonce a provoqué chez les professionnels du septième art. En effet, sa position chez UniFrance n'était pas compatible avec une place dans un conseil d'administration (50 000 euros le ticket de présence) d'une entreprise privée. Le conflit d'intérêt était relativement évident. Après un temps pour la réflexion, Isabelle Giordano a donc choisi de rester chez UniFrance.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
17 mars 2016 à 19h13 | So_cult’
web

TF1, un ex-empire de la télé de plus en plus fragile – Libération

Dans «TF1, coulisses, secrets, guerres internes», les journalistes Aude Dassonville et Jamal Henni...

Dans «TF1, coulisses, secrets, guerres internes», les journalistes Aude Dassonville et Jamal Henni font un bilan très sévère du mandat de Nonce Paolini à la tête du groupe audiovisuel détenu par Bouygues...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
17 mars 2016 à 19h02 | Old fashion media
web

YouTube Was First Conceived As A Dating Site, Says Co-Founder Steve Chen – Tubefilter

YouTube co-founder Steve Chen recently made our headlines by launching culinary live-streaming platform...

YouTube co-founder Steve Chen recently made our headlines by launching culinary live-streaming platform Nom, but at South By Southwest, he caught our attention for a...
Visit Tubefilter for more great stories...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
17 mars 2016 à 19h02 | Web 1,2,3
web

Tim Cook says he’s ‘offended’ by government smears in latest Time cover story – Apple Insider

In a Time Magazine interview published on Thursday, Apple CEO Tim Cook railed...

In a Time Magazine interview published on Thursday, Apple CEO Tim Cook railed against the U.S. government's approach to the battle over encryption, claiming he was "offended" by statements leveled against the company, as well as the way the government is pursuing data from the iPhone of the San Bernardino shooter...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
17 mars 2016 à 18h46 | Politique

La copie privée due par les fabricants même en l’absence de barème Verouillé

La Cour de Cassation a confirmé aujourd’hui l’arrêt de la Cour d’Appel de Paris du 7 octobre 2014 qui avait décidé que Sony Mobile Communications était redevable de la copie privée alors même que le barème de la redevance pour copie …

17 mars 2016 à 17h03 | So_cult’
el

Allostreaming : une probable demande de cassation par un ou plusieurs FAI

De source proche d'un fournisseur d'accès à internet, plusieurs d'entre eux seraient prêts...

De source proche d'un fournisseur d'accès à internet, plusieurs d'entre eux seraient prêts à demander la cassation de l'arrêt de la Cour d'appel du 15 mars dernier dans l'affaire Allostreaming. Cet arrêt oblige les FAI et moteurs de recherche à assumer les frais de blocage et déréférencement de contenus piratés. En matière civile, la même proportion d'arrêts référés à la cour de cassation sont in fine cassés ou confirmés, les chances des FAI seraient donc assez bonnes s'ils entamaient des poursuites. Les FAI estimeraient notamment que l'argument principal de la Cour d'Appel peut s'appliquer aux moteurs de recherche mais pas à eux. La raison donnée par la CA pour obliger les parties adverses à payer les frais de retrait ou blocage se situe dans le fait que ceux-cis "tirent économiquement profit de cet accès (notamment par la publicité s’affichant sur leurs pages)". Or les FAI ne tireraient aucunement profit de cet accès aux contenus piratés.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
17 mars 2016 à 14h39 | Web 1,2,3
el

Le désespoir des réseaux VPN face à Netflix

Avec la lutte constante de Netflix contre leurs produits, c'est le branle-bas de...

Avec la lutte constante de Netflix contre leurs produits, c'est le branle-bas de combat chez les marchands de VPN. Les usagers de ces réseaux offrant des adresses IP proxy - et gagnant pas mal d'argent ce faisant - sont naturellement bloqués par la plateforme de streaming de vidéos car ils essaient le plus souvent d'accéder à du contenu pour lequel Netflix n'a pas la licence sur leur territoire. Ces fournisseurs d'adresses IP ont beaucoup à perdre économiquement dans cette histoire, d'autant que nombre d'entre eux expliquent - faussement - à leurs clients que cet accès à distance est légal (voir par exemple ce site). L'un d'entre eux - NordVPN - a commencé à envoyer des communiqués de presse qui - sous des dehors à l'aspect "pro" - ressemblent à des bravades venant de gens pas exactement biens sous tous rapports. Ces communiqués laissent notamment entendre qu'à cause du blocage des VPN par Netflix leurs usagers se verront dans l'obligation de pirater ! " Maintenant que les gens vont être forcés de pirater cela va saturer le marché du piratage" disent-ils. On croit rêver. Ils menacent d'une prochaine augmentation du P2P du fait de la politique de Netflix et invitent même leurs usagers à signer une pétition contre la société de streaming. Une pétition pour demander à Netflix d'être hors-la-loi pour ce qui concerne le droit d'auteur, donc.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
17 mars 2016 à 14h23 | Web 1,2,3
16 mars 2016

Allostreaming : les intermédiaires sommés de payer par la justice Verouillé

Une nouvelle étape a été franchie hier dans la lutte contre la diffusion de contenus piratés : les intermédiaires du web devront désormais assumer les frais du blocage de sites et du retrait de contenus piratés ou de liens vers ces contenus. …

16 mars 2016 à 18h45 | Peer2peer