Archives mensuelles : mai 2020

Réaction de la culture suite aux annonces présidentielles Verouillé

Le monde de la culture a réagi aux annonces faites hier par Emmanuel Macron et Franck Riester sur le soutien public à la culture suite aux conséquences de la crise sanitaire. Chacun remercie le gouvernement de ses intentions louable, mais demande …

07 mai 2020 à 17h36 | Politique

UE : transformation en cours des plateformes en garantes de la liberté d’expression Verouillé

Si le Parlement européen décidait d’aller dans le sens souhaité par Tiemo Wölken, le virage idéologique européen serait complet, avec en pratique un droit quasiment absolu des citoyens européens de publication sur les plateformes, les transformant ainsi – alors que …

07 mai 2020 à 15h05 | Non classé
el

Allemagne : 582 millions d’euros pour la musique

Un collectif d’associations allemandes de la filière musicale a chiffré l’aide d’urgence pour...

Un collectif d’associations allemandes de la filière musicale a chiffré l’aide d’urgence pour le secteur. Le montant s’élève à 582 millions d’euros. Les associations demande que le gouvernement fédéral prenne au plus tôt des mesures d’aides sur le plan économique. Le détail de ces aides est le suivant : Musiciens 37 millions d’euros; Festivals locaux et clubs 44 millions d’euros; Les festivals nationaux 45 millions d’euros; Les auteurs 21 millions d’euros; Les éditeurs 15 millions d’euros; Labels 25 millions d’euros; Fabrication d’instruments, distribution 30 millions d’euros. Le collectif estime que la perte globale de l’industrie devrait dépasser les 5 milliards d’euros, en prenant en compte l’ensemble de l’écosystème. Les aides ne portent que sur 10% de ces pertes. Ces demandes sont appuyées par les organisations les plus importantes de la musique en Allemagne : GEMA, Livekomm, BDKV, BVMI, BV POP, entre autres.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
07 mai 2020 à 13h59 | Politique
web

‘Solid irony here’: The cofounder of speaker firm Sonos called out Spotify billionaire Daniel Ek for criticizing Apple’s closed system – Silicon Alley

The cofounder of smart speaker firm Sonos called out Spotify CEO Daniel Ek...

The cofounder of smart speaker firm Sonos called out Spotify CEO Daniel Ek for his remarks on Apple's closed ecosystem.
In a Wednesday interview with Bloomberg News, Spotify CEO Daniel Ek had said Apple has a long way to go before it's an "open and fair platform." Spotify is currently pursuing an antitrust complaint against Apple.
Shortly after Ek's remarks, Sonos cofounder John MacFarlane said it was "significantly more difficult to work within Spotify's 'closed' ecosystem than Apple's."
Sonos, which makes high-end speakers, is reliant on third-party partnerships with services like Spotify, and it's clear those haven't always gone smoothly.

Visit Business Insider's homepage for more stories.
The cofounder of smart speaker firm Sonos has called out Spotify, after its billionaire CEO Daniel Ek spoke negatively about Apple's closed ecosystem.
In a Wednesday interview with Bloomberg News, Spotify's Ek had said Apple has a long way to go before it's an "open and fair platform." Spotify ...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
07 mai 2020 à 13h37 | Web 1,2,3

L’Arcep épingle La Poste sur le manque de communication Verouillé

A la demande du gouvernement l’Arcep a rendu un avis sur La Poste pendant cette période de confinement, dont les conclusions viennent d’être rendues publiques. Le rôle des plateformes de distribution, virtuelle ou non, est primordiale dans ce contexte de …

07 mai 2020 à 12h39 | Web 1,2,3
6 mai 2020
el

Disney, les effets du Coronavirus et de Disney + sur les comptes

Le groupe Disney a annoncé que les effets de la crise sanitaire due...

Le groupe Disney a annoncé que les effets de la crise sanitaire due au Coronavirus sur les revenus du dernier trimestre avait entrainé une réduction des recettes de 1,4 milliard de dollars. L’activité Parc a été la plus touché par les mesures de confinement. Le groupe Disney entrevoit tout de même la sortie du tunnel avec réouverture prochaine du parc de Shanghai. Le groupe a aussi suspendu l’activité « croisières ». Cependant, la plateforme SVOD, Disney + poursuit son développement. Le groupe revendique 55,4 millions de clients en tout. La branche du groupe qui gère la plateforme enregistre une croissance impressionnante son chiffre d’affaires qui passe de 1,1 à 4,1 milliards de dollars, mais accusent aussi une perte de 812 millions de dollars. La filiale direct-to-consumer comprend d’autres services de SVOD, comme ESPN+. Au trimestre présent, la filiale affichait un chiffre d’affaires de 3,98 millions de dollars de chiffre d’affaires. La progression est de 136 millions de dollars. Si l’on revoient cinq mois en arrière le chiffre d’affaires était de 3,42 milliards de dollars, là encore, la progression des revenus de « Direct to consumer » est relativement discrète alors que Disney+ a engrangé les abonnés.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
06 mai 2020 à 17h41 | Web 1,2,3
web

Disney+ surpasses Hulu in paying subscribers as usage surges due to COVID-19 – 5to9mac

Disney reported its Q2 2020 earnings today, revealing a closer look at how...

Disney reported its Q2 2020 earnings today, revealing a closer look at how the company has been affected by the coronavirus outbreak. The bright spot in this quarter? Streaming video services like Disney+.
more…
The post Disney+ surpasses Hulu in paying subscribers as usage surges due to COVID-19 appeared first on 9to5Mac...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
06 mai 2020 à 17h19 | Web 1,2,3
web

Airbnb se sépare d’un quart de ses salariés – Siècle Digital

Le secteur du tourisme est très largement impacté par le Covid-19. C’est aussi...

Le secteur du tourisme est très largement impacté par le Covid-19. C’est aussi le cas d’Airbnb puisque comme le rapporte CNBC, c’est dans un courrier que le patron d’Airbnb, Brian Chesky, a appris à ses salariés la mise en place d’un plan massif de licenciements. Ce plan a pour conséquence qu’un quart des employés de ...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
06 mai 2020 à 17h17 | Web 1,2,3

Loic Rousseau, Zoom : « nous ne collectons aucune data, nous ne vendons aucune data » Verouillé

Zoom est pris entre deux feux. D’un côté, sa popularité auprès du public français – professionnels, institutions et particuliers – a augmenté de manière spectaculaire depuis le début du confinement (39 fois plus de téléchargements en France la semaine du …

06 mai 2020 à 15h54 | So_amazing

Crise sanitaire : les annonces de l’Elysée pour la culture Verouillé

Le Président de la République s’est adressé ce matin au monde de la culture, avec un ensemble de mesures précisées ensuite par Franck Riester. Comme nous l’avions annoncé, la transposition des directives européennes aura bien lieu avant la fin de …

06 mai 2020 à 15h42 | Politique
el

Spotify croit à une ouverture de la plateforme iOS

Pas forcément très précis dans son argumentation, Daniel Ek, le patron de Spotify...

Pas forcément très précis dans son argumentation, Daniel Ek, le patron de Spotify s’est toutefois montré optimiste concernant l’évolution des relations de son service avec Apple. La firme de Cupertino pourrait bientôt laisser les entreprises qui développent des services pour iOS être intégrées par défaut dans le système d’exploitation de la pomme. Autrement dit, Spotify pourrait être installé sur les iPhones et fonctionner sur ces appareils avec les mêmes libertés qu’Apple Music. Une demande de longue date de la part de Spotify qui a d’ailleurs alerté les autorités européennes sur un éventuel abus de position dominante.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
06 mai 2020 à 15h16 | Web 1,2,3
el

Google, vers un changement d’Android TV

Android TV devrait bientôt laisser la place à Google TV, selon le site...

Android TV devrait bientôt laisser la place à Google TV, selon le site 9to5Google, la firme de Mountain View s'apprête à faire évoluer son offre. Android TV changerait de nom. Google TV pourrait être présenter avec un nouveau « dongle » (boitier au format de clef USB) produit par Google. La filiale Nest serait mise à contribution pour lancé ce nouveau boitier, qui viendrait concurrencer les Roku ou Fire TV. Google utiliserait la même stratégie que dans le mobile, où le géant du Web a sa propre gamme de téléphone. Ce n’est pas la première fois que Google efface la marque Android dans ses gammes de services Android Messages est devenu Google Messages. Le géant américain veut maintenant mettre en avant Google Assistant et l’IA. Android n’est plus une priorité.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
06 mai 2020 à 14h51 | Web 1,2,3
5 mai 2020
el

Arnaud Lagardère confirmé, l’action dévisse

L’action du groupe Lagardère a perdu près de 5,9% après l’assemblée générale qui...

L’action du groupe Lagardère a perdu près de 5,9% après l’assemblée générale qui a vu l'ensemble des résolutions proposées aux actionnaires par le fonds Amber Capital être rejetées.  Le fonds a présenté, le 26 mars, quinze résolutions à l'ordre du jour de l'AG d'aujourd'hui. "C'est un vote sans appel en faveur de la gérance", a déclaré Arnaud Lagardère.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
05 mai 2020 à 18h44 | Old fashion media
el

Responsabilité des plateformes : le Parlement européen fait sa liste de courses

Les services de recherche du Parlement européen ont publié une étude - très...

Les services de recherche du Parlement européen ont publié une étude - très neutre comme il se doit - sur "le régime de responsabilité des intermédiaires en ligne de l'Union européenne." Le document, qui vise à accompagner les réflexions des commissions parlementaires dans leurs discussions sur le Digital Services Act, revient sur les dispositions de la directive e-commerce de 2000 portant sur la responsabilité limitée des hébergeurs. Il fait la liste des notions de ces dispositions qui ne sont pas claires, et qui ont amené à des interprétations différentes voire divergentes à travers l'UE : définition de la notion de  "société de l'information"; procédures de "notice and take down" ; conditions d'application de la responsabilité limitée ; obligation de diligence, et interdiction de la surveillance généralisée. Le document explore ensuite les options de l'UE pour clarifier ces dispositions, ou pour changer de régime.

PE_InDepth_Analysis_EU Liability-Online-Intermediaries_May2020

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
05 mai 2020 à 17h29 | Politique
el

Plan d’aides de la SCPP, mise en oeuvre du volet 2

La SCPP vient d’annoncer que la seconde phase de son plan d’aides, voté...

La SCPP vient d’annoncer que la seconde phase de son plan d’aides, voté pour un total de 9 millions d’euros le 8 avril dernier, avait démarré. Comme l’indique la société civile des producteurs :« le plan de soutien comprend deux volets : des aides financières (5 220 000 €), destinées exclusivement aux producteurs indépendants de la SCPP, et des aides supplémentaires à la création (3 780 000 €), destinées à favoriser un redémarrage de l’activité à l’issue du confinement ». Ces aides supplémentaires sont disponibles dès le mois de mai. Toujours selon la SCPP, « le demandeur sera donc susceptible de recevoir près de 37% de plus d’aides de la SCPP qu’auparavant ».

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
05 mai 2020 à 17h11 | So_cult’
urgent

Apple et Google vont bannir les applications de « contact tracking »

En quelques semaines, Apple et Google ont changé d’orientation. Précisément, ils ont mieux...

En quelques semaines, Apple et Google ont changé d’orientation. Précisément, ils ont mieux cerné la véritable utilité d’une application qui renseignerait ses utilisateurs concernant l’épidémie de Coronavirus - ou toute autre maladie épidémique à l’avenir. Les deux géants ont réorienté le fonctionnement de leur API, dénommée « ExposureNotificaton ». Fini la géolocalisation, l’API ne permet plus de faire du « contact Tracking » au sens strict, elle opère comme une boîte noire qui émet des notifications dans un temps donné à ses utilisateurs, pour leur dire quand ils ont été en contact avec un agent infectieux. Reuters vient d’indiquer que Apple et Google étaient toujours ouvert à une approche régionale de son API, mais les conditions seront drastiques : pas de géolocalisaiton (GPS) et une application acceptée par pays (ou région). Autrement dit, il n’y aura pas de dérogation pour une approche différente, comme celle voulue par le gouvernement français avec Stop Covid. Le secrétaire général au numérique, Cédric O a promis que l’application serait disponible le 2 juin. En l’état, c’est impossible, car l’application ne sera tout simplement pas validée par Apple et Google pour ensuite être distribuée sur leurs appareils. L’approche de la France sur ce dossier a été calamiteuse. Plutôt que de réfléchir à la meilleure solution technologique, tout en respectant les règles de la vie privée, le gouvernement a fait de cette application un roman à la Don Quichotte.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
05 mai 2020 à 15h04 | So_amazing

Grands écarts européens sur la responsabilité des plateformes Verouillé

Quelques jours après une étude affirmant l’inverse, un rapport remis à la Commission Marché Intérieur du Parlement européen préconise que le futur Digital Services Act étende la limitation de responsabilité de la directive e-commerce aux plateformes actives dans la mise …

05 mai 2020 à 14h51 | Politique
el

Emmanuelle Zerbib Boutata chez Facebook France

Facebook France annonce l'arrivée d'une spécialiste de l'adaptation numérique des telcos dans ses...

Facebook France annonce l'arrivée d'une spécialiste de l'adaptation numérique des telcos dans ses rangs. Emmanuelle Zerbib Boutata sera désormais en charge de l'équipe accompagnant les acteurs de la tech, des télécoms, de l'éducation et des médias sur l’ensemble des plateformes de Facebook (Facebook, Instagram, Messenger et WhatsApp). Elle vient de Cap Gemini Invent, où elle conseillait les acteurs de la télécommunication. Elle a travaillé auparavant chez Sony Music, EMI et Orange.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
05 mai 2020 à 10h50 | Non classé
4 mai 2020

Audiovisuel européen : Thierry Breton s’engage enfin Verouillé

Parlant pour la première fois de l’audiovisuel depuis son entrée en fonction, Thierry Breton a annoncé une publication des lignes directrices SMA, pourtant loin d’être abouties, pour le mois de juillet. Il a également assuré que les industries culturelles et créatives …

04 mai 2020 à 18h10 | So_cult’

IMCO désorganisé : le flou demeure sur le Digital Services Act Verouillé

L’organisation du Parlement européen commence à se fissurer. Pour preuve, la Commission Marché Intérieur devait examiner aujourd’hui même deux projets de rapport portant sur le futur Digital Services Act. Au grand dam de certains députés présents, elle n’y a consacré que cinq minutes, …

04 mai 2020 à 17h21 | Politique

2019, la musique devient un marché mondial aux revenus diversifiés Verouillé

Le très attendu rapport de l’IFPI sur l’année 2019 de la musique est arrivé. Le détail par territoire des revenus démontre que la musique, soutenue par la croissance du streaming, est devenu une industrie mondialisée, avec la montée en puissance …

04 mai 2020 à 15h56 | So_cult’
el

Quotas radio : Bruno Lion demande au CSA de réagir

Le président de la Sacem, Bruno Lion, estime que "le CSA doit sortir...

Le président de la Sacem, Bruno Lion, estime que "le CSA doit sortir de l’ambigüité" sur les quotas radio. Pour rappel, les radios privées ont demandé il y a quelques semaines au CSA d'assouplir les quotas radio, nous en avions parlé ici. Le CSA n'a pas encore répondu à leurs demandes. Dans une tribune, Bruno Lion reconnait que "les radios souffrent économiquement de la crise actuelle", et que l'ensemble des professionnels de la musique "sont d’autant plus sensibles aux difficultés des radios que leurs destins sont en grande partie liés." Mais il estime "qu'il n’existe aucun lien direct et concret entre la crise actuelle, et les obligations que la loi donne aux radios quant à la diversité musicale de leurs programmes" et s'inquiète d'articles de presse faisant état de propos que Roch Olivier Maistre, Président du CSA, aurait tenu aux radios, selon lesquels il ferait preuve de sollicitude à leur égard. "La position du CSA doit donc être clarifiée", estime Bruno Lion, "à défaut, dans ce très long match qui oppose la musique et certaines radios, on pourrait conclure que les dés sont pipés d’avance."

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
04 mai 2020 à 15h13 | So_cult’