5G : l’Arcep publie son calendrier

L’Arcep a fort à faire pour relancer la France dans la course à la 5G. Après les débats sur l’amendement Huawei qui ne facilite pas la vie des opérateurs de télécom, l’organisme vient de publier son calendrier pour le déploiement de la 5G. Les opérateurs devront acquérir l’exploitation des fréquences lors d’une phase d’enchères qui n’a pas encore été précisée. En attendant, l’Arcep préconise que les opérateurs ouvrent leurs réseaux en priorité dans les grandes villes (deux par opérateurs) avant fin 2020. En 2025, les opérateurs devront exploiter 12 000 sites. L’Arcep estime aussi que les opérateurs devront respecter un débit minium sur la 5G :  240 Mbit/s sur les trois quarts de leur site en 2022.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct

Les commentaires sont fermés.