Le risque, c’est le futur, mais pas pour la BPI Verouillé

Alors que les spécialistes affirment que jusqu'à présent, le plan Juncker pour l'investissement en Europe n'a pas rempli son rôle vis-à-vis des sociétés innovantes et s'est borné à soutenir des projets de la "vieille économie", la Banque Européenne d'Investissement et la BPI France répondent par un projet commun plein de bonnes intentions dont les effets sont très incertains, plombé a priori par la frilosité des acteurs traditionnels et notamment des banques...  Hier la BEI et la BPI ont annoncé une initiative commune dans le cadre du plan Juncker qui devrait "catalyser 2 milliards d'euros en investissements en actifs industriels et la création de pas moins de 4000 emplois." L'emploi du conditionnel est révélateur. L'objectif principal du Plan Juncker pour l'inves ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

Ou bien,

Abonnez-vous pour un an et profitez d'un accès illimité à ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande à cette adresse email

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.

Nouveau recevez notre newsletter hebdo ! Nous offrons périodiquement des articles pour ces abonnés.

Les commentaires sont fermés.