Pierre Moscovici fait deux propositions, dont une est excellente Verouillé

Pierre Moscovici a annoncé aujourd'hui ses propositions sur la taxation du numérique : la première consiste en une extension de la notion d'établissement stable. Cette proposition de fond va dans un sens intéressant, et correspond largement aux suggestions du Parlement européen. Et pourtant, c'est la deuxième proposition du Commissaire, d'une taxe provisoire de 3% sur certains produits tirés d'activités numériques, qui risque de cristalliser le débat et les critiques au cours des prochains mois. Cette dernière mesure embarrasse d'autant plus la Commission qu'elle l'oblige à essayer de démontrer qu'il ne s'agit "pas d'une mesure anti-gafas ni anti-américaine", selon les termes mêmes de Pierre Moscovici. Il serait sans doute plus sage d'abandonner cette idée de taxe tem ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

Ou bien,

Abonnez-vous pour un an et profitez d'un accès illimité à ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande à cette adresse email

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.

Nouveau recevez notre newsletter hebdo ! Nous offrons périodiquement des articles pour ces abonnés.

Les commentaires sont fermés.