Spotify ne deviendra pas américain le 3 avril Verouillé

L'entrée directe de Spotify au New York Stock Exchange - par le truchement de banques de Wall Street - n'en fait pas pour autant un géant de la tech américaine. Sur de nombreux dossiers, le spécialiste du streaming musical a des intérêts différents - voire divergents, de ceux des GAFAs, et a choisi le terrain européen pour en découdre.  Beaucoup d'encre a déjà coulé sur la "direct entry" de Spotify au NYSE, sous le symbole SPOT, le 3 avril prochain. La remarque générale est que cette entrée ne concerne directement que les investisseurs dans Spotify, et pas Spotify lui-même, qui ne sollicite pas de nouveaux investissements, d'où le terme "entrée directe" plutôt que celui d'IPO. Autre point, largement commenté, c'est Goldman Sachs qui gère l'entrée en bourse, avec d ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

Ou bien,

Abonnez-vous pour un an et profitez d'un accès illimité à ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande à cette adresse email

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.

Nouveau recevez notre newsletter hebdo ! Nous offrons périodiquement des articles pour ces abonnés.

Les commentaires sont fermés.