Les plateformes estiment que la directive droit d’auteur viole le droit international Verouillé

La Computer and Communications Industry Association a expliqué dans un document officiel au ministre en charge du commerce extérieur des Etats-Unis que la directive droit d'auteur constituait une barrière aux échanges opposée aux "normes internationales." Elle appelle la Maison Blanche à l'aide pour en baisser la portée. Les plateformes ne lâchent rien. Dans un document envoyé le 31 octobre au US Trade Representative par leur organisation - la CCIA - elles estiment que la directive droit d'auteur constitue rien moins qu'un "obstacle au commerce international", et plus particulièrement ses articles 15 (droit voisin des éditeurs de presse) et 17 (obligation de négocier des licences ou de retirer les contenus piratés). Se faisant, elles espèrent obtenir un soutien actif de la ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

Ou bien,

Abonnez-vous pour un an et profitez d'un accès illimité à ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande d'abonnement via ce formulaire en choisissant la formule la plus adaptée à vos besoins:

Votre prenom (obligatoire)

Votre nom (obligatoire)

Votre société

Contenu intégral du site et accès à la newsletter quotidienne pendant un an (700€ HT - 714,7€ TTC)

Votre adresse postale (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Un petit mot à nous adresser ?

captcha
Veuillez recopier ce code :

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.

 

Nouveau recevez notre newsletter hebdo ! Nous offrons périodiquement des articles pour ces abonnés.

Les commentaires sont fermés.