La lettre cinglante du Prodiss sur l’action du Centre National de la Musique Verouillé

Dans une lettre que nous avons pu nous procurer, le Prodiss émet de sérieux doutes quant à la viabilité du CNM, qui a utilisé toutes ses réserves pour mettre en place un plan d'aide coronavirus pourtant loin de répondre aux besoins de la filière. Le syndicat du live critique également la méthode d'adoption du plan d'urgence, poussé par le Ministère de la Culture sans égards aux représentants de la filière présents au Conseil d'Administration.  Le Prodiss, qui représente près de 350 acteurs du spectacle vivant actifs en France, est très inquiet pour l'avenir du Centre National de la Musique, et en a fait part à son président par une lettre envoyée le 7 avril. Dans ce courrier, que nous nous sommes procurés, le président du Prodiss Olivier Darbois rappelle que ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

Ou bien,

Abonnez-vous pour un an et profitez d'un accès illimité à ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande à cette adresse email

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.

Nouveau recevez notre newsletter hebdo ! Nous offrons périodiquement des articles pour ces abonnés.

Les commentaires sont fermés.