Aurélie Filippetti assassine le centre national de la musique Verouillé

La ministre de la Culture a accordé un entretien au Monde de dimanche. Hadopi, presse, audiovisuel public, musique, cinéma et budget sont au menu de cet interview-fleuve. Depuis sa prise de fonction Aurélie Filipetti ne cache pas sa désapprobation concernant la gestion de la Culture sous la présidence Sarkozy. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si elle commence par évoquer dans une interview fleuve au journal Le Monde «  l’ampleur du désarroi » de ce secteur, avant de renchérir en critiquant « les attaques répétées contre un ministère jugé dispendieux par nature, "strass et paillettes", ou inutile, et que l’on peut sacrifier en période de crise, [qui]ont fini par pénétrer les esprits. » Et d’enchaîner sur un vibrant plaidoyer « l’enjeu essentiel ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

Ou bien,

Abonnez-vous pour un an et profitez d'un accès illimité à ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande à cette adresse email

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.

Nouveau recevez notre newsletter hebdo ! Nous offrons périodiquement des articles pour ces abonnés.

Les commentaires sont fermés.