La CNIL irlandaise fait du zèle avec les données Facebook Verouillé

La décision conservatoire de l'autorité irlandaise de protection des données au sujet de Facebook va bien au-delà de l'arrêt "Schrems II", et lance le sujet de l'illégalité des transferts de données basés sur des clauses contractuelles types, qui ont pourtant été validées par la CJUE. Or Facebook a confirmé que la base de ses transferts de données se conforme à ce type de clauses. L'autorité irlandaise de protection des données a entamé une enquête au sujet des transferts par Facebook de données personnelles des citoyens Européens vers les Etats-Unis, par le biais d'une décision conservatoire envoyée au réseau social. Cette décision, qui n'est pas publique, a été adoptée en attendant que l'autorité statue sur le fond. Facebook a fourni quelques détails sur ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

Ou bien,

Abonnez-vous pour un an et profitez d'un accès illimité à ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande à cette adresse email

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.

Nouveau recevez notre newsletter hebdo ! Nous offrons périodiquement des articles pour ces abonnés.

Les commentaires sont fermés.