Financement des oeuvres par les plateformes : le cinéma français répond à l’unisson Verouillé

Les représentants des producteurs français ont envoyé ce matin leurs réponses au questionnaire du CNC et de la DGMic sur les obligations de contribution aux oeuvres françaises par les services de médias audiovisuels à la demande. Nous les publions. Les parties prenantes ont envoyé aujourd'hui aux autorités leur point de vue sur les modalités d'application des futures obligations de financement des services de vidéo à la demande. Dans le cadre de la transposition de la directive Services de Médias Audiovisuels, la France imposera une obligation de financement d'oeuvres françaises aux plateformes de vidéo à la demande, telles que Netflix et Amazon Prime Il était prévu que cette obligation soit incluse dans la grande loi sur l'audiovisuel, dont l'adoption a été retardé ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

Ou bien,

Abonnez-vous pour un an et profitez d'un accès illimité à ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande à cette adresse email

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.

Nouveau recevez notre newsletter hebdo ! Nous offrons périodiquement des articles pour ces abonnés.

Les commentaires sont fermés.