Stephan Bourdoiseau «  Il faut porter les crédits d’impôt musique de 30 à 100 millions d’euros » Verouillé

Tout juste réélu à la présidence de l’UPFI, Stephan Bourdoiseau en appelle à une mesure forte de la part du gouvernement, alors que les industries créatives sont touchées par la crise sanitaire. Pour lui, la mesure phare doit être de porter les crédits d’impôt musique de 30 à 100 millions d’euros annuels pour amortir, relancer et surtout investir dans un secteur en pleine croissance, mais soumis à une concurrence internationale acharnée. - Vous venez d’être réélu à la Présidence de l’UPFI. Quelle est le rôle d’un syndicat comme l’UPFI en ces temps de crise ? Cette crise est ponctuelle, ce qui ne l’empêche pas d’avoir des conséquences dramatiques à court terme, mais à mon sens elle n’ampute aucunement les perspectives à long terme de notre f ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

Ou bien,

Abonnez-vous pour un an et profitez d'un accès illimité à ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande à cette adresse email

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.

Nouveau recevez notre newsletter hebdo ! Nous offrons périodiquement des articles pour ces abonnés.

Les commentaires sont fermés.