Tensions entre le gouvernement français et la délégation Renaissance Verouillé

Le rapport de Tiemo Wölken qui sera voté demain au Parlement européen pose plusieurs problèmes à la culture, mais aussi aux plateformes. Le gouvernement français a tout fait pour en minimiser la portée - et protéger le droit d'auteur - par des amendements, mais n'a pas été suivi par Renaissance, sa propre représentation parlementaire. Depuis l'adoption du rapport de Tiemo Wölken en commission affaires juridiques du Parlement européen, le 30 septembre dernier, c'est le branle-bas-de-combat. Convaincus du fait que ce rapport est en contradiction avec la directive droit d'auteur, le Ministère français de la culture et le Secrétariat général aux affaires européennes (SGAE) ont demandé à la délégation Renaissance du Parlement européen de déposer des amendements afin ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

Ou bien,

Abonnez-vous pour un an et profitez d'un accès illimité à ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande à cette adresse email

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.

Nouveau recevez notre newsletter hebdo ! Nous offrons périodiquement des articles pour ces abonnés.

Les commentaires sont fermés.