Le Live n’est pas satisfait des propositions de Roselyne Bachelot Verouillé

La réunion à la rue de Valois avec les organisations du Live n’a pas convaincu. Au Prodiss, on parle d’une catastrophe à venir pour les festivals. Le gouvernement divorce avec la jeunesse, une année de plus. Les représentants du Live avaient rendez-vous avec la ministre de la Culture le 18 février pour évoquer les conditions d’une reprise des festivals cet été. Les premières mesures proposées n’ont pas convaincu. Une jauge de 5000 personnes, l’obligation pour le public de rester assis, ou encore le flou entourant l’organisation des services de restauration, qui représentent une part importante de la recette totale, voici le cadre général posé par la ministre à une reprise des festivals. Autant dire que les gros événements musicaux de l’été vont avoir bi ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

Ou bien,

Abonnez-vous pour un an et profitez d'un accès illimité à ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande à cette adresse email

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.

Nouveau recevez notre newsletter hebdo ! Nous offrons périodiquement des articles pour ces abonnés.

Les commentaires sont fermés.