Convention collective cinéma : après l’impasse des négociations, les recours… Verouillé

Faire respecter droit du travail et protection des salariés ou ménager le cinéma français  : face à ce dilemme le gouvernement a tranché en faveur des premiers dans le dossier de la convention collective du cinéma. Normal dira-t-on pour un gouvernement de gauche, mais la fracture est ouverte avec le monde de la culture et au sein même de la « famille » du cinéma français. Faute de pouvoir éviter l’application de la nouvelle convention en octobre, des syndicats de producteurs déposent des recours. Après deux réunions les 11 et 12 juillet au ministère du Travail entre syndicats de producteurs de cinéma et de salariés sous l’égide de la Direction générale du travail (DGT), aucune avancée n’a été enregistrée, de l’avis des représentants des producteurs ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

 

Ou bien,

Abonnez vous pour un an et profitez d'un accès illimité à EL plus de la newsletter quotidienne d'ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande d'abonnement via ce formulaire en choisissant la formule la plus adaptée à vos besoins.

Votre prenom (obligatoire)

Votre nom (obligatoire)

Votre société

Contenu intégral du site et à la newsletter pendant un an (650€ HT - 663,65€ TTC)
Contenu intégral du site pendant un an (450€ HT - 459,45 €TTC)
Contenu intégral du site pendant un an, tarif étudiant (180€ HT - 183,78€ TTC)

Votre adresse postale (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Un petit mot à nous adresser ?

captcha
Veuillez recopier ce code :

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.


Les commentaires sont fermés.