UE : pas de taxation spécifique en vue pour les enfants gâtés du web Verouillé

Les experts européens ont parlé : contrairement à ce que proposaient les experts français du rapport Colin & Collin, l'économie numérique ne mérite pas d'être traitée de manière spécifique en ce qui concerne les taxes qu'elle doit - ou ne doit pas - payer. En revanche, quelques aménagements sont nécessaires pour que les enfants gâtés du web, qui ont accumulé les dollars en payant peu de taxes grâce à leur flexibilité, passent à l'avenir par la case "impôts". Les petites pousses du web, qui comme toutes les jeunes sociétés, sont fragiles à la base, risquent également de devenir des mauvaises herbes nocives et colonialistes si elles continuent de payer des impôts inférieurs en moyenne aux autres. Le rapport du groupe d'experts de la Commission européenne ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

 

Ou bien,

Abonnez vous pour un an et profitez d'un accès illimité à EL plus de la newsletter quotidienne d'ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande d'abonnement via ce formulaire en choisissant la formule la plus adaptée à vos besoins.

Votre prenom (obligatoire)

Votre nom (obligatoire)

Votre société

Contenu intégral du site et à la newsletter pendant un an (650€ HT - 663,65€ TTC)
Contenu intégral du site pendant un an (450€ HT - 459,45 €TTC)
Contenu intégral du site pendant un an, tarif étudiant (180€ HT - 183,78€ TTC)

Votre adresse postale (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Un petit mot à nous adresser ?

captcha
Veuillez recopier ce code :

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.

 

Les commentaires sont fermés.