L’Amérique accélère sur l’OTT, la France minitélise le PAF Verouillé

Netflix peine à convaincre en France. Rien de plus normal, mais c'est aussi le signe que le marché français prend du retard pendant que l'OTT explose littéralement aux Etats-Unis. La France a eu son Minitel. Une vraie avancée, un élément déterminant pour le progrès technologique à l'intérieur de l'Hexagone, mais aussi la meilleure raison valable de France Télécom et les dirigeants du pays pour retarder l'arrivée d'Internet. Car, Internet c'est toujours un peu l'étranger. Le même schéma protectionniste, incluant la fierté nationale contre les nouvelles formes plus radicales est en passe de se répéter avec l'OTT. La diffusion des contenus, c'est la formule consacrée, remplace actuellement dans les populations "early adopters" la diffusion de programmes et de chain ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

 

Ou bien,

Abonnez vous pour un an et profitez d'un accès illimité à EL plus de la newsletter quotidienne d'ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande d'abonnement via ce formulaire en choisissant la formule la plus adaptée à vos besoins.

Votre prenom (obligatoire)

Votre nom (obligatoire)

Votre société

Contenu intégral du site et à la newsletter pendant un an (650€ HT - 663,65€ TTC)
Contenu intégral du site pendant un an (450€ HT - 459,45 €TTC)
Contenu intégral du site pendant un an, tarif étudiant (180€ HT - 183,78€ TTC)

Votre adresse postale (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Un petit mot à nous adresser ?

captcha
Veuillez recopier ce code :

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.

 

Les commentaires sont fermés.