Matignon refuse la réduction du droit des auteurs Verouillé

Il y a quelques jours, Fleur Pellerin avait donné à Biarritz un avant-goût de ce que serait la réponse du gouvernement au projet de rapport sur la révision de la directive droit d'auteur de 2001 présenté par Julia Reda en janvier. Matignon vient l'appuyer dans une note officielle que nous publions : pour les services du Premier Ministre, réduire le droit d'auteur est hors de question, et il s'agit plutôt de réguler les plateformes et de lutter contre le piratage au niveau européen. Dans sa "Note de Commission" envoyée aux euro-députés européens (accessible ci-dessous), Matignon n'y va pas avec le dos de la cuiller, en attaquant point par point le projet de rapport de Julia Reda. La note commence néanmoins par un acquiescement poli : "Les autorités françaises souligne ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

 

Ou bien,

Abonnez vous pour un an et profitez d'un accès illimité à EL plus de la newsletter quotidienne d'ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande d'abonnement via ce formulaire en choisissant la formule la plus adaptée à vos besoins.

Votre prenom (obligatoire)

Votre nom (obligatoire)

Votre société

Contenu intégral du site et à la newsletter pendant un an (650€ HT - 663,65€ TTC)
Contenu intégral du site pendant un an (450€ HT - 459,45 €TTC)
Contenu intégral du site pendant un an, tarif étudiant (180€ HT - 183,78€ TTC)

Votre adresse postale (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Un petit mot à nous adresser ?

captcha
Veuillez recopier ce code :

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.

 

Les commentaires sont fermés.