Radio France : La contre-attaque de Fleur Pellerin Verouillé

La ministre Fleur Pellerin tance le président Mathieu Gallet dans la presse. Compte rendu d'un psychodrame entre la rue de Valois et Radio France, qui dure depuis 6 mois, et dans lequel les torts sont largement partagés. La meilleure défense, c'est bien connu, c'est l'attaque. Fleur Pellerin a décidé de l'appliquer dans le dossier Radio France. Dans Le Monde, reprenant une vieille pratique dont a aussi abusé Aurélie Filippetti avec Rémy Pflimlin, la ministre de la Culture et de la Communication a renvoyé Mathieu Gallet, le président de Radio France, à ses tableaux Excel... Le courroux ministériel est tombé sur le nouveau président de la maison ronde, avec un certaine brutalité, et pour tout dire, en interne, la sidération est grande. La ministre allume un contre-feu dans ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

 

Ou bien,

Abonnez vous pour un an et profitez d'un accès illimité à EL plus de la newsletter quotidienne d'ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande d'abonnement via ce formulaire en choisissant la formule la plus adaptée à vos besoins.

Votre prenom (obligatoire)

Votre nom (obligatoire)

Votre société

Contenu intégral du site et à la newsletter pendant un an (650€ HT - 663,65€ TTC)
Contenu intégral du site pendant un an (450€ HT - 459,45 €TTC)
Contenu intégral du site pendant un an, tarif étudiant (180€ HT - 183,78€ TTC)

Votre adresse postale (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Un petit mot à nous adresser ?

captcha
Veuillez recopier ce code :

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.


Les commentaires sont fermés.