Dans son combat avec la commission, Google répond à côté de la plaque Verouillé

Déjà empêtré d'une manière qui s'est aggravée au cours des derniers mois dans plusieurs affaires en Europe, Google risque fort d'avoir empiré les choses en publiant sur son blog européen une critique acerbe visant sans jamais la nommer la commissaire européenne Margrete Vestager. Google y soutient en outre publiquement que le sponsoring sur Google Shopping augmente la pertinence des résultats sur son moteur de recherches, alors que la Commission avait déjà prévenu que sur ce point, elle n'avait aucun doute qu'il s'agissait bel et bien d'argent et non de pertinence. Cela fait quelque temps déjà que l'Europe et plusieurs de ses États membres n'ont pas Google à la bonne. Entre les accusations d'abus de position dominante de la Commission, le ras-le-bol du pompage de c ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

 

Ou bien,

Abonnez vous pour un an et profitez d'un accès illimité à EL plus de la newsletter quotidienne d'ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande d'abonnement via ce formulaire en choisissant la formule la plus adaptée à vos besoins.

Votre prenom (obligatoire)

Votre nom (obligatoire)

Votre société

Contenu intégral du site et à la newsletter pendant un an (650€ HT - 663,65€ TTC)
Contenu intégral du site pendant un an (450€ HT - 459,45 €TTC)
Contenu intégral du site pendant un an, tarif étudiant (180€ HT - 183,78€ TTC)

Votre adresse postale (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Un petit mot à nous adresser ?

captcha
Veuillez recopier ce code :

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.


Les commentaires sont fermés.