Pourquoi le demi échec d’Apple Music est le signe d’un échec du streaming payant Verouillé

Apple music n'a pas atteint ses objectifs. Le service de musique par abonnement ne fait pas de miracle sur un marché qui s'est essentiellement construit tant bien que mal sur les "bundle" entre services et opérateurs de télécommunications.  Apple Music est une bouteille à moitié remplie. Les optimistes y verront le signe d'un frémissement d'un marché qui tarde à prendre son envol - le streaming payant ne représente que quelques pour-cents du marché global de la musique selon les chiffres de l'IFPI, autour de 10% en 2014. Quoi qu'il en soit, Apple Music n'est pas le ras de marée que certains avaient envisagé. Apple a en effet précisé que son service avait séduit 6,5 millions d'abonnés en 4 mois, mais que 8,5 millions de personnes avaient souscrit un essai gratuit (trois ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

 

Ou bien,

Abonnez vous pour un an et profitez d'un accès illimité à EL plus de la newsletter quotidienne d'ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande d'abonnement via ce formulaire en choisissant la formule la plus adaptée à vos besoins.

Votre prenom (obligatoire)

Votre nom (obligatoire)

Votre société

Contenu intégral du site et à la newsletter pendant un an (650€ HT - 663,65€ TTC)
Contenu intégral du site pendant un an (450€ HT - 459,45 €TTC)
Contenu intégral du site pendant un an, tarif étudiant (180€ HT - 183,78€ TTC)

Votre adresse postale (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Un petit mot à nous adresser ?

captcha
Veuillez recopier ce code :

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.


Les commentaires sont fermés.