YouTube et la musique « il y a quelque chose de fondamentalement cassé » selon la BPI Verouillé

A l'occasion de la remise de son rapport annuel, le chef de la British Phonographic Industry n'a pas caché son agacement face à la misère que représente YouTube en termes de revenus pour les artistes. "Les plateformes dominantes comme YouTube dictent leurs conditions afin de pouvoir tirer la valeur de la musique pour elles-mêmes, au détriment des artistes", a t-il déclaré. Pire, certains éléments du rapport sèment le doute sur le business model de YouTube, montrant que l'augmentation considérable entre 2014 et 2015 du trafic ne s'est pas assortie d'une augmentation commensurable des revenus. Jusqu'à il y a peu, les pontes de l'industrie musicale faisaient mine d'accepter le message récurrent de YouTube qu'avec le temps, les revenus des artistes qui en étaient issus gr ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

 

Ou bien,

Abonnez vous pour un an et profitez d'un accès illimité à EL plus de la newsletter quotidienne d'ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande d'abonnement via ce formulaire en choisissant la formule la plus adaptée à vos besoins.

Votre prenom (obligatoire)

Votre nom (obligatoire)

Votre société

Contenu intégral du site et à la newsletter pendant un an (650€ HT - 663,65€ TTC)
Contenu intégral du site pendant un an (450€ HT - 459,45 €TTC)
Contenu intégral du site pendant un an, tarif étudiant (180€ HT - 183,78€ TTC)

Votre adresse postale (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Un petit mot à nous adresser ?

captcha
Veuillez recopier ce code :

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.

 

Les commentaires sont fermés.