Netflix ne veut pas d’un système vertueux pour la chronologie Verouillé

Reed Hastings ne veut pas de quotas, mais assure que Netflix investira plus dans les contenus français. Reed Hastings n'a pas sa langue dans sa poche, ni des pudeurs de gazelles quand il s'agit de parler des règles locales de l'audiovisuel. Le patron de Netflix a répondu à quelques questions rapporte le Monde, suite à la polémique qui a embrasé les premiers jours du Festival de Cannes. Le patron de Netflix affirme d'entrée que Netflix a 1,5 million d'abonnés en France, et que ses investissements dans l'Hexagone seront en croissance de plus de 40%. Les feux sont au vert donc, mais il n'est pour autant pas favorable à un mécanisme vertueux de financement du cinéma, doublé d'obligations, qui permettrait à Netflix d'obtenir des contre-parties. Pour Netflix, avec un esprit tr ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

 

Ou bien,

Abonnez vous pour un an et profitez d'un accès illimité à EL plus de la newsletter quotidienne d'ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande d'abonnement via ce formulaire en choisissant la formule la plus adaptée à vos besoins.

Votre prenom (obligatoire)

Votre nom (obligatoire)

Votre société

Contenu intégral du site et à la newsletter pendant un an (650€ HT - 663,65€ TTC)
Contenu intégral du site pendant un an (450€ HT - 459,45 €TTC)
Contenu intégral du site pendant un an, tarif étudiant (180€ HT - 183,78€ TTC)

Votre adresse postale (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Un petit mot à nous adresser ?

captcha
Veuillez recopier ce code :

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.

 

Les commentaires sont fermés.