Molotov poursuit sa stratégie de distributeur de l’OTT Verouillé

Molotov intègre OCS, le bouquet d'Orange. Une avancée significative pour la plateforme, qui fait face à une situation inédite avec une lutte entre l'auto-distribution OTT et les agrégateurs. Le combat n'est pas inégal. D'un côté, l'ouverture proposée par les fabricants avec des appareils supportant l'expansion de l'OTT, et de l'autre un acteur français arrivé avec une vision de distributeur de la télévision héritée de l'ancien monde, mais qui a su évoluer. Molotov contre l'OTT, voilà comment cela pourrait s'intituler, car les enjeux sont à la fois complexes et immenses. Une nouvelle étape vient d'être franchie avec l'arrivée de OCS sur la plateformes de Pierre Lescure et Jean-David Blanc, les fondateurs de Molotov. Molotov signe la distribution de OCS au bon mome ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

 

Ou bien,

Abonnez vous pour un an et profitez d'un accès illimité à EL plus de la newsletter quotidienne d'ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande d'abonnement via ce formulaire en choisissant la formule la plus adaptée à vos besoins.

Votre prenom (obligatoire)

Votre nom (obligatoire)

Votre société

Contenu intégral du site et à la newsletter pendant un an (650€ HT - 663,65€ TTC)
Contenu intégral du site pendant un an (450€ HT - 459,45 €TTC)
Contenu intégral du site pendant un an, tarif étudiant (180€ HT - 183,78€ TTC)

Votre adresse postale (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Un petit mot à nous adresser ?

captcha
Veuillez recopier ce code :

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.

 

Les commentaires sont fermés.