Catherine Morin-Desailly demande à l’UE de défendre les entreprise européennes Verouillé

La sénatrice française Catherine Morin-Desailly, présidente de la Commission culture du Sénat, veut que l'Union européenne sauve les entreprises qui sont victimes d'abus de position dominante supposés en assouplissant considérablement les conditions d'obtention de mesures provisoires. C'est évidemment les différentes affaires Google qui sont visées ici : de nombreux concurrents de l'entreprise estiment qu'ils ont été abandonnés en rase campagne, en devant subir pendant des années des abus dont la plupart ne sont pas restées indemnes. La demande de Catherine Morin-Desailly d'assouplir les mesures provisoires dans les affaires d'abus de position dominante correspond à une demande de l'Open Internet Project, qui représente nombre de plaignants dans les différentes affa ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

 

Ou bien,

Abonnez vous pour un an et profitez d'un accès illimité à EL plus de la newsletter quotidienne d'ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande d'abonnement via ce formulaire en choisissant la formule la plus adaptée à vos besoins.

Votre prenom (obligatoire)

Votre nom (obligatoire)

Votre société

Contenu intégral du site et à la newsletter pendant un an (650€ HT - 663,65€ TTC)
Contenu intégral du site pendant un an (450€ HT - 459,45 €TTC)
Contenu intégral du site pendant un an, tarif étudiant (180€ HT - 183,78€ TTC)

Votre adresse postale (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Un petit mot à nous adresser ?

captcha
Veuillez recopier ce code :

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.

 

Les commentaires sont fermés.