L’ère Nyssen commence avec trois échecs Verouillé

La désignation de Françoise Nyssen à la rue de Valois avait été saluée. Une entrepreneuse à la tête d'un ministère de la Culture que le président élu, Emmanuel Macron, avait souhaité riche, prospère et pérenne, voilà qui avait de quoi plaire au monde des industries créatives et de la création artistique. Pourtant en l'espace de quelques semaines le soufflé est retombé. La compétence de l'attelage formé par la ministre Françoise Nyssen et son directeur de cabinet, Marc Schwartz, n'est pas remise en question, pas plus que les intentions du président de la république, mais à l'épreuve des faits, un constat s'impose : le rue de Valois se heurte à une réalité dont elle ne possède pas les clefs pour l'appréhender et la gérer. Premier échec, autant dire un ca ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

 

Ou bien,

Abonnez vous pour un an et profitez d'un accès illimité à EL plus de la newsletter quotidienne d'ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande d'abonnement via ce formulaire en choisissant la formule la plus adaptée à vos besoins.

Votre prenom (obligatoire)

Votre nom (obligatoire)

Votre société

Contenu intégral du site et à la newsletter pendant un an (650€ HT - 663,65€ TTC)
Contenu intégral du site pendant un an (450€ HT - 459,45 €TTC)
Contenu intégral du site pendant un an, tarif étudiant (180€ HT - 183,78€ TTC)

Votre adresse postale (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Un petit mot à nous adresser ?

captcha
Veuillez recopier ce code :

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.

 

Les commentaires sont fermés.