Google propose de faire payer son amende à ses concurrents Verouillé

Comme remède à sa violation de la concurrence dans l'affaire Google Shopping, Google a proposé de faire payer ses concurrents, en mettant en place un système d'enchères leur rendant accessible son site de comparaison de prix. Cette proposition soulève un tollé auprès des plaignants, et ce d'autant plus que le bruit court que cette solution avait déjà été proposée par Mountain View en 2013, et refusée par la Commission. C'est Reuters qui a publié l'information, et elle a depuis été confirmée par Margrethe Vestager lors d'une interview livrée à Bloomberg : pour mettre fin à la violation du droit de la concurrence constatée en juin dernier par la Commission européenne, Google envisage de faire payer ses concurrents via un système de vente aux enchères. Rappelons l ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

 

Ou bien,

Abonnez vous pour un an et profitez d'un accès illimité à EL plus de la newsletter quotidienne d'ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande d'abonnement via ce formulaire en choisissant la formule la plus adaptée à vos besoins.

Votre prenom (obligatoire)

Votre nom (obligatoire)

Votre société

Contenu intégral du site et à la newsletter pendant un an (650€ HT - 663,65€ TTC)
Contenu intégral du site pendant un an (450€ HT - 459,45 €TTC)
Contenu intégral du site pendant un an, tarif étudiant (180€ HT - 183,78€ TTC)

Votre adresse postale (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Un petit mot à nous adresser ?

captcha
Veuillez recopier ce code :

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.

 

Les commentaires sont fermés.