Les comparateurs de prix veulent de l’argent, pas des enchères Verouillé

Cela fait des années que les comparateurs de prix s'organisent pour démontrer que Google est à l'origine de leur perte de croissance, voire même, dans certains cas, de leur disparition. La décision Google Shopping de la Commission va leur permettre de demander réparation au juge national pour le préjudice subi. Mais ce n'est pas tout : ils s'inquiètent des remèdes proposés par Google pour l'avenir dans cette affaire : "si la Commission européenne les accepte, nous fermerons sans doute d'ici la fin de l'année", nous explique l'un d'eux. L'amende de 2,4 milliards d'euros infligée en juin dernier à Google par la Commission européenne pour son abus de dominance dans l'affaire Google Shopping n'est pas la fin du chemin : une fois la décision publiée, Google sera attaqué en ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

 

Ou bien,

Abonnez vous pour un an et profitez d'un accès illimité à EL plus de la newsletter quotidienne d'ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande d'abonnement via ce formulaire en choisissant la formule la plus adaptée à vos besoins.

Votre prenom (obligatoire)

Votre nom (obligatoire)

Votre société

Contenu intégral du site et à la newsletter pendant un an (650€ HT - 663,65€ TTC)
Contenu intégral du site pendant un an (450€ HT - 459,45 €TTC)
Contenu intégral du site pendant un an, tarif étudiant (180€ HT - 183,78€ TTC)

Votre adresse postale (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Un petit mot à nous adresser ?

captcha
Veuillez recopier ce code :

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.

 

Les commentaires sont fermés.