Le web veut payer les créateurs pour lutter contre le projet de directive droit d’auteur Verouillé

Le lobbying du « web » critique sur le droit d’auteur propose de payer les créateurs pour les enrôler. Signe certainement, que cette posture portée par le parti Pïrate, et qui date maintenant, ne fait plus recette. La campagne européenne de lobbying contre les demandes des ayants-droit de la culture vient de prendre un tournant cocasse : "si vous êtes un créateur, vous pourriez être rémunéré pour aider à arrêter ces projets". Ainsi s'exprime l'euro-députée Julia Reda au sujet de la proposition de la Commission européenne d'obliger certaines plateformes à bloquer tout contenu piratant les droits de leurs créateurs. Les créateurs se voient donc offrir d'être payés pour s'opposer à leurs propres intérêts ! Si c'est la député du parti pirate, Julia Reda qui ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

 

Ou bien,

Abonnez vous pour un an et profitez d'un accès illimité à EL plus de la newsletter quotidienne d'ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande d'abonnement via ce formulaire en choisissant la formule la plus adaptée à vos besoins.

Votre prenom (obligatoire)

Votre nom (obligatoire)

Votre société

Contenu intégral du site et à la newsletter pendant un an (650€ HT - 663,65€ TTC)
Contenu intégral du site pendant un an (450€ HT - 459,45 €TTC)
Contenu intégral du site pendant un an, tarif étudiant (180€ HT - 183,78€ TTC)

Votre adresse postale (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Un petit mot à nous adresser ?

captcha
Veuillez recopier ce code :

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.

 

Les commentaires sont fermés.