Presstalis: les petits éditeurs attaquent les gros pour « soutien abusif » Verouillé

Les éditeurs se mobilisent pour convoquer une AG des messageries et attaquer les éditeurs-administrateurs comme Le Monde, Le Figaro, Le Canard Enchaine, Paris Turf pour « soutien abusif » d’une entreprise qui ne peut poursuivre son activité. Les petits éditeurs n’acceptent pas que Presstalis ait décidé de s’attribuer une partie des commissions qui doivent leur revenir jusqu’à la fin janvier sur toutes les ventes au numéro car ils s’estiment menacés dans leur existence même. Et ils contre-attaquent ! Dans une lettre adressée par la SAEP, qui joue le rôle de porte-drapeau à tous les membres des coopératives, ils veulent, d’une part, convoquer une assemblée générale du conseil des messageries et de l’autre, saisir la justice pour le « soutien abusif  ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

 

Ou bien,

Abonnez vous pour un an et profitez d'un accès illimité à EL plus de la newsletter quotidienne d'ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande d'abonnement via ce formulaire en choisissant la formule la plus adaptée à vos besoins.

Votre prenom (obligatoire)

Votre nom (obligatoire)

Votre société

Contenu intégral du site et à la newsletter pendant un an (650€ HT - 663,65€ TTC)
Contenu intégral du site pendant un an (450€ HT - 459,45 €TTC)
Contenu intégral du site pendant un an, tarif étudiant (180€ HT - 183,78€ TTC)

Votre adresse postale (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Un petit mot à nous adresser ?

captcha
Veuillez recopier ce code :

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.

 

Les commentaires sont fermés.