La justice américaine fustige Disney pour abus de son droit d’auteur ! Verouillé

Dans le monde numérique, le caractère exclusif des droits d'auteur ressemble à une une peau de chagrin. Nous l'avions déjà vu avec la notion de "fair use", que les géants du web essaient d'imposer au monde entier. Le juge américain vient d'en donner un nouvel exemple, en blâmant Disney d'avoir abusé de son "copyright" au cours d'une audience où le producteur réclamait seulement le respect par les acheteurs de conditions d'utilisation figurant sur ses DVDs. Afin de permettre aux acheteurs de DVD ou Blu Ray d'accéder à une version numérique en ligne du film qu'ils viennent d'acheter, Disney fournit souvent un code d'accès à une plateforme de streaming. L'usage de ce code est soumis à certaines conditions précisées sur la pochette des disques en question, la principale d ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

 

Ou bien,

Abonnez vous pour un an et profitez d'un accès illimité à EL plus de la newsletter quotidienne d'ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande d'abonnement via ce formulaire en choisissant la formule la plus adaptée à vos besoins.

Votre prenom (obligatoire)

Votre nom (obligatoire)

Votre société

Contenu intégral du site et à la newsletter pendant un an (650€ HT - 663,65€ TTC)
Contenu intégral du site pendant un an (450€ HT - 459,45 €TTC)
Contenu intégral du site pendant un an, tarif étudiant (180€ HT - 183,78€ TTC)

Votre adresse postale (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Un petit mot à nous adresser ?

captcha
Veuillez recopier ce code :

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.

 

Les commentaires sont fermés.