CSG : les auteurs catastrophés par l’absence de réaction des pouvoirs publics Verouillé

Une semaine après leurs états généraux autour du thème "auteurs en colère", les auteurs du livre se réjouissent de leur mobilisation, mais sont inquiets pour l'avenir. En cause, le dédain du ministère des affaires sociales, et l'ignorance de Bercy quant à leurs conditions de vie, qui ont mené - nous expliquent-ils - au fiasco actuel de la CSG.  Les auteurs présents à la Maison de la Poésie pour la journée "auteurs en colère" ont tous relevé un fait : la chaise vide du Ministère de la solidarité et de la santé, nouveau nom du ministère des affaires sociales. "Ils étaient invités, mais ne se sont pas déplacés", nous a expliqué Hervé Rony, DG de la Scam. Or c'est bien ce ministère qui est en charge de trouver une solution à ce que les auteurs considèrent c ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

 

Ou bien,

Abonnez vous pour un an et profitez d'un accès illimité à EL plus de la newsletter quotidienne d'ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande d'abonnement via ce formulaire en choisissant la formule la plus adaptée à vos besoins.

Votre prenom (obligatoire)

Votre nom (obligatoire)

Votre société

Contenu intégral du site et à la newsletter pendant un an (650€ HT - 663,65€ TTC)
Contenu intégral du site pendant un an (450€ HT - 459,45 €TTC)
Contenu intégral du site pendant un an, tarif étudiant (180€ HT - 183,78€ TTC)

Votre adresse postale (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Un petit mot à nous adresser ?

captcha
Veuillez recopier ce code :

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.

 

Les commentaires sont fermés.