Audiovisuel public : Pas de budget supplémentaire pour le numérique Verouillé

Le gouvernement a annoncé son plan d’économies demandé aux entreprises du service public audiovisuel. Un plan de 190 millions d’euros qui manque d’ambition alors que le PAF glissse vers les services de Svod. Alors que la bascule entre le hertzien et l’IPTV est sans conteste la grande mutation de cette décennie dans le paysage audiovisuel, avec la montée en puissance des services de Svod et de la fin du concept de chaine, le gouvernement vient de rendre public le plan d’économie demandé aux antennes du service public. A l’horizon 2022, il est demandé au service public audiovisuel de faire en sorte de dégager 190 millions d’euros d’économie, avec la disparition, après France 4, de France Ô, de la diffusion TNT. C’est France Télévisions qui devra sssumer ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

 

Ou bien,

Abonnez vous pour un an et profitez d'un accès illimité à EL plus de la newsletter quotidienne d'ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande d'abonnement via ce formulaire en choisissant la formule la plus adaptée à vos besoins.

Votre prenom (obligatoire)

Votre nom (obligatoire)

Votre société

Contenu intégral du site et à la newsletter pendant un an (650€ HT - 663,65€ TTC)
Contenu intégral du site pendant un an (450€ HT - 459,45 €TTC)
Contenu intégral du site pendant un an, tarif étudiant (180€ HT - 183,78€ TTC)

Votre adresse postale (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Un petit mot à nous adresser ?

captcha
Veuillez recopier ce code :

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.

 

Les commentaires sont fermés.