Les Arts visuels ne veulent plus être le parent pauvre de la culture à la télévision Verouillé

L'ADAGP lance une réflexion sur les manières et les moyens d'exposer davantage les arts visuels contemporains à la télévision, et sur les plateformes. Il y a à l'heure actuelle très peu de programmes télévisés faisant intervenir des artistes visuels contemporains, et "ce qui existe aujourd'hui est diffusé la nuit. Il faut être noctambule, voire insomniaque, pour pouvoir les voir", a expliqué hier Marie-Anne Ferry-Fall, DG de l'ADAGP. Et pour cause, les contrats des chaines de télévision, et même des télévisions publiques, avec le CSA ne comportent aujourd'hui aucune obligation d'exposer les oeuvres photographiques, picturales ou encore architecturales d'artistes vivants. Il y a bien sûr, quelques émissions portant sur les arts visuels à des heures de grande écoute, c ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

 

Ou bien,

Abonnez vous pour un an et profitez d'un accès illimité à EL plus de la newsletter quotidienne d'ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande d'abonnement via ce formulaire en choisissant la formule la plus adaptée à vos besoins.

Votre prenom (obligatoire)

Votre nom (obligatoire)

Votre société

Contenu intégral du site et à la newsletter pendant un an (650€ HT - 663,65€ TTC)
Contenu intégral du site pendant un an (450€ HT - 459,45 €TTC)
Contenu intégral du site pendant un an, tarif étudiant (180€ HT - 183,78€ TTC)

Votre adresse postale (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Un petit mot à nous adresser ?

captcha
Veuillez recopier ce code :

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.

 

Les commentaires sont fermés.