l’Union européenne doit être le leader mondial de l’imposition du numérique selon le commissaire Pierre Moscovici Verouillé

Pierre Moscovici commence à faire le bilan de son mandat à la Commission européenne, assumant qu’il aura davantage été « l’homme de la flexibilité » que celui de la fermeté. Sur l’Italie, il affirme ne pas avoir la marge d’ignorer les règles, et a encore quelque espoir de faire adopter la taxe sur les grandes entreprises du numérique avant la fin décembre. Sur l’avenir, il est moins clair, affirmant seulement qu’il ne se présentera pas aux élections européennes.  Pierre Moscovici livrait aujourd'hui, à Paris, sa dernière conférence de presse avant le Conseil Ecofin de la dernière chance pour le projet français de taxe sur les grandes entreprises du numérique. En tant que commissaire responsable des questions économiques, il a évidemment beaucoup par ... (Contenu réservé aux abonnés)

Abonnement à ElectronLibre

Profitez de tous les articles d'ElectronLibre pendant 7 jours grace à notre offre spéciale pour iPhone. Téléchargez notre application dès maintenant sur l'appstore via ce lien : Application EL et activez votre compte !

 

Ou bien,

Abonnez vous pour un an et profitez d'un accès illimité à EL plus de la newsletter quotidienne d'ElectronLibre !

Nous vous invitons à faire votre demande d'abonnement via ce formulaire en choisissant la formule la plus adaptée à vos besoins.

Votre prenom (obligatoire)

Votre nom (obligatoire)

Votre société

Contenu intégral du site et à la newsletter pendant un an (650€ HT - 663,65€ TTC)
Contenu intégral du site pendant un an (450€ HT - 459,45 €TTC)
Contenu intégral du site pendant un an, tarif étudiant (180€ HT - 183,78€ TTC)

Votre adresse postale (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Un petit mot à nous adresser ?

captcha
Veuillez recopier ce code :

Une fois la demande soumise, nous vous contacterons par email (vérifiez vos spams si vous ne recevez rien de notre part, cela peut arriver...) !

Toute l'équipe d'ElectronLibre vous remercie pour votre confiance.

 

Les commentaires sont fermés.