Antitrust : l’Europe ne lâche pas Google

Les démêlés de la compagnie de Mountain View avec les instances régulatrices de la compétition, que cela soit en Europe ou aux Etats-Unis n'en finissent plus de se multiplier. Bien que Google ait obtenu il y a peu un arrangement Outre-Atlantique pour mettre fin à une enquête, voilà qu'une nouvelle surgit, tandis que sur le Vieux Continent on continue à lui chercher des noises. Après une proposition à minima, rendue au dernier moment, comme si la société de Larry Page tentait de montrer son innocence par cette désinvolture, la rumeur a d'abord voulu que l'affaire soit conclue, avant que Joaquim Almunia , patron de la concurrence en Europe, ne vienne la démentir en exigeant d'autres garanties de la part de Google. Il a réaffirmé cetet position devant le Parlement Européen ce mardi, estimant qu'il y avait quasiment 100% de chance que l'on demande à Google de revoir sa copie, ses propositions n'étant pas suffisantes aux yeux des entreprises qui avaient déposé plainte.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct