Après l’Inde, Tik Tok peut se faire des soucis pour les USA

Le secrétaire d'État américain Mike Pompeo a ouvert les hostilités lundi en déclarant que les États-Unis "envisageaient" d'interdire l’application TikTok. Celle-ci est soupçonnée d’alimenter le gouvernent chinois avec les données collectées auprès de ses utilisateurs. Tik Tok a déjà fait l’objet d’une mise au ban par l’Inde pour des raisons de sécurité nationale. L’Inde représentait le second marché mondial pour Tik Tok.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct

Les commentaires sont fermés.