Vous êtes actuellement sur le site d'archive d'ElectronLibre. Cliquez ici pour revenir sur le site actuel

iPhone 5 : le smartphone et le magicien disparu

Le 12 septembre 2012, So_amazing

Apple va présenter le dernier né de sa gamme iPhone ce soir en direct de San Francisco. Tout ou presque a été dévoilé sur ce smartphone. La Keynote a ...

Audience hybride et coup de poing sur le Net !

Le 11 septembre 2012, Web 1,2,3

La mesure hybride de l’audience sur le Net va être dévoilée très bientôt par Médiamétrie. Les résultats bruts montrent une baisse de près de 10% en ...

Aurélie Filippetti assassine le centre national de la musique

Le 10 septembre 2012, So_cult’

La ministre de la Culture a accordé un entretien au Monde de dimanche. Hadopi, presse, audiovisuel public, musique, cinéma et budget sont au menu ...

Presse : Juin chagrin pour les grands quotidiens

Le 7 septembre 2012, Old fashion media

Après un mois de mai décevant pour la presse quotidienne nationale, le mois de juin ne fait guère mieux en dépit d’une actualité marquée par les ...

Android, beaucoup de bruit pour pas grand chose...

Le 12 Mars 2010 dans So_amazing par Emmanuel Torregano

Comscore révèle les chiffres du marché des smartphones aux États-Unis pour la période des fêtes de fin d’année 2009. Si RIM conserve la tête et qu’Apple consolide sa deuxième place, Android peine toujours à être un acteur de poids malgré la force de frappe conjuguée de Google et Motorola.

Les chiffres sont trompeurs. Comscore vient de publier les chiffres du marché des smartphones aux États-Unis. L’institut a réalisé une photographie des parts de marché de chacun des systèmes d’exploitation à partir des abonnements souscris de novembre à janvier 2010. Cette période, celle des fêtes est évidemment observée avec attention, car elle donne souvent le la pour le restant de l’année. Aux États-Unis le marché des smartphones apparaît comme relativement plus développé qu’ailleurs. 47 millions d’Américains possèdent un téléphone évolué, et la tendance ne fait que s’accentuer – au total 234 millions d’Américains ont un abonnement à un téléphone mobile.
L’étude pointe tout d’abord la bonne forme de RIM sur le marché nord-américain. Avec son Blackberry, très populaire auprès des entreprises mais aussi des jeunes fans du sms, la société canadienne a passé des fêtes de Noël bien calée tout en haut du classement avec une progression de 1,7 point pour atteindre 43% de parts de marché entre octobre 2009 et janvier 2010. Une performance importante qui démontre la solidité de la relation entre le BlackBerry et ses utilisateurs, et cela malgré la relative faiblesse technologique des produits comparés à ses rivaux. Outre la fidélité acquise par la marque auprès de ses clients, le BlackBerry profite aussi d’une distribution chez tous les opérateurs, et des prix de vente particulièrement compétitifs. A cela, il faut ajouter le nombre impressionnant de modèles disponibles, ce qui explique en grande partie la force de RIM sur ce segment. RIM décroche également une cinquième place dans le classement des constructeurs avec 7,8% de parts de marché derrière Motorola (22,9%), LG (21,7%), Samsung (21,1%) et Nokia (9,1%).
En second, mais à une bonne distance, on trouve Apple et son iPhone. En moins de trois ans et trois modèles, la société de Cupertino a réussi à capter 25,1% du marché des smartphones aux États-Unis. Entre octobre et janvier, iPhone n’enregistre qu’une faible progression de 0,3%. A cela plusieurs explications. Tout d’abord, l’iPhone aux États-Unis est sensiblement ralenti dans sa progression par le contrat d’exclusivité signé avec AT&T. Alors qu’en Europe, notamment en France, l’ouverture de la distribution à la concurrence entre les opérateurs a permis de réaliser une progression des ventes bien supérieure. Il est aussi évident que l’attente des consommateurs pour un nouvel iPhone, qui devrait être dévoilé avant l’été a pesé et contrarié en partie les intentions d’achat.

Puissance des marques

L’étude Comscore confirme le fait que rien ne va plus pour Microsoft. Malgré l’ancienneté de Windows Mobile, et le nombre impressionnant de modèles proposés supportant ce système d’exploitation, sans compter la relance hasardeuse tentée avec la version 6.5, la plateforme made in Redmond continue de perdre du terrain. Les prix cassés n’y ont rien fait, et selon Comscore les Windows Phones perdent encore des points avec 15,7% de parts de marché contre 19,7% en octobre 2009. Microsoft va certainement concentrer tous ses efforts lors de la sortie en fin d’année des premiers appareils équipés de Windows Phone 7.
Derrière l’ogre de Redmond, viennent les mobiles fonctionnant sous Android. Et il est peu de dire qu’ils ont encore déçu. Désignés comme les futurs géants du secteur par un consensus d’analystes lorsque Google a dévoilé sa stratégie, il y déjà plus d’un an, les Google phones n’ont pas tenu leurs promesses, loin s’en faut. Sur cette période Android passe de 2,8% à 7,5%. La progression est impressionnante, mais elle doit être largement relativisée. En effet, Android a certainement été avec iPhone la plateforme la plus médiatisée. Elle a profité de la distribution exclusive de la part des autres opérateurs américains Verizon, T-Mobile, etc., comprenez les concurrents d’AT&T, qui ont mis tout leur poids dans la bataille. Ajoutons à cela, la puissance de marques comme Google ou Motorola, et la disponibilité d’une petite dizaine de modèles à des prix souvent très agressifs, et pourtant, Android ne représente qu’une petite partie du marché des smartphones, et rien ne dit que la progression enregistrée pour ces fêtes de fin d’année va se poursuivre – Microsoft veille et ne se laissera certainement pas faire. Enfin, Android ne semble pas être un bon pari pour les constructeurs. Mis à part HTC, qui agit souvent comme un simple fabricant pour d’autres, comme avec le Nexus, les téléphones sous Android n’ont pas permis à Motorola par exemple de prendre des parts de marché – la société aux ailes d’argent perd 1,2% sur la totalité du marché, alors que le Milestone s’est plutôt bien vendu. Google apparaît aussi comme le grand perdant. Là encore, malgré le retentissement du lancement du Nexus, la société a démontré une fois de plus son incompétence dès qu’il s’agit de vendre quelque chose... Sur la première semaine Google avait écoulé à peine 20 000 unités, et une baisse immédiate du prix de 100 dollars n’a rien changé. Le Nexus One n’a pas pris.
Il y a fort à parier que l’arrivée des Windows Phones enterrera définitivement ce système, si Google ne réforme pas en profondeur sa stratégie.

Partager cette information

58 Commentaires

  1. Remix le 12 mars 2010

    Qui aime bien (Apple) châtie bien (Android).Manque d’objectivité Emmanuel !



  2. ahsid le 12 mars 2010

    Effectivement, le manque d’objectivité est quelque peu flagrant. Dommage...



  3. berbert-pk le 12 mars 2010

    Android enterré par windows mobile... Je ris...



  4. sebyx le 12 mars 2010

    Hum, date du jour : 12 mars, ah non apparemment c’est pas encore le 1er avril...Non, sérieusement faut vraiment être payé des millions pour raconter des conneries pareilles...



  5. ChrOnOs le 12 mars 2010

    Vous avez vu des pubs pour le Nexus ? Combien de pub Android (toutes marques confondus) en comparaison à l’IPhone ? On en reparle dans 2 ans :-)

    ...



  6.  le 12 mars 2010

    Chronos > donc pour qu’un produit soit bien il faut absolument qu’il soit passé à la télé ? triste ...

    et tout ceux qui sont passés à la télé sont biens ? (ex : Vista...)

     :-p



  7. Thomas le 12 mars 2010

    Pas un jour sans qu’on parle d’Android, tous fabricants confondus, et vous trouvez que cela ne ressemble pas à de la pub ? Faut arrêter de croire que la pub se limite à celle que vous regardez à vingt heures avant le journal de TF1 ;)



  8. sha le 13 mars 2010

    et faut arreter de croire que des millions de gens lisent ce genre de site ;)5 points en 3 mois c’est plutot bien, je sais pas a quoi l’auteur de cet article s’attendait... meme apple a pris ses parts de marche progressivement, et pas 25% en 3 mois



  9. jmax le 13 mars 2010

    parce que Androïd n’est pas devenu instantanément le N°1 du marché, c’est beaucoup de bruit pour rien ? affirmation péremptoire d’il en est et 7.5% du marché, ce n’est pas rien surtout quand on voit la dégringolade de Windows Mobile bien établi dans le même temps. Et quand on sait que le futur Windows Mobile ne sera pas compatible avec l’ancien, on se dit qu’il y a beaucoup à prendre sur cette tranche là. Attention aussi à Nokia qui n’a pas renoncé et qui marche fort depuis qu’il a libéré son application GPS qui en plus fonctionne en mode non connecté



  10. Plongeuninja le 13 mars 2010

    Si les Geeks et les Jailbreaker en ont marre de l’iphone et de ces limitations , ils se dirige vers ANDROID.



  11. Thomas le 13 mars 2010

    RIM progresse, Apple progresse (même lentement), ce qui veut dire que si Android progresse de manière spectaculaire (quand on part de rien c’est presque automatique et quand on part de rien et que la quasi totalité des fabricants d’appareils sans OS proprio accompagne cette sortie, le contraire aurait été spectaculairement raté) ce n’est pour l’instant pas suffisant pour bouleverser le panorama actuel. Prendre argument de la déroute de Windows est assez drôle quand on sait que celle-ci a été provoquée par RIM et Apple et que Microsoft mise désormais tout sur sa version 7, colmatant les brèches comme il peut d’ici-là.Quand l’OS de Samsung sera sorti, que windows 7 sera porté par plusieurs constructeurs, que Nokia aura une offre de qualité et enfin que l’Iphone 4 sera sur le marché, si alors Android (même sans succès du Nexus One) obtient une part de marché d’une vingtaine de points (loin du succès pleins de trémolos sous les doigts prédits par les analystes), on pourra parler de réussite.En attendant, vous semblez faire peu de cas des formidables moyens que mobilise l’alliance Google + HTC + Motorola (sans compter les autres constructeurs) ni des résultats obtenus, tout juste bons au bout d’un an au regard de cette force de frappe.



  12. Emmanuel Torregano le 13 mars 2010

    @Thomas : Les constructeurs sont méfiants vis à vis de google et Android. Microsoft aura les arguments pour casser l’adoption d’Android par les gros manufacturiers de mobiles - qui n’ont de toute manière pas vraiment d’autres choix - même Nokia est mal parti sur ce terrain et pourrait finalement rejoindre l’alliance Win, une fois qu’ils auront compris qu’ils ne savent décidément pas faire un OS mobile potable. D’autre part, HTC n’a pas su capitaliser sur Android pour prendre une place de poids sur ce marché des smartphones. Et pourtant, comme nous le relevons, Android a été au moins autant porté et soutenu qu’iPhone dans les médias, et par de grandes marques, à la puissance médiatique colossale. Bref, ça ne prend pas. Il faut se rendre compte que, quelques soient les qualités d’Android (et il y en a), la stratégie de Google a été catastrophique. L’avénement de Windows phone 7 devrait sonner le glas. Non pas sur les qualités de ce denier (s’il y en a, mais c’est trop tôt encore), mais grâce à la force des alliances entre MS et les constructeurs. Cela fera certainement l’objet d’un autre papier.Cordialement.



  13. Adelphi le 13 mars 2010

    Je connnais un peu le monde de la téléphonie, et plusieurs points de cette analyse me font réagir.

    - Au cours de l’année dernière, la part de marché des smartphone a progressé contre les "dummyphones" aux US. Seuls RIM et Android ont une progression supérieure à la progression du marché. La PdM d’Apple a progressé sur ce segment, mais moins que le marché lui-même.

    - La PdM de Motorola est en baisse depuis au moins 2008, et leur mobile Android est leur premier hit depuis les Razr. Lancé avant les fêtes, avec une grosse campagne de pub, il a eu un décollage comparable à celui d’un nouveau modèle d’iPhone. Android *est* un bon pari pour les constructurs, et je m’attends à d’excellentes ventes pour le Sony-Ericsson qui sortira sous peu

    - Les chiffres du Nexus One sont mauvais, mais ce n’est pas une surprise : lancé après les fêtes, pas de budget pub, disponible seulement sur le net... Par ailleurs, je ne sais pas d’où sort cette histoire de réduction de 100$, mais elle est fausse.

    - Pour ce qui est des Windows Phone, enfin, la rupture de la compatibilité ascendante avec les précédentes version risque de leur coûter cher sur l’équipement des flottes d’entreprise, et je ne vois pas bien quel intérêt les constructeurs pourraient trouver à payer pour la licence maintenant qu’Android est disponible. D’autant plus que leur principal assembleur, HTC, pousse à fond sur Android...

    - Le procès d’Apple contre HTC : en l’occurence, c’est Android qui est visé, et c’est probablement pas parce que les analystes d’Apple donnent Android perdant...

    - Dernière chose, plus du domaine du ressenti (disclaimer, j’évolue en milieu très technophile) : en menant une politique illisible pour les développeurs et les utilisateurs autour de son AppStore, Apple est en train de perdre son aura de "innovant/cool", et ça, ça peut lui coûter très cher à terme. Si on ajoute à ça son procès contre HTC, ils sont en train de devenir aussi glamour que Microsoft il y a quelques années.



  14.  le 13 mars 2010

    Windows n’enterrera jamais Android, mais on verra surement des hackers developper un OS gratuit pour smartphones a l’image de ce que Linux est dans le monde des PC. On pourra choisir son OS et l’installer facilement a la place de Windows.



  15. Emmanuel Torregano le 13 mars 2010

    @AdelphiMoto a vendu quelques centaines de mobile sous Android (le milestone, surtout) avec une campagne de pub dantesque mis en frontale face à iPhone. On est loin du million de 3GS en deux jours réalisé par Apple.La réduction de 100 doll sur le Nexus a été relayée par les sites, comme Tom’s guide. Allez voir.Le procès d’Apple face à HTC vise en effet Google. Et, il a été très bien interprété par les marchés. Moins bien concernant, celle lancée par Nokia, toujours face à Apple.Win Phone 7 est un tout nouveau système, c’est trop hasardeux encore de dire ce qui va advenir, en revanche, nul n’ignore la force de MS pour imposer son standard aux entreprises comme aux fabricants. Google n’a rien à faire valoir en face.Le pb de la compatiblité n’est pas si embêtant que ça. Car finalement Win mobile n’était pas vraiment utilisé pour autre chose que Exchange...Quand à l’App Store, je ne vois pas où est le problème ? Les conditions de licence sont à peu près les mêmes que sur l’Android market (pour des raisons de droit essentiellement), mais avec 10 fois plus d’app, et cela continue de grimper fort (ce qui pose un pb d’ailleurs). Et les développeurs, comme toujours vont là où il y a le plus gros potentiel commercial.



  16. Adelphi le 13 mars 2010

    @Emmanuel Torregano

    => Moto a vendu 250.000 Droid la première semaine sur le marché US. C’est un excellent chiffre, même pour un lancement en fanfare, surtout pour une marque en perte de vitesse. De plus, le segment Smartphone n’est pas vraiment le créneau de prédilection de Motorola. Enfin, ce n’est pas comparable avec le lancement du 3GS effectué dans un ecosystème bien moins concurentiel.

    => Il faudra mettre Google au courant de cette réduction de 100$, elle n’est pas répercutée sur http://www.google.com/phone/ , allez voir.

    => Qu’est-ce que vous appelez "très bien interprété par les marchés" ?

    => "nul n’ignore..." bullshit detected. Sur le marché des PC entreprise, il y a lock-in procuré par MS-Office. Sur le marché PC domestique, les jeux. Sur le marché mobile, en revanche, je vois pas ce que MS pourrait faire valoir pour lutter contre la gratuité d’Android

    Le problème de l’appstore ? En voila un aperçu : http://www.google.fr/search?q=rejec...Les conditions de license sont *très* différentes de celles du market :

    - Pas de ticket d’entrée

    - Contrôle des Apps par vote des utilisateurs, pas par le fait du Prince

    - Le Market est un canal de distribution pratique, mais optionnel. L’Appstore est un passage obligé.

    - "10 fois plus d’Apps"... inutiles. Des applications Android qui me manquent sous iPhone, je peux en citer pas mal. Pour les applications iPhone qui manquent sous Android... euh, les jeux ?



  17. Adelphi le 13 mars 2010

    Oups, j’oubliais.Petite précision sur les chiffres des premières semaines comparées de l’iPhone 3GS et du Droid : pour l’iPhone, tu prends les chiffres du lancement *mondial*, pour le Droid, c’est un lancement *US*



  18. ChrOnOs le 13 mars 2010

    (PseudoVide) > ?? Je n’ai jamais dit cela... Je répondais simplement à l’article et plus précisément à "La progression est impressionnante, mais elle doit être largement relativisée. En effet, Android a certainement été avec iPhone la plateforme la plus médiatisée."

    Thomas > Il faudra encore quelques années pour que les buzz touchent une population plus générale... Je ne passe pas beaucoup de temps devant la TV, beaucoup moins que la plupart des gens. J’ai tout de même l’impression d’avoir beaucoup plus entendu "Uniquement sur l’IPhone" que "Android" sur des chaines grand public comme TF1, et M6. Ce n’est pas parce que je méprise ces chaines que je ne remarque pas l’impact que peut avoir de telles pubs sur des millions de français lobotomisés devant leur plasma...

    @Emmanuel TorreganoJe commence à me demander si c’est juste de l’adulation ou carrément de la mauvaise foi...

    Moto était sur sa relance contrairement à Apple avec son IPhone 3G qui était déjà un succès. Alors comparer les vente du 3GS avec le Milestone... Compare plutôt avec les début du premier IPhone...

    Le Nexus One n’est vendu que sur Internet (choix propre à Google) et ce veut de libérer le consommateur du lien avec son opérateur. Il se vend uniquement desimlocker. Il est donc très cher malgrè la réduction de 100$. Cependant, peu de gens comprennent qu’ils se font avoir par leur opérateur en prenant un engagement de 24 mois pour quelques dizaine d’euros de réduction. En effet, cela revient au même que de faire un prêt, tout en vous menottant à l’opérateur.

    Nokia n’a que répondu à une attaque d’Apple...

    Il est vrai que Microsoft à une place confortable dans le domaine de l’entreprise. C’est d’ailleurs pourquoi La version 2.0 d’Android supporte nativement Exchange. Sinon, nous n’avons aucune idée de comment évoluera Google en entreprise. Mais connais-tu les AppsEngine ? Sans parler qu’une rumeur circule sur un Android Market (équivalent de l’AppStore sous Android) orienté pro.

    Enfin, pour ton infos et celles des autres (étant moi même développeur, je me suis renseigné)

    Développer sur l’IPhone :Obligation d’avoir un Mac sous MacOS XFrais d’inscription sur l’AppStore : 99$ pour les particuliers, 299$ pour les entreprises.Temps moyen de validation d’une App (rumeur) : 3 mois.Risque de refoulement (ressenti) : élevé.

    Développer sur Android :Le développement se fais sous Eclipse, un EDI gratuit fonctionnant sur Linux, Windows et Mac.Frais d’inscription sur l’Android Market : 25$Temps moyen de validation : 0s. Les apps sont automatiquement validé. Puis elle sont supprimé s’il le faut.Risque de refoulement : Nul, sauf bien sur pour une appli malveillante.

    Bref, ce n’est qu’une question de temps avant que la mode Apple passe...

    Aller une petite dernière, qui est plus crédible ? Emmanuel ou Gartner ?? :-)

    http://www.pointgphone.com/2012-sma...

    PS : Désolé pour les fautes, j’ai déjà assez perdu de temps aujourd’hui.



  19. Jérôme le 13 mars 2010

    Je dois dire que j’ai la net impression que cet article s’approche plus du troll que d’une analyse objective. D’ailleurs votre tweet : "Super l’article sur Android est tombé sur un site pro Android. Ca va sharckler !!!! http://bit.ly/bMDT8M" semble confirmer ma thèse.

    Je ne résiste pas tout de même pas à l’envie de vous répondre :

    - La non prise de pdm par Motorola grâce à AndroidC’est vraiment mal honnête de se baser sur des chiffres de vente de téléphone pour appuyer votre analyse. Il faut bien évidemment prendre le segment des smartphones. Vous cherchez à justifier par un grand écart que lorsque vous vendez bien un téléphone Android ça ne sert à rien.

    - Sur le fait que les constructeurs de smartphone préfèrent MS à Google. La réalité semble vous donner tort. Il suffit de voir la liste des constructeurs de l’open handset alliance http://www.openhandsetalliance.com/... pour constater qu’il y a tous les constructeurs de Windows Mobile mais également des petits nouveaux sur le marché comme Acer.

    - Enfin je ne partage pas votre analyse sur l’évolution des pdm. J’ai l’impression que vous confondez un peu trop vite Apple et Google. Non Google n’a pas la puissance de com d’Apple. Je vous rappelle qu’avant Chrome Google ne faisait pas de pub. La puissance de Google c’est clairement la supériorité technique de son moteur et non pas de son design et de sa puissance de communication.Une fois le cas de l’Iphone mis de côté je trouve cette progression très impressionnante. Clairement se chiffre veut dire qu’Android vient juste de décoller.

    - Quand au fait que Nokia ne sait pas faire d’OS pour portable et qu’ils vont peut être migrer sur Win Mobile là je m’insurge :) Si si Nokia sait faire de l’OS pour smartphone il suffit de voir Maemo pour ça ! Le vrai problème de Nokia c’est qu’ils ont un métro d’avance (et un de retard avec Symbian) et un produit pas encore fini. Il faut espérer que Meego va booster le dev de se premier VRAI OS pour smartphone. Franchement j’ai hâte d’avoir dans ma poche un pc et non pas ces trucs bâtards que sont Android ou l’Iphone OS. Ceci étant dit c’est vrai que Nokia va peut être échouer sur ce secteur mais il faut souhaiter que non.

    Par contre je vous rejoins sur l’échec du Nexus One. Vendre du tel ce n’est clairement pas le métier de Google et ça se voit.



  20. Emmanuel Torregano le 13 mars 2010

    Beaucoup de choses...Le Milestone s’est en effet moins bien vendu que le 3GS, qui en effet profité d’une lancement mondial, dont les US représentent une très forte proportion. En revanche, pas question de comparé avec le premier iPhone, dont le rôle fut d’évangéliser un marché tout entier, et convaincre les clients de la pertinence d’une marque nouvelle. Bref, en une semaine le 3GS s’est vendu aux US bien plus que le Milestone (rappelons que 250 000 c’est moins que le Pré, aussi...), qui semble depuis n’avoir pas beaucoup progressé, vu la chute globale de Moto en tant que constructeur. Bref, c’est un coup d’épée dans l’eau. Tout comme le fut le Pré, ou les premiers HTC, qui ont mis bien trop longtemps pour atteindre la barre du million d’unités vendues. En attendant, RIM ou Apple ont pris le marché.Concernant la communication des marques, je n’ajouterai rien, il n’y a aucun argument nouveau dans ce que vous dites.Concernant Windows 7, les constructeurs se tirent déjà la bourre pour savoir qui sortira le premier, et c’est normal, car tout ce qui est LG, Samsung, etc., sont ravis de compter sur la puissance de MS. Ils lâcheront Android dans la foulée... Je le déplore, bien que je ne crois pas qu’Android soit un système compétitif, pour des tas d’autres raisons.Quand aux store, je le répète mais je ne vois pas la différence. Que le contrôle soit a priori (apple) ou a posteriori (android), n’entre pas en ligne de compte, je serai tenté d’être plus pour le système Apple, qui se veut exigeant sur des points comme l’ergonomie, la stabilité, les fonctions, etc. Tout ce qui fait qu’Apple gagne aujourd’hui le grand public (qui entre nous, se fout bien de tout ça...). Voilà pourquoi il y a un délai, et une petite barrière financière à l’entrée. Mais, c’est un autre débat, car ce qui compte c’est la croissance et la richesse du catalogue d’App.Je ne prends pas partie pour Apple. Si vous m’entendez ou lisez d’autres articles sur EL concernant cette société, je pense que vous le comprendrez.

    ps : le twitter n’était pas innocent évidemment. Merci de le révéler dans une sphère qui n’y est pas appropriée, sauf j’imagine pour vous...



  21. sha le 13 mars 2010

    Si on vous lit, tout ce qui ne vends pas 1 million en 1 we est un echec... va falloir m’expliquer le succes de blackberry qui augmente ses parts sans produits qui ecrasent tout



  22. Emmanuel Torregano le 13 mars 2010

    @sha BB s’appuie sur une base installée très forte et de grosses opérations marketing (tout est dit dans l’article). Le million est un indice de "pénétration" d’un marché pour un acteur ou un modèle totalement nouveau. Pas grand chose à voir avec BB. Ou bien, il faudrait commenter le relatif échec aussi de RIM sur le tactile. Mais ce n’était pas le sujet. Juste pour préciser tout de même, il n’y pas photo sur ce segment particulier des vrais "tactiles" : Android et iPhone sont les seuls à avoir proposé quelque chose de sensé.



  23. Jim Profit le 13 mars 2010

    Je ne pense pas que le fait que le Nexus One n’ait pas atteint des chiffres de vente mirobolants soit un échec.

    C’est tout simplement Google n’a pas cherché à en vendre des millions ! Il aurait été contre-productif de faire de l’ombre aux constructeurs surs lesquels Google compte pour vendre des cellulaires sous Android. Ce que veut Google c’est populariser son OS pas vendre des smartphones.

    Certes les PDM de Motorola on pu diminuer sur le dernier trimestre, mais si le Droid n’a pu l’empêcher, cela aurait pu être bien pire sans lui ? Une possibilité qui n’a pas l’air d’avoir effleuré l’esprit de la personne qui a écrit cet article.

    AMA la progression d’Android est encourageante, un part de marché qui augmente de 250 % de n’est pas rien ! Sachant que l’offre est partie pour plutot s’améliorer avec la généralisation d’Android 2.x et de modèles plus puissants.. De plus le grand public commence seulement à entendre parler d’Android.

    Voyant parallèlement la PDM de Microsoft baisser de plus de 20 %, j’ai dû mal à voir comment rationnellement on peut extrapoler sur une mise à mort d’Android par l’os mobile de Microsoft.



  24. Jim Profit le 13 mars 2010

    @adelphi "Apple est en train de perdre son aura de "innovant/cool", et ça, ça peut lui coûter très cher à terme. Si on ajoute à ça son procès contre HTC, ils sont en train de devenir aussi glamour que Microsoft il y a quelques années."

    L’aura d’Apple est du au design de leur produit, leur coté innovant et surtout leur marketing conséquent et efficace.. Je ne pense pas que la politique de Apple sur l’Appstore puisse altérer cette aura.

    Apple c’est avant tout une image, sinon comment expliquer un des sociétés informatiques les plus résolument capitalistes qui soient puisse être aussi populaire auprès d’une clientèle comptant autant d’individus socialement conscients qui s’affirment souvent anti-capitalistes et/ou alter-mondialistes ?



  25. Adelphi le 13 mars 2010

    @Emmanuel Torregano

    Bon, c’est du troll de compèt’ que tu nous pond !

    "rappelons que 250 000 c’est moins que le Pré, aussi..."N’importe quoi... 250 000, c’est le nombre de Droids écoulés la première semaine. À titre de comparaison, le Pre s’est vendu à 150 000... durant les trois premières semaines !

    "[le Droid] qui semble depuis n’avoir pas beaucoup progressé, vu la chute globale de Moto en tant que constructeur"N’importe quoi bis... Motorola, c’est pas *que* le Droid, loin de là. T’arrives vraiment pas à comprendre qu’un constructeur régresse, même si un de ses modèles est un hit ou tu le fais exprès ?

    "En attendant, RIM ou Apple ont pris le marché"RIM, oui. Android, aussi. Apple, a progressé, mais moins que l’ensemble du marché, c’est donc une contre-performance.

    "Concernant Windows 7, les constructeurs se tirent déjà la bourre pour savoir qui sortira le premier, et c’est normal, car tout ce qui est LG, Samsung, etc., sont ravis de compter sur la puissance de MS. Ils lâcheront Android dans la foulée..."HA HA HA... non, sans rire, t’as quoi comme source ?

    "Je le déplore, bien que je ne crois pas qu’Android soit un système compétitif, pour des tas d’autres raisons"Ben il serait temps que tu les détaille, tes "autres raisons", parce que jusqu’ici, tous tes arguments se sont fait bien démonter...

    "Quand aux store, je le répète mais je ne vois pas la différence"Il n’est pire aveugle...

    "Que le contrôle soit a priori (apple) ou a posteriori (android), n’entre pas en ligne de compte"Oh que si, surtout quand le contrôle est dans un cas fait par Big Brother (Apple) et de l’autre par les utilisateurs (Android). En plus, je te ferai remarquer que ce n’était pas la seule différence...

    "je serai tenté d’être plus pour le système Apple, qui se veut exigeant sur des points comme l’ergonomie, la stabilité, les fonctions, etc."Bullshit ! Et le rejet de PDANet ? Et celui de Google Voice ? Et celui de l’App qui mentionnait dans sa description que sa version Android avait été primée ?

    "Je ne prends pas partie pour Apple"Pour Apple, je sais pas. Pour l’iPhone, tu franchis les limites de la mauvaise foi pour le défendre.



  26. Emmanuel Torregano le 13 mars 2010

    @AdelphiMerci de veiller au ton de votre prochain commentaire, sinon il sera supprimé.Concernant le Pré, en effet, c’est un chiffre de 475 000 que j’avais en tête (premier trimestre, en fait), et qui ne correspond pas. Ce qui n’enlève rien à la démonstration Droid vs iPhone.Pour le reste de vos arguments, il n’y a rien de pertinent qui mérite une précision.



  27. Mephistophelles le 13 mars 2010

    Yopyop@Jim Profit"Il aurait été contre-productif de faire de l’ombre aux constructeurs surs lesquels Google compte pour vendre des cellulaires sous Android"

    whaou ... alors la je ne comprend pas ce que tu veux dire ???? plus Google aurait vendu de tel , plus il y aurait eu de constructeurs a vouloir en vendre sentant la manne financière remplir leurs escarcelles ... non ???

    Et puis un truc que vous oubliez un peu trop souvent tous , c’est que nous sommes 2 ou 3 ( allé un peu plus c’est vrai) a faire attention a ce qu’il y a dans le tel , il y a encore pas mal de gens qui achètent un tel pour téléphoner , et rien de plus , ils en ont rien a faire de savoir ce qu’il y a dans le tel Android WM ou apple ... après ils achètent pour la marque , est ce que vous croyez vraiment que si une marque inconnue avec sortie une tel a base d’ apple elle aurait vendue autant de tel que l’iphone ... franchement je ne le croit pas dutout.

    Sur ce ... moi je dis wait and see il va falloir attendre la fin de l’année et on en reparlera surtout au vue de ce qu’est en train de préparer Microsoft avec son rapprochement Xbox Pc et WM7

    Yopyop



  28. steph le 13 mars 2010

    Pour WIndows Mobile 7, je suis curieux de savoir comme M$ va réussir à faire adopter un OS pour lequel il faut donner des sous et qui plus est, est totalement neuf. Le monde a changé et Windows Mobile 6 se fait balayer et le 7 aura tout le mal du monde à faire raquer ses 10€ par téléphone



  29. seb24 le 14 mars 2010

    Si on enlève les fausses affirmations et une analyse des chiffres totalement surréaliste. Il reste pas grand chose dans votre article. C’est bien vide.

    Si on reprend : Android est en très forte croissance. En faisant une vraie analyse on se rend compte que cette progression c’est surtout faite sur le dernier mois.

    Encore mieux cette croissance de parts de marché se fait sur un marché globale en forte croissance. A ce ryhtme dans un an Windows sera mort et enterré.

    Si on regarde tous les chiffres d’autres sources : Windows est sur la pente descendante (Pour pas dire en chute libre), Rim continue de monter en douceur, Apple se stabilise et Android à un taux de croissance très important.

    La deuxième chose à faire, plutôt que de jouer à nostradamus, c’est d’aller voir un peu ce que nous réserve les constructeurs : Et de coté aussi ca confirme totalement les chiffre donnés par ComScore. Avec certains constructeur qui sont passés totalement sous Android et d’autres qui ont prévu de réduire l’offre WinMo à moins de 20% de leurs modèles ( et le reste en Android ).

    Bref on à bien à faire ici à un mouvement de fond et pas à un hausse passagère.

    Une dernière chose : Le lancement du Milestone par Motorola aux USA est l’un des plus gros succès en nombre d’unités vendues juste derrière l’Iphone.

    Android tient ses promesses.



  30. philou le 14 mars 2010

    Les versions d’Android progressent. Pour moi je trouve honteux qu’un Galaxy qui a été vendu avec une version 1.5 ne permet pas d’offrir toutes les possibilités annoncées par le constructeur et est abandonné pour un Spica moins performant. Rien d’étonnant de choisir un système qui assure un fonctionnement correct dès le départ ou avec mises à jour assuré.



  31. Jim Profit le 14 mars 2010

    @philou

    A priori une MAJ en version 1.6 devrait arriver pour le galaxy i7500. A ma connaissance Samsung n’a jamais promis de MAJ en 2.x, et n’est pas le seul constructeur à ne pas mettre à jour en 2.x un de ses téléphones...

    Quelles sont ces possibilités annoncées par le constructeur que le Galaxy n’offre toujours pas ?

    Le Spica a un processeur bien plus rapide et plus de RAM (256 au lieu de 192) que le i7500.



  32. Jim Profit le 14 mars 2010

    @Yopyop

    Je pense tjrs qu’un succès massif du Nexus One serait problématique pour les vendeurs de gphone.

    Primo si quelqu’un achète le Nexus One il risque de ne pas acheter un autre gphone tout de suite.. ;)

    Secundo le succès du Nexus One n’encouragera pas tant les ventes d’autres gphones que les ventes de Nexus One !

    Si google veux aider à vendre les gphone c’est au travers de campagnes de pub communes qu’ils vont le faire, comme ça se pratique couramment.. D’ailleurs je viens de voir une pub pour le Spica with google sur TF1, quelle proportion a été payée par Google ?La pub en question : http://www.youtube.com/watch?v=aww9...



  33. Jim Profit le 14 mars 2010

    Le droid s’est vendu à 250000 exemplaires la première semaine..Si vraiment Google voulait inonder le marché de Nexus One, avec les moyens qu’ils ont, ne pensez vous pas qu’ils auraient vendus plus de 20000 ?



  34. Emmanuel Torregano le 14 mars 2010

    Bonjour,250000 unités pour le Droid en première semaine aux US est un chiffre qui n’a jamais été confirmé, à ma connaissance. Il est plausible, sans plus. Moto a dépensé quelques 100 millions de dollars pour convaincre aux Us...



  35. voz le 14 mars 2010

    A mon avis, le troll d’Emmanuel est en retard d’une guerre. Celle-ci va se faire sur les services. A quoi sert un smartphone sans services intelligents ? Et quels sont ceux d’Apple ? iTunes ? Pour un internet aseptisé et payant ?



  36. Jim Profit le 14 mars 2010

    Effectivement ça me revient ce nombre de 250 000 n’est qu’une estimation basée sur des téléchargement d’applications.

    Pour la campagne du Droid à 100 millions à priori c’était une campagne commune entre Verizon et Motorola donc Motorola n’a pas dépensé 100 Millions.

    Je n’ai rien trouvé de définitif ni sur le montant de la campagne ni sur le montant des contributions de Motorola ou Verizon.



  37. etoquio le 15 mars 2010

    C’est article est un Fake ou une plaisanterie, ou écrit par Steeve Jobs, aucune objectivité et l’analyse de marché la plus pauvre jamais écrite.



  38.  le 15 mars 2010

    Je trouve ça triste de trouver ce genre d’analyse erronée sur EL... Cet article manque clairement de rigueur et d’objectivité (sans parler du titre racoleur) ! Vos réponses aux nombreux commentaires n’ont fait qu’augmenter votre manque de crédibilté sur le sujet.



  39. iPhoneFan le 16 mars 2010

    Cet "article" est forcement au 2nd degres sinon ca serait grave, comment un rédacteur pourrait tomber aussi bas dans le manque d’objectivité, et etre aussi eloigné de la réalité.si il avais écrit cet article serieusement il aurai perdu toute credibilité voyons, c’est forcement de l’humour, donc lolons tous en coeur avec le petit émnauel qui viens de nous sortir sa derniere blague, heu article, sous nos yeux ébahis

    Emmanuel Torregano viens d’inventer l’humour 2.0 !!



  40. Phil le 16 mars 2010

    Un papier vraiment creux à base de raccourcis hasardeux et de grands écarts pompeux qui laissent une fois de plus transparaître un certain parti pris de l’auteur pour les produits à la pomme (et ça se dit Electron "libre" ? Mouais, bof).

    L’objectif de Google n’est pas de vendre des millions de Nexus One en X semaines (les records du monde avec une série de zéros c’est pour Apple, on l’a bien compris), mais de tester un nouveau mode de distribution, via Internet, avec lequel le consommateur peut s’affranchir de la contrainte opérateur. En fait, l’une des grandes nouveautés du Nexus, c’est l’url : google.com/phone. On reparlera sûrement de ça dans quelques années.

    Cela dit, pour un téléphone qui n’est proposé que sur Internet et qui n’a pas été poussé par la pub, je trouve les chiffres de vente plutôt bons (135.000 en deux mois selon la blogosphère IT).

    Pour le constat sur Android, j’ai clairement l’impression que l’auteur de l’article raconte ce qu’il voudrait bien entendre, mais qu’il n’entend malheureusement pas.

    Premier point, qui l’amène à relativiser la croissance d’Android (on passe quand même de 2,8 à 7,1% de pdm en trois mois) : la médiatisation de la plateforme, comparable à celle qu’a connu l’iPhone. Fallait oser. Je me demande si un objet high-tech ou autre a bénéficié d’un battage médiatique aussi intense que celui de l’iPhone. Tous les médias nous ont parlé, et reparlé, et endormi, et rendormi avec l’iPhone, au point de voir fleurir des rubriques dédiées à l’iPhone sur certains sites d’info, aux USA comme en France. Et Android ? Pas mal relayé dans la presse éco et sur les sites techno, mais vraiment pas grand-chose dans la presse généraliste. En tout cas rien de comparable à la couverture de l’iPhone.

    « Ajoutons à cela, la puissance de marques comme Google ou Motorola ». Hmm, et puis ? Il y a aussi une très grosse puissance de marque chez Microsoft, Apple & co. Bien plus impressionnante en tout cas que celle d’un Motorola en dégringolade et d’un Google novice sur ce marché.

    « et pourtant, Android ne représente qu’une petite partie du marché des smartphones ». Là aussi fallait oser. 7,5% de pdm la première année, c’est quand même énorme.

    Je poursuis « et rien ne dit que la progression enregistrée pour ces fêtes de fin d’année va se poursuivre – Microsoft veille et ne se laissera certainement pas faire ». Là encore, on écrit ce que l’on aimerait bien entendre dire. On se base sur quoi pour écrire « rien ne dit que » ? Sur les intuitions de son petit doigt ? Sur un tweet de Madame Soleil ?

    Enfin, le bouquet final : « Android ne semble pas être un bon pari pour les constructeurs ». L’Open Handset regroupe tous les fabricants de téléphones portables (à l’exception de Nokia et RIM), qui apprécient notamment la gratuité de cet OS. Et la liste s’allonge. Y a qu’à demander à Motorola, qui n’avait pas eu de terminal à grand succès depuis le RAZR (il paraît que le Droid s’est écoulé à plus d’1 million d’unités en 75 jours, c’est mieux que l’iPhone Edge non ?).



  41. zenon le 2 avril 2010

    tiens le titre n’est pas passé.alors disons que ça y est, Android rattrape iPhone :-) http://www.vermot-gauchy.com/a/2010...



  42.  le 6 avril 2010

    Et hop, nouveaux chiffres comScore, qui confirment la forte poussée d’Android aux Etats-Unis (9% de pdm en février, contre 3,8% en novembre). C’est ici : http://www.comscore.com/Press_Event...



  43. Jerome le 11 mai 2010

    Un troll qui meurt un : http://www.numerama.com/magazine/15...



  44. pad le 21 mai 2010

    mort de rire...

    l’article date du 12 Mars 2010, et aujourd’hui 20 Mai 2010Android a dépassé windows mobileet Android, a plutôt sauvé Motorola... qui a failli faire comme Palm.

    L’approche pure Marketing d’Apple marche bien, mais l’approche développeur / potentiel technologique de Google portera ses fruits et tant mieux !

    L’iPhone, ça me rappel Windows 98, quand tout le monde plébiscitait le produit qui se vendait comme des petits pains.

    Face au succès, on ne veut pas ouvrir... mais fermer, tout gérer, du processeur à la souris en passant par les logiciels et tout le reste...Mais un milieu fermé... est en contradiction avec internet.... et paf, il y a un revers.

    Android dépassera l’iPhone, mais la fabrique du consentement permettra toujours de vendre des iPhones...



  45. Emmanuel Torregano le 21 mai 2010

    @padBonjour,Motorola n’a rien gagné avec le Milestone, sinon que les opérateurs concurrents d’AT&T lui payent sa campagne de promo.Android émerge sur une période creuse, alors qu’iPhone est en renouvellement de gamme.L’exclu AT&T saute, Android tombera à quelques pour-cents comme c’est le cas en Europe, où justement iPhone est distribué par tous, ou presque.Le vrai ennemi d’Android c’est Microsoft. Ou plus exactement Google est dans le viseur de M$. Ce dernier va sortir Win7 avec une campagne massive et des accords OEM dans tous les sens. Voilà la vérité. Android a grignoté Win6 ;5 (et c’est tant mieux), Win7 mettra Android sur le tapis, car les constructeurs suivront et que les consommateurs s’en fichent. Android n’est pas un système vertueux comme iPhone. Je vous laisse deviner pourquoi.Maintenant, rien ne vous oblige à me croire, mais permettez que l’on soit juger à l’aune de cette fin d’année, comme le papier le suggère. Ce début d’année ne veut rien dire...



  46. Hermes le 23 mai 2010

    @Emmanuel Torregano

    "Motorola n’a rien gagné avec le Milestone"Lolwat ? Et obtenir son meilleur volume de ventes depuis le RAZR, et toute la trésorerie qui va avec, ça compte pour du beurre ?

    "Le vrai ennemi d’Android c’est Microsoft"Désolé de t’annoncer ça froidement, mais on est en 2010 et Microsoft n’est plus l’ennemi de personne sur les mobiles.

    - Côté utilisateurs : Les versions 6.* sont tombées à 6,8% de PdM (du legacy, quoi). Win 7 devait sortir en 2009 et n’a toujours pas de release date pour 2010... Quand les premiers mobiles sortiront, ils devront repartir de zéro.

    - Côté constructeurs : HTC, leur plus gros partenaire, sort les implémentations de référence d’Android. I rest my case.

    - Côté développeurs : MS a annoncé que toutes les apps développées sous Win 6.* devraient être ré-écrites pour Win 7. Nouveau départ à zéro.

    Note personnelle, enfin : les "Je vous laisse deviner pourquoi", "voila la vérité" ou "rien ne vous oblige à me croire", j’aimerais bien les voir étayés par des faits tangibles.



  47. dcp le 26 mai 2010

    Les derniers mois mettent à mal cette analyse...Android a continué et continue sa (très forte) progression, étoffant chaque jour son parc, sa bibliothèque d’applications et son nombre d’utilisateurs et de développeurs.

    Et pour donner le tourni, Google poursuit parallèlement une stratégie de développement tous azimuts (Google TV).

    On attend toujours des sorties réelles chez Microsoft (et pas des annonces style HP qui abandonnent leur projet conjoint de tablettes tactiles) ...



  48. Emmanuel Torregano le 26 mai 2010

    Bonjour @dcp,Cette analyse ne se base pas sur les derniers mois (qui ne disent d’ailleurs rien de plus), mais sur la période de Noël.Quant à M$, il y a en effet bien du retard à l’allumage, mais nous verrons bien lorsqu’ils seront de retour. Win7 ne s’inscrit il pas dans le même genre de phénomène. M$ a le temps. Google non. D’ailleurs, regardez l’action de la firme de Mountain View comparée à celle d’Apple sur 3 ans... Les analystes n’aiment pas Android, et on comprend pourquoi.



  49. dcp le 24 juin 2010

    Bonjour @Emmanuel

    Il est vrai que votre analyse se basait sur la période de Noël, mais sa dernière phrase prédisant un avenir assez noir au système Android, il nous est difficile de ne pas soumettre les faits concrets "plutôt positifs" (je minimise ...) qui tombent régulièrement dans le monde Android.

    Pourquoi ne pas refaire une nouvelle analyse à la lumière des derniers éléments ?

    - 160.000 terminaux android activés/jour ;- Migration progressive des terminaux vers les dernières versions d’Android ;- Multiplication des applications de qualité sur ce système ;- Toujours aucune sortie d’appliance MS- Pas de migration possible des applis windows mobile 6.5 vers la dernière mouture (.NET oblige)- ...

    Je pense exactement le contraire de vous concernant le temps que peuvent se donner les 2 compagnies que sont Google et Microsoft.

    L’informatique glisse petit à petit du PC, royaume de Microsoft, vers les appliances réseau de toutes sorte (tablette, smartphone, netbook, box internet, net radio ...), ou les systèmes alternatifs comme Linux excellent (Freebox, Squeezebox etc...) !

    Il va sans dire que sur le réseau, Google a une avance considérable sur ses concurrents : 1er moteur de recherche (très lucratif), Gmail, Youtube, Google Maps/Earth ... Microsoft est derrière, c’est un fait, pas une hypothèse !

    Sans compter que le modèle economique de Google est très interessant pour les constructeurs, les opérateurs, les éditeurs etc puisque Google vend du service, pas des licences (comme MS).

    MS rentre dans le cloud computing après tout le monde, dans l’open source après tout le monde, et finalement dans une nouvelle ère informatique après tout le monde.

    Il y a tellement d’arguments en faveur d’Android que je suis sur que ce système est pérenne et que MS ne retrouvera jamais l’hégémonie qu’il a connu sur le PC.

    A+



  50.  le 16 juillet 2010

    L’électron quoi ? Complètement bidon.



  51. Rob le 24 septembre 2010

    Android semble être l’avenir des systèmes mobiles. Il est seul concurrent est Iphone. Mais le seul avantage réel de l’iPhone est AppStore. Sinon, l’iPhone est beaucoup moins souple, et la politique d’Apple concernant les demandes paranoïaque est vraiment irritant. J’ai lu quelques essays sur les perspectives Android, et la plupart des analyses accord pour dire que son avenir semble prometteur.



  52. Crisilda le 12 octobre 2010

    The AT & T jumps excluded, Android will fall to a few percent as is the case in essay from Europe, where iPhone is just distributed by all or almost.

    The real enemy of Android is Microsoft. Or more exactly Google is in the viewfinder of M $. This will release Win7 with a massive and OEM agreements in all directions. Is is the truth. Android has nibbled WIN6 ; 5 (and that’s good), Win7 will Android on the carpet, because manufacturers will follow and that consumers do not care. Android is not a virtuous system as iPhone. Guess why.



  53. Jeremy le 30 octobre 2010

    After watching the great amount of videos like http://www.tubehome.com/watch/android-vs-windows-mobile-1-6 I can’t but agree that he real enemy of Android is Microsoft. Apple may be the game changer in the Smartphone industry, but it seems like Android will turn out to be the leader (we judge about it from the following 5 points). The arrival of Apple and Google into the mobile industry was quite unexpected but their leadership has already made them the top competitors in the market. As a result, previous brands such as Symbian and Windows Mobile are already losing the most part of their market shares. Why are we seeing such change in the trend ?



  54. Jerome le 3 novembre 2010

    Décidément les faits sont contre vous en tout cas aux Etats-Unis : http://www.pcinpact.com/actu/news/6...

    Vous allez me répondre que Windows phone 7 vient juste de sortir et qu’il faut attendre pour voir l’évolution. D’après ce que j’ai entendu sur Windows phone 7 je n’y crois pas du tout (MS a perdu la guerre des smart phone pour moi).Android vient de prouver qu’il pouvait surpasser l’iphone au moment de la sortie d’un nouveau modèle ce qui n’est pas rien (sur le marché US toujours et oui le fait que AT&T ait l’exclu ça n’aide pas Apple).

    Quand au long terme on ne peut pas savoir. J’espère que Meego va dominer le marché même si je n’y crois pas trop.



  55. Emmanuel Torregano le 3 novembre 2010

    @jeromeil semble que Microsoft n’ait pas trouvé la bonne formule, en effet avec Windows Phone 7. Quant à Android, la situation américaine ne permet toujours pas de se prononcer vraiment sur le long terme de cet OS.



  56. Ekler le 15 novembre 2010

    Il a fallu moins de 18 mois à Google Android pour s’installer sur la deuxième marche du podium mondial des OS mobiles, et moins de 8 pour rendre cet article totalement périmé.Le "pas grand chose" du titre, c’est aujourd’hui 1 smartphone vendu sur 4 dans le monde qui tourne sous Android.http://www.gartner.com/it/page.jsp?...



  57. Jim Profit le 15 décembre 2010

    300 000 activation pas jour, croissance continue, adoption par les constructeurs, évolutions logicielles et matérielles..Que vous faut-il M. Torregano pour vous rassurer sur la pérennité d’Android ?



  58. ElterJohn le 10 janvier 2011

    Cellphones now a days has some designs like that which is attached in it’s casings.web design fort worth



Ajouter un commentaire