Audiovisuel : les propositions de l’Arcep

L’Arcep a fait trois propositions pour la prochaine réforme de la loi audiovisuelle. L’autorité de la concurrence avait sollicité l’autorité des réseaux. Cet avis est désormais public. L’Arcep propose en premier lieu qu’il y ait « davantage de contenus non linéaires : télévision de rattrapage, vidéo à la demande, vidéos sur les sites de partage ». Cela doit alors se faire grâce «à des supports multiples : téléviseurs, écrans d’ordinateurs, tablettes, smartphones », souligne l’Arcep. Enfin suivant ses précédentes recommandations, l’Arcep estime que « la prépondérance de la télévision sur IP (offres « triple play » proposées par les fournisseurs d’accès à internet - FAI) par rapport à la réception TNT » doit être au cœur de la loi. L’Arcep estime en effet que les ressources hertziennes de la télévision seront un jour ou l’autre nécessaire pour la téléphonie.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct

Les commentaires sont fermés.