el

Responsabilité des hébergeurs : le couac d’Axelle Lemaire à l’assemblée nationale

"La remise en cause du régime des hébergeurs ne fait pas partie des...

"La remise en cause du régime des hébergeurs ne fait pas partie des positions soutenues par le gouvernement français" a affirmé de but en blanc Axelle Lemaire lors d'une audition à l'assemblée nationale cet après-midi. Et pourtant la position du gouvernement français... est bel et bien de remettre en cause le régime d'irresponsabilité des hébergeurs mis en place par la Directive 2000/31. Cette position a notamment fait l'objet d'une note du gouvernement français à la Commission, que nous avions révélée la semaine dernière. Dans celle-ci, le gouvernement consacre pas moins de quatre pages sur un peu plus de dix à la responsabilisation des hébergeurs sur le piratage et sur le partage de la valeur. S'enfonçant dans l'erreur, la secrétaire d'Etat au numérique a ensuite estimé que "sur la régulation des plateformes, il ne faut pas agir dans l'urgence", alors même que c'est la posture inverse qui a été défendue dans la note précitée, qui estime qu'il est plus urgent de responsabiliser les plateformes que de modifier le droit d'auteur, ainsi que dans une autre note de Matignon au Parlement européen datant de janvier, dans laquelle le gouvernement souhaite que, si révision de la directive droit d'auteur il y a , elle passe aussi "par un effort de régulation des plateformes".

 

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
09 juin 2015 à 19h56 | Non classé
7 avril 2015
twitter

Rachat de Dailymotion

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
07 avril 2015 à 17h44 | Non classé
6 janvier 2015
el

L’Express presque dans l’escarcelle de Patrick Drahi

Les Echos en sont certains. Patrick Drahi associé au Figaro vont mettre la...

Les Echos en sont certains. Patrick Drahi associé au Figaro vont mettre la main sur le groupe L'Express. Le journal du groupe Dassault entend ainsi s'enparer une partie des magazines, quand son associé conservera L'Express et L'Expansion. Vivendi n'aurait pas su proposer une offre suffisamment convaincante selon Les Echos. La transaction pourrait être signée dès demain.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
06 janvier 2015 à 18h05 | Non classé
5 janvier 2015
el

Accord majeur entre Universal et Havas

Universal Music et le groupe Havas ont annoncé un accord lors du CES...

Universal Music et le groupe Havas ont annoncé un accord lors du CES qui s'est ouvert ce lundi à Las Vegas. Les deux groupes lancent Global Music Data Alliance (GMDA), une plateforme d'échange de données qui leur permettra de travailler avec les artistes de la major à une meilleure monétisation. Le groupe de communication et la major vont en effet mixer les données issues de la diffusion de la musique, videoclips, radio, télévision, mais aussi de l'écho des artistes sur les réseaux sociaux, etc., pour obtenir une vue d'ensemble de l'éco-système. il s'agit ensuite d'utiliser ces informations pour améliorer les actions dans le marketing, le marchandising ou tout autre domaine alliant la musique, les artistes et la communication.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
05 janvier 2015 à 18h30 | Non classé
31 octobre 2014

Blendle fait entrer des éditeurs de presse dans son capital Verouillé

La plateforme de mise à disposition d’articles payants Blendle, qui rencontre un beau succès aux Pays-Bas avec 130 000 inscrits en six mois, vient de recevoir un financement symbolique de 3 millions d’euros du New York Times et d’Axel Springer. …

31 octobre 2014 à 10h56 | Non classé
26 août 2014
web

Google continuera de référencer les articles sans rémunérer les éditeurs allemands – Clubic

L'offensive menée par les éditeurs en ligne subit un premier coup d'arrêt. En...

L'offensive menée par les éditeurs en ligne subit un premier coup d'arrêt. En Allemagne, l'organisme chargé de veiller au respect de la concurrence vient de refuser d'examiner une plainte dirigée ...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
26 août 2014 à 20h09 | Non classé
31 juillet 2014
twitter

Iliad proposerait un rachat de T-Mobile – Twitter

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
31 juillet 2014 à 17h49 | Non classé
25 juillet 2014
el

Facebook s’envole grâce à la pub mobile et aux dépens de Google

Jeudi, Facebook a dévoilé ses résultats financiers pour le trimestre écoulé, avec une...

Jeudi, Facebook a dévoilé ses résultats financiers pour le trimestre écoulé, avec une confirmation de sa poussée dans le mobile, tant en termes d'utilisateurs que de revenus publicitaires sur ces terminaux. Non seulement ces derniers représentent désormais 62% de l'ensemble du chiffre d'affaires publicitaire tous supports confondus (contre 41% il y a un an) mais leur montant absolu a lui aussi explosé (+67% en un an) pour atteindre 2,6 milliards de dollars. Une explosion qui s'explique en partie par la migration des usagers, puisque Facebook affirme avoir passé la barre du milliard d'utilisateurs sur mobile, dont 654 millions d'utilisateurs actifs par jour, ce qui représente une hausse de 39% par rapport à l'an passé. Mais il faut aussi y voir le résultat de la politique agressive du réseau social en matière de nouveaux formats et nouvelles formules proposées aux annonceurs. Une stratégie clairement destinée à déboulonner Google sur son propre terrain, comme l'a également confirmé l'annonce il y a peu de l'ouverture du service Facebook Audience Network, une régie dédiée aux applications mobile et tablette et qui propose une base de plus d'un million d'annonceurs ainsi que de l'analyse de données. Le colosse de Mountain View, dont les revenus publicitaires sont plutôt stagnants, n'a qu'à bien se tenir.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
25 juillet 2014 à 16h23 | Non classé
10 juillet 2014
web

Le surréaliste rendez-vous de l’industrie du jeu vidéo à l’Assemblée – Challenges

Les principaux acteurs français du secteur étaient invités pour défendre leur cause auprès des...

Les principaux acteurs français du secteur étaient invités pour défendre leur cause auprès des députés. Une rencontre édifiante.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
10 juillet 2014 à 15h18 | Non classé
web

Jay Z Faces Sound Engineer’s Bold Claim Over Song Rights – Hollywood Reporter

A New York judge is being asked to make a consequential copyright ruling...

A New York judge is being asked to make a consequential copyright ruling that could credit co-ownership to a song collaborator.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
10 juillet 2014 à 15h18 | Non classé
web

France 4 reste à cheval sur les enfants et les jeunes adultes – 20 Minutes – Média

TELEVISION - Lors de sa conférence de rentrée, la chaîne a indiqué qu’elle...

TELEVISION - Lors de sa conférence de rentrée, la chaîne a indiqué qu’elle renforçait son offre auprès des enfants et des 15-34 ans…

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
10 juillet 2014 à 15h18 | Non classé
el

Box TV : Apple devancé par Roku et Chromecast

Selon un rapport de Parks Associates, Apple a perdu du terrain l'an passé...

Selon un rapport de Parks Associates, Apple a perdu du terrain l'an passé dans le secteur des box TV par rapport à ses principaux concurrents aux Etats-Unis, Roku et Chromecast. Ces deux derniers auraient en effet vendu quelque 3,8 millions d'appareils là où la firme à la pomme n'en aurait écoulé que 2 millions environ. Fin 2013, Roku représentait 46% des set top box achetées outre Atlantique dans l'année, contre 26% pour Apple. Par ailleurs, et en ce qui concerne le premier trimestre 2014, Parks Associates assure que Roku bat l'Apple TV non seulement en termes de croissance mais encore en termes d'usage. La rumeur veut cependant que la compagnie de Cupertino s'apprête à renouveler de fond en comble sa box, ce qui pourrait lui permettre de reprendre la main, surtout quand on sait qu'un quart des Américains devrait être équipé d'ici 2015 selon les prévisions de Parks Associates.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
10 juillet 2014 à 12h40 | Non classé
9 juillet 2014
twitter

Le budget de l’audiovisuel raboté – Twitter

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
09 juillet 2014 à 12h30 | Non classé
9 juin 2014
el

News Corp veut un serrage de vis du piratage

News Corp. s'attaque à Google. Robert Thomson, le Pdg, souhaiterait que Google mette en...

News Corp. s'attaque à Google. Robert Thomson, le Pdg, souhaiterait que Google mette en place dans son algorithme de recherche des gardes fous. Après les demandes des industries de la musique et du cinéma c'est au tour de News Corp., propriétaire du studio Fox notamment, de monter au créneau pour que Google fasse le ménage dans ses résultats de recherches. Le Pdg de News Crop. s'exprimait dernièrement à propos des performances de Foxtel l'opérateur australien qui appartient à News Corp. Robert Thomson a fait remarquer qu'il était contradictoire que Google qui sait "parfaitement ce que l'on fait et où on est" ne puisse lutter efficacement contre le piratage des contenus. En France, le rapport écrit par Mireille Imbert-Quaretta propose également d'introduire des critères sur les recherches pour faire en sorte que les contenus licites soient mieux indiqués.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
09 juin 2014 à 19h12 | Non classé
3 juin 2014
el

BBC News devrait licencier près de 10% de ses salariés

BBC News and Radio est sur la brêche, économiquement parlant, depuis plusieurs années...

BBC News and Radio est sur la brêche, économiquement parlant, depuis plusieurs années : le groupe a d'ailleurs licencié plus de 200 personnes en 2012-2013, et cela ne va pas aller en s'améliorant. BBC News and Current Affairs, filiale de la Corporation dirigée par James Harding, s'apprêterait en effet à supprimer pas moins de 500, voire 600 emplois supplémentaires, sur les 8000 personnes employées par le groupe. Le groupe doit faire des économies, comme le reste de la BBC, et les licenciements vont dans ce sens. BBC News supporte également la pression d'augmenter ses revenus à l'international en adoptant une démarche plus commerciale qu'auparavant, comme nous l'avions dit ici.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
03 juin 2014 à 19h22 | Non classé
15 mai 2014

L’OIP, coalition d’acteurs du numérique, se lève contre Google Verouillé

Ce 15 mai à Paris, l’Open Internet Project (OIP) a donné le coup d’envoi public de son offensive pour un Internet libre… c’est à dire contre les monopoles sur Internet et le plus criant d’entre eux, celui de Google. L’OIP …

15 mai 2014 à 16h41 | Non classé
3 mai 2014
urgent

Apple wins $119 million in patent damages from Samsung, wanted $2.2 billion: mixed verdict – FossPatents

The Apple v. Samsung II jury didn't want to go into another week...

The Apple v. Samsung II jury didn't want to go into another week of deliberations and rendered a verdict just minutes before the end of the scheduled deliberation time. On damages, the outcome is a major blow because the jury awarded Apple only about 5.5% of its $2.2 billion claim: $119.6 million. By comparison, another jury had awarded Apple more than $1 billion in 2012, but that award was based mostly on design patents, for which U.S. patent law allows a disgorgement of infringer's profits.The amount will likely exceed $120 million, but not by much, when the jury returns on Monday to fix a glitch Apple's lawyers identified.The jury also awarded Samsung damages of $158K for one patent Apple was held to infringe. The biggest problem Apple will have with this part is that its allegations of Samsung being a copyist are less credible when Apple, too, is found to infringe intellectual property belonging to Samsung. Apple had stressed that Samsung had acquired its two patents ...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
03 mai 2014 à 12h59 | Non classé
17 avril 2014
live

REA 2014 – le live du débat sur le domaine public

Le domaine public doit il être la règle ou l'exception ? Doit-il être...

Le domaine public doit il être la règle ou l'exception ? Doit-il être gratuit ou payant ?

Le débat à débuté avec le discours de Victor Hugo en faveur du domaine public payant.

Gilles Vercken, avocat :

Domaine public pas défini par la loi en matière de propriété intellectuelle, défini seulement pour les domaines de l'Etat.

Certains pensent que la propriété intellectuelle est une exception, d'autres que c'est la règle et le domaine public l'exception

Le problème à résoudre est la tension entre les droits des artistes et de leurs héritiers et le droit d'accès aux œuvres.

Intérêt Adami pour domaine public :

Bruno Boutleux - le domaine public est plutôt attaché au droit d'auteur qu'au droit des artistes interprètes
Mais un droit de propriété à durée limitée est un paradoxe dans tous les cas... Pas de limitation de la propriété sur les choses.

Artiste interprète, protection de 70 ans dans le sonore
Et de 50 ans dans l'audiovisuel

L'Adami incarne un certain nombre de cercles vertueux... Donc il est normal qu'elle s'intéresse au domaine public et à sa définition.

Il est donc normal que l'Adami cherche l'équité en la matière... Le fait que le domaine public est défini en creux, est un souci. Ne pourrait on imaginer un cercle vertueux autour de ce domaine public ?

Pourquoi un phonogramme peut il être livré à quiconque après sa durée de protection sans que les artistes (interprètes le cas échéant) en perçoivent quoi ce soit, par exemple par un fonds où contribueraient ceux qui utilisent le domaine public... ?

VP Sacd, Caroline Huppert : le discours de Hugo est observé à la SACD. Les œuvres du domaine public ne sont pas gratuites : 20% pour audiovisuel, inclus théâtre et opéra. Cette perception est utilisée pour aider les artistes en difficulté, en fin de carrière, ou malades. Cela offre une sécurité aux artistes.

Tomber dans le domaine public ... Expression étrange. Dans le domaine public on comprend les règles. En dehors du domaine public les règles sont parfois compliquées en cas d'héritage... Pendant la durée de vie de l'auteur et pour héritages direct ça va, mais la propriété intellectuelle devient trop compliquée pour les héritiers indirects...

"Je préfère le domaine public plutôt que ça passe à des héritiers indirects..." "Héritiers directs qui me connaissent ok protection de droits, mais ceux qui ne m'ont pas connue ne devraient pas bénéficier de mes œuvres" Caroline Huppert.

Framasoft, Alexis Kauffmann... Open source, licence libre, linux... Met volontairement ses œuvres dans le domaine public si usage non commercialisable.

Culture internet... "Je fais exister une alternative à la propriété intellectuelle, les œuvres sous licence libre". Pas seulement œuvres protégées par droit d'auteur. "Fatigué de ces débats sur la propriété intellectuelle, je me suis intéressé au domaine public, qui est pour moi un soulagement."

Élévation dans le domaine public plutôt que chute dans le domaine public pour Kauffmann.

On peut lier à la version numérisée intégrale et c'est super et on fait un travail pédagogique contre les tentations mauvaises du domaine public, notamment la tentation du domaine public payant, dit Kauffmann.

Huppert : Adaptation œuvre protégée, réglementation complexe, notamment pièce de théâtre, surtout si succession.

Sacd assez clair mais il arrive qu'on sache pas à qui demander

Il faut clarifier

Boutleux - on ne peut présenter comme un progrès le fait qu'on puisse s'approprier une œuvre et la modifier sans payer personne, voire un fonds, le tout sous les atours de la "modernité"... Donner ce genre de droits au domaine public est contre l'intérêt général.

Ce que dit le parti pirate à ce sujet est particulièrement dangereux : la propriété intellectuelle de l'artiste interprète ne devrait pas exister, il devrait être rémunéré pour ce qu'il fait sur scène, le reste doit appartenir au "grand réseau", ce qui est néfaste, dit Bruno Boutleux, c'est pire que le SMIC des artistes.

Rémi Mathis, Wikipedia , le domaine public crée une culture... Si on enlevait le domaine public, on aurait une autre mythologie, celle de la pop culture à la Star Wars, dr Who etc qui ferait vivre uniquement les blockbusters.

"Je ne compte pas sur mes livres pour vivre parce que je suis fonctionnaire et donc je ne suis pas concerné si on pirate mes livres..." Dit Mathis.

Verken : le domaine public payant favoriserait les blockbusters ? Non, c'est n'importe quoi ... Le domaine public payant favorise la liberté d'utiliser et garantit des paiement aux artistes.

Huppert : le domaine public payant permet en fait de garantir la diversité culturelle, contrairement à ce que dit monsieur Mathis. Exemple pratique : Œuvre protégée pour théâtre - 12% et pour domaine publique 0% avant... La Sacd a équilibré les deux, comme cela ça favorise la diversité culturelle et les œuvres contemporaines par rapport aux œuvres anciennes qui avant étaient utilisées en priorité.

Madame Huppert raconte l'histoire de Marcel Carné, qui a terminé sa vie aidé par une mécène car sinon il n'avait rien : à son époque les cinéastes qui filmaient les œuvres d'autres scénaristes, ce qui était le cas de Carné, n'avait aucun droit à des revenus lors de la diffusion de leurs films. La législation a heureusement été modifiée depuis.

Le fait que l'œuvre soit utilisée pour faire du marchant ou non marchand n'est pas vraiment en critère, le critère c'est la perte ou non pour l'artiste, répond Kauffmann, à Rémy Bouton sur son idée de faire du commercial/non commercial le critère du domaine public payant.

Kauffmann rappelle à ce sujet que les creative commons, non commerciales, ont ruinés beaucoup de photographes professionnels.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
17 avril 2014 à 12h45 | Non classé
27 mars 2014
el

10 questions sur le marché de la musique en France auxquelles vous n’auriez pas su répondre

En amont de la parution en librairie, le 2 avril prochain, de l'ouvrage...

En amont de la parution en librairie, le 2 avril prochain, de l'ouvrage « Chiffres clés 2014, statistiques de la culture » publié par le ministère de la Culture, le Département des études, de la prospective et des statistiques (DEPS) met à disposition toutes les données chiffrées consolidées à cette occasion. Voici dix questions sur le marché de la musique en France auxquelles elles permettent de répondre.

1/ Quel a été le plus fort volume de ventes de 33 tours en France ?

76,4 millions d'unités en 1978

2/ Quel a été le plus fort volume de ventes de K7 en France ?

42 millions d'unités en 1988

3/ Et le plus fort volume de ventes de CD ?

159,4 millions d'unités en 2002

4/ Combien d'albums sont commercialisés chaque année en France ?

De 3314 en 2003, le nombre de nouveaux albums commercialisés en France est passé à 975 en 2012. Il n'était que de 1000 en 1996. Pour les artistes francophones, il était de 718 en 2003, et de seulement 264 en 2012.

5/ Combien rapporte la vente d'instruments en France ?

Le poids du marché de la facture instrumentale était de 450 M€ TTC en 2010.

6/ Combien d'instruments se vendent chaque année en France ?

En 2010, il s'est vendu 721 314 instruments de musique en France, dont 50 % de guitares et basses électriques ou acoustiques, pour 30 % du chiffre d'affaires de la facture instrumentale. En deuxième position figurent les... cymbales, pour 10 % des volumes et 2 % du CA.

7/ Quel est le montant des droits d'auteur perçus chaque année en France ?

Depuis 2011, le montant des droits d'auteur perçu en France, toutes sociétés de gestion collective confondues, a franchi la barre des 1,2 milliard d'euros. La Sacem a perçu à elle seule 802 M€ en 2012, soit les trois-quart du montant global.

8/ Combien de chansons sont-elles diffusées chaque année à la radio en France ?

Sur le panel de 31 radios (généralistes et musicales) étudié par la société Yacast, 84 457 titres différents ont été diffusés sur les ondes en 2012, dont 60 % de titres internationaux, 16 % de titres francophones et 23 % de titres instrumentaux. Ces 84 457 titres de 26000 artistes différents, dont 4472 artistes francophones, ont fait l'objet de 3,2 millions de diffusions.

9/ Quel est le genre musical le plus diffusé à la radio en France ?

Le pop-rock domine largement sur les ondes radio françaises, avec 33,4 % des diffusions sur le panel de Yacast en 2012, devant la Dance (25 %) et la variété française (17,8 %). Le blues, le jazz et le classique se partagent 1,5 % des diffusions.

10/ Quel a été l'impact de la crise du disque sur les ventes de nouveautés en France ?

Entre 2002 et 2012, le chiffre d'affaires des nouveautés en France a été plus que divisé par trois, pour passer de 794 M€ à 243 M€. Les nouveautés francophones ont réalisé un CA de 113 M€ en 2012, contre 365 M€ en 2002. Même constat pour les nouveautés internationales, tombées de 232 M€ en 2002 à 75 M€ en 2012.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
27 mars 2014 à 16h52 | Non classé
6 mars 2014
el

Samsung n’arrive pas à faire annuler l’amende record

Depuis le premier jugement, le coréen Samsung essaye par tous les moyens de...

Depuis le premier jugement, le coréen Samsung essaye par tous les moyens de faire baisser la note. Le constructeur avait été condamné pour plagiat en mai 2012 à une amende record d'un milliard de dollars. La somme avait été ramenée dans un premier temps à 940 millions. Finalement, après plusieurs mois de bataille judiciaire, la juge Lucy Koh ne s'est pas désavouée et a décidé de maintenir la condamnation de Samsung. En revanche, Apple n'a pas obtenu l'interdiction de vente des appareils Samsung qu'elle avait ajouté dans la suite du procès. Samsung et Apple ont entamé un processus de dialogue à plusieurs reprises pour tenter de trouver un accord. Ces tentatives se sont soldées par un échec.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
06 mars 2014 à 17h35 | Non classé
el

Def Jam France casse son site pour lancer une artiste

Pour fêter le lancement en physique et le nouveau clip de l'artiste américaine...

Pour fêter le lancement en physique et le nouveau clip de l'artiste américaine Angel Haze, Def Jam France a ... cassé son site ! L'opération, lancée lundi soir, a très bien marché : "en termes de nombre de visiteurs, nous avons réalisé en une journée ce que certains ne font même pas en une semaine", nous dit le label. L'idée de départ vient de la couverture - graphiquement forte - de l'album de Angel Haze, jeune rappeuse dont le premier opus, sorti fin 2013 en numérique, était très attendu mais a fait un début que certains ont qualifié de décevant. L'opération est un signal fort qu'Universal continue de parier sur Angel Haze en la mettant sur la rampe de lancement en France, et est aussi un clin d'oeil à une opération similaire du groupe britannique Chase & Status.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
06 mars 2014 à 10h12 | Non classé
20 février 2014
web

APPLE IS THE NEW MICROSOFT: Barclays Downgrades Apple, Says It’s Doomed To Be Range-Bound (AAPL) – Silicon Alley

Apple is the new Microsoft, says Barclays analyst Ben Reitzes.  He downgraded the stock...

Apple is the new Microsoft, says Barclays analyst Ben Reitzes.  He downgraded the stock from "overweight" to "equalweight" (which is like going from buy to hold). He sticks with his $570 price target.  He believes the stock will be stuck in a tight trading range for the next year or so.  "Frankly, we just couldn’t quite bring ourselves to use smart watches or TVs as reasons to raise numbers – nor were we fully convinced that these products could move the needle like new categories did in the old days," says Reitzes. "As a result, we believe it is time to step aside, given a maturing smart phone market." He says he's excited as a consumer for what Apple has in store, but as an investor, he doesn't see it doing much. "We believe Apple’s story is all about iPhones and 'new categories' seem to be designed to make the iPhone more useful – but don’t necessarily re-accelerate growth in the iPhone category to sustainable double-digit levels." ...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
20 février 2014 à 20h32 | Non classé
19 février 2014
el

Les éditeurs préparent les 4èmes prix de la création musicale

La Chambre Syndicale de l'édition musicale vient d'annoncer la liste des nommés pour...

La Chambre Syndicale de l'édition musicale vient d'annoncer la liste des nommés pour ses 4èmes prix de la création musicale. La liste a été établie par les membres de la CSDEM, et il revient maintenant au jury, présidé par Pierre Lescure et composé de programmateurs musicaux, journalistes et superviseurs musicaux, de décider des lauréats. Parmi les catégories, l'on retrouve "créateur de l'année", "jeune talent", ainsi que "musique originale à l'image", et "synchronisation publicitaire d'une oeuvre française". Les prix seront décernés le 7 avril.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
19 février 2014 à 16h10 | Non classé
18 février 2014

Victoires 2014 : appelez-moi Maestro mais pas Maître

L’ « industrie » s’auto-congratule pour l’audimat des Victoires de la Musique et on la comprend. Cependant si Stromae a fait l’effet d’une injection de morphine cette année – car il ne faut pas se leurrer, le public était là pour lui et …

18 février 2014 à 19h47 | Non classé
11 février 2014
el

Le marché finlandais de la musique se maintient grâce au streaming

Le marché de la musique enregistrée finlandais est resté stable en 2013 -...

Le marché de la musique enregistrée finlandais est resté stable en 2013 - en retrait de 1 %, à 41,8 M€ - grâce à une forte progression du streaming (+ 41 % en valeur). Malgré une baisse du téléchargement pour la deuxième année consécutive, le numérique s'est maintenu à la hausse sur la période (+ 30 %) et représente désormais 30 % du marché global en valeur, à hauteur de 15 M€. Les ventes de CD ont chuté de 13 % dans l'intervalle et les ventes de vidéos musicales (DVD, Blu Ray) de 20 %. L'an dernier, le répertoire local a pesé 70 % des ventes en valeur. Délivrés par la branche locale de l'IFPI, ces chiffres portent sur 95 % du marché finlandais.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 février 2014 à 16h24 | Non classé
5 février 2014
el

250 personnes de moins au Midem cette année

Avec 6150 participants, contre 6400 l'an dernier, l'édition 2014 du Midem a enregistré...

Avec 6150 participants, contre 6400 l'an dernier, l'édition 2014 du Midem a enregistré une baisse de sa fréquentation de 4 %. Les collèges français, allemands ou d'Europe du Sud étaient en recul cette année, a confié son directeur Bruno Crolot lors de la conférence de presse de clôture hier. Les visiteurs en provenance du Japon (+ 40 %), d'Australie (+ 50 %), de Turquie (+ 40 %) et du Brésil (+ 30 %) étaient en revanche beaucoup plus nombreux qu'en 2013. "Même si nous avons une légère baisse [du nombre de participants], ce sont les bonnes personnes qui sont là, elles font de bonnes affaires et semblent toutes satisfaites", a déclaré Bruno Crolot. "Il y a moins de monde et de sollicitations, mais nous enchaînons les rendez-vous et travaillons beaucoup", confirme un exécutif dans une major française. Les organisateurs ont également pu compter sur un soutien accru des sponsors - dont Vivendi, Pepsi, Deezer, Spotify, Getty et Citibank. Les revenus du sponsoring ont doublé sur un an, a indiqué le directeur du Midem, qui a confirmé les dates de la prochaine édition, du 31 janvier au 3 février 2015.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
05 février 2014 à 13h13 | Non classé
4 février 2014
el

Un PDG issu du sérail pour Microsoft

Pressenti depuis quelques jours, Satya Nadella prend désormais officiellement la tête de Microsoft,...

Pressenti depuis quelques jours, Satya Nadella prend désormais officiellement la tête de Microsoft, en lieu et place de Steve Ballmer, poussé à la retraite l'été dernier. Après l'exhubérant showman Steve Ballmer et le fondateur Bill Gates, Satya Nadella est plutôt discret. Pourtant il fait partie de la maison depuis 22 ans, et dirigeait les divisions Cloud et Entreprise de l'éditeur informatique. Ce choix d'une personne interne à la société mais qui ne sort pas des secteurs historiques que sont les systèmes d'exploitations (Windows et ses dérivés pour serveurs ou téléphones) et la suite bureautique Office est d'ailleurs significatif des contraintes qui forcent l'éditeur à changer son business model face à une baisse quasi-constante des ventes de PC, et un succès assez relatif dans le domaine de la mobilité.

Cette annonce pourrait être selon Bloomberg être bientôt suivie par l'éviction totale de Bill Gates qui devrait se voir remplacer comme président par John Thompson. Le fondateur se consacrerait alors au développement de nouveaux produits, sans plus de précision.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
04 février 2014 à 15h31 | Non classé
29 janvier 2014
web

Les députés demandent d’effacer le redressement fiscal de Mediapart – Le Monde – Média

Mediapart refuse depuis trois ans, avec d'autres sites d'information, de payer le taux...

Mediapart refuse depuis trois ans, avec d'autres sites d'information, de payer le taux de TVA normal et s'applique celui de la presse papier. Le gouvernement souhaite aligner les deux taux...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
29 janvier 2014 à 18h01 | Non classé
16 décembre 2013
el

USA : Mariage en vue pour deux géants des télécoms

Selon les informations du Wall Street Journal, Sprint, troisième opérateur sur le marché...

Selon les informations du Wall Street Journal, Sprint, troisième opérateur sur le marché américain, préparerait une offre pour mettre la main sur T-Mobile, dont 67% des parts appartiennent actuellement à Deutsche Telekom et qui se place juste derrière Sprint dans ce classement. La proposition serait en cours d'élaboration afin de prévenir les risques de refus des autorités de la concurrence outre-Atlantique et devrait être présentée officiellement "dans la première moitié" de 2014 selon le quotidien économique qui avance la somme de 20 milliards de dollars. Si cette opération devait se concrétiser, il ne resterait plus que trois acteurs majeurs pour se diviser le pactole des télécoms aux Etats-Unis, puisqu'il y a quelques mois SoftBank a racheté Sprint au terme d'un marathon d'enchères et T-Mobile a fusionné avec MetroPCS Communications. C'est d'ailleurs cette concentration entre le nouvel acteur ainsi créé et les deux leaders (Verizon et AT&T) qui pourrait attirer l'hostilité des gendarmes antitrust aux USA, qui avaient mis le holà, il y a deux ans, au projet de rachat de T-Mobile par AT&T pour 39 milliards de dollars.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
16 décembre 2013 à 12h36 | Non classé
13 décembre 2013
el

Gandi sort un livre blanc

Jusqu’ici très discret, l’hébergeur et bureau d’enregistrement de nom de domaine  français Gandi...

Jusqu’ici très discret, l’hébergeur et bureau d’enregistrement de nom de domaine  français Gandi veut désormais se mettre en lumière. Pour cela, il a commencé par présenter à la presse son premier livre blanc : « Nouvelles extensions : Gandi fait le point ». A cette occasion, Stephan Raimon, PDG de la société a « hacké » la conférence pour glisser deux mots du Projet Caliop, une solution de messagerie unifiée et sécurisée open source à la portée de tous, sur laquelle planche Gandi avec son fondateur historique Laurent Chemla. Si la société est restée pour l’instant très factuelle en se concentrant sur les retombées juridiques et commerciales pour les marques de l’arrivée de nouveaux noms de domaine, le fait même qu’une telle conférence ait eu lieu prouve que Gandi ne veut plus compter que sur les geeks et le bouche à bouche pour se développer.  La société vise désormais aussi les grands comptes et veut se développer à l’international. Pour cela, elle doit se faire mieux connaître et multipliera donc les annonces dans l’année à venir.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
13 décembre 2013 à 16h05 | Non classé, Web 1,2,3