Le Monde du matin, ne guide pas le Bergé

Le conseil de surveillance du Monde s’est penché sur la question d’une diffusion le matin. Pierre Bergé s’est opposé à cette idée. Le 6 septembre dernier, réunis dans la grande salle du Monde, les membres du conseil de surveillance ont …

14 septembre 2012 à 0h16 | Old fashion media
13 septembre 2012
web

Le Top 50 des sites d’infos en août – Erwann Gaucher

L'Equipe profite des JO, le Huffington Post continue de grossir et les sites...

L'Equipe profite des JO, le Huffington Post continue de grossir et les sites de la PQR qui suivent les migrations des vacanciers ? C'est le Top 50 des sites d'infos en août.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
13 septembre 2012 à 9h49 | Old fashion media
web

La distribution des journaux perturbée – JDD

La distribution des quotidiens nationaux et des magazines hebdomadaires était perturbée jeudi à...

La distribution des quotidiens nationaux et des magazines hebdomadaires était perturbée jeudi à travers la France en raison d'un mouvement social...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
13 septembre 2012 à 9h49 | Old fashion media

Presse : 150 emplois menacés chez Presstalis, et la guerre reprend avec les MLP

Il n’y a plus d’argent dans les caisses de Presstalis. La direction a informé les syndicats qu’il allait y avoir des suppressions de postes. En parallèle, les MLP s’opposent au plan décidé par le CSMP qui doit être voté aujourd’hui. …

13 septembre 2012 à 3h05 | Old fashion media
12 septembre 2012
web

Rémy Pflimlin met le feu à France Télévisions – La Tribune

Le président du groupe de télévision publique a annoncé la fusion des rédactions...

Le président du groupe de télévision publique a annoncé la fusion des rédactions de France 2 et France 3. Selon les syndicats, il n'exclut pas de mener un plan social - sans départ contraint - si besoin.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
12 septembre 2012 à 18h47 | Old fashion media
el

M6 veut rendre Paris Première gratuite

Le groupe M6 a déposé un recours devant le Conseil d'Etat à la...

Le groupe M6 a déposé un recours devant le Conseil d'Etat à la fin du mois de juin dernier pour faire annuler la décision du CSA d'interdire le passage de sa chaîne Paris Première de la TNT payante à la TNT gratuite. Il y a un an, le groupe de Nicolas de Tavernost avait demandé au CSA de faire basculer sa chaîne de la TNT payante à la TNT gratuite, pour des raisons économiques.
"On nous objecte des conditions juridiques et d'équilibre de marché" avait déclaré le patron d'M6 avant d'ajouter "on autoriserait le rachat de Direct8 et Direct Star par Canal+ en le jugeant sans conséquence sur le marché mais avec Paris Première, on déstabiliserait le marché? C'est faire beaucoup d'honneur à cette chaîne! Nous regardons les possibilités de recours juridique".

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
12 septembre 2012 à 16h47 | Old fashion media
el

TF1, France Télévisions et M6 ligués contre Canal+ pour le rachat de Direct 8

Suivant probablement la règle selon laquelle les ennemis de leurs ennemis sont leur...

Suivant probablement la règle selon laquelle les ennemis de leurs ennemis sont leur amis, les groupes [TF1, France Télévisions et M6 ont mis de côtés leurs habituelles gué-guerres de l'audimat pour attaquer, tous ensemble, le groupe Canal +. Le coeur du problème pour ces trois géants télévisuels, c'est bien évidemment le rachat de Direct 8 par Canal + , une acquisition qui n'en finit plus de faire couler l'encre comme la salive. Il faut dire qu'il y a quelques jours, le groupe de télévision payante avait annoncé qu'il rejetait les conditions posées par le CSA pour valider le rachat, et était même prêt à gérer la chaîne sans en être propriétaire. Voilà donc aujourd'hui que le CSA doit recevoir une nouvelle volée de bois vert, cette fois en provenance de TF1, France Télévisions et M6 qui n'ont pas envie de se faire grignoter des parts d'audience par une fréquence de la TNT modernisée et soutenue par les revenus d'une chaîne et de bouquets payants. Nonce Paolini, PDG de TF1 se veut lyrique "C'est une responsabilité historique qui incombe aujourd'hui au CSA (...) ce n'est pas la chaîne Direct 8 que nous craignons, mais l'arrivée sur ce marché très bataillé d'un acteur en situation de monopole sur la télévision payante, qui bénéficie à ce titre d'une puissance financière plus importante que celle de TF1 et M6 réunies et de règles exorbitantes du droit commun." Puis c'est au tour de Nicolas de Tavernost, patron d'M6, d'en remettre une couche "partout ailleurs dans le monde, on interdit à un acteur en quasi monopole sur son marché d'aller cannibaliser un autre marché. C'est ce que nous attendions des autorités de régulation en France. Sky en Angleterre a été contraint de revendre sa participation dans ITV. Il n'est pas normal que Canal+ puisse utiliser les armes puissantes qui sont les siennes pour concurrencer les acteurs de la télévision gratuite." Autre problème soulevé par Nonce Paolini : le financement deu cinéma et des fictions "c'est l'avenir de la création française qui est en jeu. Car c'est l'existence de deux guichets, payant et gratuit, qui a fait son succès. TF1, M6 et France Télévisions, c'est 75% du financement de la fiction et du cinéma. Quand Canal+ explique qu'il est le grand financier de la création française, ça n'est pas vrai." Quant à Rémy Pfimlin, big boss de France Télévisions, il dit avoir "deux sujets d'inquiétudes: le sport et le cinéma. Canal+ est un grand acquéreur de droits et nous serions dans une situation délicate si ce dernier s'accaparait les droits gratuits et payants de compétitions relevant des missions de service public comme le tennis, le cyclisme ou le handball." Les trois patrons font fi du fait que l'autorité de la concurrence a d'ores et déjà posé des conditions très précises à sa validation du rachat, tout comme du fait que le CSA et Canal + n'ont pas encore trouvé d'accord.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
12 septembre 2012 à 11h14 | Old fashion media
11 septembre 2012
web

Que deviennent les pure players de l’information ? – FrenchWeb

Rue 89, NewsRing, Atlantico, le Huffington Post, Mediapart, Le Lab… Ces pure players...

Rue 89, NewsRing, Atlantico, le Huffington Post, Mediapart, Le Lab… Ces pure players ont débarqués sur nos écrans il y a quelques années avec des modèles économiques alternatifs et l’envie de donner un nouveau souffle à l’information. Où en sont-ils aujourd’hui ?

L’objectif premier des pure players est, outre l’indépendance, de répondre aux nouvelles attentes des ...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 septembre 2012 à 18h10 | Old fashion media
el

Variety bradé, la chute d’une légende de la presse

"How the mighty have fallen" ne peut-on s'empêcher de penser en apprenant les...

"How the mighty have fallen" ne peut-on s'empêcher de penser en apprenant les dernières nouvelles du magazine Variety, un des piliers de la presse américaine. Vieux de 107 ans, cet hebdomadaire spécialisé sur les industries de la culture est sur le point d'être bradé par son actuel propriétaire, Reed Elsevier, à tout juste 30 millions de dollars, faute d'avoir trouvé acquéreur lors de l'offre de départ à 40 millions. Selon Business Insider, c'est moins que ce qu'a déboursé AOL pour racheter le site et blog Techcrunch il y a quelques années. Une sacrée déconvenue donc pour ce magazine légendaire qui a dû rejeter l'offre (l'aumone?) de la compagnie Yucaipa Cos. qui se proposait de reprendre Variety pour 20 millions de dollars. Finalement, et avec ce prix au rabais, deux repreneurs restent en lice. D'abord Penske Media Corp, un groupe qui a déjà fait main basse sur les sites Deadline Hollywood, MovieLine.com ou HollywoodLife.com, concurrents digitaux du moribond Variety. Autre finaliste dans cette course au rachat, le groupe Avenue Capital possède un net avantage financier. selon le New York Post, ce conglomérat,"qui gère plus de 20 milliards $ et se concentre en partie sur les actifs en difficulté, peut justifier de payer plus de Penske, car il envisage de sous-traiter une grande partie des opérations à American Media Inc qu'il possède par ailleurs." Quel que soit l'acquéreur, c'est en tout cas un bien triste sort pour le magazine Variety qui n'aura pas su résister à la concurrence en dépit d'efforts louables pour investir le web.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 septembre 2012 à 16h52 | Old fashion media
web

Quels magazines papiers ont la plus forte diffusion numérique ? – Journal du Net e-Business : A la Une

La diffusion numérique du Monde Magazine est largement au-dessus de celle de ses...

La diffusion numérique du Monde Magazine est largement au-dessus de celle de ses concurrents, à plus de 16000 exemplaires vendus en moyenne par mois au premier semestre.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 septembre 2012 à 12h39 | Old fashion media
web

Une de Libé: Edouard de Rothschild salue une « très bonne opération marketing » – La Tribune

VIDEO - Invité du "Grand Journal" de Canal+, le principal actionnaire de Libération,...

VIDEO - Invité du "Grand Journal" de Canal+, le principal actionnaire de Libération, le baron Édouard de Rothschild a indiqué ne pas avoir été choqué par la Une du journal. Une photographie de Bernard Arnault, dont ont a appris ce week-end qu'il souhaitait acquérir la nationalité belge, était accompagnée du titre "Casse toi riche con!". Le patron de LVMH avait entre temps déposé une plainte pour "injure publique".

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 septembre 2012 à 11h29 | Old fashion media
10 septembre 2012
el

Plan de départs à l’Equipe

La direction du groupe Amaury vient d'annoncer un plan de départs "volontaires" concernant...

La direction du groupe Amaury vient d'annoncer un plan de départs "volontaires" concernant 46 postes au sein du groupe l'Equipe, selon Les Echos. Le premier journal sportif de France avec une diffusion payée de 221 000 exemplaires par jour en juin, selon les chiffres OJD, reste en bonne affaire pour son propriétaire malgré une baisse des ventes continue depuis quelques années, en revanche d'autres éditions du groupe sur le sport, comme France Football connaissent un ralentissement de leur activité. Ce plan devra s'appliquer au début de l'année prochaine. Le groupe Amaury espère tirer 12 millions d'euros d'économies et prépare un lancement d'une formule rénovée.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
10 septembre 2012 à 19h49 | Old fashion media
web

[MàJ] Taxation des liens et des objets connectés : la colère des industriels – PCinpact

Le projet de création d’un nouveau droit voisin en faveur de la presse...

Le projet de création d’un nouveau droit voisin en faveur de la presse nationale, associé à une pluie de taxes du PC au lien internet, provoque sans surprise la colère de l’industrie informatique.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
10 septembre 2012 à 16h53 | Old fashion media
el

Direct 8 : Canal + rejette les conditions du CSA

Enième rebondissement dans l'affaire du rachat de Direct 8 par Canal +, le magazine...

Enième rebondissement dans l'affaire du rachat de Direct 8 par Canal +, le magazine Stratégies nous apprend aujourd'hui que le groupe refuse les conditions posées par le CSA pour valider l’acquisition. Jugeant ces modalités "inacceptables", Canal pousse même le bouchon plus loin et se dit prêt à exploiter la chaîne pour le compte de Bolloré médias si les conditions de rachat restent en l'état. Il faut dire que les ambitions de Canal + pour cette chaîne , qu'il devrait rebaptiser D8, sont de taille comme on l'apprenait la semaine dernière. En l’occurrence, cette menace de gérer la chaîne sans en être propriétaire n'arrive pas vraiment par hasard au moment ou l'institution du CSA est mise à mal par une éventuelle fusion avec l'Arcep. C’est donc l'occasion pour Canal + de montrer les muscles, mais si le groupe venait à mettre en oeuvre cette stratégie, il y a fort à parier que Bolloré grincerait un peu les dents étant donné que le groupe attend avec impatience des rentrées de liquidités et la fin del"hémorragie financière que représentent pour le moment Direct 8 et Direct Star.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
10 septembre 2012 à 16h00 | Old fashion media
web

Les éditeurs proposent leur « Lex Google » au gouvernement – Les Echos

Le projet de proposition de loi porte sur la création d'un droit voisin...

Le projet de proposition de loi porte sur la création d'un droit voisin du droit d'auteur. Objectif : capter une partie de la valeur dégagée grâce aux contenus des journaux.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
10 septembre 2012 à 11h41 | Old fashion media
7 septembre 2012

Presse : Juin chagrin pour les grands quotidiens

Après un mois de mai décevant pour la presse quotidienne nationale, le mois de juin ne fait guère mieux en dépit d’une actualité marquée par les législatives. L’OJD vient de publier les chiffres des ventes pour le mois de juin …

07 septembre 2012 à 16h03 | Old fashion media
6 septembre 2012
el

Xavier Niel  »personnellement convaincu » que la presse papier aura disparu d’ici une génération

Xavier Niel était l'un des invités de la conférence du syndicat des agences...

Xavier Niel était l'un des invités de la conférence du syndicat des agences médias (Udecam) qui s'est déroulée aujourd'hui à Paris. S'il n'a pas surpris l'assemblée en affirmant que les «3,5 milliards d'euros de dividendes reversés par les trois acteurs oligopolistiques jusqu'a ce que Free Mobile arrive» ne pouvaient qu'être négatifs pour les consommateurs, il a étonné sur le terrain de la presse écrite. Propriétaire, avec Matthieu Pigasse et Pierre Bergé, du groupe Le Monde depuis l'automne 2011, il a en effet affirmé être «personnellement convaincu» que le papier comme support de médias aurait disparu dans une génération. Il a malgré tout estimé que d'ici-là, la presse papier devait être maintenue, et pouvait même fonctionner sainement, ajoutant que Le Monde vendait «plus d'exemplaires aujourd'hui qu'en 1967».

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
06 septembre 2012 à 17h06 | Old fashion media
el

RNT : désengagement du gouvernement

Ce n'est pas une surprise, mais ça reste une mauvaise nouvelle pour la...

Ce n'est pas une surprise, mais ça reste une mauvaise nouvelle pour la radio numérique terrestre (RNT), un temps envisagée par certains comme la terre de tous les possibles radiophoniques. Le gouvernement vient en effet d'annoncer qu'il ne demandera pas au CSA d'attribution prioritaire de fréquences pour la diffusion en RNT des programmes de Radio France et RFI dans les régions de Paris, Nice et Marseille. Par cette décision, qu'avaient déjà vue venir Les Echos en juillet dernier, le gouvernement Ayrault se détache clairement d'un projet qui avait le soutien des indépendants du SIRTImais contre lequel les grands groupes (NRJ, RTL, Europe 1) s'étaient dressés vent debout. Pour autant le gouvernement laisse une porte sinon ouverte du moins entrebâillée, puisqu'il se réserve "la possibilité d'un engagement futur de ces deux sociétés nationales de programme en fonction des résultats des travaux initiés sur le sujet." Soucieux de ne pas déplaire, le gouvernement indique également dans son communiqué qu'il est mécontent des inégalités territoriales vis à vis de la réception FM, et devrait lancer, "en lien avec le CSA, une étude sur les usages de réception de la radio des Français situés en zones rurales recevant moins d'une dizaine de services en bande FM, qui pourra éclairer la réflexion sur les complémentarités à rechercher avec d'autres modes de réception" la RNT, donc, mais aussi la radio hybride par voies satellitaire et terrestre ou
la radio sur Internet.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
06 septembre 2012 à 14h50 | Old fashion media
web

Pour 62 % des spectateurs, la TV se vit avec Internet – Numérama

Médium vertical, la télévision favorise la passivité du téléspectateur. Jusqu'au jour où Internet...

Médium vertical, la télévision favorise la passivité du téléspectateur. Jusqu'au jour où Internet est arrivé. Depuis, les usages ont nettement évolué : de plus en plus de spectateurs regardent la télévision tout en s'activant sur Internet.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
06 septembre 2012 à 11h47 | Old fashion media
web

La chaîne BFM Business vise l’audience de LCI d’ici à 2015 – Stratégies – Média

Deux ans à peine après la déclinaison en télévision de la station de...

Deux ans à peine après la déclinaison en télévision de la station de radio BFM Business, le groupe Next ...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
06 septembre 2012 à 10h46 | Old fashion media
web

Anarchie sur internet, mort du papier : que devient le journalisme ? – Actualitté

Le journal espagnol Actualidad Editorial a émis une étude concernant les contenus numériques....

Le journal espagnol Actualidad Editorial a émis une étude concernant les contenus numériques. D'après eux, face à la fourmilière du web, les médias numériques doivent se réinventer ou s'adapter, si ce n'est prendre le risque de simplement disparaître. Mais d'où vient le danger ?

Quand le journaliste se fait prendre dans le dos

Le client est roi, au détriment du contenu ?

La conclusion du débat mené à l'Université Internationale Menéndez Pelayo est simple : contrairement au format papier où le contenu est celui qui réussira à capter et fidéliser les audiences, créant l'événement, sur le net c'est le client (soit le lecteur) qui est maître. Et plus exactement, le client et ses données (comprendre les commentaires et les rectifications).

Bon, si le contenu n'est plus le nerf de la guerre pour les espagnols, cela ne signifie pas que les articles des nouveaux médias (car nous parlons ici spécifiquement de journaux ou de sites d'information) ont des contenus insignifiant

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
06 septembre 2012 à 10h25 | Old fashion media
5 septembre 2012
el

Budget triplé pour Direct 8

En attendant le 15 septembre, date à laquelle le CSA doit se prononcer...

En attendant le 15 septembre, date à laquelle le CSA doit se prononcer sur le rachat de Direct 8 et Direct Star par Canal +, Les Echos nous apprend aujourd'hui que, si l'acquisition est effectivement validée, la chaîne Direct 8 devrait voir son budget exploser. Le quotidien économique a en effet eu accès au rapport complet de l'Autorité de la concurrence, qui, indépendamment de l'avis qu'elle a rendu le mois dernier, tenait à mettre l'accent sur les grandes ambitions que le groupe Canal + place dans cette chaîne de la TNT. Dans le détail, le racheteur "entend augmenter le coût de grille de Direct 8 à 120 millions d'euros à une échéance de trois ans », un triplement par rapport au coût de grille actuel (37,6 millions d'euros) et « près de quatre fois le coût de grille moyen » des petites chaînes de la TNT comme le souligne Les Echos. Ce n'est guère étonnant quand on sait que Canal + veut remonter le niveau du contenu, en introduisant notamment plus de séries américaines, qui atterriraient sur Direct 8 après êtres passées sur les chaînes payantes du groupe. Le rapport met également en avant la stratégie envisagée pour la "peite soeur" à savoir Direct Star qui devrait être dirigée vers un public plus jeune, entre 15 et 35 ans.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
05 septembre 2012 à 18h30 | Old fashion media
web

Le CSA critique France TV – Le Figaro

Les premières parties de soirée sur France Télévisions (France 2, France 3, France...

Les premières parties de soirée sur France Télévisions (France 2, France 3, France 4, France 5, France Ô) commencent vers 20H45, en contradiction avec le cahier des charges qui incite à un démarrage vers 20H35, relève aujourd'hui le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA).

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
05 septembre 2012 à 15h59 | Old fashion media
web

France Télévisions va être mis au régime sec – PureMedias

Le gouvernement prévoit une baisse à terme de 4% de la ressource publique...

Le gouvernement prévoit une baisse à terme de 4% de la ressource publique affectée pour financer les sociétés...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
05 septembre 2012 à 11h02 | Old fashion media
web

L’arrivée d’Audrey Pulvar fait tanguer les “Inrocks” – Télérama

Y aurait-il des soucis de plomberie du côté des Inrocks ? Depuis la...

Y aurait-il des soucis de plomberie du côté des Inrocks ? Depuis la nomination d’Audrey Pulvar à la tête de l’hebdo culturel en juillet dernier, l’organigramme prend l’eau.

Le 18 juillet, Thomas Legrand, responsable des pages politiques, annonçait son départ : « Je crois qu'il ne peut plus y avoir de traitement crédible de la politique aux Inrocks », expliquait-il sur notre site, dénonçant le conflit d'intérêts d'une Audrey Pulvar directrice de journal et compagne de ministre (Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif). Un départ très mal digéré par une rédaction qui n’a pas du tout apprécié la leçon de déontologie.

A peine a t-on passé la rentrée des classes qu’on apprend d’autres défections.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
05 septembre 2012 à 11h02 | Old fashion media
4 septembre 2012
el

Valérie Trierweiler fait condamner « VSD » – Le Point

La décision a été rendue en référé : VSD est condamné pour avoir...

La décision a été rendue en référé : VSD est condamné pour avoir exploité des photos volées de Valérie Trierweiler en maillot de bain au fort de Brégançon. L'hebdomadaire se voit infliger une provision légère de 2 000 euros à valoir sur son préjudice moral (au lieu des 30 000 euros réclamés).

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
04 septembre 2012 à 17h51 | Old fashion media
el

Radio : Jean-Luc la joue désinvolte mais pas  »totalement crétin »

Le président de Radio France nommé par Nicolas Sarkozy, Jean-Luc Hees s'est exprimé...

Le président de Radio France nommé par Nicolas Sarkozy, Jean-Luc Hees s'est exprimé ce matin concernant le climat politique. En vieux brisecard, il a éludé la question du renouvellement de son mandat "j'ai un mandat qui se termine le 12 mai 2014; comme je ne suis ni aveugle, ni sourd, ni totalement crétin, je constate que le gouvernement réfléchit à un nouveau mode de nomination. Je n'ai pas d'état d'âme autour de ça". Une prise de position si l'on peut dire qui tranche avec celle de Rémy Pflimlin chez FranceTélévisions, qui dernièrement avait donné quelques garanties sur la bonne continuation de son mandat. Rappelons que les présidents du service public sont aujourd'hui révocables par la seule volonté du président de la République. Une situation qui doit changer à l'occasion d'une prochaine loi sur l'audiovisuel. François Hollande et sa ministre Aurélie Filippetti ont juré que les mandats des présidents actuels n'étaient pas en danger, mais le député Patrick Bloche a déclaré tout le contraire, la semaine dernière.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
04 septembre 2012 à 16h25 | Old fashion media
el

Les journaux veulent un droit voisin pour les agrégateurs de News

La presse a des relations tumultueuses avec Google. Cela ne date pas d'hier....

La presse a des relations tumultueuses avec Google. Cela ne date pas d'hier. En Belgique les éditeurs avaient attaqué le moteur de recherche, et en France les éditeurs ont aussi porté le fer contre la société de Mountain View à plusieurs reprises. Dernièrement, la justice allemande a donné raison aux journaux qui demandaient à être dédommagé par Google pour la reprise d'une partie de leur contenus sur la partie actualité. Cette dernière ne tombe pas en effet sous le coup de la revue de presse, et Google ne produisant aucun contenu, il y avait un vide juridique qui maintenant est en partie comblé. Suivant l'exemple, la presse française aurait déjà fait part de ses idées au gouvernement, révèle Le Monde. Il s'agirait d'instituer une sorte de droit voisins appliquable au liens et reprise des contenus produit par les rédactions par des services d'agrégation tel que Google News. Cette initiative a provoqué des réactions passionnées sur les réseaux sociaux, et sur certains sites. Un tel projet pose évidemment un certain nombre de questions, et pourrait bien servir de levier de négociations pour les éditeurs. En effet, ces derniers sont aussi de gros clients de la régie Google, et aussi des acheteurs invétérés de mots clefs Google. Par ailleurs, le gouvernement a dit travailler sur une "taxe Google" renouvelé. L'initiative des journaux français va dans le sens voulu par le gouvernement, puisque Google ne pourrait avoir le choix qu'entre un nouveau droit de la propriété intellectuel façonné pour lui, une taxe éponyme, ou tout simplement retiré les journaux de sa rubrique actualité, comme ce fut le cas en Belgique.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
04 septembre 2012 à 15h45 | Old fashion media
web

Les journaux français souhaitent une « lex Google » – Le Monde

Le Syndicat de la presse quotidienne nationale (SPQN), qui représente les éditeurs de...

Le Syndicat de la presse quotidienne nationale (SPQN), qui représente les éditeurs de quotidiens nationaux, est vivement intéressé par l'adoption en cours, en Allemagne, d'une loi visant à faire payer des droits d'auteurs aux agrégateurs d'information sur Internet. Ce texte vise principalement le moteur de recherche Google et son service Google Actualités, si bien qu'il a été surnommé "lex Google" par ses détracteurs. Le projet a été adopté en conseil des ministres le 29 août et doit maintenant passer devant le Bundestag. Cette loi est réclamée par les grands groupes de presse allemands, principalement Axel Springer et Bertelsman.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
04 septembre 2012 à 11h21 | Old fashion media
web

Les émissions sur les médias emballent le PAF – Le Parisien

Les programmes qui dévoilent les coulisses de la télévision et des journaux font...

Les programmes qui dévoilent les coulisses de la télévision et des journaux font florès sur les chaînes qui cherchent à séduire un public de cadres et professions libérales. Certes les fameux CSP +, comprenez les patrons, les cadres et les professions libérales, regardent moins la télé que les Français en général, mais ils regardent en tout cas plus volontiers qu’eux les émissions consacrées aux médias. Une aubaine pour les chaînes qui en font un outil d’information, et même de lobbying.
Grâce à cette vitrine, elles attirent en effet l’attention des annonceurs et des agences médias susceptibles d’acheter des spots de pub. Elles permettent aussi aux manageurs qui les regardent de connaître les coulisses de l’univers audiovisuel avant, éventuellement, d’être invités en plateau!

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
04 septembre 2012 à 11h21 | Old fashion media