el

Le procès eMule Paradise

Vincent Valade comparait à Paris dans un procès qui s'est ouvert aujourd'hui. Avec...

Vincent Valade comparait à Paris dans un procès qui s'est ouvert aujourd'hui. Avec cinq autres prévenus, ce jeune homme est accusé d'avoir organisé sur le site eMule Paradise le piratage de 7 113 films entre 2005 et 2006. Les ayants droit réclament huit millions d'euros de dommages et intérêts aux prévenus. L'enquête a permis de déterminer que le site lui a rapporté 418 000 euros en recettes publicitaires. Vincent Valade a aussi le fisc sur le dos, qui pourrait lui réclamer plus de 500 000 euros. Fleur Pellerin a récemment promis d'obtenir des publicitaires une charte pour empêcher le financement par la publicité de ce type de site. Julien Neutres, actuellement au CNC, s'est vu confier une mission sur ce sujet.

 

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
09 février 2015 à 20h33 | Peer2peer
8 février 2015
web

Pirate Site’s Deal With Police Backfires Massively – TorrentFreak

One of Sweden's top movie streaming sites has made a deal with the...

One of Sweden's top movie streaming sites has made a deal with the country's police. In exchange for remaining free men the administrators of Dreamfilm say they negotiated with authorities to close down the site. Meanwhile, an almost identical site has reappeared under a new domain name, run by former admins.Source: TorrentFreak, for the latest info on copyright, file-sharing, torrent sites and anonymous VPN services...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
08 février 2015 à 15h48 | Peer2peer
6 février 2015
el

The Pirate Bay : Attention ca va couper !

Tout est en place. Le site The Pirate Bay va donc disparaître du...

Tout est en place. Le site The Pirate Bay va donc disparaître du Web français en application d'une décision de justice des ayants-droit. Le site avait dans un premier temps était éteint par le police suédoise, mais il était réapparu par la suite sur la toile. Cette fois, la décision de justice qui n'avait pas été notifiée aux FAI l'a belle et bien été par les ayants-droit, selon NextInpact. Free, Orange, Bouygues Télécom et SFR n'ont donc plus d'autres choix que de se plier à la décision. Celle-ci prévoit évidemment aussi le blocage d'autres sites dans la galaxie TPB. Une réplique, via des sites miroirs ou autres, sont à prévoir de la part de TPB. Les ayants-droit devront alors présenter les adresses à la justice pour obtenir une extension de ces blocages, en vertu du jugement. Les ayants-droit souhaiteraient en effet que les sites à bloquer soient ajouter sur simple notification à la liste noire.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
06 février 2015 à 19h43 | Peer2peer
3 février 2015
web

Google Is Now Aggressively Pointing to the Pirate Bay… – Digital Music News

Less than 3 days after resurfacing… The post Google Is Now Aggressively Pointing...

Less than 3 days after resurfacing…
The post Google Is Now Aggressively Pointing to the Pirate Bay…

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
03 février 2015 à 18h29 | Peer2peer
el

La musique n’est pas torrent

C'est anecdotique, mais depuis que The Pirate Bay est revenu en ligne le...

C'est anecdotique, mais depuis que The Pirate Bay est revenu en ligne le TOP 100 des Torrents les plus recherchés sont largement dominés par les films, les séries et le porno. Pas de musique. Rien. Selon MBW, qui a procédé à une analyse sur 48 heures après la remise en ligne du site cataloguant les fichiers Torrents, aucun ne concernaient de la musique. Le plus téléchargé était le film "L'interview qui tue". Est-ce le signe que la lutte contre le piratage a porté ses fruits ? Ou bien que l'offre de musique légale est suffisamment développée ? Ou encore que la musique n'est plus vraiment demandée sur les réseaux P2P, puisque tout est accessible en un clic et gratuitement sur YouTube ? Nous pencherons pour la troisième solution. D'autant que les logiciels qui permettent d'enregistrer les bandes sons de ces clips sur le portail video se sont généralisés, comme l'avait démontré la Hadopi. En revanche, la situation est toujours aussi critique pour le cinéma et la télévision qui attirent les pirates en nombre. Et cette fois, on peut estimer que les raisons sont simples : offre malingre et prix pas très raisonnables.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
03 février 2015 à 18h22 | Peer2peer
2 février 2015
web

Top 10 Most Pirated Movies of The Week – 02/02/15 – TorrentFreak

The top 10 most downloaded movies on BitTorrent are in again. 'Taken 3'...

The top 10 most downloaded movies on BitTorrent are in again. 'Taken 3' tops the chart this week, followed by ‘American Sniper.' 'Interstellar' completes the top three.Source: TorrentFreak, for the latest info on copyright, file-sharing, torrent sites and anonymous VPN services...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
02 février 2015 à 18h41 | Peer2peer
27 janvier 2015
web

The Pirate Bay seems pretty indestructible, returning on Sunday – Silicon Republic

The Pirate Bay is soon to rise from the ashes, with a countdown...

The Pirate Bay is soon to rise from the ashes, with a countdown timer on its website showing a February 1 launch...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
27 janvier 2015 à 17h20 | Peer2peer
25 janvier 2015
web

Apple veut légaliser les échanges en P2P – MacBidouille.com

Le protocole P2P permet le partage et l'échange de fichiers entre machines sans...

Le protocole P2P permet le partage et l'échange de fichiers entre machines sans serveurs centraux. Si cette technologie n'est en soi en aucun cas illégale, ses usages via des services comme les Torrent en ont fait une cible de choix pour les ayants-droit qui y voient passer des millions de fichiers piratés à chaque instant.TorrentFreak (merci codeX) rapporte qu'Apple s'intéresse à ce protocole et a déposé un brevet décrivant des moyens de partager légalement avec des amis des contenus sous copyright.Le système fonctionne via une licence qui affranchira ceux qui l'utilise de devoir acheter les produits à l'unité. On peut donc parler d'une forme de licence globale et Apple met en avant les avantages des systèmes P2P qui ont un coût de fonctionnement négligeables pour la société puisque ses serveurs ne sont pas centralisés...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
25 janvier 2015 à 13h27 | Peer2peer
22 janvier 2015
el

Netflix s’inquiète de PopCorn Time

Netflix, comme iTunes en son temps, pointe le piratage comme son premier ennemi....

Netflix, comme iTunes en son temps, pointe le piratage comme son premier ennemi. Le service de streaming point tout particulièrement le service Popcorn Time qui est basé sur le P2P mais se présente sous la forme d'une interface copiée sur celle de Netflix. Grâce à ce design, et une bibliothèque de contenu quasi inépuisable et exhaustive, Popcorn Time est un gros caillou dans la chaussure de Reed Hastings, qui s'en est ouvert dans sa lettre aux actionnaires. Le patron de Netflix appuie son raisonnement sur les données de Google sur les recherches enregistrées sur le moteur de recherche. Popcorn Time est au niveau de Netflix et bien au-dessus celui de HBO. Rappelons que Hollywood est en pleine campagne de sensibilisation de l'administration Obama pour remettre sur la table un renforcement des dispositions contre le piratage (notamment le blocage pur et simple des sites). Le constat de Netflix permettra certainement aux studios de se montrer encore plus persuasifs.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
22 janvier 2015 à 18h36 | Peer2peer
21 janvier 2015
web

Le nouveau The Pirate Bay strictement identique à l’ancien ? – Numerama

Alors qu'un compte à rebours est lancé jusqu'au 31 janvier, beaucoup s'attendent à...

Alors qu'un compte à rebours est lancé jusqu'au 31 janvier, beaucoup s'attendent à ce que The Pirate Bay (TPB) prenne son temps non seulement pour changer son infrastructure d'hébergement et rendre inefficace toute nouvelle opération policière, mais aussi pour changer de modèle technologique. Comme l'a souvent regretté...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
21 janvier 2015 à 11h16 | Peer2peer
19 janvier 2015
el

Piratage : la musique satisfaite, la Hadopi freine

Il n'y a certainement pas de rapport. La SCPP s'est félicité d'une baisse...

Il n'y a certainement pas de rapport. La SCPP s'est félicité d'une baisse de la fréquentation des sites The Pirate Bay, l'un des leaders du P2P sur le Net. Selon la société des producteurs de phonogrammes le déférencement de ces liens par Google porte ses fruits. La fréquentation a baissé de 25% selon la SCPP. Google reçoit chaque année 345 millions demandes de déréférencement. Le blocage des liens vers The Pirate Bay a été l'une des grandes victoires des ayants-droit dans cette lutte contre le piratage. Cependant, selon les sites spécialisés, l'impact est limité, voire résiduel, et il est rapidement résorbé ; les internautes trouvent rapidement d'autres alternatives. D'autre part, la Hadopi a fait savoir dans son dernier rapport qu'elle avait volontairement plafonné l'action de la CPD (la commission de protection des droits). Comme l'a remarqué NextInpact, la Hadopi a envoyé un nombre identique de lettre recommandées en octobre et en novembre : 9 018, très exactement. La raison ? Les réductions budgétaires argue Mireille Imbert-Quaretta, la présidente de la CPD. Précisément, la Hadopi s'est donné un budget de traitement mensuel des requêtes des ayants-droit... Au delà, le suivi n'est pas assuré, du moins pas dans l'immédiat.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
19 janvier 2015 à 16h58 | Peer2peer
9 janvier 2015
web

Android Still Has A Massive Piracy Problem (GOOG) – Silicon Alley

Google’s mobile operating system has a longstanding issue with people pirating apps initially...

Google’s mobile operating system has a longstanding issue with people pirating apps initially made available on its Play store. But here’s a sign of how bad the Android piracy problem really is. Ustwo Games, the developer behind the wildly popular mobile game “Monument Valley,” revealed in a series of tweets that only 5% of all Android installs of its game were paid for. Five percent. Comparatively, the developer said 40% of Monument Valley installs on iOS were “legitimate.” So piracy isn't an Android problem per se, but it is particularly bad there. Interesting fact: Only 5% of Monument Valley installs on Android are paid for. 40% on iOS. There’s a sneak peak of data! — ustwogames (@ustwogames) January 5, 2015 Android statistics don’t include Amazon Store data by the way. So 95% piracy rate isn’t affected by the free day we did. — ustwogames (@ustwogames) January 5, 2015 @discopunkk 315k people obtained ...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
09 janvier 2015 à 18h30 | Peer2peer
6 janvier 2015
web

The MPAA has a new plan to stop copyright violations at the border – The Verge

Hollywood’s war on piracy has reached a strange impasse. While the MPAA and...

Hollywood’s war on piracy has reached a strange impasse. While the MPAA and others have launched lawsuits against US-based infringers, reaching offshore torrent sites like Isohunt and The Pirate Bay is still a slow process, and whenever a site is taken down, others quickly pop up to fill its place. As a result, the MPAA has consistently pushed for the power to block infringing sites from the internet: first by pushing for new laws like SOPA in 2011, then through a series of novel legal tactics. The fight has pitted them against some of the most powerful companies on the web, and drawn them into a long, secret battle with Google...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
06 janvier 2015 à 16h57 | Peer2peer
5 janvier 2015
web

Radiohead’s Thom Yorke Made Millions From A Network Usually Used For Illegal Downloads – Silicon Alley

Radiohead's Thom Yorke may have made almost $24 million from a solo album...

Radiohead's Thom Yorke may have made almost $24 million from a solo album he released exclusively through torrenting network BitTorrent, according to calculations by the Digital Trends blog. While BitTorrent is commonly used for pirating music illegally, the website recently launched a program that allows artists to mix paid content with free content. That's exactly what Yorke did with his solo album, which offers a bundle of seven songs for $6, along with another song and a music video for free. Thanks to the album bundle, called "Tomorrow's Modern Boxes," Yorke became the most legally downloaded BitTorrent artist in 2014. BitTorrent's year-end retrospective says that the album had been downloaded 4.4 million times, which means that total revenue generated by the album could be as high as $26 million. BitTorrent doesn't keep much of that money. In fact, 90% of the revenue goes to the artist, which means Yorke could have made about $24 million. But as GigaOm and others have pointed out ...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
05 janvier 2015 à 21h22 | Peer2peer
el

Site pirate : viser au portefeuille (encore)

Depuis plusieurs années l'idée revient sur le devant de la scène. Il s'agit...

Depuis plusieurs années l'idée revient sur le devant de la scène. Il s'agit pour lutter, croit on savoir, efficacement contre l'échange illicite de fichiers sur les réseaux P2P de taper au portefeuille en soustrayant, par un moyen ou un autre, les revenus publicitaires des sites. L'idée avait une première fois émergée lors des discussions parlementaires de la loi Hadopi. Le gouvernement américain a aussi envisagé un moyen de couper les revenus issus de la publicité sur les sites de l'internet qui contrevenaient à la loi. Cette fois, c'est Fleur Pellerin qui reprend le témoin en nommant pour une mission Julien Neutres, actuellement au CNC. Julien Neutres va donc devoir travailler à "l’élaboration d’une charte, écrite en concertation avec les acteurs de la publicité, afin qu’ils s’engagent dans une démarche volontaire d’éviction des sites ne respectant pas le droit d’auteur et les droits voisins". Cette charte va dans le sens du rapport remis par Mireille Imbert-Quaretta pour la lutte contre le piratage industriel. A noter que la difficulté d'application d'une charte de ce genre réside - comme l'ont démontré différentes affaires judiciaires - dans le fait que les publicitaires qui sont des donneurs d'ordres, pour des annonceurs, travaillent avec une chaine d'intermédiaires pour afficher les publicités sur les sites Internet. Cette mécanique en "cascade" ne permet pas de responsabiliser l'ensemble des acteurs, et bien souvent, les annonceurs ignorent où sont affichés leurs messages publicitaires.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
05 janvier 2015 à 18h05 | Peer2peer
15 décembre 2014

The Pirate Bay down, le P2P peu affecté Verouillé

La fermeture de The Pirate Bay est une action essentiellement symbolique pour les ayants droit. L’effet sur les échanges P2P dans le monde est inexistant. En France, seule la Hadopi a eu un impact durable sur le piratage via ce protocole. La …

15 décembre 2014 à 11h30 | Peer2peer
13 décembre 2014
urgent

Projet Goliath: comment Hollywood veut briser Google – 01Net

Des emails volés chez Sony Pictures révèlent l'animosité des ayants droits américains envers...

Des emails volés chez Sony Pictures révèlent l'animosité des ayants droits américains envers le géant du Net, dont le moteur de recherche est considéré comme le principal tremplin vers les sites de piratage. Bientôt, ce sera la guerre...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
13 décembre 2014 à 14h14 | Peer2peer
11 décembre 2014
urgent

Hollywood aussi veut bloquer des sites

L'affaire The Pirate Bay a des répercussions aussi à Hollywood. Selon des informations...

L'affaire The Pirate Bay a des répercussions aussi à Hollywood. Selon des informations du site Torrent Freak, les moguls du cinema américain se sont réunis pour décider du meilleur moyen pour bloquer des sites proposant du contenu piraté. Cette rencontre arrangée par la puissante MPAA avait donc pour but de passer en revue les outils juridiques et législatifs à disposition de l'industrie. Le cinéma américain avait été échaudé par la perte du projet SOPA, qui avait été finalement abandonné par l'administration Obama sous la pression des géants du Web. Le fait que des cours de justice européennes ont dernièrement décidé le blocage de The Pirate Bay a certainement réactivé à Hollywood l'envie de reprendre ce combat.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 décembre 2014 à 19h24 | Peer2peer
10 décembre 2014
el

The Pirate Bay : 22 Error voilà les flics

Décidément, les événements s'acharnent sur The Pirate Bay ces derniers jours. Après l'interdiction...

Décidément, les événements s'acharnent sur The Pirate Bay ces derniers jours. Après l'interdiction en France prononcée par le TGI de Paris, puis l'exclusion des applications par Google, voilà que la police suédoise a effectué une descente dans les locaux du site, provoquant sa mise hors ligne... Les autorités auraient saisi des serveurs ce qui a entrainé une fermeture du site, à la faveur d'une action pour violation de la loi sur le copyright. Peter Sunde, l'un des fondateurs du site, qui est sorti récemment de prison, a commenté la nouvelle en expliquant qu'il préférait que The Pirate Bay reste "down".

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
10 décembre 2014 à 15h01 | Peer2peer
9 décembre 2014
web

FBI Says There’s No North Korean Connection in Sony Hack “At This Point” – Re/Code

FBI said there is "no attribution" to North Korea in Sony Pictures hacking...

FBI said there is "no attribution" to North Korea in Sony Pictures hacking attack "at this point...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
09 décembre 2014 à 18h32 | Peer2peer
8 décembre 2014

Jugement The Pirate Bay, la victoire en dépensant des ayants-droit Verouillé

Le tribunal de grande instance de Paris a répondu favorablement aux demandes des ayants-droit pour ce qui est de bloquer The Pirate Bay, mais il n’a pas fait avancer la jurisprudence sur le sujet de la contrefaçon numérique. Bien au …

08 décembre 2014 à 17h30 | Peer2peer
web

Le blocage de The Pirate Bay déjà contourné par le Parti Pirate français – Next Inpact

La branche française du Parti Pirate a mis en ligne un nouveau miroir...

La branche française du Parti Pirate a mis en ligne un nouveau miroir du site de The Pirate Bay. Une réaction au blocage visant le site de lien Torrent, alors qu’une adresse du parti politique est touchée par le jugement du TGI de Paris révélé dans nos colonnes...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
08 décembre 2014 à 16h23 | Peer2peer
5 décembre 2014
urgent

Google retire l’application The Pirate Bay

Google vient de retirer son catalogue d'application sur Android la gamme d'applications de...

Google vient de retirer son catalogue d'application sur Android la gamme d'applications de The Pirate Bay. Les développeurs ont reçu un message les informant que ces applications "enfreignaient la propriété intellectuelle". Les applications retirées sont, selon le site Torrent Freak : The Pirate Bay Proxy,” “The Pirate Bay Premium,” “The Pirate Bay Mirror” et “PirateApp.” Contacté par Torrent Freak, les développeurs ont indiqué vouloir faire appel de cette décision pour que leurs applications réintègrent le Google play store. Mauvaise semaine donc pour The Pirate Bay après la décision du TGI de Paris d'interdire son accès. Google avait déjà commencé à mettre le "holà" sur The Pirate Bay en dégradant la place du site dans ses résultats de recherches.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
05 décembre 2014 à 19h00 | Peer2peer
4 décembre 2014
urgent

La musique bloque The Pirate Bay en France

La SCPP vient de publier un communiqué sur une décision du Tribunal de...

La SCPP vient de publier un communiqué sur une décision du Tribunal de grande instance concernant le "blocage" du site The Pirate Bay par les fournisseurs d'accès français. La société civile des producteurs de phonogrammes se déclare "réjouit" par la décision du "TGI de Paris enjoignant aux fournisseurs d’accès de mettre en œuvre toute mesure propre à empêcher l’accès à partir du territoire français du site de partage de fichiers musicaux The Pirate Bay ainsi que de ses sites de redirection et sites miroirs". La France suit ainsi le mouvement des pays européens qui ont prononcé des interdictions d'accès de leurs internautes à TPB. Sous prétexte que le site sert de base de distribution pour des internautes qui échangeraient des fichiers enfreignants le droit d'auteur.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
04 décembre 2014 à 19h27 | Peer2peer
web

Sony denies it will soon name N Korea as hacker – Associated Press

Sony Pictures said Wednesday that the investigation into the cyberattack that crippled its...

Sony Pictures said Wednesday that the investigation into the cyberattack that crippled its computer systems is continuing and denied a report that it is poised to name North Korea as the culprit...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
04 décembre 2014 à 18h43 | Peer2peer
26 novembre 2014
el

Kim Doctom, de pire en pire

L'homme avait défrayé la chronique lors d'un raid spectaculaire des forces américaines pour...

L'homme avait défrayé la chronique lors d'un raid spectaculaire des forces américaines pour mettre fin à ses activités sur le Net. Les autorités américaines avait ainsi fait fermé manu militari les serveurs de Megaupload, avec comme chef d'accusation : violation généralisé du copyright. Depuis, Kim Dotcom est assigné à résidence ce qui ne l'a pas empêché de se relancer dans les affaires avec Mega, une sorte de dropbox.  Kim Doctom fait toujours l'objet d'une demande d'extradition par les Etats-Unis. Une prochaine audition est prévue par la justice néo zélandaise le 27 novembre prochain. A cette occasion, la justice pourrait bien décider de renvoyer le prévenu devant les tribunaux américains, car Kim Dotcom avoue avoir été ruiné par cette affaire, et ne plus être en mesure de payer la caution. Un énième rebondissement donc à prévoir, et certainement enfin le procès de Megaupload devant un juge américain. Lors de son interpellation, le FBI avait souligné que Dotcom avait empoché 150 millions de dollars avec son trafic de fichiers sur le Net.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
26 novembre 2014 à 19h37 | Peer2peer
18 novembre 2014
urgent

BitTorrent avance sur sa stratégie de reconquête

BitTorrent cherche à se refaire une sorte de virginité dans le monde de...

BitTorrent cherche à se refaire une sorte de virginité dans le monde de la création, où son nom est surtout associé à un piratage en masse des oeuvres. Après l'opération menée avec Tom Yorke de Radiohead, BitTorrent élargi encore la palette de ses services aux artistes en proposant la formule du Bundle à tous. Le principe est simple, il s'agit pour des artistes, musiciens, cinéastes ou autre de créer des packages incluant un paiement pour avoir accès aux contenus. BitTorrent promet un reversement de 90% du chiffre d'affaires généré. Bien évidemment, il est toujours possible pour les artistes de distribuer gratuitement leur contenu sur BitTorrent.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
18 novembre 2014 à 17h26 | Peer2peer
13 novembre 2014
web

Licenciement pour téléchargements illégaux et répétitifs : défaut de preuve – Legalis

Par un arrêt du 29 octobre 2014, la Cour de cassation a confirmé...

Par un arrêt du 29 octobre 2014, la Cour de cassation a confirmé la condamnation d'un employeur pour licenciement sans cause réelle et sérieuse d'un salarié accusé de "téléchargements illégaux et répétitifs au sein de l'entreprise". La cour d'appel de Lyon avait estimé que la seule production par l'employeur d'un relevé de connexions sur lequel figurait une seule visite sur le site allotracker.com d'une durée de deux minutes trente et des visites sur des sites tels que Facebook ou Meetic-partners n'était pas...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
13 novembre 2014 à 17h33 | Peer2peer
12 novembre 2014
urgent

Deux pirates condamnés à la prison

Au Royaume-Uni deux pirates viennent d'écoper de peines de prison pour avoir mis...

Au Royaume-Uni deux pirates viennent d'écoper de peines de prison pour avoir mis à disposition sur un forum des chansons sans le consentement des ayants droit. Le site "Dancing-Jesus" était devenu célèbre à partir de 2006 en proposant de télécharger des fichiers d'albums ou de chansons d'artistes comme Arctic Monkeys. Le site proposait parfois des oeuvres avant même leur mise en vente. En 2011, après une plainte des ayants droit britannique regroupées sous la bannière BPI, le fondateur du site a été arrêté. Kane Robinson, c'est son nom, a été condamné avec Richard Graham, un des internautes les plus actifs du site, à 32 et 21 mois de prison. A noter que les deux prévenus avaient plaidé coupable.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
12 novembre 2014 à 16h59 | Peer2peer
10 novembre 2014
web

Pirate Bay Founder Peter Sunde Released From Prison – TorrentFreak

Former Pirate Bay spokesperson Peter Sunde is a free man again. After more...

Former Pirate Bay spokesperson Peter Sunde is a free man again. After more than five months he was released from prison this morning. Peter is expected to take some time off to spend with family and loved ones before he continues working on making the Internet a better place.Source: TorrentFreak, for the latest info on copyright, file-sharing and anonymous VPN services...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
10 novembre 2014 à 19h35 | Peer2peer