urgent

Peut-être un secrétariat d’Etat à la communication…

Selon Le Figaro, Emmanuel Macron pourrait adjoindre un secrétaire d’Etat à la communication...

Selon Le Figaro, Emmanuel Macron pourrait adjoindre un secrétaire d’Etat à la communication à la ministre de la Culture. Françoise Nyssen n’a pas, il est vrai, brillée sur les sujets très techniques de la communication depuis sa nomination, que ce soit lors de la crise entre Canal Plus et les auteurs ou encore dans son bras de fer avec France Télévisions. Logiquement, son directeur de cabinet, Marc Schwartz a toutes les qualités requises pour assurer ce rôle, mais Gabriel Attal ou Aurore Bergé sont aussi positionnés. Cependant, depuis ce week-end les premières rumeurs d’un départ possible de la ministre sont apparues. Emmanuel Macron a promis la stabilité du ministère de la Culture, il ne peut changer l’occupant du siège de Malraux aussi vite. L’Elysée doit trouver une solution pour espérer tenir le reste du quinquennat. Un secrétariat d’Etat permettrait aussi de désengorger le cabinet de la ministre, qui croule sous les dossiers. Cette solution n’a pas que des avantages, car la ministre joue un rôle prépondérant au sein du gouvernement. Il lui faudrait alors retrouver le goût de la communication pour être enfin efficace.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
22 novembre 2017 à 18h30 | Politique
20 novembre 2017
web

La « stratégie patrimoine » d’un ministère en perdition – La Tribune de L’art

Accablant. Les journalistes présents à la conférence de presse de Françoise Nyssen de...

Accablant. Les journalistes présents à la conférence de presse de Françoise Nyssen de présentation de sa « stratégie pluriannuelle en faveur du patrimoine » en étaient presque gênés. Jamais ils n'avaient vu en effet - et pourtant, ils en ont vu - de ministre manifestement aussi ignorante des sujets qu'elle est censée traiter. Pleine de phrases creuses cent fois entendues, bafouillant à moitié, incapables de répondre aux quelques questions posées à la fin de son intervention, avant que son équipe ne mette rapidement fin à son calvaire, Françoise Nyssen a démontré que le ministère est désormais en roue libre, entièrement livré aux hauts fonctionnaires qui décident à peu près seuls de la politique qu'il faut mener, et qui s'inscrit dans le droit fil de ces dernières années...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
20 novembre 2017 à 17h50 | Politique
16 novembre 2017
urgent

Un centre national de la musique pour 2019

Après un peu d’attente, le ministère de la culture a enfin rendu public...

Après un peu d’attente, le ministère de la culture a enfin rendu public le rapport de Roch-Olivier Maistre. Le document avait déjà été publié sur ElectronLibre en début de semaine. Une sortie officielle qui marque cependant le début d’un nouveau processus qui devrait aboutir pour 2019. Comme nous l’avions indiqué, le ministère lance désormais une consultation de la filière sur les points soulevés par le conseiller Maistre. La question centrale reste celle d’un financement de cet établissement public. Roch-Olivier Maistre propose de trouver de nouvelles sources dans la TOCE (dévolue à France Télévisions historiquement), et dans la nouvelle taxe, dite « taxe YouTube » créée lors de la dernière loi de finance. Sans cette manne inédite, le CNM2 ne saurait être viable. L’UPFI s’est montré ferme sur ce principe. La SACD pour sa part a salué aussi ce rapport mais note que « les auteurs et compositeurs adhèrent à cet objectif, en veillant, comme le souligne Olivier-Roch Maistre, à ce que les ressources qui pourraient être prélevées sur des taxes culturelles existantes ne viennent pas affaiblir les affectations déjà prévues pour soutenir d’autres pans de la création, notamment audiovisuelles, cinématographiques et numériques ». Tout est dit.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
16 novembre 2017 à 16h51 | Politique
15 novembre 2017
el

TST-E, la rue de Valois promet une compensation

La TST-E a été retoquée par le Conseil constitutionnel dans sa forme actuelle,...

La TST-E a été retoquée par le Conseil constitutionnel dans sa forme actuelle, après une plainte des chaine privées gratuites. Le  CC a censuré cette taxe affectée qui vient abonder les caisses du CNC. Le coup est passé près, mais le CC a préféré donner au gouvernement un délai pour adapter la taxe. Le nouveau texte devra être entériné pour juillet prochain. Comme prévu, la ministre a fait savoir que le Gouvernement annonce « une mesure de sécurisation de la TST-E », qui « sera présentée dans le projet de loi de finances rectificative déposé mi-novembre pour préserver le financement de la création audiovisuelle et cinématographique ».

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
15 novembre 2017 à 17h48 | Politique
el

Burex, les parlementaires votent une augmentation

Enfin une bonne nouvelle pour la filière. Les députés ont voté une augmentation...

Enfin une bonne nouvelle pour la filière. Les députés ont voté une augmentation de la dotation de budget pour le Bureau export de la musique. Dans un premier temps, la ministre de la Culture avait douché les espoirs de la filière. L’association Tous pour la musique avait critiqué fermement la position de Françoise Nyssen. Cette dernière a finalement obtenu des députés, aidée par Marc Schwartz et Pierre-Emmanuel Lecerf à son cabinet une dotation en nette augmentation pour le Burex (+ 500 000 euros). « Le compte n’y est pas encore, mais c’est une belle avancée », souligne Bruno Lion, le président de TPLM, sur la même longueur d’onde que Marc Thonon, le directeur général du Burex. Prochaine étape : le Sénat.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
15 novembre 2017 à 17h34 | Politique
14 novembre 2017

Qui veut la peau de Françoise Nyssen ? Verouillé

ElectronLibre publie le rapport de Roch-Oliver Maistre sur la maison commune de la culture et le document CAP22 fruit des premiers travaux de la rue de Valois sur une réforme de l’audiovisuel public. Qui veut la peau de la ministre …

14 novembre 2017 à 13h46 | Politique
13 novembre 2017
web

Rassembler France Télévisions et Radio France, supprimer France Ô : les pistes choc du ministère de la culture – Le Monde

La « contribution au Comité Action Publique 2022 » que « Le Monde...

La « contribution au Comité Action Publique 2022 » que « Le Monde » s’est procurée veut réformer en profondeur l’audiovisuel public. « C’est un document de travail », dit le ministère...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
13 novembre 2017 à 19h15 | Politique

La Sacem favorable à un nouveau Centre national de la musique Verouillé

Jean-Noël Tronc prend fait et cause pour un centre national de la musique 2, alors que le rapport écrit par Roch-Olivier Maistre attend toujours d’être publié. Le rapport de Roch-Olivier Maistre commandé par la ministre Françoise Nyssen a été remis …

13 novembre 2017 à 18h58 | Politique
8 novembre 2017
el

La hausse de la CSG pour les auteurs sera compensée

C’était une demande de la part de la SACD. Elle a été entendue...

C’était une demande de la part de la SACD. Elle a été entendue par le ministère de la Culture. Lors de la présentation du budget de la Culture, Françoise Nyssen s’est engagé “au nom du gouvernement “ à compenser la hausse de la CSG pour les auteurs. Une disposition qui réjouit la société des auteurs et compositeurs dramatiques “cette compensation annoncée est à la fois une mesure d’équité à l’égard des autres actifs et une réponse à l’inquiétude et aux préoccupations manifestées par les auteurs face au risque de subir une perte sèche de revenus”.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
08 novembre 2017 à 18h26 | Politique

La maison commune de la musique fait de l’ombre à France Télévisions Verouillé

Le rapport de Roch-Olivier Maistre sur la maison commune de la musique est enlisé depuis un mois à la rue de Valois. Le financement proposé a mis le feu aux poudres. C’est une affaire rocambolesque. La rue de Valois connaît …

08 novembre 2017 à 18h13 | Politique
urgent

Les leaders européens du streaming s’unissent

Un groupe de sociétés "de musique numérique" viennent d'annoncer la lancement à Bruxelles...

Un groupe de sociétés "de musique numérique" viennent d'annoncer la lancement à Bruxelles d'une alliance dénommée Digital Music Europe (DME). Sont ainsi réunis Deezer, Spotify ou encore SoundCloud afin de "bâtir une voix unifiée vis-à-vis des décideurs politiques", a annoncé DME ce matin. C'est Olivia Regnier, qui s'occupe des affaires européennes de Spotify après un long passage à l'IFPI, qui sera la "chair" du nouvel organisme, tandis que Hans-Holger Albrecht, PDG de Deezer, en sera le président. Il s'agira de présenter aux institutions européennes les besoins spécifiques des leaders européens du streaming. "Nous sommes convaincus que les décideurs politiques européens ont un rôle fondamental dans le soutien de la croissance de l'intégralité du secteur de la musique, ainsi que dans le développement de l'innovation en Europe", a déclaré Olivia Régnier.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
08 novembre 2017 à 11h13 | Politique
7 novembre 2017
el

Françoise Nyssen fâche la musique

Lors du débat sur la loi de finances, la ministre Françoise Nyssen a...

Lors du débat sur la loi de finances, la ministre Françoise Nyssen a douché les espoirs de la filière musique. Intervenant devant les représentants de la nation, la ministre de la culture a remballé la proposition visant à revaloriser le budget du Bureau Export, prétextant un budget du ministère sans plus de réserves. Une déclaration qui n'a pas plu à la filière. Les téléphones ont sonné. TPLM avait souhaité que le budget du Burex soit largement plus rempli, pour que la filière profite pleinement de la fenêtre d'opportunité à l'international. Le dernier mot reviendra maintenant aux députés. Ces derniers n'ont pas non plus gouté la volonté de la ministre de baisser le budget de l'audiovisuel public. La rue de Valois devra certainement faire des accommodements sur l'un ou l'autre des sujets, et surtout montrer l'ambition véritable de cette mandature en matière de culture.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
07 novembre 2017 à 18h22 | Politique
6 novembre 2017
web

L’État ne sortira pas d’Orange… pour l’instant – BFM Business Entreprise

Alors qu’il vient de vendre des parts dans Renault et Engie, l’État conservera...

Alors qu’il vient de vendre des parts dans Renault et Engie, l’État conservera ses 23% dans l’opérateur télécoms à moyen terme. Mais il pousse le groupe à s’internationaliser davantage...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
06 novembre 2017 à 18h32 | Politique

10 millions pour le Bureau Export Verouillé

Tous pour la Musique demande un geste financier de la majorité en faveur du Bureau Export dans un contexte politique compliqué. Tous pour la Musique, l’association qui regroupe une grande partie des représentants de l’industrie de la musique se mobilise …

06 novembre 2017 à 16h03 | Politique
20 octobre 2017

e-privacy : le monde de la pub ne convainc plus personne, ou presque Verouillé

Le Parlement Européen s’oriente vers une solution encore plus stricte que celle proposée par la Commission européenne en matière de protection de la vie privée en ligne. L’opposition des euro-députés libéraux – nourrie par le monde de la publicité et du …

20 octobre 2017 à 10h57 | Politique
19 octobre 2017
el

Le crédit d’impôt « musique » en bonne voie

Ce n’est pas une surprise, mais la confirmation d’une bonne entente entre la...

Ce n’est pas une surprise, mais la confirmation d’une bonne entente entre la rue de Valois et la musique. La reconduction du crédit d’impôt devrait être intégré au projet de loi de finances rectificative. La rue de Valois a confirmé La Nouvelle aux producteurs. Depuis sa création ce crédit d’impôt a permis de sauver la production, notamment indépendante, avec une utilisation annuelle aux alentours de 10 millions d’euros.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
19 octobre 2017 à 18h20 | Politique
17 octobre 2017
urgent

Dominique D’Hinnin secondé par François Hurard

Le mystère de la désignation de Dominique D’Hinnin pour conduire la médiation sur...

Le mystère de la désignation de Dominique D’Hinnin pour conduire la médiation sur la réforme de la chronologie des médias s’épaissit encore un peu plus. Ce matin, la rue de Valois a indiqué que l’ancien financier du groupe Lagardère serait secondé par François Hurard, inspecteur général des affaires culturelles et ancien directeur du cinéma du CNC, dans sa mission. La rue de Valois justifie son choix ainsi « son expérience dans le domaine des médias et de la création, ses qualités de négociateur rendent Dominique d’Hinnin particulièrement apte pour cette mission délicate qui a pour objectif de moderniser la diffusion des films »... Avec de telles connaissances, on peut se demander pour quelles raisons le ministère de la Culture prend soin de l’accompagner par un spécialiste comme François Hurard. Un mystère qui n’est décidément pas près de se dissiper.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
17 octobre 2017 à 18h04 | Politique
16 octobre 2017

Piratage, « notice and stay down » plutôt que l’amende Verouillé

La Rue de Valois travaille sur un volet pour compléter l’arsenal législatif dans la lutte contre le piratage. L’amende automatique n’a pas la priorité, pour l’instant. L’avenant législatif devrait être prêt pour l’année prochaine. Il est l’un des grands chantiers …

16 octobre 2017 à 16h16 | Politique
13 octobre 2017
el

Les trois chantiers de la rue de Valois

Françoise Nyssen a annoncé que son ministère conduirait trois chantiers dans les prochains...

Françoise Nyssen a annoncé que son ministère conduirait trois chantiers dans les prochains mois : « chronologie des médias, lutte contre le piratage et une réforme de la réglementation audiovisuelle ». Une annonce parfaitement reçue par les participants des Rencontres cinématographiques de Dijon. La ministre a insisté sur le fait que la lutte contre le piratage devait maintenant cibler le streaming (voir notre article à ce sujet). Comme l’a souligné Pascal Rogard, directeur général de la SACD, il faudra bien concernant ces textes en passer par une loi devant les députés.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
13 octobre 2017 à 16h01 | Politique
urgent

Dominique D’Hinnin médiateur sur la chronologie des médias

Selon Le Figaro, c’est Dominique D’Hinnin qui sera désigné pour être le médiateur...

Selon Le Figaro, c’est Dominique D’Hinnin qui sera désigné pour être le médiateur sur la douloureuse question de la chronologie des médias. Après avoir quitté son poste au sein de la holding du groupe Lagardère, Dominique D’Hinnin a été nommé président du conseil d’administration d’Eutelsat. C’est certainement ce rôle récent dans le monde de la diffusion qui lui a valu cette mission de la part de la rue de Valois. La chronologie des médias sera au menu des Rencontres de Dijon dès ce matin avec pour en parler avec un débat réunissant Pascal Rogard, Delphine Ernotte-Cunci, Maxime Saada, Alain Weill, Carole Scotta, Marie, Masmonteil, Richard Patry, Xavier Rigault, Rosina Robson, animé par la réalisation Radu Mihaileanu.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
13 octobre 2017 à 8h47 | Politique
10 octobre 2017

Tim Cook rencontre Emmanuel Macron Verouillé

Tim Cook s’est entretenu avec Emmanuel Macron pour évoquer notamment la fiscalité. Le patron d’Apple aurait fait quelques concessions. A sa demande, le Pdg d’Apple a rencontré le président de la République, Emmanuel Macron lors d’un rendez-vous à l’Elysée. Le …

10 octobre 2017 à 18h09 | Politique
9 octobre 2017

Vote du règlement CabSat reporté Verouillé

Le vote de la proposition de règlement CabSat en commission du parlement européen vient d’être reporté une nouvelle fois, preuve que le texte tel qu’il est présente encore pas mal de difficultés. La Sacem, notamment, reste en alerte sur le …

09 octobre 2017 à 12h46 | Politique
4 octobre 2017

Redevance : les pistes d’une réforme Verouillé

Bercy planche sur le sujet. La ministre de la Culture, Françoise Nyssen, puis celui des comptes publics, Gérald Darmanin l’ont confirmé. La redevance audiovisuelle, aussi appelée contribution à l’audiovisuel public, devrait enfin être refondue pour prendre en compte les nouveaux usages …

04 octobre 2017 à 16h32 | Politique
3 octobre 2017

Bercy confirme pour la redevance audiovisuelle Verouillé

La redevance audiovisuelle revient au menu. Le gouvernement réfléchit à une modification de l’assiette, ce qui serait perçu comme un impôt supplémentaire par la population. Le ministre du budget, Gérald Darmanin a confirmé que Bercy menait une « réflexion » sur …

03 octobre 2017 à 17h32 | Politique
29 septembre 2017
web

L’avenir de l’UE s’invite au sommet « numérique » de Tallinn – Romandie

L'Estonie réunit vendredi à Tallinn les dirigeants européens pour un sommet "numérique", un...

L'Estonie réunit vendredi à Tallinn les dirigeants européens pour un sommet "numérique", un dossier qui lui tient à coeur mais qui risque d'être en partie éclipsé par les débats encore brûlants sur l'avenir de l'Europe lancés par le...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
29 septembre 2017 à 19h34 | Politique
26 septembre 2017

Vers une grande loi sur l’audiovisuel et l’internet Verouillé

Une nouvelle loi est demandée par les professionnels de l’audiovisuel et de la création, qui permettrait de fondre le cadre législatif autant des médias que de l’internet. Le temps du législateur revient pour la rue de Valois. Olivier Schrameck a …

26 septembre 2017 à 16h56 | Politique
21 septembre 2017

Taxation du numérique : la Commission européenne dans les pas de l’OCDE Verouillé

C’était attendu : la Commission européenne a publié aujourd’hui sa communication « pour une imposition juste de l’imposition numérique. » C’est aussi sans surprise que les commissaires se montrent sceptiques face aux propositions faites par la France de taxer directement le chiffre …

21 septembre 2017 à 19h17 | Politique
18 septembre 2017
el

Maison Commune de la musique, le SIRTI favorable.

Le SIRTI, syndicat qui réunit les radios locales et indépendantes, est favorable à...

Le SIRTI, syndicat qui réunit les radios locales et indépendantes, est favorable à la création de la maison commune de la musique, dont le projet a été annoncé par la rue de Valois lors du dernier Midem. C'est dans le cadre de la mission confiée à Roch-Oliver Maistre que le syndicat s'est déclaré "favorable à la mise en place d'une telle institution permettant d'ouvrir un lieu de débat commun à l'ensemble de la filière musicale". " La radio est le premier prescripteur de musique en France, il est légitime qu’elle puisse trouver au sein de cette future institution une juste place", rappelle le présdient du Sirti, Alain Liberty. Le Sirti indique également son attachement à la radio hertzienne pour diffuser gratuitement de la musique, à l'heure où la diffusion passe de plus en plus par le streaming payant. De plus, le Sirti souligne que la gouvernance et les moyens alloués à cette maison seront un enjeu important.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
18 septembre 2017 à 17h11 | Politique
13 septembre 2017

UE : JC Juncker réclame la fin de l’unanimité en matière fiscale Verouillé

Enfin ! Un dirigeant européen propose la fin de ce qui a bloqué toute évolution et rendu l’UE fiscalement ridicule aux yeux du monde : la nécessité de voter à l’unanimité toute modification des règles fiscales en Europe. Jean-Claude Juncker a réclamé …

13 septembre 2017 à 11h48 | Politique
12 septembre 2017
el

La SACD réagit aux rumeurs de baisse du budget de France Télés

L'organisme représentant les réalisateurs et scénaristes français  - la SACD - s'émeut des...

L'organisme représentant les réalisateurs et scénaristes français  - la SACD - s'émeut des rumeurs de ces derniers jours selon lesquelles le gouvernement envisagerait une baisse du budget de l'audiovisuel public. D'après Le Monde, le gouvernement demanderait à France Télé, France Média Monde, Radio France ou encore Arte, de faire des économies d'un total de 80 millions d'euros. Le budget global de l'audiovisuel public est d'un peu plus de 3,5 milliards. La SACD rappelle que le rôle de l'audiovisuel public à l'égard du financement des créateurs est fondamental : "France Télévisions joue un rôle central dans le financement, la promotion et la diffusion de la création française en représentant notamment plus de 50% de financement de la fiction française et en consacrant 60 millions d’euros par an au cinéma français." L'organisme rappelle en outre que ce serait un deuxième "mauvais coup" pour le secteur "après l’annonce ces derniers jours du refus du gouvernement de procéder à une réforme pourtant indispensable de la contribution à l’audiovisuel public".

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
12 septembre 2017 à 18h11 | Politique