Le numérique toujours insoluble dans le gouvernement

Axelle Lemaire quitte le secrétariat d’Etat au numérique. Son action à ce poste n’est pas à blâmer plus que celle de ses prédécesseurs. L’heure d’un bilan a sonné pour la politique française face à l’économie numérique. Le départ d’Axelle Lemaire, secrétaire …

28 février 2017 à 17h03 | Politique
27 février 2017
urgent

Axelle Lemaire rejoint l’équipe de campagne de Benoit Hamon

La secrétaire d’État au numérique Axelle Lemaire démissionne du gouvernement et rejoint la...

La secrétaire d’État au numérique Axelle Lemaire démissionne du gouvernement et rejoint la campagne de Benoit Hamon. Selon le tableau de la "gouvernance politique" du candidat, la désormais ex-secrétaire d'Etat est chargée d'une mission dénommée "mission 2025". Totalement bilingue anglais/français, Axelle Lemaire est aussi en charge du porte parolat auprès des médias étrangers. Montrant un optimisme indéfectible, Axelle Lemaire a servi surtout de caution "numérique" au sein du gouvernement de Manuel Valls depuis 2014. Elle a fait voté la loi "République numérique" qui avait été rédigée par le conseil national du numérique. Appelée à la rescousse sur le dossier du fichier TES, elle a passé les plats brulés du ministre Bernard Cazeneuve sans sourciller.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
27 février 2017 à 18h20 | Politique
24 février 2017
web

Jean-Pierre Elkabbach : « Vincent Bolloré garantit l’indépendance » de CNews – PureMedias

Le nouvel intervieweur de CNews était l'invité de Marc-Olivier Fogiel ce jeudi sur...

Le nouvel intervieweur de CNews était l'invité de Marc-Olivier Fogiel ce jeudi sur RTL...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
24 février 2017 à 12h05 | Politique
22 février 2017
web

Le débat prévu par TF1 contesté par des candidats – Capital

Le choix de TF1 de n'inviter que cinq candidats à la présidentielle pour...

Le choix de TF1 de n'inviter que cinq candidats à la présidentielle pour son débat prévu le 20 mars suscite la colère des "petits" candidats mais aussi de Marine Le Pen...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
22 février 2017 à 18h40 | Politique
16 février 2017

Responsabilité des robots : le Parlement européen demande des mesures Verouillé

Le Parlement Européen vient de demander à la Commission de préparer des propositions de règles européennes sur la robotique et l’intelligence artificielle. Il s’agit d’un signal de départ pour règlementer notamment les algorithmes. Cela dit, une coalition de droite et d’extrême …

16 février 2017 à 16h10 | Politique
14 février 2017

Le Net américain demande à Donald Trump d’agir contre la directive droit d’auteur de l’UE Verouillé

Les projets de responsabilisation des plateformes dans le cadre de la directive droit d’auteur sont « protectionnistes », estime l’organisation qui représente les grandes sociétés du web à Washington, la CCIA. Celle-ci a demandé officiellement aux personnes en charge du commerce extérieur à …

14 février 2017 à 14h03 | Politique
30 janvier 2017
web

Cessation de fonctions et nomination au cabinet de la ministre de la culture – Actualitté – Une page de caractère

L'approche des élections n'y est peut-être pas étrangère : le cabinet de la ministre...

L'approche des élections n'y est peut-être pas étrangère : le cabinet de la ministre de la Culture et de la Communication fait état d'une cessation de fonctions. À l'inverse, le projet « Création en cours » se dote d'un conseiller, en la personne d'Olivier Tur.

L'arrêté du 24 janvier 2017, publié au JORF n° 0025 du 29 janvier 2017, met fin aux fonctions exercées par Laurent Dréano, conseiller chargé du spectacle vivant et de la création artistique. Dès 2012, on le retrouve dans l'organigramme du ministère, sous le mandat d'Aurélie Filippetti, comme Conseiller en charge du spectacle (théâtre, musique, danse, arts de la rue, cirque).

Il sera remplacé par Irène Basilis, directrice adjointe du cabinet...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
30 janvier 2017 à 18h45 | Politique
26 janvier 2017
urgent

Nomination au CSA, vers un changement de procédure au Sénat

Comme nous l'avons relaté hier, la désignation de Carole Bienaimé Besse par les...

Comme nous l'avons relaté hier, la désignation de Carole Bienaimé Besse par les sénateurs a été l'occasion pour ces derniers de se heurter aux limites de l'exercice. Malgré les éléments apportés par la presse, dont ElectronLibre, les sénateurs n'ont pu faire autrement que de valider le choix du président Gérard Larcher (les sénateurs de gauche se sont cependant abstenus, preuve d'un certain malaise). Une situation qui ne satisfait personne, en définitive. Le processus de désignation mériterait d'être modifié pour éviter ce genre d'écueil politique à l'avenir. C'est en tout cas l'avis de plusieurs sénateurs, dont Catherine Morin-Desailly et David Assouline. Le changement porterait sur l'implication de la commission culture du Sénat en amont du processus, avant donc la désignation de la personnalité au collège du CSA par le président de la Haute-Chambre.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
26 janvier 2017 à 12h57 | Politique
25 janvier 2017
urgent

La commission de déontologie rattrape Benoît Loutrel par le col

L'Arcep est dans l'embarras. Son directeur général devait prendre ses fonctions chez Google,...

L'Arcep est dans l'embarras. Son directeur général devait prendre ses fonctions chez Google, assorti d'un blanc seing de la commission de déontologie de la fonction publique. Le transfert avait défrayé la chronique, mais la tempête passée, tout semblait être rentré dans l'ordre. Or, pas du tout, puisque Le Figaro vient de révéler que la commission a décidé de rouvrir le dossier ! A l'Arcep, on s'enferme dans le mutisme, après avoir indiqué que "le dossier a été déposé le 23 décembre, et la décision doit intervenir en plénière le 14 février". Autrement dit, le feu vert de la commission devait être bien orange, mais pas non plus rouge. Chez Google, c'est aussi la soupe à la grimace. D'une part, Lionel Loutrel n'avait pas informé le géant du Net qu'il allait publiquement annoncer son départ de l'Arcep, et enfin, ce nouveau tour de manivelle de la commission n'est pas fait pour instaurer un climat de confiance avec le nouveau salarié.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
25 janvier 2017 à 17h25 | Politique
el

République numérique : un décret qui fâche

Les associations professionnelles du numérique (FEVAD, Syntec Numérique et TECH IN France) montent...

Les associations professionnelles du numérique (FEVAD, Syntec Numérique et TECH IN France) montent au créneau contre la loi République numérique. Précisément, ces représentants du commerce électronique, des services numériques et des éditeurs en ont contre le prochain décret notifiant les plateforme d'une obligation d'information auprès des utilisateurs. Un des gros morceaux d'une loi présentée par Axelle Lemaire dans le cadre de la modernisation de l'Etat. "Plusieurs points du projet de décret relatif à cet article vont au-delà des exigences du législateur", souligne les associations, qui notent que le décret pourrait également concerner dans sa rédaction actuelle les revendeurs et les plateformes. "Ces informations relèvent pour certaines du secret des affaires ou susceptibles d’être protégées par un droit de propriété intellectuelle", expliquent les plaignants pour se justifier. Le gouvernement est appelé à réécrire donc le texte...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
25 janvier 2017 à 16h43 | Politique

Affaire Carole Bienaimé Besse : une nomination qui ne résout rien Verouillé

Suite à l’audition de Carole Bienaimé Besse de ce matin par la Commission Culture du Sénat, force est de constater que cette procédure n’aura servi qu’à confirmer la désignation voulue par Gérard Larcher grâce à l’appui sans faille des sénateurs …

25 janvier 2017 à 15h50 | Politique
urgent

Désignation de Carole Bienaimé Besse au CSA

Après un premier rendez-vous manqué avec les sénateurs il y a une semaine,...

Après un premier rendez-vous manqué avec les sénateurs il y a une semaine, Carole Bienaimé Besse a donc bien été auditionnée par le Sénat en vue de sa désignation au collège des sages du CSA. L'audition avait été retardée suite à la publication sur ElectronLibre, puis le Canard Enchainé d'informations pour le moins embarrassantes concernant l'activité de productrice de Carole Bienaimé Besse. Cela n'a pas empêché les sénateurs de voter sans coup férir en faveur de la désignation de Carole Bienaimé Besse (32 voix pour, sur 55 votes, la gauche s'est abstenue. Fait à noter, Jean-Claude Gaudin, vice président du Sénat a participé au vote). Carole Bienaimé Besse a promis devant les parlementaires de fermer sa société de production pour éviter tout conflit d'intérêt.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
25 janvier 2017 à 12h21 | Politique
20 janvier 2017
web

Fleur Pellerin : «J’ai échoué à faire comprendre les enjeux du numérique» – Le Figaro – Eco

INTERVIEW - L'ancienne ministre explique comment elle a essayé (en vain) d'expliquer aux...

INTERVIEW - L'ancienne ministre explique comment elle a essayé (en vain) d'expliquer aux décideurs les problématiques liées à l'économie numérique. Chaque semaine, Quentin Périnel, journaliste au Figaro, recueille «le plus bel échec» d'une personnalité...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
20 janvier 2017 à 17h59 | Politique

Les « fake news » ont fait élire Trump ! Encore une fake news… Verouillé

Une étude menée par deux économistes de Stanford et NYC met en doute l’idée que les « fake news » ont influencé l’opinion américaine de manière telle que le résultat de la présidentielle américaine aurait été différent en leur absence. En réalité, les réseaux sociaux ne …

20 janvier 2017 à 17h35 | Politique
el

Le président du CNNum enrôlé aux côtés d’Emmanuel Macron

Mounir Mahjoubi a démissionné de sa fonction de président du conseil national du...

Mounir Mahjoubi a démissionné de sa fonction de président du conseil national du numérique après un an de mandat. Par un message sur Twitter relayant un article publié que la plateforme Medium, Mounir Mahjoubi révèle qu'il va maintenant rouler pour la candidature d'Emmanuel Macron à la présidentielle. "Il est selon moi le seul capable de créer les conditions d’une véritable transformation de la France", écrit le désormais ancien président du CNNum.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
20 janvier 2017 à 11h58 | Politique
18 janvier 2017
el

Margrethe Vestager deviendrait vice-présidente de la Commission européenne

Nos confrères d'Euractiv révèlent aujourd'hui que Margrethe Vestager, actuelle commissaire à la concurrence,...

Nos confrères d'Euractiv révèlent aujourd'hui que Margrethe Vestager, actuelle commissaire à la concurrence, "devrait être nommée au poste de vice-présidente de la commission laissé vacant par le départ de Kristalina Georgieva." Kristalina Georgieva, qui part pour la Banque Mondiale, est vice-présidente chargée du budget et des ressources humaines, et Gunther Oettinger reprend son portefeuille, mais ne sera pas nommé vice-président : il manque donc un vice-président. Jean-Claude Juncker avait choisi un format de commission avec des vice-présidents non exécutifs - c'est à dire avec un pouvoir de supervision des autres commissaires mais sans équipes, mis à part le portefeuille du budget, considéré comme "petit". Si Margrethe Vestager est nommée, il ne semble pourtant pas probable qu'elle soit déchargée de l'énorme portefeuille que représente la Concurrence. Elle serait donc la seule vice-présidente avec de véritables équipes.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
18 janvier 2017 à 17h11 | Politique

L’affaire Carole Bienaimé Besse prend une tournure judiciaire (màj) Verouillé

Il y a eu deux développements depuis notre article d’hier au sujet de la nomination en cours de Carole Bienaimé Besse au CSA : d’abord, le Sénat a « annulé » l’audition de cette dernière, prévue pour ce matin. Ensuite, il semble …

18 janvier 2017 à 11h15 | Politique
17 janvier 2017

CSA : la désignation controversée de Carole Bienaimé Besse Verouillé

La désignation de Carole Bienaimé Besse en tant que membre du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel soulève des questions délicates. Selon les informations qu’ElectronLibre s’est procurées, Carole Bienaimé Besse a notamment créé et dirigé une société de production qui n’a jamais réglé …

17 janvier 2017 à 16h31 | Politique
13 janvier 2017
web

France : les candidats à l’élection présidentielle s’emparent de YouTube – France 24

Les politiques investissent la plate-forme de vidéos en ligne YouTube avant la présidentielle....

Les politiques investissent la plate-forme de vidéos en ligne YouTube avant la présidentielle. Dernier en date, Florian Philippot pour le Front national. Jean Massiet, jeune youtubeur politique, commente pour France 24 leurs prestations filmées...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
13 janvier 2017 à 12h11 | Politique

Le web mangera moins de cookies ! Verouillé

« Be careful what you wish for » disent les Anglais. Le lobbying de la « tech industry » pour obtenir une simplification des règles européennes sur les cookies n’a pas donné le résultat escompté : la Commission européenne vient de proposer une simplification qui …

13 janvier 2017 à 11h51 | Politique
12 janvier 2017
web

Trump era means ‘capital-destroying uncertainty’ for media shares – Brand Republic

A leading Wall Street firm has downgraded financial prospects for all the big...

A leading Wall Street firm has downgraded financial prospects for all the big advertising holding companies because Donald Trump's administration heralds a "riskier political environment" and "capital-destroying uncertainty"...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
12 janvier 2017 à 17h32 | Politique
web

Corinne Lepage et Jean-Marie Cavada rallient Emmanuel Macron – Le Point

L'ex-ministre de l'Économie est en discussion depuis "plusieurs semaines" avec la présidente de...

L'ex-ministre de l'Économie est en discussion depuis "plusieurs semaines" avec la présidente de Cap21 et l'ancien journaliste proche de François Bayrou...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
12 janvier 2017 à 16h53 | Politique
11 janvier 2017
web

ALERTE – Obama conclut son dernier discours par « yes we did » (oui nous l’avons fait) – Romandie

Obama conclut son dernier discours par "yes we did" (oui nous l'avons fait)...

Obama conclut son dernier discours par "yes we did" (oui nous l'avons fait)...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 janvier 2017 à 11h50 | Politique
10 janvier 2017
web

Lyon : Xavier Niel invité de Laurent Wauquiez au Digital Summit – Lyon Capitale

Lundi 30 janvier, à Lyon, aura lieu le Digital Summit 2017 organisé par...

Lundi 30 janvier, à Lyon, aura lieu le Digital Summit 2017 organisé par la région Auvergne-Rhône-Alpes. Xavier Niel, PDG de Illiad Free, y participera.
© Digital Summit Digital Summit 2017...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
10 janvier 2017 à 18h17 | Politique

La Hadopi voit plus loin et nomme un nouveau SG Verouillé

Jean-Michel Linois-Linkovskis est nommé secrétaire général, et l’Hadopi entrevoit de nouvelles prérogatives notamment sur la photographie et les jeux video. Sous la présidence de Christian Phèline, c’est Jean-Michel Linois-Linkovskis qui vient d’être désigné pour succéder à Eric Walter au poste de …

10 janvier 2017 à 11h45 | Politique
9 janvier 2017

France Stratégie préconise l’instauration d’un « far-west » pour favoriser l’innovation en France Verouillé

Ne pas appliquer la loi aux sociétés innovantes, Larry Page – fondateur de Google – en avait rêvé : aujourd’hui, France Stratégie propose de le permettre en France, et même d’adapter la loi à la disruption de manière systématique. France Stratégie, organisme « de réflexion, d’expertise …

09 janvier 2017 à 13h29 | Politique
6 janvier 2017
el

Affaire Apple : une audition irlandaise sans Tim Cook, et sans Margrethe Vestager

L'audition de la commission des finances du parlement irlandais prévue pour fin janvier...

L'audition de la commission des finances du parlement irlandais prévue pour fin janvier pourrait bien se tenir sans les principaux intéressés ! Début décembre, le député Irlandais John Mc Guinness - favorable à Apple dans l'affaire des 13 milliards d'euros - avait annoncé avoir invité Tim Cook et Margrethe Vestager à une audition en janvier 2017. Il souhaitait avoir une discussion avec eux au sujet de la décision de la Commission d'imposer à l'Irlande une réclamation de 13 milliards d'euros d'impôts à Apple. La Commission, dont la décision n'a pas encore été publiée, estime en substance qu'Apple a payé pendant au moins dix ans un taux d'imposition inférieur à celui payé par les autres sociétés basées en Irlande et que la société doit rembourser la différence entre le taux payé - moins de 1% - et le taux légal en Irlande - 12,5%. Tim Cook, par la voie de sa lobbyiste en chef, a annoncé qu'il répondait négativement à l'invitation, pour ne pas "nuire à l'issue de l'affaire en cours", ce qui a provoqué un tollé dans la presse irlandaise (voir par exemple, cet article). Margrethe Vestager quant à elle ne confirme pas sa venue non plus, contrairement à ce qui a été dit par certains journalistes. Contactées, ses équipes nous ont confié que "non, nous ne pouvons confirmer sa participation" à l'audition devant la commission des finances du parlement irlandais. Il faut dire qu'une telle convocation, alors même que le processus d'appel est en cours, est particulièrement inhabituelle, et pourrait ressembler à une tentative d'influencer la Commission, ou la cour de justice des communautés européennes.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
06 janvier 2017 à 15h25 | Politique
3 janvier 2017

Union Européenne : enfin un brin de transparence fiscale entre Etats Verouillé

C’est le 1er janvier qu’est entrée en vigueur l’obligation de transparence des Etats membres de l’UE en matière de rescrits fiscaux concernant des sociétés multinationales. Un petit pas en avant sur lequel les Etats membres ont réussi à se mettre enfin …

03 janvier 2017 à 13h33 | Politique
16 décembre 2016
urgent

Les sénateurs adoptent définitivement la taxe YouTube

Alors que le texte avait été éreinté en commission, avec à la clef...

Alors que le texte avait été éreinté en commission, avec à la clef un amendement de suppression, la taxe YouTube a finalement été votée confirme par les sénateurs. Le texte avait déjà été voté par les députés en première lecture. L'adoption est donc définitive. Rappelons qu'il s'agit d'un amendement qui se base sur l'extension de la taxe videogramme à l'univers des plateformes Web, dont YouTube (Lire notre article). Cette taxe est vigoureusement combattue par les représentants des géants du Web, mais aussi l'Asic, association à laquelle participe Dailymotion. Le gouvernement était opposé à cette taxe. L'extension de la taxe videogramme est essentiellement symbolique. Le produit devrait être d'à peine 2 millions d'euros pour les plateformes vivant de la publicité. L'argent viendra abondé les caisses du CNC au titre d'une taxe affectée.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
16 décembre 2016 à 18h32 | Politique
urgent

Le retour de la revanche de la taxe Google

Toujours présenté par Yann Galut, le texte dit de la taxe Google vient...

Toujours présenté par Yann Galut, le texte dit de la taxe Google vient d'être voté par les députés. Le député de gauche avait procédé à des modifications lors de la dernière discussion pour mettre en conformité son texte avec le code des impôts. Cette fois, il a été adopté dans le cadre de la loi de finance 2017. Le texte permet à Bercy de ponctionner des entreprises qui n'ont pas d'établissement stable domicilié en France. L'amendement présente ainsi son nouveau périmètre d'action "une personne morale domiciliée ou établie hors de France est soumise à l’impôt sur les sociétés, lorsqu’une entreprise ou entité juridique, établie ou non en France, y conduit une activité consistant en la vente ou la fourniture de produits ou de services appartenant à cette personne morale ou que celle-ci a le droit d’utiliser". Ce texte pose plusieurs problèmes. Bercy n'y était pas favorable arguant que des instructions étaient déjà engagées. D'autre part, l'Europe semble être le meilleur terrain pour une harmonisation fiscale. Le ministre Christian Eckert a cependant accompagné ce vote en soulignant que ce tesxte sera "un outil de plus pour définir la notion d'établissement stable".

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
16 décembre 2016 à 16h50 | Politique