L’augmentation de la TVA, « un bug que le gouvernement doit réparer » affirme Pascal Rogard Verouillé

Le directeur général de la société des auteurs et compositeurs dramatiques, Pascal Rogard est contre la hausse prochaine de la TVA décidée par le gouvernement de Jean-Marc Ayrault. Il la juge inappropriée et demande son retrait, et donc le maintien …

12 novembre 2012 à 7h32 | Politique
9 novembre 2012
web

Fisc sur Google: Pellerin muette et se défend de diaboliser le géant américain – AFP

La ministre déléguée à l'Economie numérique, Fleur Pellerin, s'est refusée vendredi à faire...

La ministre déléguée à l'Economie numérique, Fleur Pellerin, s'est refusée vendredi à faire des commentaires sur l'enquête menée par l'administration fiscale française contre Google France, filiale du géant américain et s'est défendue de le diaboliser.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
09 novembre 2012 à 14h17 | Politique
6 novembre 2012
urgent

3 nouveaux membres pour le CSA

On apprenait la semaine dernière, par une information du Point, que le patron...

On apprenait la semaine dernière, par une information du Point, que le patron du CSA, Michel Boyon, n'allait pas être reconduit à ce poste en janvier, et que François Hollande lui cherchait donc un remplaçant. Par la même occasion, la source citée évoquait deux autres places à pourvoir, avec déjà des prétendants: Claude Bartolone, le président de l'Assemblée nationale, et Jean-Pierre Bel, le président du Sénat auraient déjà fort à faire pour trier les candidatures... Mais qui étaient donc les deux autres membres placés sur des sièges éjectables d'ici janvier 2013. Stratégies nous répond aujourd'hui, citant Alain Mear et Rachid Arhab, qui verraient leurs mandats se terminer en même temps que l'année.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
06 novembre 2012 à 10h26 | Politique
5 novembre 2012
web

Aurélie Filippetti ne veut pas laisser tomber le projet Philharmonie de Paris – FTVInfo

La ministre de la Culture a déclaré lundi qu'"il ne saurait être question...

La ministre de la Culture a déclaré lundi qu'"il ne saurait être question de laisser partir à vau-l'eau le projet" de Philharmonie de Paris, notamment critiqué pour son coût. La ministre était interrogée sur le budget 2013 de son ministère par une commission élargie de l'Assemblée nationale...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
05 novembre 2012 à 23h45 | Politique
web

If you care about the tech industry, vote for Obama – Pandodaily

The presidential election doesn’t come up often in Silicon Valley, and Silicon Valley...

The presidential election doesn’t come up often in Silicon Valley, and Silicon Valley doesn’t come up often in the election. Throughout this campaign year, I haven’t had a single conversation with anyone in these parts about the presidential race—not a friendly chat about the horserace, not a serious conversation about the issues. Meanwhile, to the extent that the candidates think of the tech industry, it’s as marketing—Obama’s doing great things with Twitter!—and as an ATM: Both candidates have raised hundreds of millions online, and they both make frequent visits to the Valley to hoover up this industry’s cash hordes. It’s no surprise that the educated blue-coasters who make up the tech business have given more of their money to Obama than to Romney, but other than the money and some now-faded bumper ...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
05 novembre 2012 à 2h31 | Politique
3 novembre 2012
web

Obama – Romney : comment le duel se joue sur le Web

Réseaux sociaux, bases de données et mails hyperciblés?: tout est bon pour aller...

Réseaux sociaux, bases de données et mails hyperciblés?: tout est bon pour aller pêcher les internautes électeurs dans la dernière ligne droite...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
03 novembre 2012 à 15h49 | Politique
1 novembre 2012

La France et l’Amérique : le grand écart

A l’occasion de l’élection présidentielle, l’Amérique va-t-elle reprendre la route de la Liberté et s’éloigner encore un peu plus d’une France engagée sur la route de la servitude ? Ou pourquoi les Français ont tort de soutenir massivement Barack Obama. D’après …

01 novembre 2012 à 18h43 | Politique
web

What Google Trends Reveals about the Presidential Election – Forbes

Entrepreneurs look at the world a different way than most. They like data...

Entrepreneurs look at the world a different way than most. They like data and numbers. They especially like data they can get their hands on, play with variables, and see for themselves. They are very busy and don't have lots of time so they value tools that provide a lot ...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
01 novembre 2012 à 13h42 | Politique
web

Free/open source programmer and Creative Commons activist Bassel Khartabil faces torture in notorious Syrian prison – BoingBoing

Bassel Khartabil, a Palestinian free/open source developer and Creative Commons activist, has been...

Bassel Khartabil, a Palestinian free/open source developer and Creative Commons activist, has been in prison in Syria since June, and his colleagues around the world have been agitating for his release. Now, the news gets worse: a recently released fellow inmate reports that Khartabil has been subject to harsh treatment and torture in Syrian custody...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
01 novembre 2012 à 13h24 | Politique
31 octobre 2012
web

Le Fisc contre Google : le gouvernement évoque le secret fiscal – 01Net

Pour Najat Vallaud-Belkacem, porte-parole du gouvernement, le redressement fiscal de Google ne peut...

Pour Najat Vallaud-Belkacem, porte-parole du gouvernement, le redressement fiscal de Google ne peut être abordé car il est protégé par le secret fiscal...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
31 octobre 2012 à 17h57 | Politique
web

Google/presse : un "modérateur" nommé ? – JDD

Le gouvernement est disposé à nommer "un modérateur" pour faciliter le règlement du...

Le gouvernement est disposé à nommer "un modérateur" pour faciliter le règlement du contentieux entre Google et la presse, a indiqué mercredi la porte-parole du gouvernement Najat Vallaud-Belkacem. Elle a rappelé les déclarations du président François Hollande n'excluant pas "un projet de loi début 2013" si les négociations n'aboutissaient pas pour un meilleur partage des recettes entre les deux parties.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
31 octobre 2012 à 15h11 | Politique
urgent

Le CSA va changer de patron – Le Figaro – Média

Michel Boyon, actuel président du CSA, ne devrait pas être reconduit à son...

Michel Boyon, actuel président du CSA, ne devrait pas être reconduit à son poste par François Hollande, l'an prochain, affirme Le Point .

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
31 octobre 2012 à 14h59 | Politique
web

Un élu de gauche écrit à Aurélie Filippetti pour placer un ancien de Minute à la tête des quotidiens Hersant – Erwann Gaucher

Dans un courrier à Aurélie Filippetti, le président du Conseil régional de Champagne-Ardenne...

Dans un courrier à Aurélie Filippetti, le président du Conseil régional de Champagne-Ardenne tente de faire capoter le rachat de plusieurs quotidiens du groupe Hersant aux belges de Rossel et de placer un soutien de François Hollande à leur tête...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
31 octobre 2012 à 10h36 | Politique
30 octobre 2012
urgent

Taxe sur les liens : l’Elysée donne 2 mois à Google pour trouver un accord – Clubic

Reçu à l'Elysée par François Hollande et les ministres de la Culture et...

Reçu à l'Elysée par François Hollande et les ministres de la Culture et de l'Economie numérique, Eric Schmidt, le patron de Google a tenté d'éviter qu'une taxation du référencement de certains liens soit mise en place. Le chef de l'Etat a donné 2 mois afin qu'éditeurs de presse en ligne et Google trouvent un accord négocié. A défaut, une loi créant un droit voisin et ouvrant droit à rémunération sera édictée.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
30 octobre 2012 à 9h57 | Politique
29 octobre 2012

Filippetti : (presque) tout pour la musique !

Un peu plus d’un mois après qu’elle a enterré le projet de Centre national pour la musique, la ministre de la Culture en a présenté une nouvelle mouture lors du festival MaMA, le 25 octobre. Elle n’a plus le même …

29 octobre 2012 à 15h08 | Politique, So_cult’
el

Redevance à 131 euros : Filippetti dit oui

Invitée ce matin sur France Inter, la ministre de la Culture et de...

Invitée ce matin sur France Inter, la ministre de la Culture et de la Communication s'est dite favorable à l'augmentation de deux euros supplémentaires de la redevance, ce qui la porterait à 131 euros pour 2013. Une revendication portée, entre autres, par la Scam, dont l'idée originale était plutôt d'élargir l'assiette de cette taxe aux résidences secondaires afin d'engranger plus de revenus. In fine, et puisque cet élargissement a été retoqué après le revirement de Jean-Marc Ayrault, France Télévisions a besoin de combler son déficit et de faire rentrer des fonds pour continuer à financer la création audiovisuelle, ce sera donc au contribuable de mettre la main à la poche, et ce quelle que soit sa situation financière. Au lieu d'une augmentation de 4 euros (passant ainsi de 125 à 129 euros), ce qui était prévu initialement et ne représentait que 2 euros de plus de revenus par contribuable en raison de l'inflation, il s'agirait donc d’augmenter la redevance de 6 euros pour 2013, une vraie punition pour les foyers les plus modestes, et une mesure qu'on a du mal à trouver égalitaire.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
29 octobre 2012 à 10h52 | Politique
twitter

Aurélie Filippetti favorable à une TVA en baisse pour la presse en ligne

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
29 octobre 2012 à 8h59 | Politique
28 octobre 2012
web

«J’espère que Google a des propositions concrètes» – Le Figaro – Média

INTERVIEW - Nathalie Collin est la présidente de l'Association de la presse quo­tidienne...

INTERVIEW - Nathalie Collin est la présidente de l'Association de la presse quo­tidienne et magazine d'information politique et générale. Elle est ­l'initiatrice du projet de loi sur le partage de la valeur de la publicité ­générée par les moteurs de ­­re­cherche...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
28 octobre 2012 à 21h21 | Politique
urgent

Le patron de Google à Paris pour rencontrer l’exécutif – Les Echos

Eric Schmidt, le président exécutif de Google rencontre lundi François Hollande, Aurélie Filippetti...

Eric Schmidt, le président exécutif de Google rencontre lundi François Hollande, Aurélie Filippetti et Fleur Pellerin. A l'orde du jour, des discussions liées aux questions de fiscalité notamment...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
28 octobre 2012 à 15h42 | Politique
25 octobre 2012
urgent

Aurélie Filippetti refait le CNM mais avec un autre nom

La politique c'est simple parfois. Aurélie Filippetti, grande pourfendeuse du centre nationale de...

La politique c'est simple parfois. Aurélie Filippetti, grande pourfendeuse du centre nationale de la musique, a annoncé cet après-midi lors d'une prise de parole au MaMA, la création d'une mission musique. Celle-ci reprendra les acquis de la mission de préconfiguration du centre national de la musique, qui avait été présidée par Didier Sellés - qui depuis avait démissionné outré par les manières de faire de la rue de Valois. Cette mission sera chapeautée par la dgca et la dgmic - cette dernière aura aussi un rôle d'observatoire... La ministre veut y associer les professionnels du secteur avec un objectif fixé à novembre. Devant à autant de circonvolutions et de rétro pédalage, on ne sait plus trop s'il faut en rire ou pas.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
25 octobre 2012 à 18h19 | Politique
urgent

Une tribune libre pour l' »Acte 2 du CNM »

Ils sont chanteurs, organisateurs de spectacles et producteur. Alain Chamfort, auteur-compositeur et interprète, Daniel...

Ils sont chanteurs, organisateurs de spectacles et producteur. Alain Chamfort, auteur-compositeur et interprète, Daniel Colling, fondateur du Printemps de Bourges,  Marc Thonon, fondateur du label Atmosphériques, auteurs du «  rapport Création musicale et diversité à l'ère numérique » viennent de co-signer une tribune libre en faveur du Centre nation de la musique. Le texte est publié le jour du MaMA, ce rendez-vous de la filière, dont Daniel Colling est le président. Il fait échos à la pris de position de Jean-Noël Tronc, le directeur général de la Sacem dans un entretien donné à Musique Info, le 10 octobre dernier, que vous pouvez retrouver sur ElectronLibre.

Acte 2 du CNM: yes we can 

Il y a quelques semaines, la Ministre de la Culture lors d’une interview écartait l’idée d’un établissement public nouveau dédié à la musique, ou « Centre national de la musique ».

 

Mais qu’est-ce exactement que l’idée de Centre national de la musique ? Il s’agit en fait d’une conviction partagée depuis longtemps dans la filière musicale, reposant sur le besoin d’organiser et d’accompagner dans leurs mutations un secteur et des métiers, dispersés certes, divisés parfois, mais profondément complémentaires. 

 

Si le besoin de soutien financier accru, diagnostiqué dans notre rapport Création musicale et diversité à l’ère numérique de l’an dernier, reste urgent et impératif, au vue de la crise importante vécue par nos industries depuis 10 ans, et pour soutenir l’avenir de la création française, il n’est pas l’alpha et l’oméga de tout le projet de CNM.

 

La force du secteur de l’audiovisuel et du cinéma réside justement dans sa capacité, héritée d’une longue histoire,  à s’organiser et se fédérer, le secteur musical doit à son tour trouver les moyens d’élaborer sa propre régulation. Les chantiers, bien identifiés, sont immenses : nécessité de rapprocher un certain nombre d’organismes de notre secteur, besoin de structurer nos métiers au nom de l’intérêt général, de mettre en place les outils de formation, d’information et de statistiques, d’intégrer les acteurs du numérique dans notre fonctionnement et nos actions, de se préoccuper de la question des métadonnées, de défendre l’exception culturelle aujourd’hui menacée, de préserver nos financements et bien entendu les développer.

 

Ce diagnostic, que nous avons établi il y a 18 mois, demeure notre feuille de route. Aujourd’hui, même s’il n’y a aucune promesse de financements complémentaires à ce stade, c’est à notre filière de relancer la dynamique créée autour de cet objectif commun.

 

C’est donc à nous de jouer. L’Etat étant présent dans certaines des structures existantes de la filière, le CNM ne pourra se construire sans lui, et encore moins contre lui. Mais aujourd’hui il est de notre responsabilité, en tant que filière musicale, d’engager  « l’acte 2 du CNM ». 

 

Cela prendra donc plus de temps. Mais nous saurons le mettre à profit pour mieux faire mesurer le travail engagé, développer le dialogue avec les collectivités locales, nous insérer dans la réflexion d’ensemble induite par la mission Lescure, démontrer notre cohérence, la vivacité de notre écosystème et ses enjeux prospectifs.

 

Jouons l’intérêt général et prenons rendez-vous, dès 2013, pour faire abonder cette dynamique avec le soutien de L’Etat.

 

Le CNM est mort, vive le CNM !

 

 

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
25 octobre 2012 à 12h54 | Politique
web

Open Data : le gouvernement précisera sa feuille de route fin 2012 – Numerama

Le gouvernement précisera en fin d'année sa feuille de route concernant l'Open Data,...

Le gouvernement précisera en fin d'année sa feuille de route concernant l'Open Data, dont la rédaction a été confiée à la ministre en charge de la réforme de l’État. Plus généralement, l'actuelle majorité souhaite aller plus loin, notamment en mettant l'accès sur les données ayant un fort impact sociétal. [Lire la suite]

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
25 octobre 2012 à 10h06 | Politique
24 octobre 2012
el

Hadopi : Nicolas Sarkozy l’a rêvé, Aurélie Filippetti le veut !

Après s'être mise à dos les majors de la musique en supprimant sans...

Après s'être mise à dos les majors de la musique en supprimant sans avertissement le centre national de la musique, ce qui a certainement rempli de joie une bonne partie des internautes, la ministre de la Culture et de la Communication va t-elle réussir à se fâcher aussi avec ces derniers ? Aurélie Filippetti vient en effet de lâcher une véritable bombe en plein débat au sein du CSPLA : "J’attends à ce titre (la lutte contre la contrefaçon en ligne) de la mission Lescure qu’elle propose des pistes pour lutter contre le « streaming » et le téléchargement direct illégaux" ! Mieux, la ministre entend bien armer la Hadopi - oui cette autorité indépendante que la ministre a voulu déshabiller en lui restreignant son budget pour 2013 - avec ces nouvelles dispositions contre le streaming. Nicolas Sarkozy, le père de la Hadopi n'avait pas rêvé mieux... En revanche, Juan Branco, qui a épaulé la future ministre lors de la campagne du candidat François Hollande en mai dernier, va sans doute en perdre le sommeil. La mission Lescure est actuellement dans une phase d'audition et devrait rendre ses conclusions et préconisations en début d'année prochaine.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
24 octobre 2012 à 17h55 | Politique
web

Le sénateur Assouline propose une redevance à 131 euros – Le Point

Deux euros de plus de redevance, tel est l'effort demandé à la nation...

Deux euros de plus de redevance, tel est l'effort demandé à la nation par le sénateur socialiste David Assouline afin de ne pas déstabiliser davantage les finances du groupe France Télévisions déjà en baisse de 86 millions d'euros en 2013. Si sa proposition est suivie, cela porterait la redevance à 131 euros, au lieu de 129 euros, tel que prévu dans la loi de finances.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
24 octobre 2012 à 12h12 | Politique
web

Hadopi : Filippetti veut lutter contre le streaming et le téléchargement direct – Numérama

Alors que l'Hadopi prévoit d'augmenter de près de 40 % le volume des...

Alors que l'Hadopi prévoit d'augmenter de près de 40 % le volume des avertissements qu'elle enverra aux abonnés à Internet dont l'adresse IP a été découverte sur les réseaux P2P, Aurélie Filippetti souhaite que la mission Lescure aboutisse à donner à la Haute Autorité les moyens de lutter, en plus, contre le streaming et le téléchargement direct.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
24 octobre 2012 à 9h11 | Politique
23 octobre 2012
el

Albanel fait confiance à Lescure

Dans une interview exclusive à paraître vendredi  chez Edition Multimé[email protected], Christine Albanel, ancienne ministre...

Dans une interview exclusive à paraître vendredi  chez Edition Multimé[email protected], Christine Albanel, ancienne ministre de la Culture et actuelle dirigeante des évènements et des partenariats chez France Télécom Orange, accorde toute sa confiance à la mission Lescure pour l'Acte II de l'exception culturelle. "Je n’ai pas le sentiment que la mission Lescure veuille supprimer l’Hadopi, purement et simplement, mais plutôt adapter cette Autorité à l’évolution des usages d’Internet. Ce serait d’ailleurs dans l’esprit de la loi Hadopi, qui se proposait de fixer un cadre, nécessairement évolutif, et qui avait le double objectif de faire oeuvre pédagogique sur le droit d’auteur, et de favoriser l’offre numérique légale" explique ainsi l'ancienne occupante de la rue de Valois qui se dit prête à être auditionnée si besoin était. Sur le livre numérique aussi, elle enfile la double casquette d'ex-ministre et de haute dirigeante d'un opérateur majeur, pour promouvoir le projet de l'entreprise, "un modèle ouvert du livre numérique, par opposition au système fermé proposé par les grands acteurs américains comme Apple ou Amazon" et continuer de réclamer une TVA réduite sur les ebooks "très importante pour l’accessibilité des biens culturels". Elle souligne au passage les problèmes rencontrés "les acteurs français de la culture, et notamment de l’édition, ne peuvent jouer à armes égales avec des acteurs américains qui installent leur siège social européen dans les pays où la fiscalité est moins élevée qu’en France." Elle rappelle d'ailleurs que selon elle "il est essentiel que les géants du Net apportent leur contribution au financement de la culture et de la création."

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
23 octobre 2012 à 15h44 | Politique
el

Redevance : 129 euros pour tous en 2013

Les députés socialistes qui protestaient contre une hausse trop importante de la redevance,...

Les députés socialistes qui protestaient contre une hausse trop importante de la redevance, lui préférant un élargissement de l'assiette aux résidences secondaires se sont finalement pliés aux désirs de Jean-Marc Ayrault, lequel avait fait marche arrière sur ce sujet la semaine dernière. La redevance 2013 s'élèvera donc à 129 euros contre 125 cette année, une hausse de 4 euros, dont 2 se justifient par l'inflation. L'amendement soutenu entre autre par Patrick Bloche, député socialiste et président de commission Culture et Éducation de l’Assemblée nationale, et qui visait à rendre la taxe plus équitable en étendant aux résidences secondaires n'a donc pas été adopté dans le budget 2013, n'en déplaise à ceux qui estimaient qu'il s'agissait de la manière la plus démocratique de renflouer les comptes de l'audiovisuel public. Aurélie Filippetti , ministre de la Culture, ainsi que Jérôme Cahuzac, son homologue du Budget avaient pourtant tous les deux pris position en faveur de l'élargissement de l'assiette. On sait désormais que c'est Jean-Marc Ayrault qui a le dernier mot, qu'importe ce qu'en disent ministres et parlementaires de sa majorité.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
23 octobre 2012 à 14h01 | Politique
web

Selon la Hadopi, jusqu’à 20 % d’audience en plus grâce au label PUR – PC Inpact

Les ambitions de la Hadopi sont simples : « Nous avons bon espoir de...

Les ambitions de la Hadopi sont simples : « Nous avons bon espoir de parvenir à 70 plateformes en fin d’année », a indiqué Marie Françoise Marais qui pense atteindre « une centaine à la fin de l’année prochaine, ce qui au regard des 150 ou 200 plateformes existantes est un nombre relativement satisfaisant. »

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
23 octobre 2012 à 9h05 | Politique
22 octobre 2012
web

En 2013, la Hadopi veut démultiplier ses avertissements avec le jeu vidéo – PC Inpact

Dans le rapport sur les autorités indépendantes annexé au projet de loi de finances pour...

Dans le rapport sur les autorités indépendantes annexé au projet de loi de finances pour 2013, la Hadopi confirme son objectif de 70 emplois. Mais surtout elle anticipe l’arrivée d’un nouvel entrant, en plus du monde de la musique et de l’audiovisuel : le jeu vidéo.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
22 octobre 2012 à 16h00 | Politique
19 octobre 2012
urgent

Le manifeste de Dijon des cinéastes

Lors de la première journée des rencontres cinématographiques sur le débat concernant l'exception...

Lors de la première journée des rencontres cinématographiques sur le débat concernant l'exception culturelle, les cinéastes ont lu un manifeste pour demander au gouvernement d'adopter une politique claire et forte "afin de défendre les principes de notre système de financement face à la politique libérale prônée par Bruxelles. " Le texte a été lu par le réalisateur Michel Hazanavicius, président de l'ARP. Nous publions ce texte :"

MANIFESTE DES CINEASTES

Nous, cinéastes de L'ARP, demandons au gouvernement français l'affirmation d'une politique culturelle claire et forte afin de défendre les principes de notre système de financement face à la politique libérale prônée par Bruxelles.

La singularité de la culture, durement acquise et affirmée lors du GATT, doit être imposée aujourd’hui aux autorités européennes qui semblent méconnaitre qu’elle constitue un socle essentiel de l’économie, de l’emploi, et d’une forme de liberté au sein de nos sociétés.

A l’heure où l’Europe peine à devenir une Europe politique, où l’Europe économique a commis quelques ravages, il est urgent qu’elle s’appuie sur la culture pour inventer une citoyenneté européenne.

C’est pour toutes ces raisons qu’il est urgent de passer à l'Acte II de l'Exception culturelle :

Notre mode de financement a toujours reposé sur un principe simple, selon lequel les diffuseurs de nos œuvres quels qu'ils soient, devaient participer au financement de ces œuvres. C'est historiquement grâce à ce principe que le cinéma français est encore debout, et que l'on fait chaque année autant de films différents.

Les nouveaux entrants et nouveaux diffuseurs doivent s'intégrer harmonieusement à cet équilibre, et c'est le rôle des politiques de se battre pour que ce principe soit respecté. Ce mode de financement profite par ailleurs à tout le cinéma européen, encourage par là même une importante circulation des œuvres, défend la liberté d’expression en finançant des cinéastes du monde entier. La liste des films financés grâce à notre système vertueux de financement est impressionnante non seulement en nombre de films, en nombre de spectateurs, mais aussi en diversité et en récompenses à travers le monde dans tous les grands festivals et grandes cérémonies.

Les récents atermoiements sur la taxe TST nous ont montré que sans volonté politique, notre avenir dépendait de discussions entre technocrates, dont les arguments s'éloignent de plus en plus des véritables enjeux.

Les cinéastes européens feront toujours front face à l'absence de politique culturelle de l'Europe qui est dans sa ligne politique quand elle veut laisser le marché dicter ses règles, mais nous demandons au gouvernement français de réaffirmer une ligne politique qui soit claire, et qui rende pérenne les principes qui nous ont permis de surmonter les nombreuses crises qui ont ébranlé les cinématographies voisines. Nous appelons d'ailleurs ces cinématographies à mener le même combat, que nous nous empresserons de soutenir.

L’Europe des cinéastes et des créateurs se met en place, les échanges se multiplient, des stratégies sont envisagées, des adaptations courageuses sont inventées.

Le gouvernement français se doit d’être à leurs côtés pour bâtir une politique culturelle européenne.

Dijon, le 19 octobre 2012

Premiers signataires :

Ettore Scola
Fernando Trueba
Michel Hazanavicius
Robert Guédiguian
Ken Loach
Rebecca O’Brien
Costa Gavras
Jean-Jacques Beineix
Olivier Nakache
Eric Tolédano
Pierre Jolivet
Jean-Paul Salomé
Radu Mihaileanu
Dante Desarthe
Gérard Krawczyk
Jan Kounen

et l’ensemble du Conseil d’Administration de L’ARP.

Le Conseil d’Administration de L’ARP est composé de :

Michel Hazanavicius, Président
Claude Lelouch, Président d’Honneur
Jean-Paul Salomé, Dante Desarthe, Eric Tolédano, Olivier Nakache, Vice-Présidents
Jean-Jacques Beineix, Michel Ferry, Evelyne Dress, Membres du Bureau

Patrick Braoudé, Christian Carion, Dominique Crèvecœur, Costa Gavras,
Cédric Klapisch, Gérard Krawczyk, Jeanne Labrune, Radu Mihaileanu,
Raoul Peck, Artus de Penguern, Jacques Richard, Coline Serreau, Abderrahmane Sissako"

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
19 octobre 2012 à 14h48 | Politique