el

L’amendement Hadopi supprimé

Sans surprise, l'amendement porté par Isabelle Attard devant les députés sur la suppression...

Sans surprise, l'amendement porté par Isabelle Attard devant les députés sur la suppression d'Hadopi à partir de 2022 a été logiquement, à son tour, supprimé par les sénateurs. Le gouvernement n'a pas souhaité que le sujet sur l'Hadopi soit ouvert. La suppression de l'autorité ne sera donc pas d'actualité au moment de clore ce chapitre législatif.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
26 mai 2016 à 13h36 | Politique
25 mai 2016
el

La rémunération équitable pour les radios en ligne votée

Hier soir, les sénateurs ont voté l'amendement proposé par le gouvernement sur l'application...

Hier soir, les sénateurs ont voté l'amendement proposé par le gouvernement sur l'application du régime de rémunération équitable aux services de radio en ligne. Le texte du gouvernement est en fait un retour à celui voté par l'Assemblée nationale. Ce texte permet donc d'appliquer un régime unique entre les radios hertziennes et les services en ligne, à l'exception de ceux qui sont "dédiés majoritairement à un artiste-interprète", précise le texte de l'amendement. Sont également exclus les services permettant de choisir ou d'influer sur la playlist, autrement dit les radios interactive. Ce texte n'avait pas les faveurs de tous dans la filière. L'Adami salue ce vote, mais il y a peu de chance que le SNEP en fasse de même.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
25 mai 2016 à 13h11 | Politique
urgent

Quotas radio, l’amendement refusé

Sans surprise, les sénateurs ont rejeté la dernière proposition du gouvernement. Un amendement...

Sans surprise, les sénateurs ont rejeté la dernière proposition du gouvernement. Un amendement qui avait divisé une fois de plus la filière musique, le SNEP ayant refusé de le soutenir. Les radios sont également opposés à ce texte. L'ensemble des éditeurs radiophoniques souhaiteraient revenir à minima au texte présenté et voté par l'Assemblée nationale. Désormais, c'est en commission mixte paritaire que se noue le destin des quotas radio. Plusieurs options sont possibles, mais il parait difficile d'y voir clair. Au pire, le texte pourrait revenir devant les députés en cas d'échec de la CMP. Le gouvernement est plus que jamais à la manoeuvre.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
25 mai 2016 à 12h05 | Politique
23 mai 2016

Quotas : le torchon brule à nouveau entre la musique et les radios Verouillé

Coup de chaud sur la filière ! En l’espace de quelques heures le gouvernement a perdu l’avantage sur l’affaire des quotas, alors que le texte passe devant les sénateurs demain. Ce matin par un communiqué, la filière presque unie de la …

23 mai 2016 à 19h34 | Politique
20 mai 2016

Cannes : La rue de Valois lance son opération séduction pour 2017 Verouillé

L’absence du cinéma au Forum d’Avignon n’était pas anodine. Alain Juppé s’était saisi de l’occasion d’avoir la Culture réunie dans son fief pour fustiger la politique du Gouvernement, en particulier le Ministère de la Culture. La droite prépare son offensive …

20 mai 2016 à 17h23 | Politique
19 mai 2016
el

Tim Cook va rencontrer les autorités chinoises

Le patron d'Apple continue son voyage en Asie. Après l'Inde, pour l'ouverture d'un...

Le patron d'Apple continue son voyage en Asie. Après l'Inde, pour l'ouverture d'un centre de recherche, Tim Cook va rencontrer les autorités chinoises en charge de l'internet. L'affaire est d'importance, puisque ces derniers ont décidé la fermeture de plusieurs services proposés par Apple comme l'iBook Store. Tim Cook multiplie depuis les gestes d'apaisement auprès des autorités chinoise. Apple a ainsi investi 1 milliard de dollars dans le Uber chinois dont la fondatrice est la fille du fondateur de Lenovo. Apple ne peut pas se permettre de faire une impasse sur la Chine qui représente depuis plusieurs années le facteur le plus important de sa croissance dans le monde.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
19 mai 2016 à 16h50 | Politique

Andrus Ansip : la commission fera des propositions sur le partage de la valeur Verouillé

La Commission européenne a l’intention de « faire des propositions pour que tout le monde participe au financement de la création, y compris les plateformes ». a déclaré Andrus Ansip à Cannes lors du colloque organisé par la ministre Audrey Azoulay.  En rupture avec ses débuts à …

19 mai 2016 à 16h28 | Politique
18 mai 2016
el

Nomination à l’institut français

Valérie Mouroux est nommée Directrice du Département Développement et Partenariats de l’Institut français....

Valérie Mouroux est nommée Directrice du Département Développement et Partenariats de l’Institut français. Elle aura pour charge d’organiser les "Saisons" et les "Années croisées", d’encourager la mobilité des artistes avec les programmes de résidences, de poursuivre les partenariats avec les collectivités territoriales et de développer les partenariats européens. De 2009 à 2016, Valérie Mouroux a dirigé le Département cinéma de Culturesfrance puis de l’Institut français.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
18 mai 2016 à 16h57 | Politique
el

L’Assemblée Nationale unie contre la réforme de la copie privée

Le projet de résolution de l'Assemblée Nationale sur la protection du droit d’auteur dans l’Union...

Le projet de résolution de l'Assemblée Nationale sur la protection du droit d’auteur dans l’Union européenne, présentée par la Commission des affaires européennes, a été voté aujourd'hui par la Commission des affaires culturelles. Le projet demande notamment à la Commission européenne de respecter le principe de territorialité dans l'audiovisuel pour ses prochaines propositions en matière de droit d'auteur. Autre demande : le maintien du système actuel de copie privée, afin que la Commission européenne ne fléchisse pas devant les pressions que les fabricants sont en train d'appliquer à Bruxelles pour réformer ce système de financement de la création. Le projet de résolution souligne également le souhait de la l'Assemblée "d'aboutir à un meilleur partage de la rémunération au sein de la chaîne de valeur culturelle, par une plus grande contribution des plateformes qui tirent un profit de la distribution des contenus en ligne". Les amendements proposés par les députés I. Attard et L. Tardy, visant pour l'essentiel à modifier le système de copie privée, ont été rejetés par la Commission Culture.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
18 mai 2016 à 11h20 | Politique
el

La Quadrature du Net irrésolue

L'association La Quadrature du Net se saborde. Dans un texte publié sur son...

L'association La Quadrature du Net se saborde. Dans un texte publié sur son site Internet intitulé "La Quadrature du Net sort de l'état d'urgence", mais qui ne semble pas directement traiter des difficultés de financement de l'organisation, ou d'une crise de la direction comme le titre le suggère, ses représentants expliquent "après des années de violence légale, de défaites et de recul des libertés fondamentales, face à une représentation politique dont la seule logique est sécuritaire, La Quadrature du Net refuse de perdre davantage de temps à tenter d'influencer rationnellement ceux qui ne veulent rien entendre et choisit de réorienter ses actions". Un discours que les initiés comprendront certainement, mais qui se conclut pour l'association par une réorientation de son activité : "Pour cela, nous avons décidé de réorganiser notre activité interne : moins de suivi législatif français, davantage d'action européenne commune aux mouvements qui émergent aussi dans d'autres pays. Beaucoup plus de réflexions, ouvertes à des interventions externes et des compétences que nous n'avons pas dans nos équipes, plus de production écrite, graphique, audio ou vidéo". Le manque de clarté dans ces propos pointent certainement dans les faits vers la fin de cette association en tant de lobby actif auprès des politiques. La Quadrature du Net avait tout à fait sa place dans le concert politique autour des mutations de la société à travers le "numérique". Sa fin est sans aucun doute une perte pour la richesse du débat.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
18 mai 2016 à 11h14 | Politique
17 mai 2016
el

Cannes : la nécessaire territorialité de l’audiovisuel confirmée par une étude

La territorialité est nécessaire à l'audiovisuel européen, révèle un rapport commandité par le...

La territorialité est nécessaire à l'audiovisuel européen, révèle un rapport commandité par le CNC et ses partenaires des agences européennes de cinéma, et publié à l'occasion du Festival de Cannes. L'une des principales conclusions de l'étude est que la fin de la territorialité mènerait "à une baisse de 48% du volume de production audiovisuelle et de 37% de celui de la production cinématographique, touchant particulièrement les créations originales, dont le financement est difficile".  Comme nous l'annoncions vendredi, ceux qui suivent le dossier à Bruxelles ont été soulagés d'apprendre que la Commission européenne ne devrait pas inclure l'audiovisuel dans ses futures propositions contre le geo-blocking en Europe, mais la bataille médiatique sera rude. Plusieurs articles ont en effet été publiés par des médias proches du web, entretenant la confusion entre la portabilité, qui est le droit d'utiliser ses abonnements partout en Europe et qui sera autorisée par un futur règlement, et la fin du geo-blocking dans l'audiovisuel, dont il n'a jamais été question.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
17 mai 2016 à 19h15 | Politique
web

The EU is about to slap Google with a $3.4 billion fine: The Telegraph – NewsPaper Death Watch

The European Union is preparing to fine Google for anti-competitive practices, according to...

The European Union is preparing to fine Google for anti-competitive practices, according to a report from UK’s The Telegraph...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
17 mai 2016 à 16h16 | Politique
13 mai 2016
el

Cannes : la filière du cinéma français entame une riposte dans les salles

Les lois du marché des salles ont un impact réel sur l’exploitation en...

Les lois du marché des salles ont un impact réel sur l’exploitation en bonne et due forme des films français. Il est de mise que les productions au potentiel commercial le plus risqué ne restent en salles qu’une voire deux semaines au mieux après leur sortie. Une relégation pour les films donc, alors qu’il y a quelques années les exploitants prenaient en compte la capacité des films à trouver leur public sur la durée. Ce que ne permet plus l’offre actuelle de nouvelles sorties en salles chaque semaine, qui n’a jamais été aussi importante. Et la progression des films américains sur le marché français en 2015 a été lourde de conséquences pour la fréquentation et le retour sur investissement des productions locales. Les films français sont encore à la peine, puisqu’entre mai 2015 et 2016 leur part de marché a baissé de 5 points (36,2%), et ce alors même que la fréquentation en salles est au plus haut, à 80 millions d’entrées d’après les chiffres du CNC tout juste publiés. Mais la filière se mobilise pour rendre plus concurrentielle l’offre de films français, et renforcer par la même occasion la diversité des films en salles. Le Festival de Cannes est cette année d’ores-et-déjà marqué par une réunion exceptionnelle du cinéma français. Exploitants, distributeurs, producteurs, réalisateurs, scénaristes, et agents artistiques représentant les acteurs ont signé aujourd’hui un accord en ce sens, sous l’égide de la Ministre Audrey Azoulay et la Présidente du CNC Frédérique Bredin. Il est notamment prévu que les films indépendants resteront dorénavant au moins deux semaines dans les salles de six écrans, alors que seules celles de huit écrans étaient engagées. Un accord dont la portée reste symbolique, et la filière, le Ministère et le Gouvernement s’efforcent de faire bonne figure à Cannes, alors que plane la menace d’assèchement des financements du cinéma, CanalPlus étant aux abonnés absents….

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
13 mai 2016 à 19h49 | Politique
urgent

Portabilité : le rapport du parlement européen sera déposé en juillet

Le rapport de la Commission Affaires Juridiques du Parlement Européen sur la proposition...

Le rapport de la Commission Affaires Juridiques du Parlement Européen sur la proposition de règlement Portabilité de la Commission européenne devrait être prêt pour le mois de juillet. L'euro-député français Jean-Marie Cavada est le rapporteur pour ce texte déposé par la Commission en décembre dernier : son rapport "ne pose pas trop de difficultés" nous dit-on en interne. Le Parlement européen s'orienterait vers une portabilité sans limite de temps, afin de retirer tout pouvoir aux réseaux VP (VPN). En revanche les conditions de contrôle de l'identité et de l'adresse des titulaires d'abonnements bénéficiant de la portabilité seraient "très strictes" et prévoiraient une grande transparence vis-à-vis des ayants droits. Par ailleurs, l'audiovisuel sera exclu des propositions anti-geoblocking de la Commission européenne. "C'est pas mal", nous dit une source proche du parlement européen, où certains députés craignaient une entrée du "cross-border access" dans ces propositions non encore déposées, et séparées du règlement portabilité.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
13 mai 2016 à 19h38 | Politique
12 mai 2016
urgent

Gunther Oettinger reçoit les pros au Festival de Cannes

Le commissaire européen Gunther Oettinger recevra les professionnels de l'audiovisuel à Cannes lors d'une...

Le commissaire européen Gunther Oettinger recevra les professionnels de l'audiovisuel à Cannes lors d'une table ronde au sujet de la révision de la directive Satellite-Câble. La Commission avait publié il y a quelques jours son rapport résumant les résultats de la consultation menée en 2015 sur cette directive de 1993.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
12 mai 2016 à 14h07 | Politique
6 mai 2016
urgent

La CPD a enfin une nouvelle présidente

La commission de protection des droits, bras armé de la hadopi, a enfin...

La commission de protection des droits, bras armé de la hadopi, a enfin une nouvelle présidente avec la nomination officialisée dans le JO de Dominique Guirimand. Elle succède à Mireille Imbert-Quaretta qui avait porté le processus de la riposte graduée sur les fonds baptismaux. Comme le souligne Nextinpact, Dominique Guirimand était seule candidate au poste. Sa nomination officielle n'était donc qu'une simple formalité.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
06 mai 2016 à 12h23 | Politique
3 mai 2016

TTIP : un leak qui tombe à pic pour les négociateurs européens Verouillé

Les négociations du partenariat transatlantique de commerce et d’investissement (TTIP) sont une affaire politiquement et juridiquement complexe, comme le montrent les documents confidentiels diffusés hier par Greenpeace ainsi que certains points de vues très critiques, dont celui ce matin de Matthias Fekl, qui …

03 mai 2016 à 13h19 | Politique
el

Intermittents, une étape importante franchie

La ministre de la Culture et de la Communication, Audrey Azoulay s'est félicitée...

La ministre de la Culture et de la Communication, Audrey Azoulay s'est félicitée ce matin d'un accord intervenue entre les syndicats et le représentant des employeurs. La CDFT Culture a en effet rejoint la CGT, FO, CFTC, CFE-CGC et la Fesac autour d'un projet qui comprend une économie de 185 millions d'euros pour 2018. "Cet accord est une première, tant par la prise de responsabilité du secteur que par la capacité des signataires à aboutir à un accord unanime dans l'intérêt général et dans le respect de la solidarité interprofessionnelle", a indiqué la ministre de la rue de Valois. Un accord à propos de cette loi initiée par l'ancien ministre du travail François Rebsamen en 2015 était attendu alors que les manifestations et les occupations de théâtres s'étaient multipliés ces derniers jours. Ce n'est pas encore terminé, puisque l'accord doit maintenant être examiné au regard de la lettre de cadrage financier signée par les partie en début de processus.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
03 mai 2016 à 11h11 | Politique
2 mai 2016
el

Non, Hadopi ne sera pas supprimée en 2022

Du côté des ayants-droit l'affaire n'a guère fait de bruit. Au coeur de la...

Du côté des ayants-droit l'affaire n'a guère fait de bruit. Au coeur de la nuit, jeudi dernier, la députée Isabelle Attard a réussi à faire voter (4 voix contre 3, donc 7 députés présents) un article qui programme l'arrêt définitif de la Hadopi pour 2022. Le projet de loi doit maintenant aller au Sénat où le socialiste David Assouline veille, et avec les faveurs du gouvernement, cet article devrait donc logiquement sauter. La péripétie aura ainsi pris fin. Cependant, les députés avancent maintenant sur un projet de loi de réforme des autorités indépendantes (AI) de grande importance. Fusion entre l'Arcep et le CSA ? Intégration de la Hadopi dans la Cnil, ou inversement, les schémas ne manquent pas pour adapter les fameuses AI au monde tel qu'il est. Economie, contrôle démocratique accentué, transparence, sont les maitres mots des élus dans cette affaire, car nombreux sont ceux qui   n'ont jamais accepté que ces AI leur échappent.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
02 mai 2016 à 12h58 | Politique

Michael Weber : « Jusqu’à présent Google n’a pas été régulé efficacement » Verouillé

Michael Weber est président de ICOMP, l’un des deux organismes bruxellois les plus impliqués dans les plaintes pour abus de position dominante de Google avec FairSearch. Il nous livre une interview dans laquelle il annonce de très probables nouvelles plaintes …

02 mai 2016 à 11h27 | Politique
20 avril 2016
urgent

La commission européenne déclenche le feu sur Android

C'est officiel. Comme nous vous l'annoncions le 12 avril dernier, la commission européenne...

C'est officiel. Comme nous vous l'annoncions le 12 avril dernier, la commission européenne s'attaque à Android. Margrethe Vestager, commissaire chargée de la politique de concurrence, a déclaré sur le site de la commission : «Il est de plus en plus important pour les consommateurs et les entreprises en Europe que la concurrence puisse s'exercer dans le secteur de l'internet mobile. Au stade actuel de notre enquête, nous pensons que par son comportement Google prive les consommateurs d’un choix plus large d'applications et de services mobiles et que l'entreprise freine l’innovation émanant des autres acteurs, en violation des règles de concurrence de l’UE. Ces règles s’appliquent à toutes les entreprises actives en Europe. Google a désormais la possibilité de dissiper la craintes de la Commission." La commission a adressé à Google une communication des griefs. C'est la seconde fois que Google est sous le feu de Bruxelles après celle concernant les résultats du moteur de comparaison des prix. Google risque une peine équivalente à 10% de son chiffre d'affaires.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
20 avril 2016 à 12h10 | Politique
web

[désinxtox] Le secret des affaires, ou de l’inconsistance médiatique – L’Expérience européenne

Vu que c’est à la mode depuis quelques jours, à...

[18 avril 2016] Vu que c’est à la mode depuis quelques jours, à mon tour de livrer une analyse sur la fameuse directive secret des affaires. Je ne suis ni membre d’une ONG, ni humoriste, ni journaliste se découvrant une vocation de martyr de la cause, juste un correspondant bruxellois qui a suivi le dossier depuis février 2015...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
20 avril 2016 à 11h34 | Politique
18 avril 2016
urgent

L’Europe confirme l’enquête sur Android

Nous l'annoncions le 12 avril dernier. L'Europe a bien l'intention d'aller chercher les...

Nous l'annoncions le 12 avril dernier. L'Europe a bien l'intention d'aller chercher les poux dans la tête de Google concernant le système d'exploitation Android. La commissaire Margarethe Vestager l'a confirmé ce matin depuis Bruxelles. Cette décision intervient après une enquête qui aura duré un an a souligné la commissaire. Google risque une amende équivalent à 10% du chiffre d'affaires, soit 7,4 milliards de dollars.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
18 avril 2016 à 18h09 | Politique
web

Discours d’Audrey Azoulay, ministre de la Culture et de la Communication, prononcé à l’occasion de la remise du rapport de Laurence Herszberg « Créer en France un festival des séries de renommée internationale » – Culture et Communication

Chers amis Chers amateurs de séries, Chère Laurence Herszberg, Je suis heureuse de...

Chers amis

Chers amateurs de séries,

Chère Laurence Herszberg,

Je suis heureuse de vous recevoir pour la remise du Rapport d’étude : Créer en France un festival des séries de renommée internationale, que vous avez co-écrit avec Iris Buscher et Anne Landois.

Comme vous, j’ai découvert la ville de Baltimore dans toute sa complexité avec The Wire, disséqué une époque avec Un Village Français, suivie une femme au cœur du pouvoir danois avec Borgen ou américain avec House of cards ; plongé dans l’univers de la police, de la justice, du renseignement avec Engrenages et Le Bureau des Légendes. J’ai beaucoup ri avec 10%, frémi avec Hatufim avant qu’il ne se transforme en Homeland...

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
18 avril 2016 à 13h28 | Politique
13 avril 2016

Privacy Shield : les CNILs européennes pas convaincues Verouillé

Le groupe de travail article 29 (GT29) a rendu un avis relevant plusieurs soucis concernant le « Privacy Shield ». La Commission, en charge de la rédaction de cette décision qui conditionne le transfert de data européennes vers les États-Unis, n’est pas …

13 avril 2016 à 19h11 | Politique
11 avril 2016

Privacy Shield au point mort : Microsoft met la pression Verouillé

Alors que le projet d’accord sur la protection des données personnelles européennes transférées aux États-Unis (« Privacy Shield ») fait l’objet de critiques de part et d’autre de l’Atlantique, et fait face à un possible avis négatif de la part des CNILs les États membres de …

11 avril 2016 à 19h02 | Politique
el

Le rapport sur le festival des séries TV à l’agenda de la ministre

L'agenda de la ministre Audrey Azoulay fait mention vendredi 15 avril à 12...

L'agenda de la ministre Audrey Azoulay fait mention vendredi 15 avril à 12 heures de la "remise du rapport « Créer en France un festival des séries de renommée internationale » par Laurence Herszberg, directrice générale du Forum des Images", juste avant un déplacement en Rouen, "à l’occasion de l’inauguration de la 3e édition du festival « Normandie Impressionniste "", qui s'annonce comme un grand cru. Ce rapport avait été confié à Laurence Herszberg par Fleur Pellerin en décembre dernier. Il s'agissait alors pour la ministre de donner à la France une dimension internationale sur le terrain de la série TV, à l'instar de ce qu'est le Festival de Cannes pour le septième art.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
11 avril 2016 à 13h26 | Politique

Quotas radio : l’UPFI défouraille dans la filière Verouillé

Le ministère de la Culture et de la Communication convie les membres de la filière à se réunir pour discuter des quotas radio. Un geste d’apaisement qui est le bienvenu dans un contexte de fortes demandes de part et d’autre. …

11 avril 2016 à 13h07 | Old fashion media, Politique
8 avril 2016
el

La CNIL s’oppose aux « portes dérobées »

Lors de la présentation du bilan annuel de la CNIL, la présidente Isabelle...

Lors de la présentation du bilan annuel de la CNIL, la présidente Isabelle Falque-Perrotin a exposé la position de l'autorité sur les "backdoors". Les experts réuni au sein de la CNIL ont estimé a précisé la présidente que «les backdoors ne sont pas une bonne solution. Pour un bénéfice dans un seul cas, les effets systémiques seraient très négatifs, ça créerait une fragilisation de tout le système informatique.» La question des backdoors dans les codes informatiques a été sous les feux des médias ces dernières semaines avec l'affaire Apple contre le FBI à propos d'un iPhone 5c qui avait été utilisé par un terroriste. Le FBI avait demandé à Apple de travailler à créer un code qui servirait de clef universel sur iOS, le système d'exploitation de la pomme. Il s'agissait alors pour Apple de systématiser les faiblesses de sécurité de son code, et de s'assurer que celui-ci en est pour, le cas échéant, être en mesure de répondre à une demande des autorités américaines. La CNIL prend donc une position qui est semblable à celle d'Apple dans cette affaire, en refusant que soit établit une vulnérabilité intentionnelle dans un code informatique.

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
08 avril 2016 à 16h50 | Politique
7 avril 2016
urgent

Manuel Valls annonce 50 millions d’euros pour la culture

Manuel Valls a annoncé sur son compte Twitter le dégel de 50 millions...

Manuel Valls a annoncé sur son compte Twitter le dégel de 50 millions d'euros destinés à la politique culturelle. Sur le site du ministère d'Audrey Azoulay, il est précisé que cet argent sera orienté ainsi :

"La majorité des crédits immédiatement rendus disponibles soutiendra, partout en France, la création, la production et la diffusion pour tous les secteurs de la création en permettant l’essor de l’emploi culturel et la structuration des équipes artistiques.

Le dégel financera également des actions du ministère de la Culture et de la Communication en matière d’éducation artistique et culturelle, avec un effort particulier pour les jeunes les plus en difficulté.

Enfin, les crédits dégelés permettront d’accélérer l’insertion professionnelle des jeunes créateurs et de favoriser l’innovation en réseau via la création de « fablabs », d’incubateurs et de pépinières artistiques."

Partagez sur Facebook
Image du lien direct
07 avril 2016 à 19h15 | Politique